HYDROCHLORURE DE DIPHENOXYLATE ET SULFATE ATROPINE

HYDROCHLORURE de DIPHENOXYLATE ET SULFATE ATROPINE - hydrochlorure de diphenoxylate et  comprimé de sulfate d'atropine  
Par Pharmaceutical, Inc.

----------

DESCRIPTION

Chaque hydrochlorure diphenoxylate et comprimé de sulfate atropine pour l'utilisation orale contiennent :

Hydrochlorure de Diphenoxylate........................................... 2.5 mgs

Sulfate d'Atropine..................................................... 0.025 mgs

En plus, chaque comprimé contient les ingrédients inactifs suivants : le dioxyde de silicium de colloidal, le monohydrate de lactose, la cellulose microcristalline, pregelatinized l'amidon et l'acide stearic.

L'hydrochlorure de Diphenoxylate, un antidiarrheal, est l'éthyle 1-(3-cyano-3,3-diphenyl-propyl) - monohydrochloride 4-phenylisonipecotate et a la formule structurelle suivante :

c'est structure1
Formule moléculaire C30H32N2O2•HCl............................M.W. = 489.05

Le sulfate d'Atropine, un anticholinergic, est 1αH, 5αH-Tropan-3--ol (±)-tropate (ester), le sulfate (2:1) (le sel) le monohydrate et a la formule structurelle suivante :

c'est structure2
La formule (C17H23NO3) 2 moléculaire • H2SO4 • H2O M.W. = 694.83

Une quantité sousthérapeutique de sulfate atropine est présente de décourager le surdosage délibéré.

PHARMACOLOGIE CLINIQUE

Diphenoxylate est rapidement et abondamment transformé par métabolisme dans l'homme par l'hydrolyse ester à l'acide diphenoxylic (difenoxine), qui est actif biologiquement et le métabolite important dans le sang. Après qu'une dose orale de 5 mgs de carbone 14 a étiqueté l'hydrochlorure diphenoxylate dans la solution ethanolic a été donné à trois volontaires en bonne santé, une moyenne de 14 % du médicament plus ses métabolites a été excrétée dans l'urine et 49 % dans le feces sur une période de quatre jours. L'excrétion urinaire du médicament non transformé par métabolisme a constitué moins de 1 % de la dose et acide diphenoxylic plus son glucuronide environ 6 % constitués conjugués de la dose. Dans un mélange de genres de seize sujets bioavailability l'étude, un rapport linéaire dans la gamme de dose de 2.5 à 10 mgs a été trouvé entre la dose d'hydrochlorure diphenoxylate (donné comme Diphenoxylate HCl et le Sulfate Atropine la Solution Orale) et la concentration de plasma maximale, la région sous le plasma la courbe fois de la concentration et la quantité d'acide diphenoxylic excrété dans l'urine. Dans la même étude le bioavailability du comprimé comparé avec une dose égale du liquide était environ 90 %. La concentration de plasma maximale moyenne d'acide diphenoxylic suite à l'ingestion de quatre comprimés de 2.5 mgs était 163 ng/mL à environ 2 heures et la demi-vie d'élimination d'acide diphenoxylic était environ 12 à 14 heures.

Dans les chiens, diphenoxylate l'hydrochlorure a un effet direct sur le muscle lisse circulaire de l'intestin, qui a pour résultat d'une façon concevable la segmentation et le prolongement de temps de transit de gastrointestinal. L'action antidiarrheal clinique d'hydrochlorure diphenoxylate peut être ainsi une conséquence de segmentation améliorée qui permet le contact augmenté des contenus intraluminal avec mucosa intestinal.

INDICATIONS ET USAGE

L'Hydrochlorure de Diphenoxylate et les Comprimés de Sulfate Atropine sont efficaces comme la thérapie supplémentaire dans la direction de diarrhée.

CONTRE-INDICATIONS

L'Hydrochlorure de Diphenoxylate et les comprimés de Sulfate Atropine sont contre-indiqués dans les patients avec :

  1. L'hypersensibilité connue à diphenoxylate ou à atropine.
  2. Jaunisse obstructionniste.
  3. La diarrhée a fréquenté enterocolitis pseudomembraneux ou bactéries d'enterotoxin-production.

AVERTISSEMENTS

DIPHENOXYLATE HCl ET COMPRIMÉS DE SULFATE ATROPINE NE SONT PAS UN MÉDICAMENT INOFFENSIF ET LES RECOMMANDATIONS DE DOSAGE DEVRAIENT ÊTRE SÉVÈREMENT ADHÉRÉES À, SURTOUT CHEZ LES ENFANTS. DIPHENOXYLATE HCl ET SULFATE ATROPINE NE SONT PAS RECOMMANDÉS POUR LES ENFANTS moins de 2 ANS D'ÂGE. LE SURDOSAGE PEUT AVOIR POUR RÉSULTAT LA DÉPRESSION RESPIRATOIRE SÉVÈRE ET LE COMA, EN MENANT PEUT-ÊTRE À LA LÉSION CÉRÉBRALE PERMANENTE OU À LA MORT (VOIR LE SURDOSAGE).THEREFORE, GARDEZ CETTE MÉDICATION DE LA PORTÉE D'ENFANTS.

L'UTILISATION DE DIPHENOXYLATE HCl ET DE SULFATE ATROPINE DEVRAIT ÊTRE ACCOMPAGNÉE PAR LE LIQUIDE APPROPRIÉ ET LA THÉRAPIE D'ÉLECTROLYTE, QUAND INDIQUÉ. SI LE DÉSÉQUILIBRE D'ÉLECTROLYTE OU DE DÉSHYDRATATION SÉVÈRE Est PRÉSENT, DIPHENOXYLATE HCl ET LES COMPRIMÉS DE SULFATE ATROPINE DEVRAIENT être REFUSÉS JUSQU'À CE QUE LA THÉRAPIE CORRECTIVE APPROPRIÉE N'AIT ÉTÉ LANCÉE. L'INHIBITION INCITÉE AU MÉDICAMENT DE PERISTALSIS PEUT AVOIR POUR RÉSULTAT LA RÉTENTION LIQUIDE DANS L'INTESTIN, QUI PEUT AGGRAVER PLUS LOIN LE DÉSÉQUILIBRE D'ÉLECTROLYTE ET LA DÉSHYDRATATION.

DIPHENOXYLATE HCl ET SULFATE ATROPINE DEVRAIENT ÊTRE UTILISÉS AVEC LA PRUDENCE SPÉCIALE DANS DE PETITS ENFANTS PARCE QUE CETTE TRANCHE D'ÂGE PEUT ÊTRE PRÉDISPOSÉE À LA TOXICITÉ DIPHENOXYLATE RETARDÉE ET À CAUSE DE LA PLUS GRANDE VARIABILITÉ DE RÉPONSE DANS CETTE TRANCHE D'ÂGE.

Les agents d'Antiperistaltic peuvent prolonger et/ou aggraver la diarrhée associée aux organismes qui pénètrent mucosa intestinal (toxigenic E. coli, la Salmonella, Shigella) et enterocolitis pseudomembraneux associé aux antibiotiques du large spectre. Les réactifs d'Antiperistaltic ne devraient pas être utilisés dans ces conditions.

Dans certains patients avec la colite ulcérative aiguë, on a annoncé que les réactifs qui inhibent motility intestinal ou prolongent le temps de transit intestinal incitent le mégacôlon toxique. Par conséquent, les patients avec la colite ulcérative aiguë devraient être soigneusement observés et Diphenoxylate HCl et la thérapie de Sulfate Atropine devrait être arrêtée rapidement si abdominal distention se produit ou si d'autres symptômes fâcheux se développent.

Comme la structure chimique d'hydrochlorure diphenoxylate est semblable à ce d'hydrochlorure meperidine, l'utilisation simultanée de ce produit avec la monoamine oxidase (MAO) les inhibiteurs, dans la théorie, peuvent précipiter la crise hypertensive.

Ce produit devrait être utilisé avec la prudence extrême dans les patients avec la maladie hepatorenal avancée et dans tous les patients avec la fonction de foie anormale comme le coma hépatique peut être précipité.

L'hydrochlorure de Diphenoxylate peut potentiate l'action de barbituriques, tranquillisants et alcool. Donc, le patient devrait être de près observé quand n'importe lequel d'entre ceux-ci est utilisé concomitantly.

PRÉCAUTIONS

Général

Depuis qu'une dose sousthérapeutique d'atropine a été ajoutée à l'hydrochlorure diphenoxylate, la considération devrait être donnée aux précautions se rapportant à l'utilisation d'atropine. Chez les enfants, Diphenoxylate HCl et les comprimés de Sulfate Atropine devrait être utilisé avec la prudence comme les signes d'atropinism peuvent même se produire avec les doses recommandées, particulièrement dans les patients avec le syndrome de Down.

Renseignements pour les Patients

INFORMEZ LE PATIENT (LE PARENT OU LE GARDIEN) POUR NE PAS EXCÉDER LE DOSAGE RECOMMANDÉ ET GARDER DIPHENOXYLATE HCl ET COMPRIMÉS DE SULFATE ATROPINE DE LA PORTÉE D'ENFANTS ET DANS UN RÉCIPIENT RÉSISTANT DE L'ENFANT. INFORMEZ LE PATIENT DES CONSÉQUENCES DE SURDOSAGE, EN INCLUANT LA DÉPRESSION RESPIRATOIRE SÉVÈRE ET LE COMA, EN MENANT PEUT-ÊTRE À LA LÉSION CÉRÉBRALE PERMANENTE OU À LA MORT. Diphenoxylate HCl et Comprimés de Sulfate Atropine peuvent produire la somnolence ou le vertige. On devrait avertir le patient concernant les activités exigeant la vigilance mentale, telles que la conduite ou les machines dangereuses d'exploitation. Potentiation de l'action d'alcool, barbituriques et tranquillisants avec l'utilisation d'élément de Diphenoxylate HCl et de comprimés Atropine devrait être expliqué au patient. Le médecin devrait y fournir aussi au patient d'autres renseignements le fait d'étiqueter, comme approprié.

Actions réciproques de médicament

Les actions réciproques de médicament connues incluent des barbituriques, des tranquillisants et de l'alcool. Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine peuvent communiquer avec les inhibiteurs de MAO (voir des AVERTISSEMENTS).

Dans les études avec les rats masculins, diphenoxylate l'hydrochlorure a été constaté inhiber l'hépatique microsomal le système d'enzyme à une dose de 2 mgs/kg/jours. Donc, diphenoxylate a le potentiel pour prolonger les demi-vies biologiques de médicaments pour lesquels le taux d'élimination dépend du médicament microsomal transformant le système d'enzyme par métabolisme.

Carcinogenesis et Mutagenesis et Affaiblissement de Fertilité

Aucune étude à long terme dans les animaux n'a été exécutée pour évaluer le potentiel cancérigène. L'hydrochlorure de Diphenoxylate a été administré au mâle et aux rats dans leurs régimes pour fournir des niveaux de dose de 4 et 20 mgs/kg/jours partout dans une étude de reproduction de trois détritus. À 50 fois la dose humaine (20 mgs/kg/jours), le gain de poids femelle a été réduit et il y avait un effet marqué sur la fertilité puisque seulement 4 de 27 femelles sont devenues enceintes dans trois évaluent breedings. La pertinence de cette conclusion à l'usage de Diphenoxylate HCl et de comprimés de Sulfate Atropine dans les humains est inconnue.

Grossesse

On a montré que l'hydrochlorure de Category C. Diphenoxylate de grossesse a un effet sur la fertilité dans les rats quand donné dans les doses 50 fois la dose humaine (voir au-dessus de la discussion). D'autres conclusions dans cette étude incluent une diminution dans le gain de poids maternel de 30 % à 20 mgs/kg/jours et de 10 % à 4 mgs/kg/jours. À 10 fois la dose humaine (4 mgs/kg/jours), la grandeur de détritus moyenne a été légèrement réduite.

Les études de Teratology ont été conduites dans les rats, les lapins et les souris avec l'hydrochlorure diphenoxylate aux doses orales de 0.4 à 20 mgs/kg/jours. En raison de la conception expérimentale et les petits nombres de détritus, embryotoxic, fetotoxic, ou les effets teratogenic ne peut pas être suffisamment évalué. Cependant, l'examen des foetus disponibles n'a pas révélé d'indication de teratogenicity.

Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée dans les femmes enceintes. Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine devraient être utilisés pendant la grossesse seulement si l'avantage prévu justifie le risque potentiel au foetus.

Mères infirmières

La prudence devrait être exercée quand Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine sont administrés à une femme infirmière, comme les caractéristiques physicochemical du métabolite important, diphenoxylic l'acide, sont telles qu'il peut être excrété dans le lait de poitrine et comme on est connu qu'atropine est excrété dans le lait de poitrine.

Utilisation de pédiatrie

Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine peuvent être utilisés comme une annexe pour le traitement de diarrhée, mais devraient être accompagnés par le liquide approprié et la thérapie d'électrolyte, si nécessaire. DIPHENOXYLATE HCl ET COMPRIMÉS DE SULFATE ATROPINE NE SONT PAS RECOMMANDÉS POUR LES ENFANTS moins de 2 ANS D'ÂGE. Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine devraient être utilisés avec la prudence spéciale dans de petits enfants à cause de la plus grande variabilité de réponse dans cette tranche d'âge. Voir des AVERTISSEMENTS et un DOSAGE ET UNE ADMINISTRATION. En cas de l'ingestion accidentelle par les enfants, voir OVERDOSAGE pour le traitement recommandé.

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Aux doses thérapeutiques, la chose suivante a été annoncée; ils sont énumérés dans l'ordre diminuant de sévérité, mais pas de la fréquence :

Système nerveux : l'engourdissement d'extrémités, euphorie, dépression, Malaisie/léthargie, confusion, sédation/somnolence, vertige, agitation, mal de tête.

Allergique : anaphylaxis, angioneurotic l'oedème, urticaria, l'enflure des gommes, pruritus.

Système de Gastrointestinal : le mégacôlon toxique, ileus paralytique, pancreatitis, le vomissement, la nausée, l'anorexie, la gêne abdominale.

Les effets de sulfate atropine suivants sont énumérés dans l'ordre diminuant de sévérité, mais pas de la fréquence : hyperthermia, tachycardia, rétention urinaire, le fait de faire partir, sécheresse de la peau et des membranes muqueuses. Ces effets peuvent se produire, surtout chez les enfants.

CETTE MÉDICATION DEVRAIT ÊTRE GARDÉE DANS UN RÉCIPIENT RÉSISTANT DE L'ENFANT ET DE LA PORTÉE D'ENFANTS COMME UN SURDOSAGE PEUT AVOIR POUR RÉSULTAT LA DÉPRESSION RESPIRATOIRE SÉVÈRE ET LE COMA, EN MENANT PEUT-ÊTRE À LA LÉSION CÉRÉBRALE PERMANENTE OU À LA MORT.

TOXICOMANIE ET DÉPENDANCE

Substance contrôlée : l'Hydrochlorure de Diphenoxylate et les comprimés de Sulfate Atropine sont classifiés puisque le Programme V a contrôlé la substance par le règlement fédéral. L'hydrochlorure de Diphenoxylate est chimiquement rattaché au stupéfiant meperidine analgésique.

Toxicomanie et Dépendance : Dans les doses utilisées pour le traitement de diarrhée, ou aigu ou chronique, diphenoxylate n'a pas produit de penchant.

L'hydrochlorure de Diphenoxylate est dépourvu des effets subjectifs semblables à la morphine aux doses thérapeutiques. À de hautes doses il expose des effets subjectifs semblables à la codéine. La dose qui produit l'action antidiarrheal est largement séparée de la dose qui provoque des effets de système nerveux central. L'insolubilité d'hydrochlorure diphenoxylate dans les médias aqueux communément disponibles exclut l'administration de soi intraveineuse. Une dose de 100 à 300 mgs/jours, qui est équivalente à 40 à 120 comprimés, administrés aux humains depuis 40 à 70 jours, a produit des symptômes de privation opiacés. Comme le penchant vers l'hydrochlorure diphenoxylate est possible à de hautes doses, le dosage recommandé ne devrait pas être excédé.

SURDOSAGE

LES PROGRAMMES DE DOSAGE RECOMMANDÉS DEVRAIENT ÊTRE SÉVÈREMENT SUIVIS. CETTE MÉDICATION DEVRAIT ÊTRE GARDÉE DANS UN RÉCIPIENT RÉSISTANT DE L'ENFANT ET DE LA PORTÉE D'ENFANTS, COMME UN SURDOSAGE PEUT AVOIR POUR RÉSULTAT LA DÉPRESSION SÉVÈRE, MÊME FATALE, RESPIRATOIRE.

Diagnostic : les signes initiaux de surdosage peuvent inclure la sécheresse de la peau et les membranes muqueuses, mydriasis, l'agitation, le fait de rougir, hyperthermia et tachycardia suivi par la léthargie ou le coma, hypotonic les réflexes, nystagmus, indiquer exactement des élèves et une dépression respiratoire. La dépression respiratoire peut être attestée pas plus tard que 30 heures après l'ingestion et peut se reproduire en dépit d'une réponse initiale aux antagonistes de stupéfiant. TRAITEZ TOUT DIPHENOXYLATE POSSIBLE HCl ET SURDOSAGES DE COMPRIMÉS DE SULFATE ATROPINE COMME SÉRIEUX ET MAINTENEZ L'OBSERVATION MÉDICALE DEPUIS AU MOINS 48 HEURES, DE PRÉFÉRENCE SOUS LE SOIN D'HÔPITAL CONTINU.

Traitement : En cas de l'overdose, l'induction de vomissement, lavage gastrique, établissement d'une compagnie aérienne brevetée et a aidé peut-être mécaniquement la respiration sont conseillés. In vitro et les études d'animal indiquent que le charbon de bois activé peut diminuer de façon significative le bioavailability de diphenoxylate. Dans les patients non-comateux, un slurry de 100 g de charbon de bois activé peut être administré immédiatement après l'induction de vomissement ou de lavage gastrique.

Un antagoniste de stupéfiant pur (par ex, naloxone) devrait être utilisé dans le traitement de dépression respiratoire provoquée par Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine. Quand un antagoniste de stupéfiant est administré intraveineusement, le commencement d'action est généralement évident au cours de deux minutes. Il peut aussi être administré sous-cutanément ou intramusculairement, en fournissant un commencement légèrement moins rapide d'action, mais un effet plus prolongé.

Pour contrer la dépression respiratoire provoquée par Diphenoxylate HCl et surdosage de comprimés de Sulfate Atropine, le programme de dosage suivant pour l'antagoniste de stupéfiant naloxone l'hydrochlorure devrait être suivi :

Dosage adulte : Une dose initiale de 0.4 mgs à 2 mgs d'hydrochlorure naloxone peut être administrée intraveineusement. Si le niveau désiré d'action contraire et d'amélioration des fonctions respiratoires n'est pas obtenu, il peut être répété à intervalles de 2 à 3 minute. Si aucune réponse n'est observée après 10 mgs d'hydrochlorure naloxone a été administré, le diagnostic de toxicité incitée au stupéfiant incitée au stupéfiant ou partielle devrait être mis en doute. L'administration intramusculaire ou sous-cutanée peut être nécessaire si la route intraveineuse n'est pas disponible.

Enfants : La dose initiale ordinaire chez les enfants est le poids de corps de 0.01 mgs/kg donné I.V. Si cette dose n'a pas pour résultat le niveau désiré d'amélioration clinique, une dose ultérieure de poids de corps de 0.1 mgs/kg peut être administrée. Si une route I.V. d'administration n'est pas disponible, naloxone l'hydrochlorure peut être administré I.M. ou S.C. dans les doses divisées. Au besoin, naloxone l'hydrochlorure peut être dilué avec l'eau stérile pour l'injection.

Suite à l'amélioration initiale de fonction respiratoire, les doses répétées d'hydrochlorure naloxone peuvent être tenues de contrer la dépression respiratoire périodique. Les doses intramusculaires supplémentaires d'hydrochlorure naloxone peuvent être utilisées pour produire un effet durable plus longtemps.

Comme la durée d'action d'hydrochlorure diphenoxylate est plus longue que ce d'hydrochlorure naloxone, l'amélioration de respiration suite à l'administration peut être suivie par la dépression respiratoire périodique. Par conséquent, l'observation continue est nécessaire jusqu'à ce que l'effet d'hydrochlorure diphenoxylate sur la respiration ait passé. Cet effet peut se conserver depuis beaucoup d'heures. La période d'observation devrait s'étendre au cours d'au moins 48 heures, de préférence sous le soin d'hôpital continu. Bien que les signes de surdosage et de dépression respiratoire puissent ne pas être évidents peu après l'ingestion d'hydrochlorure diphenoxylate, la dépression respiratoire peut se produire de 12 à 30 heures plus tard.

DOSAGE ET ADMINISTRATION

N'EXCÉDEZ PAS DE DOSAGE RECOMMANDÉ.

Adultes : Le dosage initial recommandé est deux comprimés quatre fois quotidiens (20 mgs par jour). La plupart des patients exigeront ce dosage jusqu'à ce que le contrôle initial ait été accompli, après lequel le dosage peut être réduit pour satisfaire des besoins individuels. Le contrôle peut souvent être maintenu avec ainsi peu que 5 mgs (deux comprimés) tous les jours.

L'amélioration clinique de diarrhée aiguë est d'habitude observée au cours de 48 heures. Si l'amélioration clinique de diarrhée chronique après le traitement avec une dose quotidienne maximum de 20 mgs d'hydrochlorure diphenoxylate n'est pas observée au cours de 10 jours, les symptômes ne seront pas probablement contrôlés par l'administration de plus.

Enfants : Diphenoxylate HCl et comprimés de Sulfate Atropine ne sont pas recommandés chez les enfants moins de 2 ans d'âge et devraient être utilisés avec la prudence spéciale dans de petits enfants (voir des AVERTISSEMENTS et des PRÉCAUTIONS). Le statut nutritif et le niveau de déshydratation doivent être considérés. Chez les enfants moins de 13 ans d'âge, utilisez la solution orale. N'utilisez pas de comprimés pour cette tranche d'âge.

GARDEZ CELA ET TOUTES LES MÉDICATIONS DE LA PORTÉE D'ENFANTS.

COMMENT FOURNI

L'Hydrochlorure de Diphenoxylate et les Comprimés de Sulfate Atropine, le mg de 2.5 mgs/0.025 d'USP est blanc, autour, biconvex des comprimés, debossed ‘P’ 'plus de 771' sur un côté et d'autre plaine de côté.

NDC 49884-771-01Bouteilles de 100
NDC 49884-771-10Bouteilles de 1000

Le magasin ci-dessous 25°C (77°F).

Dispensez dans un récipient bien fermé, résistant de la lumière, résistant de l'enfant.

Fabriqué par :

PAR PHARMACEUTICAL, INC.

La Vallée printanière, New York 10977

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE 2.5MG/0.025MG 100'S

c'est le 100's l'étiquette

HYDROCHLORURE DE DIPHENOXYLATE ET SULFATE ATROPINE 
hydrochlorure de diphenoxylate et sulfate atropine  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)49884-771
Route d'administrationORALProgramme de DEACV    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
L'HYDROCHLORURE DE DIPHENOXYLATE (DIPHENOXYLATE) HYDROCHLORURE DE DIPHENOXYLATE2.5 mg
LE SULFATE D'ATROPINE (ATROPINE) SULFATE D'ATROPINE.025 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
Aucun Ingrédient Inactif Trouvé
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur5 millimètres
GoûtCode d'empreinte P; 771
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
149884-771-01100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne
249884-771-101000 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
ANDAANDA04035726/05/2000

Étiqueteur - Par Pharmaceutical, Inc. (092733690)
Registrant - Par Pharmaceutical Inc. (092733690)
Révisé : 11/2010Par Pharmaceutical, Inc.