BANZEL

BANZEL -  le comprimé de rufinamide, le film enduit  
Eisai Inc.

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser BANZEL ® en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour BANZEL ®.

BANZEL ® (rufinamide) le Comprimé, le Film Enduit pour l'Utilisation Orale
Approbation américaine initiale : 2008


INDICATIONS ET USAGE

BANZEL (rufinamide) est un médicament antiépileptique indiqué pour :

  • Le traitement supplémentaire de saisies a associé au syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) chez les enfants 4 ans et plus vieil et les adultes. (1)

DOSAGE ET ADMINISTRATION

BANZEL devrait être donné avec la nourriture. Les comprimés peuvent être administrés entiers, comme la moitié des comprimés, ou écrasés. (2)

  • Les enfants quatre ans et plus vieil avec LGS : le Traitement devrait être lancé à une dose quotidienne d'environ 10 mgs/kg/jours administrés dans deux doses également divisées. La dose devrait être augmentée par les augmentations d'environ 10 mgs/kg tous les deux jours à une dose prévue de 45 mgs/kg/jours ou de 3200 mgs/jours , peu importe quel est moins, administré dans deux doses également divisées. (2.1)
  • Adultes avec LGS : le Traitement devrait être lancé à une dose quotidienne de 400-800 mgs/jours administrés dans deux doses également divisées. La dose devrait être augmentée de 400-800 mgs tous les deux jours jusqu'à ce qu'une dose maximum de 3200 mgs/jours, administrés dans deux doses également divisées soit atteinte. (2.1)
  • Voir de Pleins renseignements Prescrivants pour doser dans les patients avec l'affaiblissement rénal, (2.2), hemodialysis, (2.3), l'affaiblissement hépatique, (2.4) et pour ces patients sur valproate. (2.5)

FORMES DE DOSAGE ET FORCES

  •   Les comprimés (roses), enduits du film (roses), de 400 mgs de 200 mgs avec un score des deux côtés. (3)

CONTRE-INDICATIONS

  • BANZEL est contre-indiqué dans les patients avec le syndrome QT Court Familial. (4)

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • Comportement suicidaire et ideation. (5.1)
  • On
  • devrait conseiller aux patients que BANZEL peut provoquer des Réactions de Système nerveux central (5.2)
  • La prudence devrait être utilisée en administrant BANZEL avec d'autres médicaments qui raccourcissent l'intervalle QT. (5.3)
  • Les Réactions d'Hypersensibilité de Multiorgane se sont produites en association avec BANZEL. Si cette réaction est soupçonnée, BANZEL devrait être arrêté et le traitement alternatif a commencé. (5.4)
  • Retrait d'AEDs. BANZEL devrait être retiré progressivement pour minimiser le risque de précipiter des saisies, une exacerbation de saisie, ou un statut epilepticus. (5.5)
  • Statut Epilepticus (5.6)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

  • Dans tous les patients avec l'épilepsie traitée BANZEL dans les études de thérapie doubles aveugles, supplémentaires, les réactions défavorables le plus communément observées (10 % et plus grand que le placebo) étaient le mal de tête, le vertige, la fatigue, la somnolence et la nausée (6.1)

Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez Eisai, Inc à 1-888-274-2378 ou www.banzel.com ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch.


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

Voir de Pleins renseignements Prescrivants pour les effets de BANZEL sur d'autre AEDs (7.1), les effets d'autre AEDs sur BANZEL (7.2) et les effets de BANZEL sur d'autre médication (7.3)

  • Basé sur une population pharmacokinetic l'analyse, rufinamide l'autorisation a été diminué par valproate. Chez les enfants, valproate l'administration peut mener aux niveaux élevés de rufinamide de jusqu'à 70 %. Les patients sur valproate devraient commencer à une dose BANZEL plus bas que 10 mgs/kg/jours (les enfants) ou 400 mgs/jours (les adultes). (7.2)
  • D'autre AEDs peut influencer des concentrations rufinamide. Cet effet est plus prononcé chez les enfants que les adultes (7.1)
  • L'utilisation simultanée de BANZEL avec les contraceptifs hormonaux peut rendre cette méthode pour la contraception moins efficace. Les formes non-hormonales supplémentaires de contraception sont recommandées en utilisant BANZEL. (7.3)

UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

  • Grossesse : Pour s'inscrire à l'Enregistrement de Grossesse de Médicament Antiépileptique nord-américain appellent 1-888-233-2334, le numéro vert. (8.1)
  • Affaiblissement rénal : les patients Rénalement diminués (creatinine l'autorisation moins de 30 millilitres/minutes ) n'exigent pas de changement de dosage spécifique. (2.2) la Mise au point de la dose BANZEL pour la perte de médicament sur la dialyse devrait être considérée. (8.6)
  • Affaiblissement hépatique : Utilisation dans les patients avec l'affaiblissement hépatique sévère n'est pas recommandée. La prudence devrait être exercée dans le fait de traiter des patients avec léger pour modérer l'affaiblissement hépatique. (8.7)


Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS et le Guide de Médication

Révisé : 10/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

1 INDICATIONS ET USAGE

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Patient avec Lennox-Gastaut Syndrome

2.2 Patients avec l'Affaiblissement Rénal

2.3 Patients Subissant Hemodialysis

2.4 Patients avec la Maladie Hépatique

2.5 Patients sur AEDs

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4 CONTRE-INDICATIONS

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Comportement suicidaire et Ideation

5.2 Réactions de Système nerveux central

5.3 Matière grasse de QT

5.4 Réactions d'Hypersensibilité de Multiorgane

5.5 Retrait d'AEDs

5.6 Statut Epilepticus

5.7 Essais de laboratoire

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Procès contrôlés

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Les effets de BANZEL sur d'autre AEDs

7.2 Les effets d'Autre AEDs sur BANZEL

7.3 Les effets de BANZEL sur d'autres Médications

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

8.2 Travail et Livraison

8.3 Mères infirmières

8.4 Utilisation de pédiatrie

8.5 Utilisation gériatrique

8.6 Affaiblissement rénal

8.7 Affaiblissement hépatique

9 TOXICOMANIE ET DÉPENDANCE

10 SURDOSAGE

11 DESCRIPTION

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

12.3 Pharmacokinetics

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

14 ÉTUDES CLINIQUES

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1 Réflexion suicidaire et Comportement

Guide de médication

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 200 mgs

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 400 mgs


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

1 INDICATIONS ET USAGE

BANZEL (rufinamide) est indiqué pour le traitement supplémentaire de saisies associées au syndrome de Lennox-Gastaut chez les enfants 4 ans et plus vieil et les adultes.

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

BANZEL devrait être donné avec la nourriture. Les comprimés peuvent être administrés entiers, comme la moitié des comprimés ou écrasés, pour doser la flexibilité.

2.1 Patient avec Lennox-Gastaut Syndrome

Les enfants quatre ans et plus vieil avec le syndrome de Lennox-Gastaut : le Traitement devrait être lancé à une dose quotidienne d'environ 10 mgs/kg/jours administrés dans deux doses également divisées. La dose devrait être augmentée par les augmentations d'environ 10 mgs/kg tous les deux jours à une dose prévue de 45 mgs/kg/jours ou de 3200 mgs/jours , peu importe quel est moins, administré dans deux doses également divisées. On n'est pas connu si les doses plus bas que les doses prévues sont efficaces.

Adultes avec le syndrome de Lennox-Gastaut : le Traitement devrait être lancé à une dose quotidienne de 400-800 mgs/jours administrés dans deux doses également divisées. La dose devrait être augmentée de 400-800 mgs tous les deux jours jusqu'à ce qu'une dose quotidienne maximum de 3200 mgs/jours, administrés dans deux doses également divisées soit atteinte. On n'est pas connu si les doses plus bas que 3200 mgs sont efficaces.

2.2 Patients avec l'Affaiblissement Rénal

Les patients rénalement diminués (creatinine l'autorisation moins de 30 millilitres/minutes ) n'exigent pas de changement de dosage spécial quand la prise de BANZEL [voit la Pharmacologie Clinique (12.3)]

2.3 Patients Subissant Hemodialysis

Hemodialysis peut réduire l'exposition à une mesure limitée (d'environ 30 %). En conséquence, la mise au point de la dose BANZEL pendant le processus de dialyse devrait être considérée [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)]

2.4 Patients avec la Maladie Hépatique

L'utilisation de BANZEL dans les patients avec l'affaiblissement hépatique n'a pas été étudiée. Donc, utilisez dans les patients avec l'affaiblissement hépatique sévère n'est pas recommandé. La prudence devrait être exercée dans le fait de traiter des patients avec léger pour se modérer l'affaiblissement hépatique [voir l'Utilisation dans la Population Spécifique (8.7)].

2.5 Patients sur AEDs

Les patients sur valproate devraient commencer à une dose BANZEL plus bas que 10 mgs/kg/jours (les enfants) ou 400 mgs/jours (les adultes). Car les effets d'autre AEDs sur BANZEL voient des Actions réciproques de Médicament (7.2).

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

  Comprimés enduits du film (roses) (roses) et de 400 mgs de 200 mgs. Les comprimés sont marqués des deux côtés.

4 CONTRE-INDICATIONS

BANZEL est contre-indiqué dans les patients avec le syndrome QT Court Familial [voir des Avertissements et des Précautions, QT la Matière grasse (5.3)].

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Comportement suicidaire et Ideation

Les médicaments antiépileptiques (AEDs), en incluant Banzel, augmentent le risque de pensées suicidaires ou de comportement dans les patients prenant ces médicaments pour n'importe quelle indication. Les patients ont traité avec n'importe quel AED pour n'importe quelle indication devrait être contrôlé pour l'apparition ou le fait de se détériorer de dépression, pensées suicidaires ou comportement, et/ou n'importe quels changements inhabituels dans l'humeur ou le comportement.

Les analyses mises en commun de 199 essais cliniques contrôlés du placebo (mono - et la thérapie supplémentaire) de 11 différents AEDs ont montré que les patients randomisés à un des AEDs avaient environ deux fois le risque (le Risque Relatif réglé 1.8, CI:1.2 de 95 %, 2.7) de la réflexion suicidaire ou du comportement comparé aux patients randomisés au placebo. Dans ces procès, qui avaient une durée de traitement moyenne de 12 semaines, le taux d'incidence estimé de comportement suicidaire ou d'ideation parmi 27 863 patients AED-traités était 0.43 %, comparés à 0.24 % parmi 16 029 patients traités du placebo, en représentant une augmentation d'environ un cas de réflexion suicidaire ou le comportement pour tous 530 patients a traité. Il y avait quatre suicides dans les patients traités du médicament dans les procès et personne dans les patients traités du placebo, mais le nombre n'est trop petit pour permettre n'importe quelle conclusion de l'effet de médicament sur le suicide.

Le risque accru de pensées suicidaires ou de comportement avec AEDs a été observé dès une semaine après le traitement de médicament de départ avec AEDs et s'est conservé pour la durée de traitement évalué. Puisque la plupart des procès inclus dans l'analyse ne se sont pas étendus au-delà de 24 semaines, le risque de pensées suicidaires ou de comportement au-delà de 24 semaines ne pouvait pas être évalué.

Le risque de pensées suicidaires ou de comportement était généralement conséquent parmi les médicaments dans les données analysées. La conclusion de risque accru avec AEDs de mécanismes variables d'action et à travers une gamme d'indications suggère que le risque s'applique à tout AEDs utilisé pour n'importe quelle indication. Le risque n'a pas varié considérablement par l'âge (5-100 ans) dans les essais cliniques analysés. La table 1 montre que le risque absolu et relatif par l'indication pour tous a évalué AEDs.

La table 1 : le Risque Absolu et Relatif de Comportement Suicidaire et d'Ideation
Indication Les Patients de placebo avec les Événements Par 1000 Patients Les Patients de médicament avec les Événements Par 1000 Patients Risque relatif :
L'incidence d'Événements dans les Patients/Incidence de Médicament dans les Patients de Placebo
Différence de risque :
Les Patients de Médicament supplémentaires avec les Événements Par 1000 Patients
Épilepsie 1.0 3.4 3.5 2.4
Psychiatrique 5.7 8.5 1.5 2.9
D'autre 1.0 1.8 1.9 0.9
Total 2.4 4.3 1.8 1.9

Le risque relatif pour les pensées suicidaires ou le comportement était plus haut dans les essais cliniques pour l'épilepsie que dans les essais cliniques pour les conditions psychiatriques ou autres, mais les différences de risque absolues étaient semblables pour l'épilepsie et les indications psychiatriques.

Quelqu'un la considération prescrivant Banzel ou autre AED doit équilibrer le risque de pensées suicidaires ou de comportement avec le risque de maladie non soignée. L'épilepsie et beaucoup d'autres maladies pour lesquelles AEDs sont prescrits sont associées à la morbidité et la mortalité et un risque accru de pensées suicidaires et de comportement. Si les pensées suicidaires et le comportement émergent pendant le traitement, le prétraçoir a besoin de réfléchir si l'apparition de ces symptômes dans un patient donné peut être rattachée à la maladie étant traitée.

Les patients, leur caregivers et les familles devraient être informés du fait qu'AEDs augmentent le risque de pensées suicidaires et de comportement et devraient être conseillés du besoin d'être alertes pour l'apparition ou le fait de se détériorer des signes et les symptômes de dépression, n'importe quels changements inhabituels dans l'humeur ou le comportement, ou l'apparition de pensées suicidaires, comportement, ou pensées du mal de soi. Les comportements d'inquiétude devraient être annoncés immédiatement aux pourvoyeurs de soins médicaux.

5.2 Réactions de Système nerveux central

L'utilisation de BANZEL a été associée aux réactions défavorables liées du système nerveux centrales. Le plus significatif d'entre ceux-ci peut être classifié dans deux catégories générales :
1) la somnolence ou la fatigue et 2) les anomalies de coordination, le vertige, les dérangements de démarche et l'ataxie [voient des Réactions Défavorables (6.1)].

5.3 Matière grasse de QT

Les études d'ECG cardiaques formelles ont démontré la matière grasse de l'intervalle QT (mean=20 msec, pour les doses ≥2400 mgs deux fois par jour) avec le traitement BANZEL. Dans une étude contrôlée du placebo de l'intervalle QT, un plus haut pourcentage de sujets BANZEL-traités (46 % à 2400 mgs, 46 % à 3200 mgs et à 65 % à 4800 mgs) avait une matière grasse de QT de plus grands que 20 msec à Tmax comparé au placebo (5 - 10 %).

Les réductions de l'intervalle QT au-dessous de 300 msec n'ont pas été observées dans les études de QT formelles avec les doses jusqu'à 7200 mgs/jours . De plus, il n'y avait aucun signal de la mort soudaine incitée au médicament ou de ventricular arrhythmias.

Le niveau de QT la matière grasse d'incité par BANZEL est sans n'importe quel risque clinique connu. Le syndrome QT Court familial est associé à un risque accru de mort soudaine et de ventricular arrhythmias, particulièrement ventricular fibrillation. On croit que de tels événements dans ce syndrome se produisent essentiellement quand l'intervalle QT corrigé tombe au-dessous de 300 msec. Les données non-cliniques indiquent aussi que la matière grasse de QT est associée à ventricular fibrillation.

Les patients avec le syndrome QT Court Familial ne devraient pas être traités BANZEL. La prudence devrait être utilisée en administrant BANZEL avec d'autres médicaments qui raccourcissent l'intervalle QT [voir des Contre-indications (4)].

5.4 Réactions d'Hypersensibilité de Multiorgane

Le syndrome d'hypersensibilité de multiorgane, une condition sérieuse quelquefois incitée par les médicaments antiépileptiques, s'est produit en association avec la thérapie BANZEL dans les essais cliniques. Un patient a connu des rougeurs, urticaria, l'oedème du visage, la fièvre, a élevé eosinophils, stuperous l'état et l'hépatite sévère, commençant le jour 29 de thérapie Banzel et s'étendant sur un cours de 30 jours de thérapie Banzel continuée avec la résolution 11 les jours après la cessation. Les cas possibles supplémentaires présentés les rougeurs et un ou plus de chose suivante : la fièvre, les études de fonction de foie élevées, hematuria et lymphadenopathy. Ces cas se sont produits chez les enfants moins de 12 ans d'âge, au cours de quatre semaines d'initiation de traitement et ont été notés pour résoudre et/ou améliorer la cessation BANZEL. Ce syndrome a été annoncé avec d'autre anticonvulsants et typiquement, bien que pas exclusivement, présentent la fièvre et les rougeurs associées à d'autre participation de système d'organe. Puisque ce désordre est variable dans son expression, d'autres signes de système d'organe et symptômes non notés peuvent se produire ici. Si cette réaction est soupçonnée, BANZEL devrait être arrêté et le traitement alternatif a commencé.

Tous les patients qui développent des rougeurs en prenant BANZEL doivent être de près supervisés.

5.5 Retrait d'AEDs

Comme avec tous les médicaments antiépileptiques, BANZEL devrait être retiré progressivement pour minimiser le risque de précipiter des saisies, une exacerbation de saisie, ou un statut epilepticus. Si la cessation brusque du médicament est nécessaire médicalement, la transition à un autre AED devrait être faite sous la surveillance médicale proche. Dans les essais cliniques, la cessation de BANZEL a été accomplie en réduisant la dose d'environ 25 % tous les deux jours.

5.6 Statut Epilepticus

Les estimations de l'incidence de traitement le jeune statut epilepticus parmi les patients a traité avec BANZEL sont difficiles parce que les définitions standard n'ont pas été employées. Dans un procès de syndrome de Lennox-Gastaut contrôlé, 3 de 74 patients BANZEL-traités (de 4.1 %) avaient des épisodes qui pourraient être décrits comme le statut epilepticus dans les patients BANZEL-traités comparés avec aucun des 64 patients dans les patients traités du placebo. Dans tous les procès contrôlés qui ont inclus des patients avec de différentes épilepsies, 11 de 1240 les patients BANZEL-traités (de 0.9 %) avaient des épisodes qui pourraient être décrits comme le statut epilepticus comparé avec aucun de 635 patients dans les patients traités du placebo.

5.7 Essais de laboratoire

Leucopenia (le comte de cellule blanc <3×109 L) était plus communément observé dans les patients BANZEL-traités (43 de 1171, 3.7 %) que les patients traités du placebo (7 de 579, 1.2 %) dans tous les procès contrôlés.

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Procès contrôlés

Puisque les essais cliniques sont conduits sous les conditions largement variables, les taux de réaction défavorables observés dans les essais cliniques d'un médicament ne peuvent pas être directement comparés aux taux dans les essais cliniques d'un autre médicament et peuvent ne pas refléter les taux observés en pratique.

Les études doubles aveugles contrôlées du placebo ont été exécutées dans les adultes et dans les patients de pédiatrie, en bas à l'âge de 4, dans d'autres formes d'épilepsie, en plus du procès dans le syndrome de Lennox-Gastaut. Les données sur les Réactions CNS [voient des Avertissements et les Précautions (5.2)] de l'étude de Lennox-Gastaut sont présentées d'abord. Puisqu'il n'y a aucune raison de penser que les réactions défavorables différeraient considérablement entre ces populations patientes, les données de sécurité de toutes ces études contrôlées sont alors présentées. La plupart de ces réactions défavorables étaient légères pour se modérer et la personne de passage dans la nature.

Les réactions de système nerveux central communes dans le procès contrôlé de patients 4 ans ou plus âgés avec le syndrome de Lennox-Gastaut ont traité avec BANZEL puisque la thérapie supplémentaire [voit des Avertissements et des Précautions (5.2)]

La somnolence a été annoncée dans 24.3 % de patients BANZEL-traités comparés à 12.5 % de patients de placebo et a mené pour étudier la cessation dans 2.7 % de patients traités comparés à 0 % de patients de placebo. La fatigue a été annoncée dans 9.5 % de patients BANZEL-traités comparés à 7.8 % de patients de placebo. Il a mené pour étudier la cessation dans 1.4 % de patients traités et 0 % de patients de placebo.

Le vertige a été annoncé dans 2.7 % de patients BANZEL-traités comparés à 0 % de patients de placebo et n'a pas mené pour étudier la cessation.

L'ataxie et le dérangement de démarche ont été annoncés à 5.4 % et à 1.4 % de patients BANZEL-traités, respectivement et dans aucun patient de placebo. Le désordre de balance et la coordination anormale ont été chacun annoncés dans 0 % de patients BANZEL-traités et 1.6 % de patients de placebo. Aucune de ces réactions menées à étudier la cessation.

Toutes les Réactions Défavorables pour Tous les Patients Traités avec l'Épilepsie, les Études de Thérapie Supplémentaires Doubles aveugles : Les réactions défavorables le plus communément observées (de 10 %) dans les patients BANZEL-traités, quand utilisé que la thérapie supplémentaire à toutes les doses a fait les études (200 à 3200 mgs/jours ) avec une plus haute fréquence que dans le placebo étaient : le mal de tête, le vertige, la fatigue, la somnolence et la nausée.

La table 2 énumère de jeunes du traitement réactions défavorables qui se sont produites dans au moins 3 % de patients de pédiatrie avec l'épilepsie a traité avec BANZEL dans les études supplémentaires contrôlées et étaient numériquement plus répandu dans les patients a traité avec BANZEL que le placebo.

À la dose prévue de 45 mgs/kg/jours pour la thérapie supplémentaire chez les enfants, les réactions défavorables le plus communément observées (de 3 %) avec une incidence plus grande que dans le placebo, pour BANZEL étaient la somnolence, le vomissement et le mal de tête.

La table 2 : l'Incidence (le %) de jeunes du Traitement Réactions Défavorables dans tous les Procès Supplémentaires Doubles aveugles de Pédiatrie par le Terme Préféré à la Dose Recommandée de 45 mgs/kg/jours (Les Réactions défavorables se sont produites dans au moins 3 % de patients BANZEL-traités et se sont produites plus fréquemment que dans les Patients de Placebo)
Terme préféré BANZEL
(N=187)
%
Placebo
(N=182)
%
Somnolence 17 9
Vomissement 17 7
Mal de tête 16 8
Fatigue 9 8
Vertige 8 6
Nausée 7 3
Grippe 5 4
Nasopharyngitis 5 3
Appétit diminué 5 2
Rougeurs 4 2
Ataxie 4 1
Diplopia 4 1
Bronchite 3 2
Sinusite 3 2
Hyperactivité psychomotrice 3 1
Douleur abdominale Supérieure 3 2
Agression 3 2
Infection d'oreille 3 1
Dérangement dans l'Attention 3 1
Pruritis 3 0

La table 3 énumère de jeunes du traitement réactions défavorables qui se sont produites dans au moins 3 % de patients adultes avec l'épilepsie a traité avec BANZEL (jusqu'à 3200 mgs/jours ) dans les études contrôlées supplémentaires et étaient numériquement plus répandu dans les patients a traité avec BANZEL que le placebo. Dans ces études, BANZEL ou placebo ont été ajoutés à la thérapie d'AED actuelle.

À toutes les doses étudiées de jusqu'à 3200 mgs/jours donnés comme la thérapie supplémentaire dans les adultes, les réactions défavorables le plus communément observées (de 3 %) et avec la plus grande augmentation dans l'incidence comparée au placebo, pour BANZEL étaient le vertige, la fatigue, la nausée, diplopia, la vision brouillée et l'ataxie.

La table 3 : l'Incidence (le %) de jeunes du Traitement Réactions Défavorables dans tous les Procès Supplémentaires Doubles aveugles Adultes (jusqu'à 3200 mgs/jours ) par le Terme Préféré (Les Réactions défavorables se sont produites dans au moins 3 % de patients BANZEL-traités et se sont produites plus fréquemment que dans les Patients de Placebo)
Terme préféré BANZEL
(N=823)
%
Placebo
(N=376)
%
Mal de tête 27 26
Vertige 19 12
Fatigue 16 10
Nausée 12 9
Somnolence 11 9
Diplopia 9 3
Tremblement 6 5
Nystagmus 6 5
Vision Floue 6 2
Vomissement 5 4
Ataxie 4 0
Douleur abdominale Supérieure 3 2
Inquiétude 3 2
Constipation 3 2
Dyspepsie 3 2
Mal de dos 3 1
Dérangement de démarche 3 1
Vertige 3 1

Cessation dans les Études Cliniques Contrôlées

Dans les études cliniques supplémentaires doubles aveugles contrôlées, 9.0 % de patients recevant BANZEL puisque la thérapie supplémentaire et 4.4 % recevant le placebo arrêtée à la suite d'une réaction défavorable. Les réactions défavorables menant le plus communément à la cessation de BANZEL (> 1 %) utilisé comme la thérapie supplémentaire étaient généralement semblables dans les adultes et les enfants.

Dans les études cliniques supplémentaires doubles aveugles de pédiatrie, 8.0 % de patients recevant BANZEL puisque la thérapie supplémentaire et 2.2 % recevant le placebo arrêtée à la suite d'une réaction défavorable. Les réactions défavorables menant le plus communément à la cessation de BANZEL (> 1 %) utilisé comme la thérapie supplémentaire sont présentées dans la Table 4.

La table 4 : les Réactions Défavorables Menant Le plus communément à la Cessation dans les Procès Supplémentaires Doubles aveugles (À La Dose Recommandée de 45 mgs/kg/jours) dans les Patients de Pédiatrie
Terme préféré BANZEL
(N=187)
%
Placebo
(N=182)
%
Convulsion 2 1
Rougeurs 2 1
Fatigue 2 0
Vomissement 1 0

Dans les études cliniques supplémentaires doubles aveugles adultes (jusqu'à 3200 mgs/jours ), 9.5 % de patients recevant BANZEL puisque la thérapie supplémentaire et 5.9 % recevant le placebo arrêtée à la suite d'une réaction défavorable. Les réactions défavorables menant le plus communément à la cessation de BANZEL (> 1 %) utilisé comme la thérapie supplémentaire sont présentées dans la Table 5.

La table 5 : les Réactions Défavorables Menant Le plus communément à la Cessation dans les Procès Supplémentaires Doubles aveugles (jusqu'à 3200 mgs/jours ) dans les Patients Adultes
Terme préféré BANZEL
(N=823)
%
Placebo
(N=376)
%
Vertige 3 1
Fatigue 2 1
Mal de tête 2 1
Nausée 1 0
Ataxie 1 0

D'autres Événements Défavorables Observés Pendant les Essais cliniques :

BANZEL a été administré à 1978 individus pendant tous les essais cliniques d'épilepsie (contrôlé du placebo et l'étiquette ouverte). Les événements défavorables se produisant pendant ces études ont été enregistrés par les investigateurs utilisant la terminologie de leur propre choix. Pour fournir une estimation significative de la proportion de patients ayant des événements défavorables, ces événements ont été groupés dans les catégories standardisées en utilisant le dictionnaire MedDRA. Les événements défavorables se produisant au moins trois fois et considéré peut-être rattaché au traitement sont inclus dans les listes de Classe d'Organe de Système ci-dessous. Les termes non inclus dans les listes sont les déjà inclus dans les tables au-dessus, les trop généraux pour être instructifs, les rattachés aux procédures et aux termes décrivant des événements répandus dans la population. Quelques événements se produisant moins de 3 fois sont aussi inclus basés sur leur signification médicale. Puisque les rapports incluent des événements observés dans l'étiquette ouverte, les observations incontrôlées, le rôle de BANZEL dans leur causalité ne peut pas être de manière fiable déterminé.

Les événements sont classifiés par le système de corps et énumérés de l'ordre de la fréquence diminuante comme suit : les événements défavorables fréquents - ceux qui se produisent dans au moins 1/100 les patients; les événements défavorables rares - ceux qui se produisent dans 1/100 avec les patients 1/1000; rare - ceux qui se produisent dans moins que les patients 1/1000.

Sang et Désordres de Système Lymphatiques : Fréquent : anémie. Rare : lymphadenopathy, leukopenia, neutropenia, anémie de manque en fer, thrombocytopenia.

Désordres cardiaques : Rare : la branche de paquet bloque le droit, atrioventricular bloquent le premier degré.

Désordres du métabolisme et Nutritifs : Fréquent : appétit diminué, appétit augmenté.

Désordres rénaux et Urinaires : Fréquent : pollakiuria. Rare : l'incontinence urinaire, dysuria, hematuria, nephrolithiasis, polyuria, enuresis, nocturia, l'incontinence.

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

Basé sur les études in vitro, rufinamide montre l'inhibition presque pas de la plupart des cytochrome P450 les enzymes lors des concentrations cliniquement pertinentes, avec la faible inhibition de CYP 2E1. Les médicaments qui sont substrates de CYP 2E1 (par ex c hlorzoxazone) peuvent avoir augmenté des niveaux de plasma en présence de rufinamide, mais cela n'a pas été étudié.

Basé sur dans les études d'action réciproque de médicament vivo avec triazolam et contraceptifs oraux, rufinamide est faible inducer du CYP 3A4 l'enzyme et peut diminuer l'exposition de médicaments qui sont substrates de CYP 3A4 [voir des Actions réciproques de Médicament (7.3)].

Rufinamide est transformé par métabolisme par carboxylesterases. Les médicaments qui peuvent inciter l'activité de carboxylesterases peuvent augmenter l'autorisation de rufinamide. Le large spectre inducers tel que carbamazepine et phénobarbital peut avoir des effets mineurs sur le métabolisme rufinamide via ce mécanisme. Les médicaments qui sont des inhibiteurs de carboxylesterases peuvent diminuer le métabolisme de rufinamide.

7.1 Les effets de BANZEL sur d'autre AEDs

La population pharmacokinetic l'analyse de concentration moyenne à l'état ferme de carbamazepine, lamotrigine, phénobarbital, phenytoin, topiramate et valproate a montré que rufinamide typique Cavss les niveaux avait peu d'effet sur le pharmacokinetics d'autre AEDs. N'importe quels effets, quand ils se produisent, ont été plus marqués dans la population de pédiatrie.

La table 6 résume les actions réciproques de médicament du médicament de BANZEL avec d'autre AEDs.

La table 6 : le Résumé d'actions réciproques de médicament du médicament de BANZEL avec d'autres médicaments antiépileptiques
AED Co-administered L'influence de Rufinamide sur AED concentrationa) L'influence d'AED sur la concentration Rufinamide
a) Les prédictions sont basées sur les concentrations BANZEL à la dose recommandée maximum de BANZEL.
b) Les changements maximums prédits pour être chez les enfants et chez les patients qui accomplissent des niveaux de façon significative supérieurs de BANZEL, comme l'effet de rufinamide sur ces AEDs sont dépendants de la concentration.
c) Les plus grands effets chez les enfants à de hautes doses/concentrations d'AEDs.
d) On a traité le phénobarbital, primidone et phenytoin comme un 45 tours covariate (le type du phénobarbital inducers) pour examiner l'effet de ces agents sur l'autorisation BANZEL.
e) Tous les composés de la classe benzodiazepine ont été mis en commun pour examiner pour le 'effet de classe' sur l'autorisation BANZEL.
Carbamazepine La diminution par 7 à 13%b)Diminution de 19 à 26 %
La personne à charge sur la dose de carbamazepine
Lamotrigine La diminution par 7 à 13%b)Aucun Effet
Phénobarbital L'augmentation par 8 à 13%b)La diminution par 25 à 46%c), d)
Indépendant de dose ou de concentration de Phénobarbital
Phenytoin L'augmentation par 7 à 21%b)La diminution par 25 à 46%c), d)
Indépendant de dose ou de concentration de phenytoin
Topiramate Aucun EffetAucun Effet
Valproate Aucun EffetL'augmentation par <16 à 70%c)
La personne à charge sur la concentration de valproate
Primidone Non Enquêté La diminution par 25 à 46%c), d)
Indépendant de dose ou de concentration de primidone
Benzodiazepinese) Non Enquêté Aucun Effet

Phenytoin : La diminution dans l'autorisation de phenytoin estimé aux niveaux typiques de rufinamide (Cavss 15 g/mL) est prédite pour augmenter des niveaux de plasma de phenytoin de 7 à 21 %. Comme il est connu phenytoin avoir pharmacokinetics non linéaire (l'autorisation devient saturée à de plus hautes doses), il est possible que l'exposition soit plus grande que la prédiction modèle.

7.2 Les effets d'Autre AEDs sur BANZEL

Cytochrome puissants P450 l'enzyme inducers, telle que carbamazepine, phenytoin, primidone et phénobarbital ont l'air d'augmenter l'autorisation de BANZEL (voir la Table 6). Étant donné que la majorité d'autorisation de BANZEL est via une route non-CYP-dependent, les diminutions observées dans les niveaux de sang vus avec carbamazepine, phenytoin, phénobarbital et primidone ne seront pas entièrement attribuables probablement à l'induction d'une enzyme P450. On ne comprend pas d'autres facteurs en expliquant cette action réciproque. N'importe quels effets, où ils se sont produits seraient probablement plus marqués dans la population de pédiatrie.

Valproate : Basé sur une population pharmacokinetic l'analyse, rufinamide l'autorisation a été diminué par valproate. Chez les enfants, valproate l'administration peut mener aux niveaux élevés de rufinamide de jusqu'à 70 %. Les patients se sont stabilisés sur BANZEL avant d'être prescrit valproate devrait commencer la thérapie valproate à une dose basse et titrer à une dose cliniquement efficace. Pareillement, les patients sur valproate devraient commencer à une dose BANZEL plus bas que 10 mgs/kg/jours (les enfants) ou 400 mgs/jours (les adultes) [voient le Dosage et l'administration (2.5)].

7.3 Les effets de BANZEL sur d'autres Médications

Contraceptifs hormonaux : la Co-administration de BANZEL ( l'OFFRE de 800 mgs depuis 14 jours) et Ortho-Novum 1/35 ® avait pour résultat une diminution moyenne dans l'ethinyl estradiol AUC0-24 de 22 % et Cmax de 31 % et norethindrone AUC0-24 de 14 % et Cmax de 18 %, respectivement. La signification clinique de cette diminution est inconnue. Les malades d'âge d'accouchement devraient être averties que l'utilisation simultanée de BANZEL avec les contraceptifs hormonaux peut rendre cette méthode pour la contraception moins efficace. Les formes non-hormonales supplémentaires de contraception sont recommandées quand l'utilisation de BANZEL [voit des renseignements pour les Patients (17)].

Triazolam : la Co-administration et le pré-traitement avec BANZEL ( l'offre de 400 mgs) avaient pour résultat une diminution de 37 % dans AUC et une diminution de 23 % dans Cmax de triazolam, un CYP 3A4 substrate.

Olanzapine : la Co-administration et le pré-traitement avec BANZEL ( l'offre de 400 mgs) n'avaient pour résultat aucun changement dans AUC et Cmax d'olanzapine, un CYP 1A2 substrate.

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

Catégorie de grossesse C

Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée dans les femmes enceintes. BANZEL devrait être utilisé pendant la grossesse seulement si l'avantage potentiel justifie le risque potentiel au foetus. Rufinamide a produit la toxicité du développement quand administré oralement aux animaux enceintes aux doses cliniquement pertinentes.

Rufinamide a été administré oralement aux rats aux doses de 20, 100 et 300 mgs/kg/jours et aux lapins aux doses de 30, 200 et 1000 mgs/kg/jours pendant la période d'organogenesis (l'implantation à la fermeture du palais dur); les hautes doses sont associées à AUCs de plasma 2 fois l'AUC de plasma humain à la dose humaine recommandée maximum (MRHD, 3200 mgs/jours). Les poids foetaux diminués et les incidences augmentées d'anomalies squelettiques foetales ont été observés dans les rats aux doses associées à la toxicité maternelle. Dans les lapins, la mort foetale de l'embryon, a diminué des poids de corps foetaux et a augmenté les incidences d'anomalies viscérales et squelettiques foetales se sont produites à tout sauf la dose basse. La plus haute dose évaluée dans les lapins a été associée à l'avortement. Les doses sans effet pour les effets néfastes sur le rat et le lapin le développement foetal de l'embryon (20 et 30 mgs/kg/jours, respectivement) ont été associés à AUCs de plasma 0.2 fois cela dans les humains au MRHD.

Dans un rat pré et une étude de développement post-natale (dosant de l'implantation au fait de sevrer) conduit aux doses orales de 5, 30 et 150 mgs/kg/jours (associé à AUCs de plasma jusqu'à ≈1.5 fois que dans les humains au MRHD), la croissance de progéniture diminuée et la survie ont été observées à toutes les doses évaluées. Une dose sans effet pour les effets néfastes sur le développement pré et post-natal n'a pas été établie. La dose la plus basse évaluée a été associée à AUC de plasma <0.1 fois cela dans les humains au MRHD.


Enregistrement de grossesse

Pour fournir des renseignements concernant les effets de dans l'exposition utero aux médecins Banzel sont conseillés de recommander que les patients enceintes prenant BANZEL s'inscrivent à l'Enregistrement de Grossesse de Médicament Antiépileptique nord-américain. Cela peut être fait en appelant numéro vert 1-888-233-2334 et doit être fait par les patients eux-mêmes. Les renseignements sur l'enregistrement peuvent aussi être trouvés sur le site Internet http://www.aedpregnancyregistry.org/.

8.2 Travail et Livraison

L'effet de BANZEL sur le travail et la livraison dans les humains n'est pas connu.

8.3 Mères infirmières

Rufinamide sera probablement excrété dans le lait humain. À cause du potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers de BANZEL, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter le médicament tenant compte de l'importance du médicament à la mère.

8.4 Utilisation de pédiatrie

La sécurité et l'efficacité dans les patients avec le syndrome de Lennox-Gastaut n'ont pas été établies chez les enfants moins de 4 ans. Le pharmacokinetics de rufinamide dans la population de pédiatrie (l'âge 4-17 ans) est semblable à cela dans les adultes [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)]

8.5 Utilisation gériatrique

Les études cliniques de BANZEL n'ont pas inclus de nombres suffisants de sujets âgés 65 et déterminer s'ils répondent différemment des sujets plus jeunes. En général, la sélection de dose pour un patient assez âgé devrait être prudente, commençant d'habitude à la fin basse de la gamme de dosage, en reflétant la plus grande fréquence d'hépatique diminué, fonction rénale, ou cardiaque et de la maladie d'élément ou d'autre thérapie de médicament.

Pharmacokinetics de rufinamide dans les personnes âgées dans semblable à cela dans les jeunes sujets [voient la Pharmacologie Clinique (12.3)]

8.6 Affaiblissement rénal

Rufinamide pharmacokinetics dans les patients avec l'affaiblissement rénal sévère (creatinine l'autorisation <30 millilitres/minutes) était semblable à ce de sujets en bonne santé. L'adaptation de dose dans les patients subissant la dialyse devrait être considérée [voir le Dosage et l'administration (2.3) et la Pharmacologie Clinique (12.3)].

8.7 Affaiblissement hépatique

Il n'y a eu aucune étude spécifique enquêtant sur l'effet d'affaiblissement hépatique sur le pharmacokinetics de rufinamide. Donc, utilisez dans les patients avec l'affaiblissement hépatique sévère n'est pas recommandé. La prudence devrait être exercée dans le fait de traiter des patients avec léger pour se modérer l'affaiblissement hépatique [voir le Dosage et l'administration (2.4)].

9 TOXICOMANIE ET DÉPENDANCE

Le potentiel de dépendance et d'abus de BANZEL n'a pas été évalué dans les études humaines.

10 SURDOSAGE

Puisque les stratégies pour la direction d'overdose évoluent continuellement, il est recommandé de contacter un Centre de Contrôle de Poison Certifié pour déterminer les dernières recommandations pour la direction d'une overdose de n'importe quel médicament.

Une overdose de BANZEL de 7200 mgs/jours a été annoncée dans un adulte pendant les essais cliniques. L'overdose a été associée sans signes importants ou symptômes, aucune intervention médicale n'a été exigée et le patient a continué dans l'étude à la dose prévue.

Le traitement ou la direction d'Overdose : Il n'y a aucun antidote spécifique pour l'overdose avec BANZEL. Si cliniquement indiqué, l'élimination de médicament non absorbé devrait être essayée par l'induction d'emesis ou de lavage gastrique. On devrait remarquer que les précautions ordinaires maintiennent la compagnie aérienne. Le soin d'un grand secours général du patient est indiqué en incluant la surveillance de signes essentiels et l'observation du statut clinique du patient.

Hemodialysis : la Norme hemodialysis les procédures peut avoir pour résultat l'autorisation limitée de rufinamide. Bien qu'il n'y ait aucune expérience à ce jour dans le traitement de l'overdose avec hemodialysis, la procédure peut être considérée quand indiqué par l'état clinique du patient.

11 DESCRIPTION

BANZEL (rufinamide) est un dérivé triazole structurellement sans rapport aux médicaments antiépileptiques actuellement commercialisés (AEDs). Rufinamide a le nom chimique 1-[le méthyle (2,6-difluorophenyl)]-1H-1,2,3-triazole-4 carboxamide. Il a une formule empirique de C10H8F2N4O et un poids moléculaire de 238.2. La substance de médicament est une poudre neutre goûtante blanche, cristalline, inodore et légèrement amère. Rufinamide est pratiquement insoluble dans l'eau, légèrement soluble dans tetrahydrofuran et dans le méthanol et très légèrement soluble dans l'éthanol et dans l'acétonitrile.

banzel-01

BANZEL est disponible pour l'administration orale dans les comprimés enduits du film, marqués des deux côtés, en contenant 200 et 400 mgs de rufinamide. Les ingrédients inactifs sont le dioxyde de silicium colloidal, l'amidon de maïs, crosscarmellose le sodium, hypromellose, le monohydrate de lactose, le magnésium stearate, la cellulose microcristalline et le sodium lauryl le sulfate. La couche de film contient hypromellose, rouge d'oxyde en fer, glycol polyéthylénique, talc et dioxyde de titane.

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

Le mécanisme (s) précis par lequel rufinamide exerce son effet antiépileptique est inconnu.

Les résultats d'étud es in vitro suggèrent que le principal mécanisme d'action de rufinamide est la modulation de l'activité de canaux de sodium et, en particulier, le prolongement de l'état inactif du canal. Rufinamide (1 M) la récupération de canal de sodium de façon significative ralentie d'inactivation après qu'un prépouls prolongé dans les neurones cortical cultivés et limité a soutenu le tir répétitif de potentiels d'action dépendants du sodium (EC50 de 3.8 M).

12.3 Pharmacokinetics

Vue d'ensemble

BANZEL est bien absorbé après l'administration orale. Cependant, le taux d'absorption est relativement lent et la mesure d'absorption est diminuée puisque la dose est augmentée. Le pharmacokinetics ne change pas avec le dosage multiple. La plupart d'élimination de rufinamide est via le métabolisme, avec le métabolite primaire provenant enzymatic l'hydrolyse de la moitié carboxamide pour former l'acide carboxylic. Cette route du métabolisme n'est pas cytochrome P450 la personne à charge. Il n'y a aucun métabolite actif connu. La demi-vie de plasma de rufinamide est environ 6-10 heures.


Absorption et Distribution

Suite à l'administration orale de BANZEL, les concentrations de plasma maximales se produisent entre 4 et 6 heures (Tmax) tant sous nourri qu'ont jeûné des conditions. L'étalage de comprimés de BANZEL diminuant bioavailability avec la dose augmentante après l'administration de dose simple et multiple. Basé sur l'excrétion urinaire, la mesure d'absorption était au moins 85 % suite à l'administration orale d'une dose simple de 600 mgs rufinamide sous les conditions nourries.

La dose multiple pharmacokinetics peut être prédite des données de dose simples tant pour rufinamide que pour son métabolite. Étant donné la fréquence de dosage de toutes 12 heures et la demi-vie de 6 à 10 heures, la concentration maximale permanente observée d'environ deux à trois fois la concentration maximale après qu'une dose simple est attendue.

La nourriture a augmenté la mesure d'absorption de rufinamide dans les volontaires en bonne santé de 34 % et a augmenté l'exposition maximale de 56 % après une dose simple de 400 mgs, bien que le Tmax n'ait pas été élevé. Les essais cliniques ont été exécutés sous les conditions nourries et le dosage est recommandé avec la nourriture [voir le Dosage et l'administration (2)].

Seulement une petite fraction de rufinamide (34 %) est attachée aux protéines de sérum humaines, principalement à l'albumine (27 %), en donnant peu de risque d'actions réciproques de médicament du médicament de déplacement. Rufinamide a été également distribué entre erythrocytes et plasma. Le volume apparent de distribution dépend de la dose et varie avec la région de surface de corps. Le volume apparent de distribution était environ 50 L à 3200 mgs/jours.


Métabolisme

Rufinamide est abondamment transformé par métabolisme, mais n'a aucun métabolite actif. Suite à une dose radiolabeled de rufinamide, moins de 2 % de la dose ont été récupérés inchangés dans l'urine. Le sentier biotransformation primaire est carboxylesterase (s) l'hydrolyse négociée du groupe carboxamide au CGP dérivé acide 47292. Quelques métabolites supplémentaires mineurs ont été découverts dans l'urine, qui avait l'air d'être acyl-glucuronides de CGP 47292. Il n'y a aucune participation d'oxyder cytochrome P450 les enzymes ou glutathione dans le processus de biotransformation.

Rufinamide est un faible inhibiteur de CYP 2E1. Il n'a pas montré d'inhibition significative d'autres enzymes CYP. Rufinamide est faible inducer de CYP 3A4 les enzymes.

Rufinamide n'a pas montré d'inhibition significative de P-glycoprotein dans une étude in vitro.


Élimination/Excrétion

L'excrétion rénale est la route prédominante d'élimination pour la matière rattachée de médicament, en représentant 85 % de la dose basée sur une étude de radiolabeled. Des métabolites identifiés dans l'urine, au moins 66 % de la dose rufinamide ont été excrétés comme le métabolite acide CGP 47292, avec 2 % de la dose excrétée comme rufinamide.

La demi-vie d'élimination de plasma est environ 6-10 heures dans les sujets en bonne santé et les patients avec l'épilepsie.


Populations spéciales

Sexe : la Population pharmacokinetic les analyses de femelles montre une autorisation apparente de 6-14 % inférieure de rufinamide comparé aux mâles. Cet effet n'est pas important cliniquement.

Course : Dans une population pharmacokinetic l'analyse d'études cliniques, aucune différence dans l'autorisation ou le volume de distribution de rufinamide n'a été observée entre les sujets noirs et caucasiens, après avoir contrôlé pour la grandeur de corps. Les renseignements sur d'autres courses ne pouvaient pas être obtenus à cause de plus petits nombres de ces sujets.

Pédiatrie : Basé sur une analyse démographique chez 117 enfants (l'âge 4-11 ans) et 99 adolescents (l'âge 12-17 ans), le pharmacokinetics de rufinamide dans ces patients est semblable au pharmacokinetics dans les adultes.

Assez âgé : Les résultats d'une étude en évaluant la dose simple (400 mgs) et la dose multiple (800 mgs/jours depuis 6 jours) pharmacokinetics de rufinamide dans 8 sujets assez âgés en bonne santé (65-80 ans) et 7 sujets en bonne santé plus jeunes (18-45 ans) n'ont trouvé aucune différence liée de l'âge significative dans le pharmacokinetics de rufinamide.

Affaiblissement rénal : Rufinamide pharmacokinetics dans 9 patients avec l'affaiblissement rénal sévère (creatinine l'autorisation <30 millilitres/minutes) était semblable à ce de sujets en bonne santé. Les patients subissant la dialyse 3 heures postent le dosage de rufinamide ont montré une réduction d'AUC et de Cmax de 29 % et de 16 % respectivement. La mise au point rufinamide la dose pour la perte de médicament sur la dialyse devrait être considérée.

Affaiblissement hépatique : Il n'y a eu aucune étude spécifique enquêtant sur l'effet d'affaiblissement hépatique sur le pharmacokinetics de rufinamide. Donc, utilisez dans les patients avec l'affaiblissement hépatique sévère n'est pas recommandé. La prudence devrait être exercée dans le fait de traiter des patients avec léger pour modérer l'affaiblissement hépatique.

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Carcinogenesis : Rufinamide a été donné dans le régime aux souris à 40, 120 et 400 mgs/kg/jours et aux rats à 20, 60 et 200 mgs/kg/jours depuis deux ans. Les doses dans les souris ont été associées à AUCs de plasma 0.1 à 1 fois l'AUC de plasma humain à la dose humaine recommandée maximum (MRHD, 3200 mgs/jours). Les incidences augmentées de tumeurs (les tumeurs d'os bienveillantes (osteomas) et/ou les adénomes hepatocellular et les carcinomes) ont été observées dans les souris à toutes les doses. Les incidences augmentées de thyroïde follicular les adénomes ont été observées dans les rats à tout sauf la dose basse; la dose basse est <0.1 fois le MRHD sur une base mg/m2.

Mutagenesis : Rufinamide n'était pas mutagenic dans la mutation contraire bactérienne in vitro (Ames) l'essai ou l'essai de mutation de point de cellule mammifère in vitro . Rufinamide n'était pas clastogenic dans la cellule mammifère in vitro chromosomal l'essai d'égarement ou le dans l'essai de micronoyau de moelle osseuse de rat vivo.

Affaiblissement de Fertilité : l'administration orale de rufinamide (les doses de 20, 60, 200 et 600 mgs/kg/jours) au mâle et aux rats avant le fait de s'accoupler et partout dans le fait de s'accoupler et le fait de continuer dans les femelles jusqu'au jour 6 de gestation avait pour résultat l'affaiblissement de fertilité (les taux de conception diminués et le fait d'accoupler et les index de fertilité; les nombres diminués de corpus lutea, implantations et embryons vivants; perte de préimplantation augmentée; le comte de sperme diminué et motility) à toutes les doses évalué. Donc, une dose sans effet n'a pas été établie. La dose la plus basse évaluée a été associée à un AUC de plasma 0.2 fois l'AUC de plasma humain au MRHD.

14 ÉTUDES CLINIQUES

L'efficacité de BANZEL comme le traitement supplémentaire pour les saisies associées au syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) a été établie dans un multicentre simple, double aveugle, contrôlé du placebo, randomisé, l'étude du groupe parallèle (n=138). Le mâle et les malades (entre 4 et 30 ans d'âge) ont été inclus s'ils avaient un diagnostic de saisies insuffisamment contrôlées associées à LGS (en incluant tant des saisies d'absence atypiques que des attaques de goutte) et étaient traités avec 1 à 3 élément la dose ferme AEDs. Chaque patient doit avoir eu au moins 90 saisies dans le mois avant l'entrée d'étude. Après avoir accompli une Phase de Ligne de base de 4 semaines sur la thérapie ferme, les patients ont été randomisés pour avoir BANZEL ou placebo ajouté à leur thérapie en cours pendant la Phase Double aveugle de 12 semaines. La Phase Double aveugle s'est composée de 2 périodes : la Période de Titration (1 à 2 semaines) et la Période d'Entretien (10 semaines). Pendant la Période de Titration, la dose a été augmentée à un dosage prévu d'environ 45 mgs/kg/jours (3200 mgs dans les adultes de 70 kg), donnée sur un programme de b.i.d. Les réductions de dosage ont été permises pendant la titration si on a rencontré des problèmes de tolerability. Les doses finales à la titration devaient rester fermes pendant la période d'entretien. Le dosage prévu a été accompli dans 88 % des patients BANZEL-traités. La majorité de ces patients a atteint la dose prévue au cours de 7 jours, avec les patients restants accomplissant la dose prévue au cours de 14 jours.

Les variables d'efficacité primaires étaient :

  • Le changement de pour cent dans la fréquence de saisie totale par 28 jours;
  • Le changement de pour cent dans tonique et atonique (laissent tomber des attaques) la fréquence de saisie par 28 jours;
  • La sévérité de saisie du Parent/Gardien l'Évaluation Globale de la condition du patient. C'était une évaluation de 7 points exécutée à la fin de la Phase Double aveugle. Un score de +3 a indiqué que la sévérité de saisie du patient a été très améliorée, un score de 0 que la sévérité de saisie était inchangée et un score de-3 que la sévérité de saisie était plus mauvaise beaucoup.

Les résultats des trois points finals primaires sont montrés dans la Table 7 ci-dessous.

La table 7 : Fréquence de Saisie de Procès de Lennox-Gastaut Syndrome Résultats de Variable d'Efficacité Primaires
Variable Placebo Rufinamide
Le changement de pour cent moyen dans la fréquence de saisie totale par 28 jours -11.7 -32.7
(p=0.0015)
Le changement de pour cent moyen dans la fréquence de saisie tonique et atonique par 28 jours 1.4 -42.5
(p <0.0001)
L'amélioration de l'Estimation de Sévérité de Saisie de l'Évaluation Globale 30.6 53.4
(p=0.0041)

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

 Les comprimés de 200 mgs de BANZEL (contenant 200 mgs rufinamide) sont roses dans la couleur, enduite du film, les comprimés de la forme oblongue, avec un score des deux côtés, imprimé avec "Є 262" sur un côté. Ils sont disponibles dans les bouteilles de 30 (NDC 62856-582-30).

 Les comprimés de 400 mgs de BANZEL (contenant 400 mgs rufinamide) sont roses dans la couleur, enduite du film, les comprimés de la forme oblongue, avec un score des deux côtés, imprimé avec "Є 263" sur un côté. Ils sont disponibles dans les bouteilles de 120 (NDC 62856-583-52).

Le magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15°C-30°C (59°F-86°F). Protégez de l'humidité. Remplacez la casquette solidement après l'ouverture.

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Les patients devraient être informés de la disponibilité d'un guide de Médication et ils devraient être donnés l'ordre lire l'Indicateur de Médication avant de prendre BANZEL.

Les patients devraient être donnés l'ordre prendre BANZEL seulement comme prescrit.

17.1 Réflexion suicidaire et Comportement

Les patients, leur caregivers et les familles devraient être informés du fait que les médicaments antiépileptiques augmentent le risque de pensées suicidaires et de comportement et devraient être conseillés du besoin d'être alertes pour l'apparition ou le fait de se détériorer des signes et les symptômes de dépression, n'importe quels changements inhabituels dans l'humeur ou le comportement, ou l'apparition de pensées suicidaires, comportement, ou pensées du mal de soi. Les comportements d'inquiétude devraient être annoncés immédiatement aux pourvoyeurs de soins médicaux.

Comme avec toutes les médications au centre agissantes, l'alcool dans la combinaison avec BANZEL peut provoquer des effets de système nerveux central additifs.

On devrait conseiller aux patients d'informer leur médecin s'ils connaissent des rougeurs associées à la fièvre.

BANZEL devrait être pris avec la nourriture.

Les patients devraient être conseillés du potentiel pour la somnolence ou le vertige et conseillés de ne pas conduire ou faire marcher des machines jusqu'à ce qu'ils aient gagné l'expérience suffisante sur BANZEL pour mesurer s'il affecte défavorablement leur performance mentale et/ou automobile.

Les malades d'âge d'accouchement devraient être averties que l'utilisation simultanée de BANZEL avec les contraceptifs hormonaux peut rendre cette méthode pour la contraception moins efficace [voir des Actions réciproques de Médicament (7.3)]. Les formes non-hormonales supplémentaires de contraception sont recommandées en utilisant BANZEL.

On devrait conseiller aux patients d'informer leur médecin s'ils deviennent enceintes ou ont l'intention de devenir enceintes pendant la thérapie. Ils devraient aussi être encouragés à s'inscrire à l'Enregistrement de Grossesse de Médicament Antiépileptique nord-américain s'ils deviennent enceintes. Pour s'inscrire, les patients peuvent appeler numéro vert 1-888-233-2334 [voir l'Utilisation dans les Populations Spécifiques (8.1)].

On devrait conseiller aux patients d'informer leur médecin s'ils sont l'allaitement maternel ou ont l'intention d'allaiter.

Guide de médication

BANZEL (interdiction-'zel)
[rufinamide]
Comprimés


Lisez cet Indicateur de Médication avant que vous commencez à prendre BANZEL et chaque fois que vous recevez une recharge. Il peut y avoir des nouvelles informations. Ces renseignements ne prennent pas l'endroit de parler à votre pourvoyeur de soins médicaux de votre condition médicale ou traitement.


Quels sont les renseignements les plus importants je devrais être au courant de BANZEL ?

N'arrêtez pas de prendre BANZEL sans premier parlant à votre pourvoyeur de soins médicaux.

L'arrêt BANZEL peut provoquer subitement des problèmes sérieux.

BANZEL peut provoquer des effets secondaires sérieux, en incluant :

  1. Comme d'autres médicaments antiépileptiques, BANZEL peut provoquer des pensées suicidaires ou des actions dans un très petit nombre des gens, environ 1 dans 500.

    Appelez un pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez n'importe lequel de ces symptômes, surtout s'ils sont nouveaux, plus mauvais, ou vous inquiètent :
    • les pensées du suicide ou de la mort
    • la tentative de se suicider
    • nouvelle ou plus mauvaise dépression
    • nouvelle ou plus mauvaise inquiétude
    • le sentiment d'agité ou agité
    • attaques de panique
    • problème en dormant (l'insomnie)
    • nouvelle ou plus mauvaise irritabilité
    • le jeu d'agressif, étant furieux, ou violent
    • le jeu sur les impulsions dangereuses
    • une augmentation extrême dans l'activité et parlant (de la manie)
    • d'autres changements inhabituels dans le comportement ou l'humeur
    • Les pensées suicidaires ou les actions peuvent être provoquées par les choses autre que les médecines. Si vous avez des pensées suicidaires ou des actions, votre pourvoyeur de soins médicaux peut vérifier pour d'autres causes.

    Comment puis-je regarder pour de premiers symptômes de pensées suicidaires et d'actions ?
    • Faites l'attention à n'importe quels changements, changements surtout soudains, dans l'humeur, les comportements, les pensées, ou les sentiments.
    • Gardez toute la suite va voir votre pourvoyeur de soins médicaux comme programmé.

    Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux entre les visites comme nécessaire, surtout si vous êtes inquiétés des symptômes.
    N'arrêtez pas BANZEL sans premier parlant à un pourvoyeur de soins médicaux.
    • L'arrêt BANZEL peut provoquer subitement des problèmes sérieux. L'arrêt d'une médecine de saisie subitement dans un patient qui a l'épilepsie peut provoquer des saisies qui ne s'arrêteront pas (le statut epilepticus).

  2. BANZEL peut vous faire se sentir assoupis, fatigués, faibles, donner le vertige ou avoir des problèmes avec la coordination et la promenade à pied.


Quel est BANZEL ?

BANZEL est une médecine de prescription utilisée avec d'autres médecines pour traiter des saisies associées au syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) dans les adultes et les enfants 4 ans d'âge et plus vieux.


Qui ne devrait pas prendre BANZEL ?

Ne prenez pas BANZEL si vous avez une condition génétique, un syndrome QT court familial, qui affecte le système électrique du coeur.


Que devrais-je dire à mon pourvoyeur de soins médicaux avant de prendre BANZEL ?

Avant que vous prenez BANZEL, dites à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous :

  • ayez des problèmes du cœur
  • ayez des problèmes de foie
  • ayez autres problèmes médicaux
  • ayez ou ont eu des pensées suicidaires ou des actions, une dépression ou des problèmes d'humeur
  • sont
  • enceintes ou projettent de devenir enceintes. On n'est pas connu si BANZEL peut faire du mal à votre bébé à venir. Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous devenez enceintes en prenant BANZEL. Vous et votre pourvoyeur de soins médicaux déciderez si vous devriez prendre BANZEL pendant que vous êtes enceintes.
  • BANZEL peut rendre de certains types de contrôle des naissances moins efficaces. Parlez à votre pourvoyeur de soins médicaux des meilleures méthodes de contrôle des naissances pour vous pendant que vous prenez BANZEL.
    • Si vous devenez enceintes en prenant BANZEL, parlez à votre pourvoyeur de soins médicaux du fait de s'inscrire avec l'Enregistrement de Grossesse de Médicament Antiépileptique nord-américain. Vous pouvez vous inscrire à cet enregistrement en appelant 1-888-233-2334. Le but de cet enregistrement est de recueillir des renseignements sur la sécurité de médecines antiépileptiques pendant la grossesse.
  • sont l'allaitement maternel ou projettent d'allaiter. BANZEL peut passer dans votre lait de poitrine. Vous et votre pourvoyeur de soins médicaux devriez décider si vous prendrez BANZEL ou allaiterez. Vous ne devriez pas faire tous les deux.

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux de toutes les médecines que vous prenez, en incluant des médecines de non-prescription et de prescription, des vitamines et des compléments faits avec des herbes.

La prise de BANZEL avec certaines d'autres médecines peut provoquer des effets secondaires ou affecter comment bien ils travaillent. Ne commencez pas ou arrêtez d'autres médecines sans parler à votre pourvoyeur de soins médicaux.

Savez les médecines que vous prenez. Gardez une liste d'entre eux et montrez-le à votre pourvoyeur de soins médicaux et pharmacien chaque fois que vous recevez une nouvelle médecine.


Comment devrais-je prendre BANZEL ?

  • Prenez BANZEL exactement comme votre pourvoyeur de soins médicaux vous dit. Votre pourvoyeur de soins médicaux vous dira combien de BANZEL de prendre.
  • Votre pourvoyeur de soins médicaux peut changer votre dose. Ne changez pas votre dose de BANZEL sans parler à votre pourvoyeur de soins médicaux.
  • N'arrêtez pas BANZEL sans premier parlant à un pourvoyeur de soins médicaux. L'arrêt BANZEL peut provoquer subitement des problèmes sérieux. L'arrêt d'une médecine de saisie subitement dans un patient qui a l'épilepsie peut provoquer des saisies qui ne s'arrêteront pas (le statut epilepticus).
  • Prenez BANZEL avec la nourriture.
  • On
  • peut avaler BANZEL entier, coupez dans la moitié ou écrasé.
  • Si vous prenez trop de BANZEL, appelez votre Centre de Contrôle de Poison local ou recevez l'aide de secours d'urgence tout de suite.


Que devrais-je éviter en prenant BANZEL ?

Ne buvez pas d'alcool ou prenez d'autres médecines qui vous rendent assoupis ou pris de vertige en prenant BANZEL jusqu'à ce que vous parliez à votre pourvoyeur de soins médicaux. BANZEL pris avec l'alcool ou les médecines qui provoquent la somnolence ou le vertige peut rendre votre somnolence ou vertige plus mauvais.

Ne conduisez pas, faites marcher de lourdes machines, ou faites d'autres activités dangereuses jusqu'à ce que vous sachiez comment BANZEL vous affecte. BANZEL peut ralentir votre réflexion et connaissances automobiles.


Ce qui est les effets secondaires possibles de BANZEL

Voir "Quels sont les renseignements les plus importants je devrais être au courant de BANZEL ?"

BANZEL peut provoquer des effets secondaires sérieux en incluant :

  • BANZEL peut provoquer aussi des réactions allergiques ou des problèmes sérieux qui peuvent affecter des organes et d'autres parties de votre corps comme les cellules de sang ou de foie. Vous pouvez ou ne pouvez pas avoir des rougeurs avec ces types de réactions.
    Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez n'importe lequel des suivants. Les symptômes peuvent inclure :
    • en se gonflant de votre visage, yeux, lèvres, ou langue
    • déglutition de problème ou respiration
    • des rougeurs de peau
    • ruches
    • la fièvre, les glandes gonflées, ou le mal de gorge qui ne partent pas ou viennent et aller
    • glandes gonflées
    • yellowing de votre peau ou yeux
    • urine sombre
    • le fait de faire facilement des bleus inhabituel ou le saignement
    • fatigue sévère ou faiblesse
    • douleur de muscle sévère
  • Vos saisies arrivent plus souvent ou deviennent plus mauvaises

Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez n'importe lequel des symptômes énumérés au-dessus.

Les effets secondaires les plus communs de BANZEL incluent :

  • mal de tête
  • vertige
  • fatigue
  • somnolence
  • nausée
  • vomissement

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux de n'importe quel effet secondaire qui vous tracasse ou cela ne part pas. Ceux-ci ne sont pas tous les effets secondaires possibles de BANZEL. Pour plus de renseignements, demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien.

Appelez votre docteur pour le conseil médical des effets secondaires. Vous pouvez signaler des effets secondaires à FDA à 1-800-FDA-1088.


Comment devrais-je conserver BANZEL ?

  • Conservez BANZEL entre 59°F à 86°F (15°C à 30°C)
  • Gardez des comprimés BANZEL dans un endroit sec.

Gardez BANZEL et toutes les médecines de la portée d'enfants.


Les renseignements généraux sur l'utilisation sûre et efficace de BANZEL

Les médecines sont quelquefois prescrites pour les buts autre que les énumérés dans un Guide de Médication. N'utilisez pas BANZEL pour une condition pour laquelle il n'a pas été prescrit. Ne donnez pas BANZEL à d'autres gens, même s'ils ont les mêmes symptômes que vous avez. Il peut leur faire du mal.

Ce Guide de Médication résume les renseignements les plus importants sur BANZEL. Si vous voudriez plus de renseignements, conversation avec votre docteur. Vous pouvez demander à votre pharmacien ou docteur pour les renseignements sur BANZEL qui est écrit pour les professionnels de la santé.

Pour plus de renseignements, allez à www.banzel.com ou appelez 1-888-274-2378.


Quels sont les ingrédients dans BANZEL ?

Ingrédient actif : rufinamide

Ingrédients inactifs : le dioxyde de silicium de colloidal, l'amidon de maïs crosscarmellose le sodium, hypromellose, le monohydrate de lactose, le magnésium stearate, la cellulose microcristalline et le sodium lauryl le sulfate, le rouge d'oxyde en fer, le glycol polyéthylénique, le talc et le dioxyde de titane.


Fabriqué par Eisai Co., Ltd.
Commercialisé par Eisai Inc.
Le Lac de Woodcliff, New Jersey 07677

Octobre de 2010 publié

Cet Indicateur de Médication a été approuvé par l'administration de Médicament et de Nourriture américaine.


BANZEL ® est une marque de Novartis Pharma AG, utilisé selon la licence.

© 2010 Eisai Inc. Imprimé dans U.S.A.

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 200 mgs

NDC 62856-582-30

BANZEL
(rufinamide) COMPRIMÉS
200 mgs
30 comprimés

banzel-02

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 400 mgs

NDC 62856-583-52

BANZEL
(rufinamide) COMPRIMÉS
400 mgs
120 comprimés

banzel-03

 


BANZEL 
rufinamide  le comprimé, le film enduit
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)62856-582
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
RUFINAMIDE (RUFINAMIDE) RUFINAMIDE200 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIOXYDE DE SILICIUM 
AMIDON, MAÏS 
SODIUM DE CARBOXYMETHYLCELLULOSE 
HYPROMELLOSES 
MONOHYDRATE DE LACTOSE 
MAGNÉSIUM STEARATE 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
SODIUM SULFATE DE LAURYL 
ROUGE D'OXYDE FERRIQUE 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 
TALC 
DIOXYDE DE TITANE 
Caractéristiques de produit
Couleur(rose) rose Score2 morceaux
Forme(OVALE) OVALE Grandeur15 millimètres
GoûtCode d'empreinte 262
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
162856-582-3030 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02191114/11/2008

BANZEL 
rufinamide  le comprimé, le film enduit
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)62856-583
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
RUFINAMIDE (RUFINAMIDE) RUFINAMIDE400 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIOXYDE DE SILICIUM 
AMIDON, MAÏS 
SODIUM DE CARBOXYMETHYLCELLULOSE 
HYPROMELLOSES 
MONOHYDRATE DE LACTOSE 
MAGNÉSIUM STEARATE 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
SODIUM SULFATE DE LAURYL 
ROUGE D'OXYDE FERRIQUE 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 
TALC 
DIOXYDE DE TITANE 
Caractéristiques de produit
Couleur(rose) rose Score2 morceaux
Forme(OVALE) OVALE Grandeur18 millimètres
GoûtCode d'empreinte 263
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
162856-583-52120 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02191114/11/2008

Étiqueteur - Eisai Inc. (831600833)
Établissement
NomAdresseID/FEIOpérations
Eisai Inc.624009093fabrication
Révisé : 10/2010Eisai Inc.