Perspectives programme spécial

Le Programme Spécial (PS) de son Excellence Monsieur Tandja Mamadou, Président de la République, est né de sa conviction profonde qu'un peuple, quel qu'il soit, ne peut éternellement vivre de la charité. Pour lui, le travail est l'essence de la liberté, et la liberté est source de développement et de dignité.

MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME SPECIAL

PERSPECTIVES

Mini barrage de KarmaLa mise en oeuvre du programme spécial dans la première tranche a permis de constater qu'il s'agit bien d'une nouvelle approche de lutte contre la pauvreté. C'est donc le début d'un processus dont l'impact est certain sur le terrain, dans les régions et pour les populations rurales.

Les indicateurs d'impact pour le moment se rapportent à :

  • La mise au travail des autorités, cadres et opérateurs économiques dans les régions et sous-régions;
  • La création d'emploi pour les jeunes ruraux et dans le cadre du volontariat par le recrutement de 2000 jeunes diplômés, leur formation et leur affectation dans les villages bénéficiaires de classes et cases de santé;
  • La création et le développement des petites et moyennes entreprises (PME) notamment dans les secteurs du Génie civil et du bâtiment;
  • La lutte contre le VIH SIDA à travers l'exode rural qui se trouve être freiné;
  • enfin la réglementation des circuits monétaires locaux.

Une classe d'écoleLe Programme Spécial constitue une initiative à saluer et amplifier. Il a en effet eu le grand mérite d'avoir donné espoir aux populations. Sa poursuite, tout le long du mandat de Son Excellence Monsieur le Président de la République s'avère plus que nécessaire.

Au plan du financement du programme spécial, il y a lieu de se convaincre des limites certaines de son exécution sur le budget national essentiellement, d'où la nécessité d'amorcer une rélexion d'ensemble sur cet aspect, notamment avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux, à travers des rencontres/panels, en vue de leur faire mieux connaître le Programme Spécial, sa philosophie et ses objectifs, afin de susciter leur concours.