GABLOFEN

GABLOFEN  -  injection de baclofen, solution  
CNS Therapeutics, Inc.

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser GABLOFEN ® en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour GABLOFEN.
GABLOFEN (baclofen l'injection)
Approbation américaine initiale : 1992


AVERTISSEMENT : N'ARRÊTEZ PAS BRUSQUEMENT

Voir de pleins renseignements prescrivants pour l'avertissement encadré complet

La cessation brusque d'intrathecal baclofen, sans tenir compte de la cause, a eu pour résultat sequelae qui incluent la haute fièvre, a changé le statut mental, le rebond exagéré spasticity et la rigidité de muscle, qui dans les cas rares a avancé à rhabdomyolysis, échec de système de l'organe multiple et mort.

La prévention de cessation brusque d'intrathecal baclofen exige l'attention prudente à la programmation et la surveillance du système d'injection, la recharge programmante et les procédures et les alarmes de pompe. Les patients et caregivers devraient être conseillés de l'importance de garder des visites de recharge programmées et devraient être instruits sur les premiers symptômes de retrait baclofen. On devrait prêter l'attention spéciale aux patients au risque apparent (par ex les blessures de moelle épinière à t-6 ou au-dessus, les difficultés de communication, l'histoire de symptômes de privation d'oral ou intrathecal baclofen). Consultez le manuel technique du système d'injection implantable pour le praticien de post-implant supplémentaire et les renseignements patients (5.4)

INDICATIONS ET USAGE

  • Gablofen est un acide de gamma-aminobutyric (GABA) ergic agonist indiqué pour l'utilisation dans la direction de spasticity sévère d'origine cérébrale ou spinale dans l'âge de patients adulte et de pédiatrie 4 ans et au-dessus (1)
  • Gablofen devrait être réservé pour les patients peu réceptifs à la thérapie baclofen orale, ou ceux qui connaissent des effets secondaires de système nerveux central intolérables aux doses efficaces (1)
  • Les patients devraient répondre d'abord à une dose de projection d'intrathecal baclofen avant la considération pour l'injection à long terme via une pompe d'implantable (1)
  • Spasticity en raison de la blessure du cerveau traumatique : attendez au moins un an après la blessure avant de considérer la thérapie de Gablofen (1)

DOSAGE ET ADMINISTRATION

  • Gablofen est destiné pour l'utilisation par la route intrathecal dans les doses d'essai de bol alimentaire simples (via le cathéter spinal ou la ponction lombaire) et, pour l'utilisation chronique dans le Medtronic SynchroMed II pompe Programmable ® ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection); Faites allusion au manuel de fabricant de pompe et suivez les instructions spécifiques et les précautions pour programmer la pompe et/ou recharger le réservoir (2.1)
  • Projection : les Patients qui ne répondent pas à 100 mcg intrathecal au bol alimentaire ne devraient pas être considérés pour une pompe implantée pour l'injection chronique (2.2)
  • Titration de dose : soyez conscients que spasticity peut être nécessaire pour soutenir la posture droite et la balance dans la locomotion ou peut être utile pour obtenir la fonction optimale et se soucier (2.3)
  • Thérapie d'entretien : Titrez des patients individuellement; la dose la plus basse avec une réponse optimale devrait être utilisée, généralement 300 à 800 mcg/day pour spasticity d'origine de moelle épinière et 90 à 700 mcg/day pour spasticity d'origine cérébrale; Titrez Gablofen pour maintenir un peu de niveau de muscle tonifient et permettent des spasmes occasionnels (2.4)

FORMES DE DOSAGE ET FORCES

  • Injection : 50 mcg/mL, 500 mcg/mL et 2 000 mcg/mL (3)

CONTRE-INDICATIONS

  • L'hypersensibilité à baclofen (4)
  • N'utilisez pas Gablofen pour l'administration intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée ou épidurale (4)

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • N'injectez pas directement Gablofen dans le port d'accès de cathéter de pompe, puisque cela peut provoquer une overdose très grave (5.1)
  • La dépression CNS potentiellement très grave, l'effondrement cardiovasculaire, et/ou l'échec respiratoire; l'équipement de Resuscitative et le personnel formé doivent être disponibles pendant la projection, la titration de dose et les recharges (5.2)
  • L'overdose peut provoquer la somnolence, l'étourdissement, le vertige, la somnolence, la dépression respiratoire, les saisies, la progression rostrale de hypotonia et la perte de conscience progressant au coma (5.3)
  • L'exacerbation possible de désordres psychotiques, schizophrénie ou états de confusional (5.5)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Les réactions défavorables les plus communes dans les patients avec spasticity d'origine spinale étaient la somnolence, le vertige, la nausée, hypotension, le mal de tête, les convulsions et hypotonia (6.1)

Les réactions défavorables les plus communes dans les patients avec spasticity d'origine cérébrale étaient l'agitation, la constipation, la somnolence, leukocytosis, les fraîcheurs, la rétention urinaire et hypotonia (6.2)

Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez CNS Therapeutics Inc à 1-877-384-0857 ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch.


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

  • Utilisation combinée avec la morphine : hypotension et dyspnée (7)

UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

  • Grossesse : Basé sur les données d'animal, peut provoquer le mal foetal (8.1)
  • Utilisation de pédiatrie : la Sécurité et l'efficacité dans les patients de pédiatrie au-dessous de l'âge de 4 ans n'ont pas été établies (8.4)


Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Révisé : 11/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

AVERTISSEMENT : N'ARRÊTEZ PAS BRUSQUEMENT

1 INDICATIONS ET USAGE

2. DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Utilisez seulement avec Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection)

2.2 Projection de la Phase

2.3 Titration de dose

2.4 Thérapie d'entretien

2.5 Affaire de Particulate et décoloration

2.6 Instruction de préparation

2.7 Régime de livraison

3. FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4. CONTRE-INDICATIONS

5. AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Le risque d'overdose très grave pendant les recharges de pompe

5.2 Le prétraçoir, caregiver et l'environnement de procédure/post-implantation de projection et d'entraînement patient

5.3 Overdose

5.4 Retrait

5.5 L'exacerbation possible de désordres psychotiques, schizophrénie, ou états de confusional

5.6 Fatalités

5.7 Utilisez avec la prudence dans les patients avec une histoire d'autonomic dysreflexia

5.8 Infections

5.9 Somnolence

5.10 Formation de Masse Intrathecal

5.11 Kystes Ovariens

6. RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Spasticity d'Origine de Moelle épinière :

6.2 Spasticity d'Origine Cérébrale

7. ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

8. UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

8.2 Travail et Livraison

8.3 Mères infirmières

8.4 Utilisation de pédiatrie

10. SURDOSAGE

11. DESCRIPTION

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

12.2 Pharmacodynamics

12.3 Pharmacokinetics

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

14 ÉTUDES CLINIQUES

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1 Les risques Apparentés au Retrait Soudain De Gablofen

17.2 Overdose de Gablofen

17.3 L'opération D'automobiles Et d'Autres Machines Dangereuses

17.4 Le Risque accru de Somnolence avec l'Alcool et d'Autres Dépresseurs CNS

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de seringue de 1 millilitre (50 mcg/mL)

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (500 mcg/mL)

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (2 000 mcg/mL)


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

AVERTISSEMENT : N'ARRÊTEZ PAS BRUSQUEMENT

La cessation brusque d'intrathecal baclofen, sans tenir compte de la cause, a eu pour résultat sequelae qui incluent la haute fièvre, a changé le statut mental, le rebond exagéré spasticity et la rigidité de muscle, qui dans les cas rares a avancé à rhabdomyolysis, échec de système de l'organe multiple et mort.

La prévention de cessation brusque d'intrathecal baclofen exige l'attention prudente à la programmation et la surveillance du système d'injection, la recharge programmante et les procédures et les alarmes de pompe. Les patients et caregivers devraient être conseillés de l'importance de garder des visites de recharge programmées et devraient être instruits sur les premiers symptômes de retrait baclofen. On devrait prêter l'attention spéciale aux patients au risque apparent (par ex les blessures de moelle épinière à t-6 ou au-dessus, les difficultés de communication, l'histoire de symptômes de privation d'oral ou intrathecal baclofen). Consultez le manuel technique du système d'injection implantable pour le praticien de post-implant supplémentaire et les renseignements patients [voir des Avertissements et des Précautions (5.4)].

1 INDICATIONS ET USAGE

Gablofen (baclofen l'injection) est indiqué pour l'utilisation dans la direction de spasticity sévère dans l'âge de patients adulte et de pédiatrie 4 ans et au-dessus. Les patients devraient répondre d'abord à une dose de projection d'intrathecal baclofen avant la considération pour l'injection à long terme via une pompe d'implantable. Pour spasticity d'origine de moelle épinière, l'injection chronique de Gablofen via une pompe d'implantable devrait être réservée pour les patients peu réceptifs à la thérapie baclofen orale, ou ceux qui connaissent des effets secondaires CNS intolérables aux doses efficaces. Les patients avec spasticity en raison de la blessure du cerveau traumatique devraient attendre au moins un an après la blessure avant la considération de long terme intrathecal baclofen la thérapie. Gablofen est destiné pour l'utilisation par la route intrathecal dans les doses d'essai de bol alimentaire simples (via le cathéter spinal ou la ponction lombaire) et, pour l'utilisation chronique, seulement avec le Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection) [voient des Études Cliniques (14)].

Avant l'implantation d'un appareil pour l'injection intrathecal chronique de Gablofen, les patients doivent montrer qu'une réponse à Gablofen dans un procès de projection [voit le Dosage et l'administration (2.2)].

2. DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Utilisez seulement avec Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection)

Gablofen est approuvé seulement pour l'utilisation avec le Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection). Faites allusion au manuel du fabricant pour les instructions spécifiques et aux précautions pour programmer la pompe et/ou recharger le réservoir. Il est important de choisir le kit de recharge approprié pour la pompe utilisée pour administrer Gablofen. Gablofen ne doit pas être constitué avec d'autres médications.

2.2 Projection de la Phase

Avant l'implantation de pompe et l'initiation d'injection chronique de Gablofen, les patients doivent démontrer qu'une réponse clinique positive à une dose de bol alimentaire Gablofen a administré intrathecally dans un procès de projection. Le procès de projection emploie Gablofen lors d'une concentration de 50 mcg/mL. Une seringue de 1 millilitre (50 mcg/mL) est disponible pour l'utilisation dans le procès de projection. La procédure de projection est comme suit. Un bol alimentaire initial contenant 50 microgrammes dans un volume de 1 millilitre est administré dans l'espace intrathecal par barbotage pour la durée de pas moins qu'une minute. Le patient est observé sur la conséquence 4 à 8 heures. Une réponse positive se compose d'une diminution significative dans le ton de muscle et/ou la fréquence et/ou la sévérité de spasmes. Si la réponse initiale est désirée moins que, une deuxième injection de bol alimentaire peut être administrée 24 heures après le premier. La deuxième dose de bol alimentaire de projection se compose de 75 microgrammes à 1.5 millilitres. De nouveau, le patient devrait être observé pour un intervalle de 4 à 8 heures. Si la réponse est toujours insuffisante, une dose de projection de bol alimentaire finale de 100 microgrammes à 2 millilitres peut être administrée 24 heures plus tard.

Patients de pédiatrie : La dose de projection de commencement pour les patients de pédiatrie est le même comme dans les patients adultes, c'est-à-dire, 50 mcg. Cependant, pour de très petits patients, une dose de projection de 25 mcg peut être essayée d'abord.

Les patients qui ne répondent pas à 100 mcg intrathecal au bol alimentaire ne devraient pas être considérés des candidats à une pompe implantée pour l'injection chronique.

2.3 Titration de dose

Post-Période de Titration de Dose d'Implant : Pour déterminer la dose quotidienne totale initiale de Gablofen suite à l'implant, la dose de projection qui a donné un effet positif devrait être doublée et administrée sur une période de 24 heures, à moins que l'efficacité de la dose de bol alimentaire n'ait été maintenue depuis plus de 8 heures, dans le cas où le commencement la dose quotidienne devrait être la dose de projection a livré une période de 24 heures. Aucune augmentation de dose ne devrait être donnée dans les 24 premières heures (c'est-à-dire, jusqu'à ce que l'état ferme soit accompli). Dans la plupart des patients, il sera nécessaire d'augmenter la dose progressivement au fil des années pour maintenir l'efficacité; une exigence soudaine pour l'escalade de dose substantielle indique typiquement une complication de cathéter (c'est-à-dire, l'anomalie de cathéter ou dislodgement).

Les Patients adultes avec Spasticity d'Origine de Moelle épinière : Après les 24 premières heures, pour les patients adultes, le dosage quotidien devrait être augmenté lentement de 10 - les augmentations de 30 % et seulement une fois toutes les 24 heures, jusqu'à ce que l'effet clinique désiré soit accompli.

Les Patients adultes avec Spasticity d'Origine Cérébrale : Après les 24 premières heures, la dose quotidienne devrait être augmentée lentement de 5 - 15 % seulement une fois toutes les 24 heures, jusqu'à ce que l'effet clinique désiré soit accompli.

Patients de pédiatrie : Après les 24 premières heures, la dose quotidienne devrait être augmentée lentement de 5 - 15 % seulement une fois toutes les 24 heures, jusqu'à ce que l'effet clinique désiré soit accompli. S'il n'y a pas de réponse clinique importante aux augmentations dans la dose quotidienne, vérifiez pour la fonction de pompe convenable et le cathéter patency. Les patients doivent être contrôlés de près dans un environnement complètement équipé et pourvu en personnel pendant la phase de projection et la période de titration de la dose immédiatement suite à l'implant. L'équipement de Resuscitative devrait être disponible immédiatement pour l'utilisation en cas des effets secondaires très graves ou intolérables.

Les considérations supplémentaires se rapportant à l'adaptation de dosage : la titration de dose prudente de Gablofen est nécessaire quand spasticity est nécessaire pour soutenir la posture droite et la balance dans la locomotion ou chaque fois que spasticity est utilisé pour obtenir la fonction optimale et le soin. Il peut être important de titrer la dose pour maintenir un peu de niveau de muscle tonifient et permettent des spasmes occasionnels à : 1) l'aide soutient la fonction circulatoire, prévient 2) peut-être la formation de thrombose de veine profonde, optimise 3) des activités de vie quotidienne et une aisance de soin.

Sauf dans l'overdose a rattaché des urgences, la dose de Gablofen devrait ordinairement être réduite lentement si le médicament est arrêté pour une raison.

On devrait faire qu'une tentative arrête l'élément la médication antispasticity orale pour éviter l'overdose possible ou les actions réciproques de médicament défavorables, avant de cacher ou suivre l'implant et l'initiation d'injection Gablofen chronique. La réduction et la cessation d'anti-spasmotics oral devraient être faites lentement et avec la surveillance prudente par le médecin. On devrait éviter la réduction brusque ou la cessation d'élément antispastics.

2.4 Thérapie d'entretien

Spasticity de Patients d'Origine de Moelle épinière : Le but clinique est de maintenir le ton de muscle comme près de normal que possible et minimiser la fréquence et la sévérité de spasmes à la mesure possible, sans inciter des effets secondaires intolérables. Très souvent, la dose d'entretien a besoin d'être réglée pendant quelques premiers mois de thérapie pendant que les patients s'adaptent aux changements dans le style de vie en raison du soulagement de spasticity. Pendant les recharges périodiques de la pompe, la dose quotidienne peut être augmentée de 10 - 40 %, mais pas plus que 40 %, pour maintenir le contrôle de symptôme adéquat. La dose quotidienne peut être réduite de 10 - 20 % si les patients connaissent des effets secondaires. La plupart des patients exigent aux augmentations graduelles dans la dose au fil des années de maintenir la réponse optimale pendant la thérapie chronique. Une grande exigence soudaine pour l'escalade de dose suggère une complication de cathéter (c'est-à-dire, l'anomalie de cathéter ou dislodgement).

Le dosage d'entretien pour l'injection continue à long terme d'intrathecal baclofen a varié de 12 jour mcg/à 2 003 jour mcg/, avec la plupart des patients suffisamment maintenus sur 300 microgrammes à 800 microgrammes par jour. Là est limité l'expérience avec les doses quotidiennes plus grandes que 1 000 jour mcg/. La détermination de la dose Gablofen optimale exige la titration individuelle. La dose la plus basse avec une réponse optimale devrait être utilisée.

Spasticity de Patients d'Origine Cérébraux : Le but clinique est de maintenir le ton de muscle comme près de normal que possible et minimiser la fréquence et la sévérité de spasmes à la mesure possible, sans inciter des effets secondaires intolérables, ou titrer la dose au niveau désiré de ton de muscle pour les fonctions optimales. Très souvent la dose d'entretien a besoin d'être réglée pendant quelques premiers mois de thérapie pendant que les patients s'adaptent aux changements dans le style de vie en raison du soulagement de spasticity.

Pendant les recharges périodiques de la pompe, la dose quotidienne peut être augmentée de 5 - 20 %, mais pas plus que 20 %, pour maintenir le contrôle de symptôme adéquat. La dose quotidienne peut être réduite de 10 - 20 % si les patients connaissent des effets secondaires. Beaucoup de patients exigent aux augmentations graduelles dans la dose au fil des années de maintenir la réponse optimale pendant la thérapie chronique. Une grande exigence soudaine pour l'escalade de dose suggère une complication de cathéter (c'est-à-dire, l'anomalie de cathéter ou dislodgement).

Le dosage d'entretien pour l'injection continue à long terme d'intrathecal baclofen a varié de 22 jour mcg/à 1 400 jour mcg/, avec la plupart des patients suffisamment maintenus sur 90 microgrammes à 703 microgrammes par jour. Dans les essais cliniques, seulement 3 de 150 patients ont exigé des doses quotidiennes plus grandes que 1 000 jour mcg/.

Patients de pédiatrie : Utilisez mêmes recommandations de dosage pour les patients avec spasticity d'origine cérébrale. Les patients de pédiatrie moins de 12 ans ont semblé exiger une dose quotidienne inférieure dans les essais cliniques. La dose quotidienne moyenne pour les patients moins de 12 ans était 274 jour mcg/, avec une gamme de 24 à 1 199 jour mcg/. L'exigence de dosage pour les patients de pédiatrie plus de 12 ans ne semble pas se distinguer de ce de patients adultes. La détermination de la dose Gablofen optimale exige la titration individuelle. La dose la plus basse avec une réponse optimale devrait être utilisée.

Le besoin potentiel pour les adaptations de dose dans l'utilisation chronique : Pendant le traitement à long terme, environ 5 % (28/627) des patients deviennent réfractaires aux doses augmentantes. Il n'y a pas d'expérience suffisante de faire des recommandations fermes pour le traitement de tolérance; cependant, cette "tolérance" a été traitée de temps en temps, à l'hôpital, par un “jour férié de médicament” se composant de la réduction graduelle d'intrathecal baclofen sur une période de 2 à 4 semaine et échangeant aux méthodes alternatives pour la direction spasticity. Après le “jour férié de médicament,” intrathecal baclofen peut être recommencé à la dose d'injection continue initiale.

2.5 Affaire de Particulate et décoloration

Les produits de médicament de Parenteral devraient être contrôlés l'absence l'affaire de particulate et la décoloration avant l'administration, chaque fois que la solution et le récipient permettent.

2.6 Instruction de préparation

Projection

Utilisez la seringue de projection de 1 millilitre seulement (50 mcg/mL) pour l'injection de bol alimentaire dans l'espace subarachnoid. Pour une 50 dose de bol alimentaire mcg, utilisez 1 millilitre de la seringue de projection. Utilisez 1.5 millilitres de 50 mcg/mL baclofen l'injection pour une 75 dose de bol alimentaire mcg. Pour la dose de projection maximum de 100 mcg, utilisez 2 millilitres de 50 mcg/mL baclofen l'injection (2 seringues de projection).

Entretien

La concentration spécifique qui devrait être utilisée dépend de la dose quotidienne totale exigée aussi bien que le taux de livraison de la pompe. Pour les patients qui exigent des concentrations autre que 500 mcg/mL ou 2 000 mcg/mL, Gablofen doit être dilué avec le Chlorure de sodium libre de conservation stérile pour l'Injection, USP.

2.7 Régime de livraison

Intrathecal baclofen est le plus souvent administré dans un mode d'injection continu immédiatement suite à l'implant. Pour ces patients implantés avec les pompes programmables qui ont accompli le contrôle relativement satisfaisant sur l'injection continue, l'avantage de plus peut être atteint en utilisant des programmes plus complexes de livraison Gablofen. Par exemple, les patients qui ont augmenté des spasmes peuvent exiger la nuit une augmentation de 20 % dans leur taux d'injection horaire. Les changements dans le débit devraient être programmés pour commencer deux heures avant le temps d'effet clinique désiré.

3. FORMES DE DOSAGE ET FORCES

Gablofen est un stérile, pyrogen-libre, isotonic la solution sans antioxydants, agents de conservation ou d'autre potentiellement neurotoxic les additifs indiqués seulement pour l'administration intrathecal. Le médicament est ferme dans la solution à 37 ° C et compatible avec CSF. Chaque millilitre de Gablofen contient baclofen USP 50 mcg, 500 mcg, ou 2 000 mcg et chlorure de sodium 9 mgs dans l'Eau pour l'Injection; la gamme de ph est 5.5 - 7.5. Chaque fiole ou seringue sont destinées pour l'UTILISATION SIMPLE SEULEMENT. Débarrassez-vous de n'importe quelle portion neuve. NE FAITES PAS D'AUTOCLAVE.

4. CONTRE-INDICATIONS

  • Hypersensibilité à baclofen.
  • N'utilisez pas Gablofen pour l'administration intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée ou épidurale.

5. AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Le risque d'overdose très grave pendant les recharges de pompe

Utilisez la prudence extrême en remplissant le Medtronic SynchroMed ® II pompe Programmable qui est équipée avec un port d'injection qui permet l'accès direct au cathéter intrathecal. L'injection directe dans le cathéter par le port d'accès de cathéter peut provoquer une overdose très grave.

Le réservoir se remplissant à nouveau doit être exécuté par le personnel complètement formé et qualifié suite aux directions fournies par le fabricant de pompe. Calculez soigneusement des intervalles de recharge pour prévenir l'épuisement du réservoir, puisque cela aurait pour résultat le retour de spasticity sévère et peut-être symptômes de retrait.

La technique aseptique stricte dans le plombage est tenue d'éviter la contamination bactérienne et l'infection sérieuse. Une période d'observation appropriée à la situation clinique devrait suivre chaque recharge ou manipulation du réservoir de médicament.

5.2 Le prétraçoir, caregiver et l'environnement de procédure/post-implantation de projection et d'entraînement patient

Gablofen est pour l'utilisation dans le bol alimentaire simple intrathecal des injections (via un cathéter placé dans l'espace intrathecal lombaire ou l'injection par la ponction lombaire) et dans l'implantable Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable ou d'autres pompes étiquetées pour l'administration intrathecal de Gablofen (baclofen l'injection). À cause de la possibilité de dépression CNS potentiellement très grave, effondrement cardiovasculaire, et/ou échec respiratoire, les médecins doivent être suffisamment formés et instruits dans la thérapie d'injection intrathecal chronique.

Le système de pompe ne devrait pas être implanté jusqu'à la réponse du patient au bol alimentaire l'injection de Gablofen est suffisamment évaluée. L'évaluation (se composant d'une procédure de projection) [voit le Dosage et l'administration (2.2)] exige que Gablofen soient administrés dans l'espace intrathecal via un cathéter ou une ponction lombaire. À cause des risques associés à la procédure de projection et à l'adaptation de dosage suite à l'implantation de pompe, ces phases doivent être conduites dans un environnement médicalement supervisé et suffisamment équipé suite aux instructions exposées dans le Dosage et la section d'administration [voir le Dosage et l'administration (2.2 et 2.3)].

L'équipement de Resuscitative devrait être disponible.

Suite à l'implantation chirurgicale de la pompe, particulièrement pendant les phases initiales d'utilisation de pompe, le patient devrait être contrôlé de près jusqu'à ce qu'il soit sûr que la réponse du patient à l'injection est acceptable et raisonnablement ferme.

Dans chaque occasion que le taux de dosage de la pompe et/ou la concentration de Gablofen dans le réservoir sont réglés, fermez la surveillance médicale est exigée jusqu'à ce qu'il soit sûr que la réponse du patient à l'injection est acceptable et raisonnablement ferme.

Il est obligatoire que le patient, tout caregivers patient et les médecins responsables du patient reçoivent l'information adéquate concernant les risques de ce mode de traitement. Tout le personnel médical et caregivers devraient être enseignés 1) les signes et les symptômes d'overdose, 2) les procédures à être suivies en cas de l'overdose et des soins à domicile 3) convenables de site d'insertion et de la pompe.

5.3 Overdose

Les signes d'overdose peuvent apparaître subitement ou insidieusement. L'overdose massive aiguë peut présenter comme le coma. Moins de formes soudaines et/ou moins sévères d'overdose peuvent présenter des signes de somnolence, étourdissement, vertige, somnolence, dépression respiratoire, saisies, progression rostrale de hypotonia et perte de conscience progressant au coma. Si l'overdose semble probable, le patient devrait être pris immédiatement à un hôpital pour l'évaluation et le vidage du réservoir de pompe. Dans les cas annoncés à ce jour, l'overdose était généralement rattachée pour pomper le dysfonctionnement ou l'erreur de dosage [voir le Surdosage (10)].

La prudence extrême doit être utilisée en remplissant la pompe d'implantable.

Le Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable devrait seulement être rechargé par septum de recharge de réservoir. Le Medtronic SynchroMed ® II Pompe Programmable est aussi équipé avec un port d'accès de cathéter qui permet l'accès direct au cathéter intrathecal. L'injection directe dans ce port d'accès de cathéter peut provoquer une overdose très grave.

5.4 Retrait

Le retrait brusque d'intrathecal baclofen, sans tenir compte de la cause, a eu pour résultat sequelae qui a inclus la haute fièvre, a changé le statut mental, le rebond exagéré spasticity et la rigidité de muscle qui dans les cas rares a progressé à rhabdomyolysis, échec de système de l'organe multiple et mort. Dans les 9 premiers ans de post-commercialiser l'expérience, 27 cas de retrait temporellement rattaché au cessation de thérapie baclofen ont été annoncés; six patients sont morts. Dans la plupart des cas, les symptômes de retrait ont apparu au cours des heures à quelques jours suite à l'interruption de thérapie baclofen. Les raisons communes pour l'interruption brusque d'intrathecal baclofen la thérapie ont inclus le dysfonctionnement du cathéter (surtout la séparation), le volume bas dans le réservoir de pompe et la fin de vie de batterie de pompe; l'erreur humaine peut avoir joué un rôle causal ou contribuant dans certains cas. Les cas de masse intrathecal au bout du cathéter implanté menant aux symptômes de privation ont été aussi annoncés, la plupart d'entre eux impliquant la pharmacie ont composé les mélanges analgésiques [voient des Avertissements et des Précautions (5.10)].

La prévention de cessation brusque d'intrathecal baclofen exige l'attention prudente à la programmation et la surveillance du système d'injection, la recharge programmante et les procédures et les alarmes de pompe. Les patients et caregivers devraient être conseillés de l'importance de garder des visites de recharge programmées et devraient être instruits sur les premiers symptômes de retrait baclofen.

Tous les patients recevant intrathecal baclofen la thérapie sont potentiellement menacés pour le retrait. De premiers symptômes de retrait baclofen peuvent inclure le retour de ligne de base spasticity, pruritus, hypotension et paresthesias. Quelques caractéristiques cliniques d'intrathecal avancé baclofen le syndrome de retrait peuvent ressembler à autonomic dysreflexia, l'infection (la septicité), hyperthermia malfaisant, le syndrome neuroleptic-malfaisant, ou d'autres conditions associées à rhabdomyolysis public ou répandu hyperdu métabolisme.

Le diagnostic rapide, exact et le traitement dans la pièce d'urgence ou les soins intensifs - le cadre sont importants pour prévenir le système nerveux central potentiellement très grave et les effets systémiques d'intrathecal baclofen le retrait. Le traitement suggéré pour intrathecal baclofen le retrait est la restauration d'intrathecal baclofen à ou près du même dosage qu'avant que la thérapie a été interrompue. Cependant, si la restauration de livraison intrathecal est retardée, le traitement avec GABA-ergic agonist les médicaments tels que baclofen oral ou entérique, ou benzodiazepines oral, entérique, ou intraveineux peut prévenir sequelae potentiellement fatal. Oral ou entérique baclofen seul ne devrait pas être compté pour arrêter la progression d'intrathecal baclofen le retrait.

Les saisies ont été annoncées pendant l'overdose et avec le retrait d'intrathecal baclofen aussi bien que dans les patients maintenus sur les doses thérapeutiques d'intrathecal baclofen.

5.5 L'exacerbation possible de désordres psychotiques, schizophrénie, ou états de confusional

Les patients souffrant des désordres psychotiques, la schizophrénie, ou les états de confusional devraient être traités prudemment avec Gablofen et gardés sous la surveillance prudente, parce que les exacerbations de ces conditions ont été observées avec l'administration orale.

5.6 Fatalités

Spasticity d'Origine de Moelle épinière : Il y avait 16 morts annoncées parmi les 576 patients américains a traité avec intrathecal baclofen dans les études pré et post-commercialisantes évaluées à partir du décembre de 1992. Puisque ces patients ont été traités sous les cadres cliniques incontrôlés, il est impossible de déterminer définitivement quel rôle, s'il en est tels intrathecal baclofen joué dans leurs morts. Comme un groupe, les patients qui sont morts étaient relativement jeunes (l'âge moyen était 47 avec une gamme de 25 à 63), mais la majorité a souffert de spasticity sévère de durée de beaucoup d'années, était nonambulatoire, avait des complications médicales différentes telles que la pneumonie, les infections d'étendue urinaires et decubiti, et/ou avait reçu des médications d'élément multiples. Une révision de cas par cas du cours clinique des 16 patients qui sont morts ratés pour révéler n'importe quels signes uniques, symptômes, ou résultats de laboratoire qui suggéreraient que le traitement avec intrathecal baclofen a provoqué leurs morts. Deux patients, cependant, ont vraiment subi la mort soudaine et inattendue au cours de 2 semaines d'implantation de pompe et un patient est mort à l'improviste après la projection.

Un patient, un mâle de 44 ans avec la Sclérose en plaques, est mort à l'hôpital le deuxième jour suite à l'implantation de pompe. Une autopsie a démontré fibrosis sévère du système de conduction coronaire. Un deuxième patient, une femme de 52 ans avec la MILLISECONDE et une histoire d'un mur inférieur myocardial l'infarctus, a été trouvé mort dans le lit 12 jours après que l'implantation de pompe, 2 heures d'après avoir eu a documenté des signes essentiels normaux. Une autopsie a révélé la congestion pulmonaire et les effusions pleural bilatérales. Il est impossible de déterminer si intrathecal baclofen a contribué à ces morts. Le troisième patient a subi trois baclofen la projection des procès. Son histoire médicale a inclus la blessure de moelle épinière, la pneumonie d'aspiration, le choc septique, a disséminé coagulopathy intravasculaire, acidose du métabolisme sévère, toxicité hépatique et statut epilepticus. Douze jours après avoir caché (il n'a pas été implanté), il a connu de nouveau le statut epilepticus avec la détérioration neurologique significative ultérieure. Basé selon l'instruction préalable, les mesures de resuscitative extraordinaires n'ont pas été poursuivies et le patient est mort.

Spasticity d'Origine Cérébrale : Il y avait trois morts se produisant parmi les 211 patients a traité avec intrathecal baclofen dans le pré-marketing des études à partir du mars de 1996. Ces morts n'ont pas été attribuées à la thérapie.

5.7 Utilisez avec la prudence dans les patients avec une histoire d'autonomic dysreflexia

Gablofen devrait être utilisé avec la prudence dans les patients avec une histoire d'autonomic dysreflexia. La présence de stimulus nociceptive ou le retrait brusque de Gablofen peuvent provoquer un autonomic dysreflexic l'épisode.

5.8 Infections

Les patients devraient être sans infection avant le procès de projection avec Gablofen parce que la présence d'une infection systémique peut interférer d'une évaluation de la réponse du patient au bol alimentaire Gablofen. Les patients devraient être sans infection avant l'implantation de la pompe parce que la présence d'infection peut augmenter le risque de complications chirurgicales. De plus, une infection systémique peut compliquer le dosage.

5.9 Somnolence

La somnolence a été annoncée dans les patients sur intrathecal baclofen. On devrait avertir des patients concernant l'opération d'automobiles ou d'autres machines dangereuses et les activités ont rendu dangereux par la vigilance diminuée. On devrait avertir aussi des patients que les effets de dépresseur de système nerveux central d'intrathecal baclofen peuvent être additifs à ceux d'alcool et à d'autres dépresseurs CNS.

5.10 Formation de Masse Intrathecal

Les cas de masse intrathecal au bout du cathéter implanté ont été annoncés, la plupart d'entre eux impliquant la pharmacie ont constitué des mélanges analgésiques. Les symptômes les plus fréquents associés à la masse intrathecal sont : la réponse thérapeutique 1) diminuée (se détériorant spasticity, le retour de spasticity quand auparavant bien contrôlé, symptômes de privation, pauvre réponse aux doses s'aggravant, ou augmentations de dosage fréquentes ou grandes), 2) la douleur, le déficit/dysfonctionnement 3) neurologique. Les praticiens devraient contrôler des patients sur la thérapie intraspinale soigneusement pour n'importe quels nouveaux signes neurologiques ou symptômes. Dans les patients avec de nouveaux signes neurologiques ou des symptômes suggestifs d'une masse intrathecal, considérez une consultation de neurochirurgie, comme beaucoup de symptômes de masse inflammatoire sont semblables à la différence des symptômes connus par les patients avec spasticity sévère de leur maladie. Dans certains cas, la performance d'une procédure reflétante peut être appropriée pour confirmer ou gouverner le diagnostic d'une masse intrathecal.

5.11 Kystes Ovariens

Une augmentation liée de la dose dans l'incidence de kystes ovariens a été observée dans les rats traités chroniquement avec Baclofen oral. Les kystes ovariens ont été trouvés par la palpation dans environ 4 % des patients de sclérose en plaques que l'on a traité avec Baclofen oral depuis jusqu'à un an. Dans la plupart des cas ces kystes ont disparu spontanément pendant que les patients ont continué à recevoir le médicament. On estime que les kystes ovariens se produisent spontanément à environ 1 % à 5 % de la population femelle normale.

6. RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Spasticity d'Origine de Moelle épinière :

Communément Observé dans les Patients avec Spasticity d'Origine Spinale — Dans pré et les essais cliniques post-du marketing, les réactions défavorables le plus communément observées ont fréquenté l'utilisation d'intrathecal baclofen qui n'ont pas été vus à une incidence équivalente parmi le placebo - les patients traités étaient : la somnolence, le vertige, la nausée, hypotension, le mal de tête, les convulsions et hypotonia.

Associé à la Cessation de Traitement — 8/474 les patients avec spasticity d'origine de moelle épinière recevant l'injection à long terme d'intrathecal baclofen dans pré et post-le marketing des études cliniques dans les Etats-Unis a arrêté le traitement en raison des réactions défavorables. Ceux-ci incluent : pompez des infections de poche (3), la méningite (2), blessez dehiscence (1), gynecological les fibromes (1) et pompez overpressurization (1) avec inconnu, s'il en est tels sequela. Onze patients qui ont développé le coma secondaire à l'overdose ont fait suspendre leur traitement temporairement, mais tous ont été par la suite recommencés et n'ont pas été, donc, considérés être de vraies cessations.

Les fatalités [voient des Avertissements et des Précautions (5.6)].

L'incidence dans les Procès Contrôlés — l'Expérience avec intrathecal baclofen obtenu dans le parallèle, les études contrôlées du placebo, randomisées fournissent seulement une base limitée à estimer l'incidence de réactions défavorables parce que les études avaient de la durée très brève (jusqu'à trois jours d'injection) et ont impliqué seulement un total de 63 patients. Les événements suivants se sont produits parmi les 31 patients recevant intrathecal baclofen dans deux randomisé, le placebo - les procès contrôlés : hypotension (2), le vertige (2), le mal de tête (2), la dyspnée (1). Aucune réaction défavorable n'a été annoncée parmi les 32 patients recevant le placebo dans ces études.

Les événements Observés pendant Pré et l'Évaluation Post-du marketing d'Intrathecal Baclofen — les événements Défavorables associés à l'utilisation d'intrathecal baclofen reflètent l'expérience gagnée avec 576 patients suivis potentiellement aux États-Unis. Ils ont reçu intrathecal baclofen pour les périodes d'un jour (en cachant) (N = 576) à plus de huit ans (l'entretien) (N = 10). La dose de bol alimentaire de projection ordinaire administrée avant l'implantation de pompe dans ces études était typiquement 50 mcg. La dose d'entretien a varié de 12 mcg à 2 003 mcg par jour. À cause de la nature ouverte, incontrôlée de l'expérience, une liaison causale entre les événements observés et l'administration d'intrathecal baclofen ne peut pas être de manière fiable évaluée dans beaucoup de cas et beaucoup de réactions défavorables ont annoncé sont connus se produire en association avec les conditions sous-jacentes étant traitées. Néanmoins, beaucoup de réactions plus communément annoncées — hypotonia, la somnolence, le vertige, paresthesia, la nausée/vomissement et le mal de tête — semblent clairement liées du médicament.

Les expériences défavorables ont annoncé pendant toutes les études américaines (tant contrôlé qu'incontrôlé) sont montrés dans la Table 1. Huit de 474 patients qui ont reçu l'injection chronique via les pompes implantées avaient des expériences défavorables qui ont mené à une cessation de traitement à long terme dans les études pré et post-commercialisantes.

La table 1 : l'INCIDENCE DE LA PLUPART DES ÉVÉNEMENTS DÉFAVORABLES FRÉQUENTS (de 1 %) DANS LES PATIENTS AVEC SPASTICITY D'ORIGINE SPINALE DANS LES ESSAIS CLINIQUES POTENTIELLEMENT CONTRÔLÉS

une administration Suivante de bol alimentaire d'essai

b la période de deux mois suite à l'implant

c Au-delà de deux mois suite à l'implant

Le nombre de N=Total de patients entrant dans chaque période

%=% des patients évalués

Événement défavorablePour cent
N=576
Screeninga
Pour cent
N=474
Titrationb
Pour cent
N=430
Maintenancec
Hypotonia 5.4 13.5 25.3
Somnolence 5.7 5.9 20.9
Vertige 1.7 1.9 7.9
Paresthesia 2.4 2.1 6.7
Nausée et Vomissement 1.6 2.3 5.6
Mal de tête 1.6 2.5 5.1
Constipation 0.2 1.5 5.1
Convulsion 0.5 1.3 4.7
Rétention urinaire 0.7 1.7 1.9
Bouche sèche 0.2 0.4 3.3
Blessure accidentelle 0.0 0.2 3.5
Asthenia 0.7 1.3 1.4
Confusion 0.5 0.6 2.3
Mort 0.2 0.4 3.0
Douleur 0.0 0.6 3.0
Désordre de discours 0.0 0.2 3.5
Hypotension 1.0 0.2 1.9
Ambylopia 0.5 0.2 2.3
Diarrhée 0.0 0.8 2.3
Hypoventilation 0.2 0.8 2.1
Coma 0.0 1.5 0.9
Impuissance 0.2 0.4 1.6
Oedème périphérique 0.0 0.0 2.3
Incontinence urinaire 0.0 0.8 1.4
Insomnie 0.0 0.4 1.6
Inquiétude 0.2 0.4 0.9
Dépression 0.0 0.0 1.6
Dyspnée 0.3 0.0 1.2
Fièvre 0.5 0.2 0.7
Pneumonie 0.2 0.2 1.2
Fréquence urinaire 0.0 0.6 0.9
Urticaria 0.2 0.2 1.2
Anorexie 0.0 0.4 0.9
Diplopia 0.0 0.4 0.9
Dysautonomia 0.2 0.2 0.9
Hallucinations 0.3 0.4 0.5
Hypertension 0.2 0.6 0.5

En plus du plus commun (1 % ou plus) les réactions défavorables ont annoncé dans les 576 patients domestiques potentiellement suivis dans les études pré et post-commercialisantes, l'expérience de supplémentaires 194 patients exposés à intrathecal baclofen des études étrangères a été annoncée. Les réactions défavorables suivantes, non décrites dans la table et arrangé dans l'ordre diminuant de fréquence et classifié par le système de corps, ont été annoncées :

Système nerveux : la démarche anormale, en pensant anormal, le tremblement, l'amnésie, le tic, vasodilatation, cerebrovascular l'accident, nystagmus, le désordre de personnalité, la dépression psychotique, ischemia cérébral, lability émotionnel, l'euphorie, hypertonia, ileus, la toxicomanie, incoordination, la réaction paranoïde et ptosis.

Système digestif : la Flatulence, dysphagia, la dyspepsie et la gastro-entérite.

Cardiovasculaire : hypotension postural, bradycardia, palpitations, syncope, arrhythmia ventricular, profondément thrombophlebitis, pâleur et tachycardia.

Respiratoire : le désordre respiratoire, la pneumonie d'aspiration, l'hyperventilation, embolus pulmonaire et rhinitis.

Urogénital : Hematuria et échec du rein.

Peau et Appendices : Alopécie et le fait de suer.

Désordres du métabolisme et Nutritifs : la Perte de poids, albuminuria, la déshydratation et l'hyperglycémie.

Sentiments spéciaux : la vision anormale, l'anomalie de logement, la photophobie, goûte la perte et tinnitus.

Corps dans l'ensemble : le Suicide, le manque d'effet de médicament, la douleur abdominale, l'hypothermie, la rigidité de cou, la douleur de poitrine, les fraîcheurs, font face à l'oedème, le syndrome de grippe et l'overdose.

Hemic et Système Lymphatique : Anémie.

6.2 Spasticity d'Origine Cérébrale

Communément Observé — Dans le pré-marketing des essais cliniques, les réactions défavorables le plus communément observées ont fréquenté l'utilisation d'intrathecal baclofen qui n'ont pas été vus à une incidence équivalente parmi les patients traités du placebo inclus : l'agitation, la constipation, la somnolence, leukocytosis, les fraîcheurs, la rétention urinaire et hypotonia.

Associé à la Cessation de Traitement — Neuf de 211 patients recevant intrathecal baclofen dans le pré-marketing des études cliniques dans les Etats-Unis ont arrêté l'injection à long terme en raison des réactions défavorables associées à la thérapie intrathecal.

Les neuf réactions défavorables menant à la cessation étaient : l'infection (3), les fuites de CSF (2), la méningite (2), le drainage (1) et le contrôle de tronc ingérable (1).

Les fatalités — Trois morts, dont aucune n'a été attribuée à intrathecal baclofen, ont été annoncées dans les patients dans les essais cliniques impliquant des patients avec spasticity d'origine cérébrale. Voir que les Avertissements sur d'autres morts ont annoncé dans les patients spasticity spinaux.

L'incidence dans les Procès Contrôlés — l'Expérience avec intrathecal baclofen obtenu dans le parallèle, les études contrôlées du placebo, randomisées fournissent seulement une base limitée à estimer l'incidence de réactions défavorables parce que les études ont impliqué un total de 62 patients exposés à un 45 tours 50 mcg intrathecal le bol alimentaire. Les événements suivants se sont produits parmi les 62 patients recevant intrathecal baclofen dans deux procès randomisés, contrôlés du placebo impliquant l'infirmité motrice cérébrale et les patients de blessure de tête, respectivement : l'agitation, la constipation, la somnolence, leukocytosis, la nausée, le vomissement, nystagmus, les fraîcheurs, la rétention urinaire et hypotonia.

Les événements Observés pendant l'Évaluation Pré-du marketing d'Intrathecal Baclofen — les événements Défavorables associés à l'utilisation d'intrathecal baclofen reflètent l'expérience gagnée avec un total de 211 patients américains avec spasticity d'origine cérébrale, dont 112 étaient des patients de pédiatrie (sous l'âge 16 lors de l'enrôlement). Ils ont reçu intrathecal baclofen pour les périodes d'un jour (en cachant) (N = 211) à 84 mois (l'entretien) (N = 1). La dose de bol alimentaire de projection ordinaire administrée avant l'implantation de pompe dans ces études était 50 - 75 mcg. La dose d'entretien a varié de 22 mcg à 1 400 mcg par jour. Les doses utilisées dans cette population patiente pour l'injection à long terme sont inférieures généralement que les exigés pour les patients avec spasticity d'origine de moelle épinière.

À cause de la nature ouverte, incontrôlée de l'expérience, une liaison causale entre les événements observés et l'administration d'intrathecal baclofen ne peut pas être de manière fiable évaluée dans beaucoup de cas. Néanmoins, beaucoup de réactions plus communément annoncées — la somnolence, le vertige, le mal de tête, la nausée, hypotension, hypotonia et le coma — semblent clairement liées du médicament.

Les réactions défavorables les plus fréquentes (de 1 %) annoncées pendant tous les essais cliniques sont montrées dans la Table 2. Neuf patients ont arrêté le traitement à long terme en raison des réactions défavorables.

La table 2 : l'INCIDENCE DU PLUS FRÉQUENTS (≥ 1 %) les ÉVÉNEMENTS DÉFAVORABLES DANS LES PATIENTS AVEC SPASTICITY D'ORIGINE CÉRÉBRALE

une administration Suivante de bol alimentaire d'essai

b la période de deux mois suite à l'implant

c Au-delà de deux mois suite à l'implant

Le nombre de N=Total de patients entrant dans chaque période. 211 patients ont reçu le médicament; (1 de 212) le placebo reçu seulement

Événement défavorablePour cent
N=211
Screeninga
Pour cent
N=153
Titrationb
Pour cent
N=150
Maintenancec
Hypotonia 2.4 14.4 34.7
Somnolence 7.6 10.5 18.7
Mal de tête 6.6 7.8 10.7
Nausée et Vomissement 6.6 10.5 4.0
Vomissement 6.2 8.5 4.0
Rétention urinaire 0.9 6.5 8.0
Convulsion 0.9 3.3 10.0
Vertige 2.4 2.6 8.0
Nausée 1.4 3.3 7.3
Hypoventilation 1.4 1.3 4.0
Hypertonia 0.0 0.7 6.0
Paresthesia 1.9 0.7 3.3
Hypotension 1.9 0.7 2.0
Salivation augmentée 0.0 2.6 2.7
Mal de dos 0.9 0.7 2.0
Constipation 0.5 1.3 2.0
Douleur 0.0 0.0 4.0
Pruritus 0.0 0.0 4.0
Diarrhée 0.5 0.7 2.0
Oedème périphérique 0.0 0.0 3.3
Réflexion Anormale 0.5 1.3 0.7
Agitation 0.5 0.0 1.3
Asthenia 0.0 0.0 2.0
Fraîcheurs 0.5 0.0 1.3
Coma 0.5 0.0 1.3
Bouche sèche 0.5 0.0 1.3
Pneumonie 0.0 0.0 2.0
Désordre de discours 0.5 0.7 0.7
Tremblement 0.5 0.0 1.3
Incontinence urinaire 0.0 0.0 2.0
Les mictions ont Diminué 0.0 0.0 2.0

Le plus commun (1 % ou plus) les réactions défavorables ont annoncé dans les 211 patients potentiellement suivis exposés à intrathecal baclofen ont été annoncés. Dans la cohorte totale, les réactions défavorables suivantes, non décrites dans la Table 2 et arrangé dans l'ordre diminuant de fréquence et classifié par le système de corps, ont été annoncées :

Système nerveux : Akathisia, ataxie, confusion, dépression, opisthotonos, amnésie, inquiétude, hallucinations, hystérie, insomnie, nystagmus, désordre de personnalité, les réflexes ont diminué et vasodilitation.

Système digestif : Dysphagia, incontinence fécale, gastrointestinal l'hémorragie et le désordre de langue.

Cardiovasculaire : Bradycardia.

Respiratoire : Apnea, dyspnée et hyperventilation.

Urogénital : l'éjaculation anormale, le calcul du rein, oliguria et vaginitis.

Peau et Appendices : les Rougeurs, le fait de suer, l'alopécie, contactent l'ulcère de peau et la dermatite.

Sentiments spéciaux : Anomalie de logement.

Corps dans l'ensemble : la Mort, la fièvre, la douleur abdominale, le carcinome, la Malaisie et l'hypothermie.

Hemic et Système Lymphatique : Leukocytosis et rougeurs petechial.

7. ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

Il y a l'expérience systématique insuffisante avec l'utilisation d'intrathecal baclofen dans la combinaison avec d'autres médications pour prédire des actions réciproques de médicament du médicament spécifiques. Les actions réciproques attribuées à l'utilisation combinée d'intrathecal baclofen et de morphine épidurale incluent hypotension et dyspnée.

8. UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

CATÉGORIE DE GROSSESSE C :

Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée dans les femmes enceintes. Gablofen devrait être utilisé pendant la grossesse seulement si l'avantage potentiel justifie le risque potentiel au foetus.

On a montré que Baclofen donné oralement augmente l'incidence d'omphaloceles (les hernies ventrales) dans les foetus de rats donnés environ 13 fois sur une base de mg/kg, ou 3 fois sur une base mg/m2, la dose orale maximum recommandée pour l'utilisation humaine; cette dose a provoqué aussi des réductions de la consommation de nourriture et un gain de poids dans les barrages. Cette anomalie n'a pas été vue dans les souris ou les lapins.

8.2 Travail et Livraison

L'effet de baclofen sur le travail et la livraison est inconnu.

8.3 Mères infirmières

Aux doses orales thérapeutiques, baclofen est excrété dans le lait humain. On n'est pas connu si les niveaux détectables de médicament sont présents dans le lait de mères infirmières recevant Gablofen. À cause du potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers de Gablofen, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter le médicament, en tenant compte de l'importance du médicament à la mère.

8.4 Utilisation de pédiatrie

Les enfants devraient avoir de la masse de corps suffisante pour loger la pompe d'implantable pour l'injection chronique. Consultez s'il vous plaît le manuel de fabricant de pompe pour les recommandations spécifiques.

La sécurité et l'efficacité dans les patients de pédiatrie au-dessous de l'âge de 4 n'ont pas été établies.

10. SURDOSAGE

On doit prêter l'attention spéciale au fait de reconnaître les signes et les symptômes de surdosage, surtout pendant la projection initiale et la phase de titration de la dose de traitement, mais aussi pendant la réintroduction de Gablofen après une période d'interruption dans la thérapie.

Les symptômes d'intrathecal baclofen l'Overdose : la Somnolence, l'étourdissement, le vertige, la somnolence, la dépression respiratoire, les saisies, la progression rostrale de hypotonia et la perte de conscience progressant au coma de durée de jusqu'à 72 heures. Dans la plupart des cas annoncé, le coma était réversible sans sequelae après que le médicament a été arrêté. Les symptômes d'intrathecal baclofen l'overdose ont été annoncés dans un patient adulte sensible après avoir reçu 25 mcg intrathecal le bol alimentaire.

Suggestions de traitement pour l'Overdose :

Il n'y a aucun antidote spécifique pour traiter des overdoses de Gablofen; cependant, les pas suivants devraient ordinairement être entrepris :

  1. Intrathecal persistant baclofen la solution devrait être enlevé de la pompe aussitôt que possible.
  2. Les patients avec la dépression respiratoire devraient être intubated au besoin, jusqu'à ce que le médicament soit éliminé.

Les rapports anecdotiques suggèrent que physostigmine intraveineux peut inverser des effets secondaires centraux, notamment la somnolence et la dépression respiratoire. La prudence dans le fait d'administrer physostigmine est conseillée, cependant, parce que son utilisation a été associée à l'induction de saisies et de bradycardia.

Doses de Physostigmine pour les Patients Adultes : Administrez 2 mgs de physostigmine intramusculairement ou intraveineusement à un taux contrôlé lent de pas plus que 1 mg par minute. Le dosage peut être répété si les signes très graves, tels qu'arrhythmia, convulsions ou coma se produisent.

Doses de Physostigmine pour les Patients de Pédiatrie : Administrez 0.02 mgs / le kg physostigmine intramusculairement ou intraveineusement, ne donnez pas plus de 0.5 mgs par minute. Le dosage peut être répété à intervalles de 5 à 10 minute jusqu'à ce qu'un effet thérapeutique soit obtenu ou une dose maximum de 2 mgs est atteinte.

Physostigmine peut ne pas être efficace dans l'inversion de grandes overdoses et les patients auraient besoin d'être maintenus avec le soutien respiratoire.

Si la ponction lombaire n'est pas contre-indiquée, la considération devrait être donnée au fait de se retirer 30 - 40 millilitres de CSF pour réduire CSF baclofen la concentration.

11. DESCRIPTION

Gablofen (baclofen l'injection) est un relaxant de muscle et antispasmodique. La classe pharmacologique de Baclofen est un acide de gamma-aminobutyric (GABA) ergic agonist. Le nom chimique de Baclofen est 4-amino-3-acide butanoic (4-chlorophenyl) et sa formule structurelle est :

Formule structurelle

Baclofen est un blanc à de - la poudre cristalline blanche, inodore ou pratiquement inodore, avec un poids moléculaire de 213.66. C'est légèrement soluble dans l'eau, très légèrement soluble dans le méthanol et insoluble dans le chloroforme.

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

On ne comprend pas complètement le mécanisme précis d'action de baclofen comme un relaxant de muscle et l'agent antispasticity. Baclofen inhibe tant monosynaptic que réflexes polysynaptic au niveau spinal, peut-être en diminuant excitatory neurotransmitter la libération des terminus afferent primaires, bien que les actions sur les sites supraspinal puissent se produire aussi et contribuer à son effet clinique. Baclofen est un analogue structurel de l'acide de gamma-aminobutyric neurotransmitter inhibiteur (GABA) et peut exercer ses effets par la stimulation du sous-type de récepteur GABAB.

Baclofen quand introduit directement dans l'espace intrathecal autorise aux concentrations CSF efficaces à être accomplies avec les concentrations de plasma résultantes 100 fois moins que ceux qui se produisent avec l'administration orale. Dans les gens, aussi bien que dans les animaux, on a montré baclofen avoir des propriétés dépresseuses CNS générales comme indiqué par la production de sédation avec la tolérance, la somnolence, l'ataxie et la dépression respiratoire et cardiovasculaire.

12.2 Pharmacodynamics

Pharmacodynamics d'Intrathecal Baclofen :

Bol alimentaire d'Intrathecal :

Patients adultes : Le commencement d'action est généralement une demi-heure à une heure après un bol alimentaire intrathecal. Le pic spasmolytic l'effet est vu à environ quatre heures après avoir dosé et les effets peuvent durer quatre à huit heures. Le commencement, la réponse maximale et la durée d'action peuvent varier avec les patients individuels selon la dose et la sévérité de symptômes.

Patients de pédiatrie : Le commencement, la réponse maximale et la durée d'action sont semblables aux vus dans les patients adultes.

Injection continue :

Patients adultes : l'action antispasmodique de baclofen d'Intrathecal est d'abord vue à 6 à 8 heures après l'initiation d'injection continue. L'activité maximum est observée dans 24 à 48 heures.

Patients de pédiatrie : Aucun renseignement supplémentaire sur les injections continues n'est disponible pour les patients de pédiatrie.

12.3 Pharmacokinetics

Le pharmacokinetics de liquide cerebrospinal (CSF) l'autorisation d'intrathecal baclofen calculé du bol alimentaire intrathecal ou des études d'injection continues se rapproche du chiffre d'affaires CSF, en suggérant l'élimination est par l'enlèvement de l'écoulement en gros de CSF.

Bol alimentaire d'Intrathecal : Après un bol alimentaire l'injection lombaire de 50 ou 100 mcg intrathecal baclofen dans sept patients, la demi-vie d'élimination de CSF moyenne était 1.51 heures au cours des quatre premières heures et l'autorisation de CSF moyenne était environ 30 millilitres/heures.

Injection continue : L'autorisation CSF moyenne pour intrathecal baclofen était environ 30 millilitres / l'heure dans une étude impliquant dix patients sur l'injection intrathecal continue. On s'attend à ce qu'aux concentrations de plasma simultanées de baclofen pendant l'administration intrathecal soient basses (0 - 5 ng/mL). Les données pharmacokinetic limitées suggèrent qu'un gradient de concentration lombaire-cisternal d'environ 4:1 est établi le long du neuroaxis pendant l'injection baclofen. C'est basé sur CSF simultané essayant via cisternal et robinet lombaire dans 5 patients recevant l'injection baclofen continue au niveau lombaire aux doses associées à l'efficacité thérapeutique; la variabilité interpatiente était grande. Le gradient n'a pas été changé par la position. Six patients de pédiatrie (l'âge 8 - 18 ans) la réception d'intrathecal continu baclofen l'injection aux doses de 77 - 400 mcg/day avaient du plasma baclofen les niveaux près ou au-dessous de 10 ng/mL.

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Aucune augmentation dans les tumeurs n'a été vue dans les rats recevant baclofen oralement depuis deux ans à environ 30 - 60 fois sur un mg / la base de kg, ou 10 - 20 fois sur une base mg/m2, la dose orale maximum recommandée pour l'utilisation humaine. Les essais de Mutagenicity avec baclofen n'ont pas été exécutés.

14 ÉTUDES CLINIQUES

Spasticity d'Origine de Moelle épinière : l'Évidence soutenant l'efficacité d'intrathecal baclofen a été obtenue dans les enquêtes randomisées, contrôlées qui ont comparé les effets d'un 45 tours intrathecal la dose ou d'une injection intrathecal de trois jours d'intrathecal baclofen au placebo dans les patients avec spasticity sévère et spasmes en raison du trauma de moelle épinière ou de la sclérose en plaques. Intrathecal baclofen était supérieur au placebo sur les deux principales mesures de résultat employées : le changement de la ligne de base dans l'estimation d'Ashworth de spasticity et la fréquence de spasmes.

Spasticity d'Origine Cérébrale : L'efficacité d'intrathecal baclofen a été enquêtée dans trois essais cliniques contrôlés; deux patients inscrits avec l'infirmité motrice cérébrale et patients inscrits avec spasticity en raison de la blessure du cerveau précédente. La première étude, un procès croisé contrôlé randomisé de 51 patients avec l'infirmité motrice cérébrale, a fourni fort, les résultats statistiquement significatifs; intrathecal baclofen était supérieur au placebo dans la réduction spasticity comme mesuré par l'Échelle d'Ashworth. Une deuxième étude croisée a été conduite dans 11 patients avec spasticity émanant de la blessure du cerveau. En dépit de la petite grandeur de promotion, l'étude a produit une épreuve presque significative statistique (p=0.066) et a fourni des résultats directionnellement favorables. La dernière étude, cependant, n'a pas fourni de données qui pourraient être de manière fiable analysées.

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

Gablofen (baclofen l'injection) est disponible dans une seringue d'utilisation simple de 1 millilitre contenant 50 mcg (50 mcg/mL) et dans les fioles d'utilisation simples de 10 000 mcg par 20 millilitres (500 mcg/mL) et 40 000 mcg par 20 millilitres (2 000 mcg/mL) pour l'administration intrathecal seulement.

50 mcg par millilitre

NDC 45945-151-01 : la Seringue de 1 millilitre – 50 mcg par 1 millilitre

500 mcg par millilitre

NDC 45945-155-02 : la Fiole de 20 millilitres – 10 000 mcg par 20 millilitres

2 000 mcg par millilitre

NDC 45945-157-02 : la Fiole de 20 millilitres – 40 000 mcg par 20 millilitres

N'exige pas de réfrigération.

Ne conservez pas au-dessus 86°F (30°C).

Ne pas geler.

Ne chauffez pas stérilisent.

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1 Les risques Apparentés au Retrait Soudain De Gablofen

Avisez des patients et caregivers que le retrait soudain de Gablofen, sans tenir compte de la cause, peut avoir pour résultat des complications sérieuses qui incluent la haute fièvre, la confusion, la raideur de muscle, l'échec de système de l'organe multiple et la mort. Informez du fait des patients que de premiers symptômes de retrait Gablofen peuvent inclure spasticity augmenté, démangeaison et le fait de picoter d'extrémités. Si le retrait Gablofen ou un dysfonctionnement de pompe sont soupçonnés, les patients devraient être apportés immédiatement à un hôpital pour l'évaluation et le traitement.

Informez du fait des patients et caregivers que le retrait soudain se produit le plus fréquemment en raison d'un problème de livraison avec le cathéter ou la pompe, ou l'échec de recharger la pompe sur le programme. Conseillez aux patients et à leur caregivers de faire l'attention prudente aux alarmes de système d'injection. Instruisez aux patients et à caregivers que s'ils manquent leur recharge de pompe programmée, ils devraient contacter immédiatement leur médecin pour changer l'heure de la recharge avant que la pompe manque du médicament.

17.2 Overdose de Gablofen

Informez du fait des patients et leur caregivers que l'overdose Gablofen peut se produire subitement ou insidieusement et que les symptômes peuvent inclure la confusion, la somnolence, l'étourdissement, le vertige, la respiration lente ou peu profonde, les saisies, la perte de ton de muscle, la perte de conscience et le coma. Si une overdose semble probable, les patients devraient être apportés immédiatement à un hôpital pour l'évaluation et le vidage possible de la pompe.

17.3 L'opération D'automobiles Et d'Autres Machines Dangereuses

Avisez des patients que Gablofen peut provoquer la somnolence et qu'ils devraient exercer la prudence concernant l'opération d'automobiles ou d'autres machines dangereuses, ou les activités ont rendu dangereux par la vigilance diminuée.

17.4 Le Risque accru de Somnolence avec l'Alcool et d'Autres Dépresseurs CNS

Informez du fait des patients et leur caregivers que la somnolence associée à l'utilisation de Gablofen peut être aggravée par l'alcool et d'autres dépresseurs CNS. Conseillez aux patients de lire toutes les étiquettes de médecine soigneusement et dire à leur médecin de toute la prescription et des nonmédicaments d'ordonnance qu'ils peuvent utiliser.

Fabriqué par :

CANGENE bioPharma, Inc.

1111 S. Paca Street

MD de Baltimore 21230-2591 Etats-Unis

Fabriqué pour :

THÉRAPEUTIQUE DE CNS

CNS Therapeutics Inc.

332 rue de Minnesota, la Suite W1750

Rue Paul MN 55101 Etats-Unis

© CNS Therapeutics, Inc 2010

Tous droits réservés

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de seringue de 1 millilitre (50 mcg/mL)

NDC 45945-151-01 Contient un 1 millilitre x

Gablofen ®

(baclofen l'injection)

50 mcg/mL

Car intrathecal utilisent seulement

Défausse de la Seringue d'Utilisation simple Portion Neuve

Rx Seulement

Mfd. par : CANGENE Pharma, Inc bio.

Baltimore, Maryland 21230

Mfd. pour : CNS Therapeutics, Inc.

La rue Paul, MN 55101

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de seringue de 1 millilitre (50 mcg/mL)

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (500 mcg/mL)

NDC 45945-155-02

Gablofen ®

(baclofen l'injection)

10 000 millilitre mcg/20

(500 mcg/mL)

Car intrathecal utilisent seulement

Rx Seulement

Fiole d'Utilisation simple -

Débarrassez-vous de la Portion Neuve

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (500 mcg/mL

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (2 000 mcg/mL)

NDC 45945-157-02

Gablofen ®

(baclofen l'injection)

40 000 millilitre mcg/20

(2 000 mcg/mL)

Car intrathecal utilisent seulement

Rx Seulement

Fiole d'Utilisation simple -

Débarrassez-vous de la Portion Neuve

Le Comité d'Étalage intransigeant – l'étiquette de fiole de 20 millilitres (2 000 mcg/mL)

GABLOFEN 
baclofen  injection, solution
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)45945-151
Route d'administrationINTRATHECALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
baclofen (baclofen) baclofen50 ug à 1 millilitre
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
chlorure de sodium 
eau 
Caractéristiques de produit
Couleur    Score    
FormeGrandeur
GoûtCode d'empreinte
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
145945-151-011 millilitre Dans 1 SERINGUE, PLASTIQUEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02246219/11/2010

GABLOFEN 
baclofen  injection, solution
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)45945-155
Route d'administrationINTRATHECALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
baclofen (baclofen) baclofen500 ug à 1 millilitre
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
chlorure de sodium 
eau 
Caractéristiques de produit
Couleur    Score    
FormeGrandeur
GoûtCode d'empreinte
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
145945-155-0220 millilitres Dans 1 FIOLE, VERREPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02246219/11/2010

GABLOFEN 
baclofen  injection, solution
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)45945-157
Route d'administrationINTRATHECALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
baclofen (baclofen) baclofen2000 ug à 1 millilitre
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
chlorure de sodium 
eau 
Caractéristiques de produit
Couleur    Score    
FormeGrandeur
GoûtCode d'empreinte
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
145945-157-0220 millilitres Dans 1 FIOLE, VERREPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02246219/11/2010

Étiqueteur - CNS Therapeutics, Inc. (845269047)
Établissement
NomAdresseID/FEIOpérations
Cangene bioPharma Inc.050783398FABRICATION
Révisé : 11/2010CNS Therapeutics, Inc.