FAZACLO

FAZACLO -  le comprimé de clozapine, en se désintégrant oralement  
Azur Pharma, Inc.

----------

FazaClo ®
(clozapine, USP) les Comprimés Oralement se Désintégrant
Rx seulement

LE FAIT DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS

Avant de prescrire FazaClo ® (clozapine, USP), le médecin devrait être tout à fait familier avec les détails de ces renseignements prescrivants.

AVERTISSEMENT

1. AGRANULOCYTOSIS

À CAUSE D'UN RISQUE SIGNIFICATIF D'AGRANULOCYTOSIS, UN ÉVÉNEMENT DÉFAVORABLE POTENTIELLEMENT TRÈS GRAVE, CLOZAPINE DEVRAIT ÊTRE RÉSERVÉ POUR L'UTILISATION DANS (1) LE TRAITEMENT DE PATIENTS SÉVÈREMENT MALADES AVEC LA SCHIZOPHRÉNIE QUI MANQUENT DE MONTRER UNE RÉPONSE ACCEPTABLE AUX COURS ADÉQUATS DE TRAITEMENT DE MÉDICAMENT ANTIPSYCHOTIQUE STANDARD, OU (2) POUR RÉDUIRE LE RISQUE DE COMPORTEMENT SUICIDAIRE PÉRIODIQUE DANS LES PATIENTS AVEC LA SCHIZOPHRÉNIE OU LE DÉSORDRE SCHIZOAFFECTIVE QUI SONT JUGÉS ÊTRE MENACÉS DE RECONNAÎTRE LE COMPORTEMENT SUICIDAIRE.

LES PATIENTS étant TRAITÉS CLOZAPINE DOIVENT AVOIR UN LEUCOCYTE DE LIGNE DE BASE (WBC) le COMTE ET LE COMTE de NEUTROPHIL ABSOLU (ANC) AVANT L'INITIATION DE TRAITEMENT AUSSI BIEN QUE COMTES de WBC RÉGULIERS ET ANCs PENDANT LE TRAITEMENT ET DEPUIS AU MOINS 4 SEMAINES APRÈS LA CESSATION DE TRAITEMENT. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

CLOZAPINE est DISPONIBLE SEULEMENT PAR UN SYSTÈME DE DISTRIBUTION QUI GARANTIT LA SURVEILLANCE DE COMTES de WBC ET d'ANCs SELON LE PROGRAMME DÉCRIT CI-DESSOUS AVANT LA LIVRAISON DES RÉSERVES SUIVANTES DE MÉDICATION. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

2. SAISIES

LES SAISIES ONT ÉTÉ ASSOCIÉES À L'UTILISATION DE CLOZAPINE. LA DOSE A L'AIR D'ÊTRE UN PROPHÈTE IMPORTANT DE SAISIE, AVEC UNE PLUS GRANDE PROBABILITÉ À PLUS HAUT LES DOSES DE CLOZAPINE. LA PRUDENCE DEVRAIT ÊTRE UTILISÉE EN ADMINISTRANT CLOZAPINE AUX PATIENTS AYANT UNE HISTOIRE DE SAISIES OU D'AUTRES FACTEURS PRÉDISPOSANTS. ON DEVRAIT CONSEILLER AUX PATIENTS DE NE PAS SE LIVRER À N'IMPORTE QUELLE ACTIVITÉ OÙ LA PERTE SOUDAINE DE CONSCIENCE POURRAIT PROVOQUER LE RISQUE SÉRIEUX À EUX OU D'AUTRES. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

3. MYOCARDITIS

LES ANALYSES DE POST-COMMERCIALISER DES BASES DE DONNÉES DE SÉCURITÉ SUGGÈRENT QUE CLOZAPINE EST ASSOCIÉ À UN RISQUE ACCRU DE MYOCARDITIS FATAL, SURTOUT PENDANT, MAIS NE LIMITÉ À, LE PREMIER MOIS DE THÉRAPIE. DANS LES PATIENTS DANS QUI MYOCARDITIS EST SOUPÇONNÉ, LE TRAITEMENT DE CLOZAPINE DEVRAIT ÊTRE RAPIDEMENT ARRÊTÉ. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

4. D'AUTRES EFFETS CARDIOVASCULAIRES ET RESPIRATOIRES DÉFAVORABLES

ORTHOSTATIC HYPOTENSION, AVEC OU SANS SYNCOPE, PEUT SE PRODUIRE AVEC LE TRAITEMENT CLOZAPINE. RAREMENT, L'EFFONDREMENT PEUT être PROFOND ET ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR L'ARRÊT CARDIAQUE ET/OU RESPIRATOIRE. ORTHOSTATIC HYPOTENSION SE PRODUIRA MIEUX PENDANT LA TITRATION INITIALE EN ASSOCIATION AVEC L'ESCALADE DE DOSE RAPIDE. DANS LES PATIENTS QUI ONT MÊME EU UN INTERVALLE BREF DE CLOZAPINE (c'est-à-dire, 2 ou plus JOURS DEPUIS LA DERNIÈRE DOSE) LE TRAITEMENT DEVRAIT ÊTRE COMMENCÉ AVEC 12.5 mgs UNE OU DEUX FOIS TOUS LES JOURS. (VOIR DES AVERTISSEMENTS ET UN DOSAGE ET UNE ADMINISTRATION.)

DEPUIS L'EFFONDREMENT, L'ARRESTATION RESPIRATOIRE ET L'ARRÊT CARDIAQUE PENDANT LE TRAITEMENT INITIAL S'EST PRODUIT DANS LES PATIENTS QUI ÉTAIENT ADMINISTRÉS BENZODIAZEPINES OU D'AUTRES MÉDICAMENTS PSYCHOTROPIC, LA PRUDENCE EST CONSEILLÉE QUAND CLOZAPINE EST LANCÉ DANS LES PATIENTS PRENANT UN BENZODIAZEPINE OU AUTRE MÉDICAMENT PSYCHOTROPIC. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

5. LA MORTALITÉ AUGMENTÉE DANS LES PATIENTS ASSEZ ÂGÉS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE

LES PATIENTS ASSEZ ÂGÉS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE ont TRAITÉ AVEC LES MÉDICAMENTS ANTIPSYCHOTIQUES SONT À UN RISQUE ACCRU DE MORT. LES ANALYSES DE DIX-SEPT PROCÈS CONTRÔLÉS DU PLACEBO (LA DURÉE MODALE DE 10 SEMAINES), EN GRANDE PARTIE DANS LES PATIENTS PRENANT DES MÉDICAMENTS ANTIPSYCHOTIQUES ATYPIQUES, ont RÉVÉLÉ UN RISQUE DE MORT DANS LES PATIENTS TRAITÉS DU MÉDICAMENT D'ENTRE 1.6 À 1.7 FOIS LE RISQUE DE MORT DANS LES PATIENTS TRAITÉS DU PLACEBO. SUR LE COURS D'UN PROCÈS CONTRÔLÉ TYPIQUE DE 10 SEMAINES, LE TAUX DE MORT DANS LES PATIENTS TRAITÉS DU MÉDICAMENT ÉTAIT environ 4.5 %, COMPARÉS À UN TAUX D'ENVIRON 2.6 % DANS LE GROUPE DE PLACEBO. BIEN QUE LES CAUSES DE MORT AIENT ÉTÉ VARIÉES, LA PLUPART DES MORTS AVAIENT L'AIR D'ÊTRE l'un ou l'autre CARDIOVASCULAIRES (eg, l'ARRÊT DU COEUR, LA MORT SOUDAINE) OU CONTAGIEUSES (eg, la PNEUMONIE) DANS LA NATURE. LES ÉTUDES D'OBSERVATION SUGGÈRENT QUE, SEMBLABLE AUX MÉDICAMENTS ANTIPSYCHOTIQUES ATYPIQUES, LE TRAITEMENT AVEC LES MÉDICAMENTS ANTIPSYCHOTIQUES CONVENTIONNELS PEUT AUGMENTER LA MORTALITÉ. LA MESURE À LAQUELLE LES CONCLUSIONS DE MORTALITÉ AUGMENTÉE DANS LES ÉTUDES D'OBSERVATION PEUVENT ÊTRE ATTRIBUÉES AU MÉDICAMENT ANTIPSYCHOTIQUE PAR OPPOSITION À UNE CARACTÉRISTIQUE (S) DES PATIENTS n'est pas CLAIRE. FAZACLO ® (clozapine, USP) N'EST PAS APPROUVÉ POUR LE TRAITEMENT DE PATIENTS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE. (VOIR DES AVERTISSEMENTS.)

DESCRIPTION

FazaClo ® (clozapine, USP), un médicament antipsychotique atypique, est un tricyclic dibenzodiazepine le dérivé, 8-chloro-11-(4-methyl-1-piperazinyl) - 5ème-dibenzo [b, e] [1,4] diazepine.

La formule structurelle est :

FazaClo (clozapine, USP) la structure

FazaClo ® (clozapine, USP) est disponible comme jaune, en désintégrant oralement des comprimés de 12.5, 25, 100, 150 et 200 mgs pour l'administration orale sans eau. On peut mâcher FazaClo ® les comprimés.

Chaque comprimé oralement se désintégrant contient l'équivalent clozapine à 12.5, 25, 100, 150, ou 200 mgs.

12.5-, 25-, 100-, 150-et 200 mgs Désintégrant Oralement des Comprimés

Ingrédient actif

Clozapine est une poudre jaune, cristalline, très légèrement soluble dans l'eau.

Ingrédients inactifs

Aminoalkyl methacrylate copolymer E, mannitol, aspartame, la cellulose microcristalline *, silicified la cellulose microcristalline **, crospovidone, le goût de menthe naturel et artificiel, le bicarbonate de sodium, l'acide citrique, l'oxyde ferrique (jaune) et le magnésium stearate

*12.5, 25 et les comprimés de 100 mgs

**150 et comprimés de 200 mgs

CE PRODUIT CONTIENT ASPARTAME ET N'EST PAS DESTINÉ POUR L'UTILISATION PAR LES BÉBÉS. PHENYLKETONURICS : CONTIENT PHENYLALANINE. Phenylalanine est une composante d'aspartame. Chaques 12.5 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 1.6 mgs aspartame, ainsi, 0.87 mgs phenylalanine. Chaques 25 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 3.1 mgs aspartame, ainsi, 1.74 mgs phenylalanine. Chaques 100 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 12.4 mgs aspartame, ainsi, 6.96 mgs phenylalanine. Chaques 150 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 18.6 mgs aspartame, ainsi, 10.44 mgs phenylalanine. Chaques 200 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 24.8 mgs aspartame, ainsi, 13.92 mgs phenylalanine. La consommation quotidienne admissible d'aspartame est 50 mgs par kilogramme de poids de corps par jour. (Voir des PRÉCAUTIONS, Phenylketonurics.)

PHARMACOLOGIE CLINIQUE

Pharmacodynamics

FazaClo ® (clozapine, USP) est classifié comme un médicament antipsychotique "atypique" parce que son profil du fait de se lier aux récepteurs de dopamine et à ses effets sur la dopamine différente a arbitré les comportements diffèrent des exposés par les produits de médicament antipsychotiques plus typiques. En particulier, bien que FazaClo ® (clozapine, USP) interfère vraiment du fait de se lier de dopamine à D1, D2, D3 et récepteurs D5 et a une haute affinité pour le récepteur D4, il n'incite pas de catalepsie, ni inhibe stereotypy apomorphine-incité. Cette évidence, en harmonie avec la vue que FazaClo ® (clozapine, USP) est plus actif préférentiellement à limbic qu'aux récepteurs de dopamine striatal, peut expliquer la liberté relative de FazaClo ® (clozapine, USP) des effets secondaires extrapyramidal.

FazaClo ® (clozapine, USP) agit aussi comme un antagoniste à adrénergique, cholinergic, histaminergic et les récepteurs serotonergic.

L'absorption, la Distribution, le Métabolisme et l'Excrétion

Dans l'homme, clozapine les comprimés (25 et 100 mgs) sont également bioavailable par rapport à une solution clozapine. FazaClo ® (clozapine, USP) les comprimés oralement se désintégrant sont bioequivalent à Clozaril ® (clozapine) les comprimés, une marque inscrite de Société de Produits pharmaceutiques Novartis. Suite à un dosage de 100 mgs b.i.d., la concentration de plasma maximale permanente moyenne était 413 ng/mL (la gamme : 132-854 ng/mL), en se produisant à la moyenne de 2.3 heures (la gamme : 1-6 heures) après le dosage. La concentration minimale moyenne à l'état ferme était 168 ng/mL (la gamme : 45-574 ng/mL), après 100 mgs b.i.d. le dosage.

Une étude de bioequivalence/bioavailability comparative a été conduite dans 32 patients (avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective) étant comparable FazaClo ® les comprimés de 200 mgs à 2 × FazaClo ® les comprimés de 100 mgs (le produit de référence approuvé) sous les conditions jeûnées. L'étude a évalué aussi l'effet de nourriture et du fait de mâcher le pharmacokinetics du comprimé de 200 mgs. Sous les conditions jeûnées, AUCss moyen et Cmin, ss de clozapine pour les comprimés de 200 mgs étaient équivalents à ceux des 2 comprimés x de 100 mgs. Cmax moyen, ss de clozapine pour FazaClo ® les comprimés de 200 mgs était 85 % cela pour 2 100 mgs x FazaClo ® les comprimés. Cette diminution dans Cmax, ss pour FazaClo ® les comprimés de 200 mgs n'est pas significative cliniquement.

Pour FazaClo ® les comprimés de 200 mgs, la nourriture a augmenté de façon significative le Cmin, ss de clozapine de 21 %. Cependant, cette augmentation n'est pas significative cliniquement. AUCss moyen et Cmax, ss de clozapine sous les conditions nourries étaient équivalents à ceux sous les conditions jeûnées. La nourriture a retardé l'absorption clozapine par 1.5 heures, d'un Tmax moyen de 2.5 heures sous les conditions jeûnées à 4 heures sous les conditions nourries.

Cmax moyen, ss de clozapine sous les conditions mâchées pour FazaClo ® les comprimés de 200 mgs était environ 86 % que pour 2 100 mgs x FazaClo ® les comprimés sous les conditions non-mâchées, pendant que l'AUCss et Cmin, ss les valeurs étaient semblables entre les conditions mâchées et non-mâchées.

Dans une étude d'effet de la nourriture, une dose simple de FazaClo ® (clozapine, USP) les comprimés oralement se désintégrant 12.5 mgs a été administrée aux volontaires en bonne santé sous les conditions de jeûne et après un repas haut et gros. Quand FazaClo ® a été administré après un haut gros repas, les Cmax tant de clozapine que de son métabolite actif, desmethylclozapine, ont été diminués d'environ 20 %, était comparable à l'administration sous les conditions de jeûne, pendant que les valeurs d'AUC étaient inchangées. Cette diminution dans Cmax n'est pas significative cliniquement. Donc, FazaClo ® (clozapine, USP) les comprimés oralement se désintégrant peuvent être pris sans égard aux repas.

Clozapine est environ 97 % attachés aux protéines de sérum. L'action réciproque entre clozapine et d'autres médicaments hautement attachés à la protéine n'a pas été complètement évaluée, mais peut être importante. (Voir des PRÉCAUTIONS.)

Clozapine est presque complètement transformé par métabolisme avant l'excrétion et localisez seulement des quantités de médicament inchangé sont découverts dans l'urine et feces. Environ 50 % de la dose administrée sont excrétés dans l'urine et 30 % dans le feces. Le demethylated, hydroxylated et les dérivés de N-oxyde sont des composantes tant dans l'urine que dans feces. L'essai pharmacologique a montré le métabolite desmethyl (norclozapine) pour avoir seulement limité l'activité, pendant que le hydroxylated et les dérivés de N-oxyde étaient inactifs.

La demi-vie d'élimination moyenne de clozapine après une dose simple de 75 mgs était 8 heures (la gamme :  4-12 heures), comparé à une demi-vie d'élimination moyenne, après avoir accompli l'état ferme avec 100 mgs b.i.d. le dosage, de 12 heures (la gamme : 4-66 heures). Une comparaison de la dose simple et une administration de la dose multiple de clozapine ont montré que la demi-vie d'élimination a augmenté de façon significative après le dosage multiple par rapport à cela après l'administration de la dose simple, en suggérant la possibilité de pharmacokinetics dépendant de la concentration. Cependant, à l'état ferme, les changements linéairement proportionnels de la dose en ce qui concerne AUC (la région sous la courbe), le pic et le minimum clozapine les concentrations de plasma ont été observés après l'administration de 37.5, 75 et 150 mgs b.i.d.

Pharmacologie humaine

À la différence des médicaments antipsychotiques plus typiques, clozapine la thérapie produit l'élévation prolactin presque pas.

Comme est vrai des médicaments antipsychotiques plus typiques, l'électroencéphalogramme clinique (l'EEG) les études ont montré que le delta d'augmentations de clozapine et l'activité theta et ralentissent des fréquences alpha dominantes. La synchronisation améliorée se produit; l'activité de vague pointue et la pointe et les complexes de vague peuvent se développer aussi. Les patients, dans les occasions rares, peuvent signaler une intensification d'activité de rêve pendant la thérapie clozapine. On a constaté que du sommeil de REM a été augmenté à 85 % du temps de sommeil total. Dans ces patients, le commencement de sommeil de REM s'est produit presque immédiatement après la somnolence.

Les Données d'Essai clinique (Réduisant le Risque de Comportement Suicidaire Périodique dans les Patients avec la Schizophrénie ou le Désordre Schizoaffective Qui Sont Jugés être menacés de Reconnaître le Comportement Suicidaire)

L'efficacité de clozapine dans la réduction du risque de comportement suicidaire périodique a été évaluée dans le Procès de Prévention de Suicide international (InterSePT ™, une marque de Société de Produits pharmaceutiques Novartis), qui était un potentiel, randomisé, international, la comparaison du groupe parallèle de clozapine (Clozaril ®) contre olanzapine (Zyprexa ®, une marque inscrite d'Eli Lilly et une Compagnie) dans les patients avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective (la mémoire-distribuée-partagée-IV) qui ont été jugés être menacés pour reconnaître le comportement suicidaire. Seulement d'un quatrième de ces patients (27 %) ont été considérés résistants au traitement de médicament antipsychotique standard et le reste n'étaient pas. Les patients ont rencontré un des critères suivants :

  • Ils avaient la tentative de suicide au cours des trois ans avant leur évaluation de ligne de base.
  • Ils avaient été hospitalisés pour prévenir une tentative de suicide au cours des trois ans avant leur évaluation de ligne de base.
  • Ils ont démontré ideation suicidaire modéré-à-sévère avec une composante dépressive pendant une semaine avant leur évaluation de ligne de base.
  • Ils ont démontré ideation suicidaire modéré-à-sévère accompagné par les hallucinations de commande pour faire le mal de soi pendant une semaine avant leur évaluation de ligne de base.

Les régimes dosants pour chaque groupe de traitement ont été déterminés par les investigateurs individuels et ont été individualisés par le patient. Le dosage était flexible, avec une gamme de dose de 200-900 mgs/jours pour clozapine et de 5-20 mgs/jours pour olanzapine. Pour les 956 patients qui ont reçu clozapine ou olanzapine dans cette étude, il y avait l'utilisation étendue d'élément psychotropics : 84 % avec antipsychotics, 65 % avec anxiolytics, 53 % avec les antidépresseurs et 28 % avec les stabilisateurs d'humeur. Il y avait la de façon significative plus grande utilisation d'élément psychotropic les médications parmi les patients dans le groupe olanzapine.

La mesure d'efficacité primaire était le temps à (1) une tentative de suicide significative, en incluant un suicide accompli; (2) l'hospitalisation en raison du risque de suicide imminent, en incluant le niveau augmenté de surveillance pour suicidality pour les patients hospitalisée déjà; ou (3) le fait de se détériorer de sévérité suicidality comme démontré par le "fait de se détériorer beaucoup” ou “se détériorant beaucoup” de la ligne de base dans l'Impression Globale Clinique de Sévérité de Suicidality comme évalué par le Psychiatre Aveuglé (CGI-SS-BP) l'échelle. Une détermination de si en effet un événement annoncé a rencontré le critère 1 ou 2 a été rendue par le Gouvernement de Surveillance de Suicide (SMB), un groupe d'experts aveuglée au-dessus aux données patientes.

Un total de 980 patients a été randomisé à l'étude et à 956 médication d'étude reçue. Soixante-deux pour cent des patients ont été diagnostiqués avec la schizophrénie et le reste (38 %) a été diagnostiqué avec le désordre schizoaffective. Seulement d'une quatrième de la population patiente totale (27 %) a été identifié comme "résistant du traitement" à la ligne de base. Il y avait plus de mâles que les femelles dans l'étude (61 % de tous les patients étaient le mâle). L'âge moyen de patients entrant dans l'étude était 37 ans d'âge (la gamme 18–69). La plupart des patients étaient le Caucasien (71 %), 15 % étaient Noirs, 1 % était l'asiatique et 13 % ont été classifiés comme étant "d'autres" courses.

Les données de cette étude indiquent que clozapine avait un plus long retard statistiquement significatif dans le temps au comportement suicidaire périodique en comparaison avec olanzapine. Ce résultat devrait être interprété seulement comme l'évidence de l'efficacité de clozapine dans le temps s'attardant au comportement suicidaire périodique et pas une démonstration de l'efficacité supérieure de clozapine sur olanzapine.

La probabilité de connaître (1) une tentative de suicide significative, en incluant un suicide accompli, ou (2) l'hospitalisation en raison du risque de suicide imminent, en incluant le niveau augmenté de surveillance pour suicidality pour les patients a déjà hospitalisé, était inférieur pour les patients clozapine que pour les patients olanzapine à la Semaine 104 : clozapine 24 % contre 32 % olanzapine; CI de 95 % de la différence : 2 %, 14 % (la figure 1).

Figure 1

La figure 1. Kaplan-Meier Estimates de Probabilité Cumulative d'une Tentative de suicide Significative ou d'une Hospitalisation pour Prévenir le Suicide

INDICATIONS ET USAGE

Schizophrénie résistante du traitement

FazaClo ® (clozapine, USP) est indiqué pour la direction de patients schizophrènes sévèrement malades qui manquent de répondre suffisamment au traitement de médicament standard pour la schizophrénie. À cause du risque significatif d'agranulocytosis et de saisie associée à son utilisation, FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être utilisé seulement dans les patients qui ont manqué de répondre suffisamment au traitement avec les cours appropriés de traitements de médicament standard pour la schizophrénie, à cause de l'efficacité insuffisante ou à cause de l'incapacité d'accomplir une dose efficace en raison des effets néfastes intolérables de ces médicaments. (Voir des AVERTISSEMENTS.)

L'efficacité de clozapine dans une population schizophrène résistante du traitement a été démontrée dans une étude de 6 semaines étant comparable clozapine et chlorpromazine. Les patients rencontrant des critères de mémoire-distribuée-partagée-III pour la schizophrénie et ayant une Échelle d'Estimation Psychiatrique Brève moyenne (BPRS) le score total de 61 ont été démontrés pour être résistants du traitement par l'histoire et par le traitement ouvert, potentiel avec haloperidol avant d'entrer dans la phase double aveugle de l'étude. La supériorité de clozapine à chlorpromazine a été documentée dans les analyses statistiques employant des mesures tant catégoriques que continues d'effet de traitement.

À cause du risque significatif d'agranulocytosis et de saisies, on devrait éviter ordinairement des événements qui les deux présentent un risque continuant au fil des années, le traitement prolongé de patients manquant de montrer un niveau acceptable de réponse clinique. En plus, le besoin pour continuer le traitement dans les patients exposant des réponses cliniques favorables devrait être périodiquement réévalué.

La réduction du Risque de Comportement Suicidaire Périodique dans la Schizophrénie ou les Désordres Schizoaffective

FazaClo ® (clozapine, USP) est indiqué pour réduire le risque de comportement suicidaire périodique dans les patients avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective qui sont jugés être au risque chronique pour reconnaître le comportement suicidaire, basé sur l'histoire et l'état clinique récent. Le comportement suicidaire fait allusion aux actions par un patient qui se mettent en danger pour la mort.

L'efficacité de clozapine dans la réduction du risque de comportement suicidaire périodique a été démontrée sur une période de traitement de deux années dans le Procès InterSePT (voir des Données d'Essai clinique sous la PHARMACOLOGIE CLINIQUE). Donc, FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement pour réduire le risque de comportement suicidaire devrait être continué depuis au moins deux ans (voir le DOSAGE ET L'ADMINISTRATION).

Le prétraçoir devrait être conscient qu'une majorité de patients dans les deux groupes de traitement dans InterSePT a reçu d'autres traitements aussi pour réduire le risque de suicide, tel que les antidépresseurs et d'autres médications, l'hospitalisation, et/ou la psychothérapie. Les contributions de ces mesures supplémentaires sont inconnues.

CONTRE-INDICATIONS

FazaClo ® (clozapine, USP) est contre-indiqué dans les patients avec une hypersensibilité précédente à clozapine ou à autre composante de ce médicament, dans les patients avec les désordres myeloproliferative, l'épilepsie incontrôlée, ileus paralytique, ou une histoire d'agranulocytosis clozapine-incité ou de granulocytopenia sévère. Comme avec les médicaments antipsychotiques plus typiques, FazaClo ® (clozapine, USP) est contre-indiqué dans le système nerveux central sévère (CNS) la dépression ou les états comateux de n'importe quelle cause.

FazaClo ® (clozapine, USP) ne devrait pas être utilisé simultanément avec d'autres agents ayant un potentiel célèbre pour provoquer agranulocytosis ou autrement réprimer la fonction de moelle osseuse. Le mécanisme d'agranulocytosis clozapine-incité est inconnu; néanmoins, il est possible que les facteurs causatifs puissent réagir réciproquement synergistically pour augmenter le risque et/ou la sévérité de suppression de moelle osseuse.

AVERTISSEMENTS

Général

LA MORTALITÉ AUGMENTÉE DANS LES PATIENTS ASSEZ ÂGÉS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE

LES PATIENTS ASSEZ ÂGÉS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE ont TRAITÉ AVEC LES MÉDICAMENTS ANTIPSYCHOTIQUES SONT À UN RISQUE ACCRU DE MORT. FAZACLO ® (clozapine, USP) N'EST PAS APPROUVÉ POUR LE TRAITEMENT DE PATIENTS AVEC LA PSYCHOSE LIÉE DE LA DÉMENCE. (VOIR L'AVERTISSEMENT BOXÉ.)

AGRANULOCYTOSIS

À CAUSE DU RISQUE SIGNIFICATIF D'AGRANULOCYTOSIS, Un ÉVÉNEMENT DÉFAVORABLE POTENTIELLEMENT TRÈS GRAVE (VOIR SUIVANT), FAZACLO ® (clozapine, USP) DEVRAIT ÊTRE RÉSERVÉ POUR L'UTILISATION DANS LES INDICATIONS SUIVANTES : 1) POUR LE TRAITEMENT DE PATIENTS SÉVÈREMENT MALADES AVEC LA SCHIZOPHRÉNIE QUI MANQUENT DE MONTRER UNE RÉPONSE ACCEPTABLE AUX COURS ADÉQUATS DE TRAITEMENT DE MÉDICAMENT STANDARD POUR LA SCHIZOPHRÉNIE, À CAUSE DE L'EFFICACITÉ INSUFFISANTE OU À CAUSE DE L'INCAPACITÉ D'ACCOMPLIR UNE DOSE EFFICACE EN RAISON DES EFFETS NÉFASTES INTOLÉRABLES DE CES MÉDICAMENTS. PAR CONSÉQUENT, AVANT DE LANCER LE TRAITEMENT AVEC FAZACLO ® (clozapine, USP), ON RECOMMANDE FORTEMENT QUE l'on DONNE AU MOINS 2 PROCÈS À UN PATIENT, CHACUN AVEC UN DIFFÉRENT PRODUIT DE MÉDICAMENT STANDARD POUR LA SCHIZOPHRÉNIE, À UNE DOSE ADÉQUATE ET POUR UNE DURÉE ADÉQUATE. 2) POUR RÉDUIRE LE RISQUE POUR LE COMPORTEMENT SUICIDAIRE PÉRIODIQUE DANS LES PATIENTS AVEC LA SCHIZOPHRÉNIE OU LE DÉSORDRE SCHIZOAFFECTIVE QUI SONT JUGÉS être MENACÉS DE RECONNAÎTRE LE COMPORTEMENT SUICIDAIRE.

FAZACLO ® (clozapine, USP) est DISPONIBLE SEULEMENT PAR UN SYSTÈME DE DISTRIBUTION QUI GARANTIT LA SURVEILLANCE DE COMTE de WBC ET d'ANC SELON LE PROGRAMME DÉCRIT CI-DESSOUS AVANT LA LIVRAISON DES RÉSERVES SUIVANTES DE MÉDICATION.

COMME DÉCRIT DANS LA TABLE 1, LES PATIENTS QUI SONT TRAITÉS FAZACLO ® (clozapine, USP) DOIVENT AVOIR UNE LIGNE DE BASE LE COMTE de WBC ET ANC AVANT L'INITIATION DE TRAITEMENT ET UN COMTE de WBC ET ANC chaque semaine DEPUIS LES 6 PREMIERS MOIS. PAR LA SUITE, SI ACCEPTABLE LES COMTES de WBC ET ANCs (le COMPTE 3500/MM3 de WBC ET ANC 2000/mm3) ONT ÉTÉ MAINTENUS PENDANT LES 6 PREMIERS MOIS DE THÉRAPIE CONTINUE, LES COMTES de WBC ET ANCs PEUVENT ÊTRE CONTRÔLÉS toutes les 2 semaines DEPUIS LES 6 MOIS SUIVANTS. PAR LA SUITE, SI ACCEPTABLE LES COMTES de WBC ET ANCs (le COMPTE 3500/MM3 de WBC ET ANC 2000/mm3) ONT ÉTÉ MAINTENUS PENDANT LES 6 DEUXIÈMES MOIS DE THÉRAPIE CONTINUE, LE COMTE de WBC ET ANC PEUVENT ÊTRE CONTRÔLÉS toutes les 4 semaines.

QUAND LE TRAITEMENT AVEC FAZACLO ® (clozapine, USP) EST ARRÊTÉ (SANS TENIR COMPTE DE LA RAISON), LE COMTE de WBC ET ANC DOIVENT ÊTRE CONTRÔLÉS CHAQUE SEMAINE DEPUIS AU MOINS 4 SEMAINES À PARTIR DU JOUR DE CESSATION OU JUSQU'AU COMPTE 3500/MM3 de WBC ET ANC 2000/mm3.

Agranulocytosis

Fond

On a estimé qu'Agranulocytosis, défini comme un ANC de moins que 500/mm3, se produit en association avec l'utilisation de clozapine à une incidence cumulative à 1 an d'environ 1.3 %, basés sur l'occurrence de 15 cas américains de 1743 patients exposés à clozapine pendant son essai clinique avant le marketing domestique. Tous ces cas se sont produits quand le besoin pour la surveillance étroite de comtes de WBC a été déjà reconnu. Agranulocytosis pourrait s'avérer fatal a découvert sinon tôt et la thérapie interrompue. Des 149 cas d'agranulocytosis annoncé dans le monde entier en association avec l'utilisation de clozapine à partir du 31 décembre 1989, 32 % étaient fatals. Cependant, quelques de ces morts se sont produites depuis 1977, auquel temps la connaissance d'agranulocytosis clozapine-incité est devenue plus répandue et la surveillance étroite de comtes de WBC plus largement pratiqués. Aux États-Unis, sous un système de surveillance de comte de WBC hebdomadaire avec clozapine, il y a eu 585 cas d'agranulocytosis à partir du 21 août 1997; 19 étaient fatals (3 %). Pendant cette période, 150 409 patients ont reçu clozapine. Une analyse de risque de hematologic a été conduite basée sur les informations disponibles dans l'Enregistrement national Clozapine pour les patients américains. Basé sur une date de raccourci du 30 avril 1995, les taux d'incidence d'agranulocytosis basé selon un programme de surveillance hebdomadaire sont montés abruptement pendant les deux premiers mois de thérapie, culminant dans le troisième mois. Parmi les patients clozapine qui ont continué le médicament au-delà du troisième mois, l'incidence hebdomadaire d'agranulocytosis est tombée un degré substantiel. Après 6 mois, l'incidence hebdomadaire d'agranulocytosis décline encore plus loin; cependant, il n'atteint jamais le zéro. Il devrait être noté que n'importe quel type de réduction de la fréquence de contrôler des comtes de WBC peut avoir pour résultat une incidence augmentée d'agranulocytosis.

Facteurs de risque

L'expérience du développement clinique, aussi bien que des exemples dans la littérature médicale, suggère que les patients qui ont développé agranulocytosis pendant FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie sont au risque accru d'épisodes ultérieurs d'agranulocytosis. L'analyse de données de comte de WBC de l'Enregistrement national Clozapine suggère aussi que les patients qui ont un épisode initial de leukopenia modéré (3000/mm3> WBC count≥2000/mm3) sont à un risque accru d'épisodes ultérieurs d'agranulocytosis. À part la suppression de moelle osseuse pendant la thérapie clozapine initiale, il n'y a nul autre facteur de risque établi basé sur l'expérience mondiale pour le développement d'agranulocytosis en association avec l'utilisation de clozapine. Cependant, un nombre disproportionné des cas américains d'agranulocytosis s'est produit dans les patients de fond juif comparé à la proportion totale de tels patients exposés pendant le développement domestique de clozapine. La plupart des cas américains d'agranulocytosis se sont produits au cours de 4-10 semaines d'exposition, mais ni la dose ni la durée sont un prophète fiable de ce problème. Agranulocytosis a fréquenté d'autres médicaments antipsychotiques a été annoncé se produire avec une plus grande fréquence dans les femmes, les personnes âgées et dans les patients qui sont cachectic ou ont la maladie médicale sous-jacente sérieuse; de tels patients peuvent être aussi au risque particulier avec FazaClo ® (clozapine, USP), bien que cela n'ait pas été définitivement démontré.

Le Comte de WBC et la Surveillance Clinique ANC du Programme

La table 1 fournit un résumé de la fréquence de surveillance qui devrait se produire basée sur de divers stades de thérapie (eg, l'initiation de thérapie) ou les résultats du comte de WBC et ANC la surveillance des épreuves (eg, modérer leukopenia). On devrait consulter le texte qui suit pour les détails supplémentaires concernant le traitement de patients sous les conditions différentes (eg, leukopenia sévère).

On devrait conseiller aux patients d'immédiatement signaler l'apparence de léthargie, faiblesse, fièvre, mal de gorge, ou autres signes d'infection se produisant n'importe quand pendant FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie. De tels patients devraient avoir un comte de WBC et un ANC exécuté rapidement.

La table 1. La fréquence de Surveillance de Fondé sur le Stade de Thérapie ou de Résultats du Comte de WBC et ANC la Surveillance des Épreuves
Situation Hematological Évalue pour la Surveillance La fréquence de Comte de WBC et d'ANC la Surveillance
WBC = Leucocyte
ANC = comte de neutrophil Absolu
Initiation de thérapie  Le compte ≥3500/mm3 de WBC et
ANC 2000/mm3
Notez : ne lancez pas dans les patients avec
(1) l'histoire de désordre myeloproliferative ou
(2) agranulocytosis clozapine-incité ou granulocytopenia.
Chaque semaine depuis 6 mois
6-12 mois de thérapie Tous les résultats pour
 Le compte ≥3500/mm3 de WBC et
ANC 2000/mm3
Toutes les 2 semaines depuis 6 mois
12 mois de thérapie Tous les résultats pour
 Le compte ≥3500/mm3 de WBC et
ANC 2000/mm3
Toutes les 4 semaines à l'infini
Présent de formes immature N/A Répétez le comte de WBC et ANC
Cessation de thérapie N/A Chaque semaine depuis au moins 4 semaines à partir du jour de cessation ou jusqu'au compte ≥3500/mm3 de WBC et ANC 2000/mm3
La goutte substantielle dans le comte de WBC ou ANC La goutte simple ou la goutte cumulative au cours de 3 semaines du compte ≥3000/mm3 WBC ou d'ANC 1500/mm3
  1. Répétez le comte de WBC et ANC
  2. Si les valeurs répétées sont 3000/mm3 WBC le compte ≤3500/mm3 et ANC > 2000/mm3, surveillent donc deux fois chaque semaine
Leukopenia léger
et/ou
Granulocytopenia léger
3500/mm3> le compte ≥3000/mm3 de WBC
et/ou 2000/mm3> ANC 1500/mm3
Deux fois chaque semaine jusqu'au comte de WBC > 3500/mm3 et ANC > 2000/mm3 reviennent alors à la fréquence de surveillance précédente
Leukopenia modéré
et/ou
Granulocytopenia modéré
3000/mm3> le compte ≥2000/mm3 de WBC
et/ou 1500/mm3> ANC 1000/mm3
  1. Thérapie d'interruption
  2. Tous les jours jusqu'au comte de WBC > 3000/mm3 et ANC > 1500/mm3
  3. Deux fois chaque semaine jusqu'au comte de WBC > 3500/mm3 et ANC > 2000/mm3
  4. Peut redéfier quand WBC comptent> 3500/mm3 et ANC > 2000/mm3
  5. Si redéfié, le moniteur chaque semaine depuis 1 an avant de revenir au programme de surveillance ordinaire de toutes 2 semaines depuis 6 mois et ensuite toutes les 4 semaine s à l'infini
Leukopenia sévère
et/ou
Granulocytopenia sévère
 Comte de WBC <2000/mm3
et/ou ANC <1000/mm3
  1. Arrêtez le traitement et ne redéfiez pas de patient
  2. Le moniteur jusqu'à normal et depuis au moins quatre semaines à partir du jour de cessation comme suit :
    • Tous les jours jusqu'au comte de WBC > 3000/mm3 et ANC > 1500/mm3
    • Deux fois chaque semaine jusqu'au comte de WBC > 3500/mm3 et ANC > 2000/mm3
    • Chaque semaine après le comte de WBC> 3500/mm3
Agranulocytosis ANC <500/mm3
  1. Arrêtez le traitement et ne redéfiez pas de patient
  2. Le moniteur jusqu'à normal et depuis au moins quatre semaines à partir du jour de cessation comme suit :
    • Tous les jours jusqu'au comte de WBC > 3000/mm3 et ANC > 1500/mm3
    • Deux fois chaque semaine jusqu'au comte de WBC > 3500/mm3 et ANC > 2000/mm3
    • Chaque semaine après le comte de WBC> 3500/mm3

Les réductions dans le Comte de WBC et/ou ANC

Consultez la Table 1 au-dessus pour résoudre comment contrôler des patients qui connaissent des réductions dans le comte de WBC et/ou ANC à n'importe quel point pendant le traitement. Supplémentairement, les patients devraient être soigneusement contrôlés pour les symptômes semblables à la grippe ou d'autres symptômes suggestifs d'infection.

Patients de Nonrechallengeable

Si le comte de WBC total tombe au-dessous de 2000/mm3 ou des chutes d'ANC au-dessous de 1000/mm3, on devrait considérer que l'aspiration de moelle osseuse vérifie le statut granulopoietic et les patients ne devraient pas être redéfiés avec FazaClo ® (clozapine, USP). L'isolement protecteur avec l'observation proche peut être indiqué si on résout que granulopoiesis soit déficient. Devrait attester de l'infection se développent, le patient devrait avoir des cultures appropriées exécutées et un régime antibiotique approprié institué.

On a constaté que les patients arrêtés de la thérapie clozapine en raison de la suppression granulopoietic significative développent agranulocytosis sur le redéfi, souvent avec une latence plus courte sur la réexposition. Pour réduire les chances de redéfi se produisant dans les patients qui ont connu la suppression de moelle osseuse significative pendant FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie, un 45 tours, le fichier principal national (c'est-à-dire, la Base de données de Nonrechallengeable) est confidentiellement maintenu.

Traitement de Patients Recontestables

Les patients peuvent être redéfiés avec FazaClo ® (clozapine, USP) si leur comte de WBC ne tombe pas au-dessous de 2000/mm3 et l'ANC ne tombe pas au-dessous de 1000/mm3. Cependant, l'analyse des données de l'Enregistrement national Clozapine suggère que les patients qui ont un épisode initial de leukopenia modéré (3000/mm3> WBC count≥2000/mm3) aient jusqu'à un risque accru de 12 plis d'avoir un épisode ultérieur d'agranulocytosis quand redéfié en comparaison de la pleine cohorte de patients a traité avec clozapine. Bien que FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie puisse être reprise si aucun symptôme d'infection ne se développe et quand le comte de WBC monte au-dessus de 3500/mm3 et des augmentations d'ANC au-dessus de 2000/mm3, on conseille fortement que les prétraçoirs réfléchissent si l'avantage de continuer FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement emporte sur le risque accru d'agranulocytosis.

Les analyses de l'Enregistrement national Clozapine ont montré un risque accru d'avoir un épisode ultérieur de suppression granulopoietic jusqu'à une année après la récupération de l'épisode initial. Donc, comme noté dans la Table 1, les patients doivent subir chaque semaine le décompte de WBC et ANC la surveillance depuis un an suite à la récupération d'un épisode de leukopenia modéré et/ou modérer granulocytopenia sans tenir compte de quand l'épisode se développe. Si acceptable les comtes de WBC et ANC (le compte ≥3500/mm3 de WBC et ANC 2000/mm3) ont été maintenus pendant l'année de surveillance hebdomadaire, les comtes de WBC peuvent être contrôlés toutes les 2 semaine s depuis les 6 mois suivants. Si acceptable les comtes de WBC et ANC (le compte ≥3500/mm3 de WBC et ANC 2000/mm3) continuent à être maintenus pendant les 6 mois de surveillance d'every-2-week, les comtes de WBC peuvent être contrôlés toutes les 4 semaines par la suite, à l'infini .

Interruptions dans la Thérapie

La figure 2 fournit des instructions concernant le fait de relancer la thérapie et par la suite la fréquence de comte de WBC et d'ANC la surveillance après une période d'interruption.

Figure 2

Eosinophilia

Dans les essais cliniques, 1 % de patients a développé eosinophilia, qui, dans les cas rares, peut être substantiel. Si un comte différentiel révèle un total eosinophil le comte au-dessus de 4000/mm3, FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie devrait être interrompue jusqu'à ce que le comte d'eosinophil ne tombe au-dessous de 3000/mm3.

Saisies

On a estimé que la saisie se produit en association avec l'utilisation de clozapine à une incidence cumulative en un an d'environ 5 %, basés sur l'occurrence d'une ou plusieurs saisies dans 61 de 1743 patients exposés à clozapine pendant son essai clinique avant le marketing domestique (c'est-à-dire, un taux brut de 3.5 %). La dose a l'air d'être un prophète important de saisie, avec une plus grande probabilité de saisie à plus haut clozapine les doses utilisées.

La prudence devrait être utilisée dans le fait d'administrer FazaClo ® (clozapine, USP) aux patients ayant une histoire de saisies ou d'autres facteurs prédisposants. À cause du risque substantiel de saisie associée à l'utilisation de clozapine, on devrait conseiller aux patients de ne pas se livrer à n'importe quelle activité où la perte soudaine de conscience pourrait provoquer le risque sérieux à eux ou d'autres (eg, l'opération de machines complexes, en conduisant une automobile, une natation, une montée, etc.).

Myocarditis

Le post-marketing des données de surveillance de quatre pays qui emploient hematological que la surveillance de patients clozapine-traités a révélé : 30 rapports de myocarditis avec 17 fatalités dans 205 493 patients américains (l'août de 2001); 7 rapports de myocarditis avec 1 fatalité dans 15 600 patients canadiens (l'avril de 2001); 30 rapports de myocarditis avec 8 fatalités dans 24 108 patients britanniques (l'août de 2001); 15 rapports de myocarditis avec 5 fatalités dans 8000 patients australiens (le mars de 1999). Ces rapports représentent une incidence de 5.0, 16.3, 43.2 et 96.6 ans de patient de cas/100,000, respectivement. Le nombre de fatalités représente une incidence de 2.8, 2.3, 11.5 et 32.2 ans de patient de cas/100,000, respectivement.

Le taux d'incidence total de myocarditis dans les patients avec la schizophrénie a traité avec les agents antipsychotiques est inconnu. Cependant, pour les économies de marché établies, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'incidence de myocarditis est 0.3 ans de patient de cas/100,000 et le taux de fatalité est 0.2 ans de patient de cas/100,000. Donc, le taux de myocarditis dans les patients clozapine-traités a l'air d'être 17-322 fois plus grand que la population générale et est associé à un risque accru de myocarditis fatal qui est 14-161 fois plus grand que la population générale.

Les rapports totaux de myocarditis pour ces quatre pays étaient 82, dont 51 (62 %) s'est produit pendant le premier mois de traitement clozapine, 25 (31 %) s'est produit après le premier mois de thérapie et 6 (7 %) étaient inconnus. La durée moyenne de traitement était 3 semaines. De 5 patients redéfiés avec clozapine, 3 avait une récurrence de myocarditis. Des 82 rapports, 31 (38 %) étaient fatals et 25 patients qui sont morts avaient l'évidence de myocarditis à l'autopsie. Ces données suggèrent aussi que l'incidence de myocarditis fatal peut être la plus haute pendant le premier mois de thérapie.

Donc, la possibilité de myocarditis devrait être considérée dans les patients recevant FazaClo ® (clozapine, USP) qui présentent la fatigue inexpliquée, la dyspnée, tachypnea, la fièvre, la douleur de poitrine, les palpitations, d'autres signes ou les symptômes d'arrêt du coeur, ou les conclusions electrocardiographic telles que les anomalies de vague de RUE-T ou arrhythmias. On n'est pas connu si eosinophilia est un prophète fiable de myocarditis. Tachycardia, qui a été associé au traitement clozapine, a été aussi noté comme un signe de présentation dans les patients avec myocarditis. Donc, tachycardia pendant le premier mois de thérapie justifie la surveillance étroite pour d'autres signes de myocarditis.

La cessation rapide de FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement est justifié sur le soupçon à myocarditis. Les patients avec myocarditis clozapine-lié ne devraient pas être redéfiés avec FazaClo ® (clozapine, USP).

D'autres Effets Cardiovasculaires et Respiratoires Défavorables

Orthostatic hypotension avec ou sans syncope peut se produire avec FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement et peut représenter un risque continuant dans certains patients. Rarement (environ 1 cas par 3000 patients), l'effondrement peut être profond et être accompagné par l'arrêt cardiaque et/ou respiratoire. Orthostatic hypotension se produira mieux pendant la titration initiale en association avec l'escalade de la dose rapide et peut même se produire sur la première dose. Dans un rapport, les doses initiales aussi bas que 12.5 mgs ont été associés à l'effondrement et à l'arrestation respiratoire. Quand les patients rede départ qui ont même eu un intervalle bref de FazaClo ® (clozapine, USP) (c'est-à-dire, 2 jours ou plus depuis la dernière dose), on recommande que le traitement soit relancé avec une dose de 12.5 mgs une ou deux fois tous les jours. (Voir le DOSAGE ET L'ADMINISTRATION.)

Certains des cas d'arrestation/arrêt cardiaque d'effondrement / arrestation/arrêt cardiaque respiratoire pendant le traitement initial se sont produits dans les patients qui étaient administrés benzodiazepines; les événements semblables ont été annoncés dans les patients prenant d'autres médicaments psychotropic ou même clozapine isolément. Bien qu'il n'ait pas été établi qu'il y a une action réciproque entre FazaClo ® (clozapine, USP) et benzodiazepines ou d'autre psychotropics, la prudence est conseillée quand clozapine est lancé dans les patients prenant un benzodiazepine ou autre médicament psychotropic.

Tachycardia, qui peut être soutenu, a été aussi observé dans environ 25 % de patients prenant clozapine, avec les patients ayant une augmentation moyenne dans le taux de pouls de 10-15 bpm. Tachycardia soutenu n'est pas simplement une réponse réflexe à hypotension et est présent dans toutes les positions contrôlées. Tachycardia ou hypotension peuvent poser un risque sérieux pour un individu avec la fonction cardiovasculaire compromise.

Une minorité de patients clozapine-traités connaît des changements de repolarisation ECG semblables aux vus avec d'autres médicaments antipsychotiques, en incluant la dépression de segment de S-T et en s'éventant ou l'inversion de T-vagues, que tous normalisent après la cessation de clozapine. La signification clinique de ces changements est peu claire. Cependant, dans les essais cliniques avec clozapine, plusieurs patients ont connu des événements cardiaques significatifs, en incluant ischemic les changements, myocardial l'infarctus, arrhythmias et la mort soudaine. En plus, ont post-commercialisé là des rapports d'arrêt du coeur congestive, pericarditis et des effusions pericardial. L'évaluation de causalité était difficile dans beaucoup de ces cas à cause de la maladie cardiaque préexistante sérieuse et des causes alternatives plausibles. Les cas rares de mort soudaine ont été annoncés dans les patients psychiatriques, avec ou sans traitement de médicament antipsychotique associé et le rapport de ces événements à l'usage de drogues antipsychotique est inconnu.

FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être utilisé avec la prudence dans les patients avec la maladie cardiovasculaire et/ou pulmonaire connue et la recommandation pour la titration graduelle de dose devrait être soigneusement observée.

Neuroleptic Syndrome Malfaisant

Un complexe de symptôme potentiellement fatal appelait quelquefois le Syndrome Malfaisant Neuroleptic (NMS) a été annoncé en association avec les médicaments antipsychotiques. Les manifestations cliniques de NMS sont hyperpyrexia, rigidité de muscle, a changé le statut mental et l'évidence d'instabilité autonomic (le pouls irrégulier ou la tension, tachycardia, diaphoresis et dysrhythmias cardiaque).

L'évaluation diagnostique de patients avec ce syndrome est compliquée. Dans le fait d'arriver à un diagnostic, il est important d'identifier des cas où la présentation clinique inclut les deux maladie médicale sérieuse (eg, la pneumonie, l'infection systémique, etc.) et les signes d'extrapyramidal non soignés ou insuffisamment traités et les symptômes (EPS). D'autres considérations importantes dans le diagnostic différentiel incluent la toxicité anticholinergic centrale, le coup de chaleur, la fièvre de médicament et la pathologie CNS primaire.

La direction de NMS devrait inclure (1) la cessation immédiate de médicaments antipsychotiques et d'autres médicaments non essentiels à la thérapie simultanée, (2) le traitement symptomatique intensif et la surveillance médicale et (3) le traitement de n'importe quel élément les problèmes médicaux sérieux pour lesquels les traitements spécifiques sont disponibles. Il n'y a aucun accord général des régimes de traitement pharmacologiques spécifiques pour NMS peu compliqué.

Si un patient exige le traitement de médicament antipsychotique après que la récupération de NMS, la réintroduction potentielle de thérapie de médicament devrait être soigneusement considérée. Le patient devrait être soigneusement contrôlé, depuis que les récurrences de NMS ont été annoncées.

Il y a eu plusieurs cas annoncés de NMS dans les patients recevant clozapine seul ou dans la combinaison avec le lithium ou d'autres réactifs CNS-actifs.

Tardive Dyskinesia

Un syndrome se composant de potentiellement irréversible, involontaire, dyskinetic les mouvements peut se développer dans les patients a traité avec les médicaments antipsychotiques. Bien que la prédominance du syndrome ait l'air d'être la plus haute parmi les personnes âgées, les femmes surtout assez âgées, il est impossible de compter sur les estimations de prédominance pour prédire au commencement de traitement quels patients développeront probablement le syndrome.

Il y a plusieurs raisons de prédire que FazaClo ® (clozapine, USP) peut se distinguer d'autres médicaments antipsychotiques dans son potentiel pour inciter tardive dyskinesia, en incluant la conclusion préclinique qu'il a un relativement faible effet bloquant la dopamine et la conclusion clinique d'une incidence basse de certains symptômes extrapyramidal aigus (eg, dystonia). Quelques cas de tardive dyskinesia ont été annoncés dans les patients sur clozapine que l'on avait traité auparavant avec d'autres agents antipsychotiques, pour qu'une relation causale ne puisse pas être établie. Il n'y a eu aucun rapport de tardive dyskinesia directement attribuable à clozapine seul. Néanmoins, il ne peut pas être conclu sans expérience plus prolongée que FazaClo ® (clozapine, USP) est incapable d'inciter ce syndrome.

Tant on croit le risque de se développer que le syndrome que la probabilité que cela deviendra irréversible augmente comme la durée de traitement et la dose cumulative totale de médicaments antipsychotiques administrés à l'augmentation patiente. Cependant, le syndrome peut se développer, bien que beaucoup moins communément, après les périodes de traitement relativement brèves aux doses basses. Il n'y a aucun traitement connu pour les cas établis de tardive dyskinesia, bien que le syndrome puisse diminuer partiellement ou complètement si le traitement de médicament antipsychotique est retiré. Le traitement de médicament antipsychotique lui-même, cependant, peut réprimer (ou réprimer partiellement) les signes et les symptômes du syndrome et, ainsi, peuvent masquer peut-être le processus sous-jacent. L'effet que la suppression de symptôme a sur le cours à long terme du syndrome est inconnu.

Étant donné ces considérations, FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être prescrit dans une manière qui minimisera probablement l'occurrence de tardive dyskinesia. Comme avec n'importe quel médicament antipsychotique, FazaClo chronique ® (clozapine, USP) l'utilisation devrait être réservée pour les patients qui ont l'air d'obtenir l'avantage substantiel du médicament. Dans de tels patients, la plus petite dose et la durée la plus courte de traitement devraient être cherchées. Le besoin pour le traitement continué devrait être réexaminé périodiquement.

Si les signes et les symptômes de tardive dyskinesia apparaissent dans un patient sur FazaClo ® (clozapine, USP), la cessation de médicament devrait être considérée. Cependant, certains patients peuvent exiger le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) en dépit de la présence du syndrome.

L'hyperglycémie et le Diabète Mellitus

L'hyperglycémie, dans certains cas extrême et associée à ketoacidosis ou coma hyperosmolar ou mort, a été annoncée dans les patients a traité avec antipsychotics atypique en incluant clozapine. L'évaluation du rapport entre l'utilisation antipsychotique atypique et les anomalies de glucose est compliquée par la possibilité d'un risque de base augmenté de diabète mellitus dans les patients avec la schizophrénie et l'incidence augmentante de diabète mellitus dans la population générale. Étant donné ces confounders, on ne comprend pas complètement le rapport entre l'utilisation antipsychotique atypique et les événements défavorables liés de l'hyperglycémie. Cependant, les études épidémiologiques suggèrent qu'un risque accru d'événements défavorables jeunes du traitement, liés de l'hyperglycémie dans les patients a traité avec antipsychotics atypique. Les estimations de risque précises pour les événements défavorables liés de l'hyperglycémie dans les patients ont traité avec antipsychotics atypique ne sont pas disponibles.

Les patients avec un diagnostic établi de diabète mellitus qui sont commencés sur antipsychotics atypique devraient être contrôlés régulièrement pour se détériorer du contrôle de glucose. Les patients avec les facteurs de risque pour le diabète mellitus (eg, l'obésité, l'histoire de famille de diabète) qui commencent le traitement avec antipsychotics atypique devraient subir l'essai de glucose de sang de jeûne au début de traitement et périodiquement pendant le traitement. N'importe quel patient a traité avec antipsychotics atypique devrait être contrôlé pour les symptômes d'hyperglycémie en incluant polydipsia, polyuria, polyphagia et de faiblesse. Les patients qui développent des symptômes d'hyperglycémie pendant le traitement avec antipsychotics atypique devraient subir l'essai de glucose de sang de jeûne. Dans certains cas, l'hyperglycémie a résolu quand l'antipsychotique atypique a été arrêté; cependant, certains patients ont exigé la continuation de traitement antidiabétique en dépit de la cessation du médicament de suspect.

PRÉCAUTIONS

Général

À cause du risque significatif d'agranulocytosis et de saisie, dont les deux présentent un risque continuant au fil des années, on devrait éviter ordinairement le traitement prolongé de patients manquant de montrer un niveau acceptable de réponse clinique. En plus, le besoin pour continuer le traitement dans les patients exposant des réponses cliniques favorables devrait être périodiquement réévalué. Bien que l'on ne soit pas connu si le risque serait augmenté, c'est prudent à l'un ou l'autre évitent FazaClo ® (clozapine, USP) ou l'utilisent prudemment dans les patients avec une histoire précédente d'agranulocytosis incité par d'autres médicaments.

Cardiomyopathy

Les cas de cardiomyopathy ont été annoncés dans les patients a traité avec clozapine. Le taux de reportages pour cardiomyopathy dans les patients clozapine-traités aux États-Unis (8.9 par 100 000 années de la personne) était semblable à une estimation de l'incidence cardiomyopathy dans la population générale américaine tirée des données d'Enquête de Renvoi d'Hôpital nationales 1999 (9.7 par 100 000 années de la personne). Environ 80 % de patients clozapine-traités dans qui cardiomyopathy a été annoncé étaient moins de 50 ans d'âge; la durée de traitement avec clozapine avant le diagnostic cardiomyopathy a varié, mais était> 6 mois dans 65 % des rapports. Cardiomyopathy dilaté était le plus fréquemment annoncé, bien qu'un grand pourcentage de rapports n'ait pas spécifié le type de cardiomyopathy. Les signes et les symptômes suggestifs de cardiomyopathy, particulièrement exertional la dyspnée, la fatigue, orthopnea, paroxysmal la dyspnée nocturne et l'oedème périphérique devraient alerter le praticien pour exécuter des enquêtes de plus. Si le diagnostic de cardiomyopathy est confirmé, le prétraçoir devrait arrêter clozapine à moins que l'avantage au patient n'emporte clairement sur le risque.

Fièvre

Pendant FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie, les patients peuvent connaître des élévations de température transitoires au-dessus 100.4ºF (38ºC), avec l'incidence maximale au cours des 3 premières semaines de traitement. Pendant que cette fièvre est généralement bienveillante et le fait de limiter de soi, elle peut obliger à arrêter des patients du traitement. De temps en temps, il peut y avoir une augmentation associée ou une diminution dans le comte de WBC. Les patients avec la fièvre devraient être soigneusement évalués pour exclure la possibilité d'un processus infectieux sous-jacent ou du développement d'agranulocytosis. En présence de la haute fièvre, la possibilité de NMS doit être considérée. Il y a eu plusieurs rapports de NMS dans les patients recevant clozapine, d'habitude dans la combinaison avec le lithium ou d'autres médicaments CNS-actifs. (Voir le Syndrome Malfaisant Neuroleptic sous les AVERTISSEMENTS.)

Embolie pulmonaire

La possibilité d'embolie pulmonaire devrait être considérée dans les patients recevant FazaClo ® (clozapine, USP) qui présentent la thrombose de la veine profonde, la dyspnée aiguë, la douleur de poitrine, ou avec d'autres signes respiratoires et symptômes. À partir du 31 décembre 1993, il y avait 18 cas d'embolie pulmonaire fatale en association avec la thérapie clozapine dans les utilisateurs 10-54 ans d'âge. Basé sur la mesure d'utilisation observée dans l'Enregistrement national Clozapine, le taux de mortalité associé à embolus pulmonaire était 1 mort par 3450 années de la personne d'utilisation. Ce taux était environ 27.5 fois plus haut que cela dans la population générale d'un âge semblable et d'un sexe (l'Intervalle de confiance de 95 %; 17.1, 42.2). La thrombose de la veine profonde a été aussi observée en association avec la thérapie clozapine. Si embolus pulmonaire peut être attribué à clozapine ou une caractéristique (s) de ses utilisateurs n'est pas claire, mais l'occurrence de thrombose de la veine profonde ou la symptomatologie respiratoire devrait suggérer sa présence.

Phenylketonurics

Les patients de Phenylketonuric devraient être informés du fait que FazaClo ® (clozapine, USP) contient phenylalanine (une composante d'aspartame). Chaques 12.5 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 0.87 mgs phenylalanine. Chaques 25 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 1.74 mgs phenylalanine. Chaques 100 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 6.96 mgs phenylalanine. Chaques 150 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 10.44 mgs phenylalanine. Chaques 200 mgs, en désintégrant oralement le comprimé contiennent 13.92 mgs phenylalanine.

Hépatite

La prudence est conseillée dans les patients utilisant FazaClo ® (clozapine, USP) qui ont la maladie hépatique simultanée. L'hépatite a été annoncée dans les deux patients avec les anomalies de fonction de foie normales et préexistantes. Dans les patients qui développent la nausée, le vomissement, et/ou l'anorexie pendant FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement, les épreuves de fonction de foie devraient être exécutées immédiatement. Si l'élévation de ces valeurs est essentielle cliniquement ou si les symptômes de jaunisse se produisent, le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être arrêté.

Toxicité d'Anticholinergic

Oeil

Clozapine a des effets anticholinergic puissants et le soin devrait être exercé dans l'utilisation de ce médicament en présence du glaucome de l'angle étroit.

Gastrointestinal

L'utilisation de Clozapine a été associée aux degrés divers d'affaiblissement de peristalsis intestinal, variant de la constipation à l'obstruction intestinale, impaction fécal et ileus paralytique. (Voir des RÉACTIONS DÉFAVORABLES.) Dans les occasions rares, ces cas ont été fatals. On devrait traiter initialement la constipation en garantissant l'hydratation adéquate et l'utilisation de thérapie auxiliaire telle que les laxatifs en gros. La consultation avec un gastroenterologist est recommandée dans les cas plus sérieux.

Prostate

Clozapine a des effets anticholinergic puissants et le soin devrait être exercé dans l'utilisation de ce médicament en présence de l'agrandissement prostatic.

Interférence avec la Performance Cognitive et Automobile

À cause de la sédation initiale, FazaClo ® (clozapine, USP) peut diminuer des capacités mentales et/ou physiques, surtout pendant quelques premiers jours de thérapie. Les recommandations pour l'escalade de la dose graduelle devraient être soigneusement adhérées à et les patients ont averti des activités exigeant la vigilance.

Cerebrovascular Événements Défavorables

Un risque accru d'événements défavorables cerebrovascular a été vu dans la population de démence avec un antipsychotics atypique. Le mécanisme pour ce risque accru n'est pas connu. Un risque accru ne peut pas être exclu pour d'autre antipyschotics ou d'autres populations patientes. FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être utilisé avec la prudence dans les patients avec les facteurs de risque pour le coup.

Utilisez dans les Patients avec la Maladie d'Élément

L'expérience clinique avec clozapine dans les patients avec l'élément les maladies systémiques est limitée. Néanmoins, la prudence est recommandée dans l'utilisation FazaClo ® (clozapine, USP) dans les patients avec la maladie rénale ou cardiaque.

Utilisez dans les Patients Subissant l'Anesthésie Générale

La prudence est conseillée dans les patients étant administrés l'anesthésie générale à cause des effets CNS de clozapine. Collationnez l'anesthésiste concernant la continuation de FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie dans un patient programmé pour la chirurgie.

Renseignements pour les Patients

On conseille aux médecins de discuter les questions suivantes avec les patients pour qui ils prescrivent FazaClo ® (clozapine, USP) :

  • Les patients qui doivent recevoir FazaClo ® (clozapine, USP) devraient être prévenus du risque significatif de développer agranulocytosis. On devrait conseiller aux patients d'immédiatement signaler l'apparence de léthargie, faiblesse, fièvre, mal de gorge, Malaisie, ulcération membraneuse muqueuse, ou d'autres signes possibles d'infection. On devrait faire l'attention particulière à n'importe quelles plaintes semblables à la grippe ou à d'autres symptômes qui pourraient suggérer l'infection.
    • Les patients devraient être informés du fait que FazaClo ® (clozapine, USP) les Comprimés Oralement se Désintégrant seront rendus disponibles seulement par un programme spécial conçu pour garantir la surveillance de sang exigée pour réduire le risque de développer agranulocytosis. Les patients devraient être informés du fait que leur comte de WBC et ANC seront contrôlés comme suit :
      • Les analyses de sang hebdomadaires sont exigées depuis les 6 premiers mois.
      • Si acceptable les comtes de WBC et ANCs (le compte ≥3500/mm3 de WBC et ANC 2000/mm3) ont été maintenus pendant les 6 premiers mois de thérapie continue, donc les comtes de WBC et ANCs peuvent être contrôlés toutes les 2 semaines depuis les 6 mois suivants.
      • Par la suite, si acceptable les comtes de WBC et ANCs ont été maintenus pendant les 6 deuxièmes mois de thérapie continue, les comtes de WBC et ANCs peuvent être contrôlés toutes les 4 semaines.
  • Les patients devraient être informés du risque significatif de saisie pendant FazaClo ® (clozapine, USP) le traitement et on devrait leur conseiller d'éviter de conduire et autre activité potentiellement dangereuse en prenant FazaClo ® (clozapine, USP).
  • Les patients avec phenylketonuria devraient être conscients que FazaClo ® (clozapine, USP) contient phenylalanine (une composante d'aspartame). (Voir des PRÉCAUTIONS, Phenylketonurics.)
  • On devrait conseiller aux patients du risque d'orthostatic hypotension, surtout pendant la période de titration de dose initiale.
  • Les patients devraient être informés du fait que s'ils manquent prendre FazaClo ® (clozapine, USP) depuis plus de 2 jours, ils ne devraient pas recommencer leur médication au même dosage, mais devraient contacter leur médecin pour doser des instructions.
  • Les patients devraient informer leur médecin s'ils prennent ou projettent de prendre une prescription ou des médicaments sur-contre ou de l'alcool.
  • Les patients devraient informer leur médecin s'ils deviennent enceintes ou ont l'intention de devenir enceintes pendant la thérapie.
  • Les patients ne devraient pas affronter la nourriture un bébé s'ils prennent FazaClo ® (clozapine, USP).
  • On devrait conseiller aux patients que FazaClo ® (clozapine, USP) les comprimés devraient rester dans le paquet original jusqu'à immédiatement avant l'utilisation.

Actions réciproques de médicament

Les risques d'utiliser FazaClo ® (clozapine, USP) dans la combinaison avec d'autres médicaments n'ont pas été systématiquement évalués. Psychopharmaceuticals simultané peut affecter du plasma clozapine les niveaux, ainsi, les concentrations de plasma de clozapine peuvent fluctuer et l'adaptation de dosage peut être tenue d'éviter des effets néfastes ou un échec clinique.

Actions réciproques Pharmacodynamic-liées

Bien que le mécanisme exact d'agranulocytosis clozapine-incité soit inconnu, la possibilité que les facteurs causatifs peuvent réagir réciproquement synergistically avec clozapine pour augmenter le risque et/ou la sévérité de suppression de moelle osseuse justifie la considération. Donc, FazaClo ® (clozapine, USP) ne devrait pas être utilisé avec d'autres agents ayant un potentiel célèbre pour réprimer la fonction de moelle osseuse.

Étant donné les effets CNS primaires de clozapine, la prudence est conseillée dans l'utilisation de cela concomitantly avec d'autres médicaments CNS-actifs ou alcool.

Orthostatic hypotension dans les patients prenant clozapine peut, dans les cas rares (environ 1 cas par 3000 patients), être accompagné par l'effondrement profond et l'arrêt cardiaque et/ou respiratoire. Certains des cas d'arrestation/arrêt cardiaque d'effondrement / arrestation/arrêt cardiaque respiratoire pendant le traitement initial se sont produits dans les patients qui étaient administrés benzodiazepines; les événements semblables ont été annoncés dans les patients prenant d'autres médicaments psychotropic ou même clozapine isolément. Bien qu'il n'ait pas été établi qu'il y a une action réciproque entre clozapine et benzodiazepines ou d'autre psychotropics, la prudence est conseillée quand clozapine est lancé dans les patients prenant un benzodiazepine ou autre médicament psychotropic.

FazaClo ® (clozapine, USP) peut potentiate les effets hypotensive de médicaments antihypertensive et les effets anticholinergic de médicaments d'atropine-type. On devrait éviter l'administration d'epinephrine dans le traitement de hypotension incité au médicament à cause d'un revers possible epinephrine l'effet.

Actions réciproques Pharmacokinetic-liées

Clozapine est un substrate pour beaucoup de cytochrome P450 isozymes, dans CYP1A2 particulier, CYP2D6 et CYP3A4. Le risque d'actions réciproques du métabolisme provoquées par un effet sur isoform individuel est, donc, minimisé. Néanmoins, la prudence devrait être utilisée dans les patients recevant le traitement d'élément de FazaClo ® (clozapine, USP) avec d'autres médicaments qui sont des inhibiteurs ou inducers de ces enzymes.

L'administration d'élément de médicaments connus inciter cytochrome P450 les enzymes peut diminuer les niveaux de plasma de clozapine. Phenytoin, fumée de tabac, carbamazepine et rifampin peuvent diminuer FazaClo ® (clozapine, USP) les niveaux de plasma ayant pour résultat une diminution dans l'efficacité de FazaClo auparavant efficace ® (clozapine, USP) la dose.

L'administration d'élément de médicaments connus inhiber l'activité de cytochrome P450 isozymes peut augmenter les niveaux de plasma de clozapine. Cimetidine, caféine, citalopram, ciprofloxacin, fluvoxamine et erythromycin peuvent augmenter des niveaux de plasma de FazaClo ® (clozapine, USP), en ayant pour résultat potentiellement les effets néfastes. Bien que l'utilisation d'élément de FazaClo ® (clozapine, USP) et carbamazepine ne soit pas recommandée, il devrait être noté que la cessation d'élément carbamazepine l'administration peut avoir pour résultat une augmentation dans FazaClo ® (clozapine, USP) les niveaux de plasma.

Dans une étude de patients schizophrènes qui ont reçu clozapine sous les conditions permanentes, fluvoxamine ou paroxetine a été ajouté dans 16 et 14 patients, respectivement. Après 14 jours de coadministration, les concentrations de dépression moyennes de clozapine et ses métabolites, N-desmethylclozapine et le N-oxyde clozapine, ont été élevées avec fluvoxamine par environ triple comparé aux concentrations de ligne de base. Paroxetine a produit changements seulement mineurs dans les niveaux de clozapine et de ses métabolites. Cependant, d'autres rapports publiés décrivent des élévations modestes (moins que double) de clozapine et de concentrations de métabolite quand clozapine a été pris avec paroxetine, fluoxetine et sertraline. Donc, un tel traitement combiné devrait être approché avec la prudence et les patients devraient être contrôlés de près quand FazaClo ® (clozapine, USP) est combiné avec ces médicaments, particulièrement avec fluvoxamine. FazaClo réduit ® (clozapine, USP) la dose devrait être considérée.

Un sous-ensemble (3 %-10 %) de la population a réduit l'activité de certaines enzymes de transformant par métabolisme de médicament telles que le cytochrome P450 isozyme CYP2D6. De tels individus sont appellés “pauvre metabolizers” des médicaments tels que debrisoquin, dextromethorphan, tricyclic les antidépresseurs et clozapine. Ces individus peuvent développer plus haut que les concentrations de plasma attendues de clozapine quand donné des doses ordinaires. En plus, de certains médicaments qui sont transformés par métabolisme par cet isozyme, en incluant beaucoup d'antidépresseurs (clozapine, les inhibiteurs de reconsommation serotonin sélectifs et d'autres), peuvent inhiber l'activité de cet isozyme et, ainsi, peuvent faire metabolizers normal ressembler à pauvre metabolizers en ce qui concerne la thérapie d'élément avec d'autres médicaments transformés par métabolisme par ce système d'enzyme, en menant à l'action réciproque de médicament.

L'utilisation d'élément de clozapine avec d'autres médicaments transformés par métabolisme par P450 CYP2D6 peut exiger des doses inférieures que d'habitude prescrit pour l'un ou l'autre FazaClo ® (clozapine, USP) ou l'autre médicament. Donc, coadministration de FazaClo ® (clozapine, USP) avec d'autres médicaments qui sont transformés par métabolisme par cet isozyme, en incluant d'antidépresseurs, phenothiazines, carbamazepine et le Type 1C antiarrhythmics (eg, propafenone, flecainide et encainide), ou cette interdiction cette enzyme (eg, quinidine) devrait être approchée avec la prudence.

Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Aucun potentiel cancérigène n'a été démontré dans les études à long terme dans les souris et les rats aux doses environ 7 fois la dose humaine typique sur une base de mg/kg. La fertilité dans le mâle et les rats n'a pas été défavorablement affectée par clozapine. Clozapine n'a pas produit genotoxic ou effets mutagenic quand analysé dans les épreuves bactériennes et mammifères appropriées.

Grossesse

FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être utilisé pendant la grossesse seulement si l'avantage potentiel justifie le risque potentiel au foetus.

Catégorie de grossesse B

Les études de reproduction ont été exécutées dans les rats et les lapins aux doses d'environ 2-4 fois la dose humaine et n'ont révélé aucune évidence de fertilité diminuée ou de mal au foetus en raison de clozapine. Il n'y a, cependant, aucune étude adéquate et bien contrôlée dans les femmes enceintes. Puisque les études de reproduction d'animal ne sont pas toujours prophétiques de la réponse humaine et vu la désirabilité de garder l'administration de tous les médicaments à un minimum pendant la grossesse, ce médicament devrait être utilisé seulement si clairement nécessaire.

Effets de Non-teratogenic

Neonates exposés aux médicaments antipsychotiques pendant le troisième trimestre de grossesse sont menacés pour extrapyramidal et/ou symptômes de privation suite à la livraison. Il y a eu des rapports d'agitation, hypertonia, hypotonia, tremblement, somnolence, détresse respiratoire et désordre mangeant dans ces neonates. Ces complications ont varié dans la sévérité; pendant que dans certains cas les symptômes ont été limités de soi, dans d'autres cas neonates ont exigé le soutien de service de soins intensifs et ont prolongé l'hospitalisation.

Mères infirmières

Les études d'animal suggèrent que clozapine peuvent être excrétés dans le lait de poitrine et avoir un effet sur le bébé infirmier. Donc, les femmes recevant FazaClo ® (clozapine, USP) ne devraient pas affronter la nourriture.

Utilisation de pédiatrie

La sécurité et l'efficacité dans les patients de pédiatrie n'ont pas été établies.

Utilisation gériatrique

Les études cliniques de clozapine n'ont pas inclus de nombres suffisants d'âge de sujets 65 et déterminer s'ils répondent différemment que les sujets plus jeunes.

Orthostatic hypotension peut se produire avec le traitement clozapine et tachycardia, qui peut être soutenu, a été observé dans environ 25 % de patients prenant clozapine. (Voir des AVERTISSEMENTS BOXÉS, d'Autres Effets Cardiovasculaires et Respiratoires Défavorables.) Les patients assez âgés, particulièrement ceux avec le fonctionnement cardiovasculaire compromis, peuvent être plus susceptibles à ces effets.

Aussi, les patients assez âgés peuvent être particulièrement susceptibles aux effets anticholinergic de clozapine, tels que la rétention urinaire et la constipation. (Voir des PRÉCAUTIONS, la Toxicité d'Anticholinergic.)

La sélection de dose pour un patient assez âgé devrait être prudente, en reflétant la plus grande fréquence d'hépatique diminué, fonction rénale, ou cardiaque et maladie d'élément ou d'autre thérapie de médicament. D'autre expérience clinique annoncée suggère vraiment que la prédominance de tardive dyskinesia a l'air d'être la plus haute parmi les personnes âgées, les femmes surtout assez âgées. (Voir des AVERTISSEMENTS, Tardive Dyskinesia.)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Associé à la Cessation de Traitement

Seize pour cent de 1080 patients qui ont reçu clozapine dans le prémarketing des essais cliniques ont arrêté le traitement en raison d'un événement défavorable, en incluant ces deux qui pourrait raisonnablement être attribué au traitement clozapine et ceux qui pourraient plus convenablement être considérés la maladie interactuelle. Les événements plus communs considérés être des causes de cessation incluse : CNS, essentiellement la somnolence/sédation, les saisies, le vertige/syncope; cardiovasculaire, essentiellement tachycardia, hypotension et les changements d'ECG; gastrointestinal, essentiellement la nausée/vomissement; hematologic, essentiellement leukopenia/granulocytopenia/agranulocytosis; et fièvre. Aucun des événements n'a énuméré des comptes de plus de 1.7 % de toutes les cessations attribuées aux événements cliniques défavorables.

Communément Observé

Les événements défavorables observés en association avec l'utilisation de clozapine dans les essais cliniques à une incidence de plus grands que 5 % étaient : les plaintes de CNS, en incluant la somnolence/sédation, le vertige/vertige, le mal de tête et le tremblement; les plaintes de système nerveux d'autonomic, en incluant la salivation, le fait de suer, sèchent la bouche et les dérangements visuels; les conclusions cardiovasculaires, en incluant tachycardia, hypotension et la syncope; les plaintes de gastrointestinal, en incluant la constipation et la nausée; et fièvre. Les plaintes contre la somnolence/sédation ont tendance à se calmer avec la thérapie continuée ou la réduction de dose. La salivation peut être abondante, surtout pendant le sommeil, mais peut être diminuée avec la réduction de dose.

Incidence dans les Essais cliniques

La table 2 énumère des événements défavorables qui se sont produits à une fréquence de 1 % ou plus grand parmi les patients clozapine qui ont participé aux essais cliniques. Ces taux ne sont pas réglés pour la durée d'exposition.

La table 2. La jeune du traitement Incidence d'Expérience Défavorable Parmi les Patients Prenant Clozapine dans les Essais cliniques (en excluant l'InterSePT ™ l'Étude) (N = 842) (le pourcentage de patients annonçant)
Système de corps
     Event* Défavorable

Pour cent
*
Les événements annoncés par au moins 1 % de patients clozapine sont inclus.
Le taux basé sur la population d'environ 1700 exposé pendant le prémarché
évaluation clinique de clozapine.
Système nerveux central
     Somnolence/Sédation
     Vertige/Vertige
     Mal de tête
     Tremblement

39
19
7
6
     Syncope
     Sommeil/Cauchemars Dérangé
     Agitation
     Hypokinesia/Akinesia
6
4
4
4
     Agitation
     Saisies (convulsions)
     Rigidité
     Akathisia
     Confusion
     Fatigue
     Insomnie
4
3
3
3
3
2
2
     Hyperkinesia
     Faiblesse
     Léthargie
     Ataxie
     Discours marmonné
1
1
1
1
1
     Dépression
     Epileptiform Movements/Myoclonic Secousses
     Inquiétude
1
1
1
Cardiovasculaire
     Tachycardia
     Hypotension
     Hypertension
     Douleur/Angine de poitrine
     Anomalie de Changement d'ECG / Anomalie Cardiaque

25
9
4
1
1
Gastrointestinal
     Constipation
     Nausée
     Gêne/Brûlure d'estomac Abdominale
     Nausée/Vomissement
     Vomissement
     Diarrhée
     Anomalie D'essai de foie
     Anorexie

14
5
4
3
3
2
1
1
Urogénital
     Anomalies urinaires
     Incontinence
     Éjaculation anormale
     Urgence/Fréquence Urinaire
     Rétention urinaire

2
1
1
1
1
Système nerveux d'Autonomic
     Salivation
     Le fait de suer
     Bouche sèche
     Dérangements visuels

31
6
6
5
Integumentary (peau)
     Rougeurs

2
Musculoskeletal
     Faiblesse de muscle
     La douleur (en arrière, le cou, les jambes)
     Spasme de muscle
     Douleur de muscle, Mal

1
1
1
1
Respiratoire
     Gêne de gorge
     Dyspnée, Essoufflement
     Congestion nasale

1
1
1
Hemic/Lymphatic
     Leukopenia/Decreased WBC Count/Neutropenia
     Agranulocytosis
     Eosinophilia

3
1
1
Divers
     Fièvre
     Gain de poids
     Langue Engourdie/Douloureuse

5
4
1

La table 3 énumère des événements défavorables qui se sont produits à une fréquence de 10 % pour le groupe de traitement dans les patients qui ont pris au moins une dose de médication d'étude pendant leur participation dans InterSePT, qui était une étude adéquate et bien contrôlée, de deux années en évaluant l'efficacité de clozapine par rapport à olanzapine dans la réduction du risque de jeune comportement suicidaire dans les patients avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective. Ces taux ne sont pas réglés pour la durée d'exposition.

La table 3. La jeune du traitement Expérience Défavorable Incidence* Parmi les Patients Prenant Clozapine ou Olanzapine dans l'Étude d'InterSePT (le pourcentage de patients annonçant)
ClozapineOlanzapine
N = 479N = 477
Événements défavorables% Reportages% Reportages
NEC = Pas ailleurs classifié.
NO. = Pas autrement spécifié.
*
Les événements défavorables sont énumérés par la fréquence dans le groupe clozapine et inclus dans la table sont ceux pour lesquels le rapport de risque de clozapine sur olanzapine ou d'olanzapine sur clozapine était plus grand que 1.5.
Hypersécrétion salivaire48 %6 %
Somnolence46 %25 %
Le poids a augmenté31 %56 %
Le vertige (en excluant le vertige)27 %12 %
Constipation25 %10 %
Insomnie NEC20 %33 %
Nausée17 %10 %
NO. vomissant17 %9 %
Dyspepsie14 %8 %

D'autres Événements Observés Pendant l'Évaluation Prédu marketing de Clozapine

Les événements défavorables supplémentaires, moins fréquents de rapports de cette section qui se sont produits parmi les patients prenant clozapine dans les essais cliniques. Les événements défavorables différents ont été annoncés dans le cadre de l'expérience totale dans ces études cliniques; une relation causale au traitement clozapine ne peut pas être déterminée faute des commandes appropriées dans certaines des études. La table 2 énumère des événements défavorables qui se sont produits à une fréquence d'au moins 1 % de patients a traité avec clozapine. La liste inclut ci-dessous toutes les expériences défavorables supplémentaires a annoncé comme étant temporellement associé à l'utilisation du médicament qui s'est produit à une fréquence moins de 1 %, énuméré par le système d'organe.

Système nerveux central

La perte de discours, amentia, tics, pauvre coordination, illusions/hallucinations, mouvement involontaire, le fait de bégayer, dysarthria, perte d'amnésie/mémoire, mouvements théâtraux, augmentation de libido ou diminution, paranoïa, manque de stabilité, Parkinsonism et irritabilité

Système cardiovasculaire

L'oedème, les palpitations, phlebitis/thrombophlebitis, cyanosis, la contraction ventricular prématurée, bradycardia et le nez saignent

Système de Gastrointestinal

Distention abdominal, gastro-entérite, saignement rectal, estomac nerveux, tabourets anormaux, hematemesis, ulcère gastrique, goût amer et eructation

Système urogénital

Dysmenorrhea, impuissance, douleur/gêne de poitrine et démangeaison/infection vaginale

Système nerveux d'Autonomic

L'engourdissement, polydipsia, les éclats chauds, sèche la gorge et mydriasis

Integumentary (peau)

Pruritus, pâleur, eczéma, erythema, contusion, dermatite, petechiae et urticaria

Système de Musculoskeletal

Le tic et douleur collective

Système respiratoire

La toux, pneumonia/pneumonia-like les symptômes, rhinorrhea, l'hyperventilation, la respiration asthmatique, la bronchite, la laryngite et le fait d'éternuer

Hemic et Système Lymphatique

Anémie et leukocytosis

Divers

Les fraîcheurs/fraîcheurs avec la fièvre, la Malaisie, l'augmentation d'appétit, le désordre d'oreille, l'hypothermie, le désordre de paupière, les yeux injectés de sang et nystagmus

Post-marketing de l'Expérience Clinique

Le post-marketing de l'expérience a montré qu'une expérience défavorable y dresse le portrait semblable présenté au-dessus. Les rapports volontaires d'événements défavorables ont fréquenté temporellement clozapine non mentionné au-dessus dont ont été reçus comme l'introduction du marché et cela ne peuvent avoir aucune relation causale avec le médicament incluent la chose suivante :

Système nerveux central

Le délire, l'EEG anormal, l'exacerbation de psychose, myoclonus, overdose, paresthesia, cataplexy léger possible, le statut epilepticus et les symptômes compulsifs maniaques

Système cardiovasculaire

Atrial ou ventricular fibrillation et oedème periorbital

Système de Gastrointestinal

Pancreatitis aigu, dysphagia, impaction fécal, l'obstruction/paralytique intestinale ileus et l'enflure de glande salivaire

Système de Hepatobiliary

Cholestasis, hépatite, jaunisse

Système hépatique

Cholestasis

Système urogénital

Nephritis interstitiel aigu et priapism

Integumentary (peau)

Réactions d'hypersensibilité : la photosensibilité, vasculitis, erythema multiforme et Stevens-Johnson Syndrome

Désordres du métabolisme et Nutritifs

Hypercholesterolemia, hypertriglyceridemia et nouveau diabète de commencement

Système de Musculoskeletal

Syndrome de Myasthenic et rhabdomyolysis

Système respiratoire

L'aspiration, pleural l'effusion et la pneumonie et l'infection d'appareil respiratoire inférieure qui peut être fatale

Hemic et Système Lymphatique

La thrombose de la veine profonde, hemoglobin/hematocrit élevé, ESR a augmenté, l'embolie pulmonaire, la septicité, thrombocytosis et thrombocytopenia

Désordres de vision

Glaucome de l'angle étroit

Divers

Creatine phosphokinase l'élévation, l'hyperglycémie, hyperuricemia, hyponatremia et la perte de poids

Symptômes d'Extrapyramidal

Dystonia

Effet de classe : les Symptômes de dystonia, les contractions anormales prolongées de groupes de muscle, peuvent se produire dans les individus susceptibles pendant quelques premiers jours de traitement. Les symptômes de Dystonic incluent : le spasme des muscles de cou, en progressant quelquefois à la contraction de la gorge, en avalant la difficulté, la respiration de difficulté, et/ou la saillie de la langue. Pendant que ces symptômes peuvent se produire aux doses basses, ils se produisent plus fréquemment et avec la plus grande sévérité avec la haute puissance et à de plus hautes doses de première génération les médicaments antipsychotiques. Un risque élevé de dystonia aigu est observé dans les mâles et les tranches d'âge plus jeunes. Clozapine, un antipsychotique atypique, est associé à une incidence basse de dystonia. (Voir des AVERTISSEMENTS, Tardive Dyskinesia.)

TOXICOMANIE ET DÉPENDANCE

La dépendance physique et psychologique n'a pas été annoncée ou observée dans les patients prenant clozapine.

SURDOSAGE

Expérience humaine

Les signes le plus communément annoncés et les symptômes associés à l'overdose clozapine sont : les états changés de conscience, en incluant la somnolence, le délire et le coma; tachycardia; hypotension; dépression respiratoire ou échec; et hypersalivation. La pneumonie d'aspiration et arrhythmias cardiaque ont été aussi annoncés. Les saisies se sont produites dans une minorité de cas annoncés. Les overdoses fatales ont été annoncées avec clozapine, généralement aux doses au-dessus de 2500 mgs. Il y a eu aussi des rapports de patients se rétablissant des overdoses bien dans l'excès de 4 g.

Direction d'Overdose

Établissez et maintenez une compagnie aérienne; garantissez l'oxygénation adéquate et la ventilation. Le charbon de bois activé, qui peut être utilisé avec sorbitol, peut être comme ou plus efficace qu'emesis ou lavage et devrait être considéré dans le traitement du surdosage. Les signes cardiaques et essentiels surveillant sont recommandés avec les mesures symptomatiques et d'un grand secours générales. La surveillance supplémentaire devrait être continuée depuis plusieurs jours à cause du risque d'effets retardés. Évitez epinephrine et dérivés en traitant hypotension et quinidine et procainamide en traitant arrhythmia cardiaque.

Il n'y a aucun antidote spécifique pour FazaClo ® (clozapine, USP). Diuresis forcé, dialyse, hemoperfusion et transfusion sanguine de change ne seront pas probablement à l'avantage.

Dans le surdosage gérant, le médecin devrait considérer la possibilité de participation du médicament multiple.

Les renseignements récents sur le traitement d'overdose peuvent souvent être obtenus d'un   Centre de Contrôle de Poison Régional certifié. Les numéros de téléphone de Centres de Contrôle de Poison Régionaux certifiés sont énumérés dans la Référence de Bureau des Médecins ®, une marque inscrite de Thomson PDR.

DOSAGE ET ADMINISTRATION

Schizophrénie résistante du traitement

Administration

FazaClo ® (clozapine, USP) se désintègre rapidement après le placement dans la bouche. On peut mâcher les comprimés si désiré. Le FazaClo ® (clozapine, USP) le Comprimé Oralement se Désintégrant dispensé dans une ampoule devrait être quitté dans l'ampoule non entamée jusqu'au temps d'utilisation. Le comprimé oralement se désintégrant ne devrait pas être poussé par le papier d'aluminium d'ampoule. Juste avant l'utilisation, épluchez le papier d'aluminium de l'ampoule et enlevez doucement le comprimé oralement se désintégrant. Après avoir enlevé le comprimé de l'ampoule ou de la bouteille, placez immédiatement le comprimé dans la bouche et permettez de vous désintégrer et avaler avec la salive, ou mâcher comme désiré. Aucune eau n'est nécessaire pour prendre FazaClo ® (clozapine, USP).

Après l'initiation de FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie, jusqu'aux réserves de 1 semaine de FazaClo supplémentaire ® (clozapine, USP) les comprimés oralement se désintégrant peuvent être fournis au patient pour être tenus pour les urgences (eg, le temps, les vacances).

Traitement initial

On recommande que le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) commencent par une dose de 12.5 mgs une ou deux fois tous les jours. Le dosage devrait être continué avec les augmentations de dosage quotidiennes de 25-50 mgs/jours, si bien toléré, pour accomplir une dose prévue de 300-450 mgs/jours vers la fin de 2 semaines. Les augmentations de dosage ultérieures devraient être faites pas plus qu'une ou deux fois chaque semaine, dans les augmentations ne pas excéder 100 mgs. La titration prudente et un programme de dosage divisé sont nécessaires pour minimiser les risques de hypotension, saisie et sédation.

Dans l'étude de multicentre qui fournit le soutien primaire en faveur de l'efficacité de clozapine dans les patients résistants au traitement de médicament standard pour la schizophrénie, les doses de patients ont été titrées pendant les 2 premières semaines jusqu'à une dose maximum de 500 mgs/jours sur une base t.i.d. Les augmentations de dosage ultérieures ont été alors dosées dans une gamme de dose quotidienne totale de 100-900 mgs/jours sur une base t.i.d., avec la réponse clinique et les effets néfastes comme les guides pour corriger le dosage.

Adaptation de Dose thérapeutique

Le dosage quotidien devrait se poursuivre sur une base divisée puisqu'un niveau de dose efficace et tolérable est cherché. Pendant que beaucoup de patients peuvent répondre suffisamment aux doses entre 300-600 mgs/jours, il peut être nécessaire de lever la dose à la gamme de 600-900 mgs/jours pour obtenir une réponse acceptable. (Notez : Dans l'étude de multicentre fournissant le soutien primaire en faveur de la supériorité de clozapine dans les patients résistants du traitement, les doses clozapine moyennes et moyennes étaient tous les deux environ 600 mgs/jours .)

À cause de la possibilité de réactions défavorables augmentées à de plus hautes doses, particulièrement saisies, on devrait donner ordinairement aux patients le temps adéquat pour répondre à un niveau de dose donné avant que l'escalade à une plus haute dose est contemplée. Clozapine peut provoquer des changements d'EEG, en incluant l'occurrence de complexes de vague et de pointe. Il baisse le seuil de saisies dans une manière dépendante de la dose et peut inciter des secousses de myoclonic ou des saisies généralisées. Ces symptômes peuvent avoir de chances se produire avec l'augmentation de la dose rapide et dans les patients avec l'épilepsie préexistante. Dans ce cas-là, la dose devrait être réduite et, au besoin, anticonvulsant le traitement lancé.

Le dosage ne devrait pas excéder 900 mgs/jours.

À cause du risque significatif d'agranulocytosis et de saisie, on devrait éviter ordinairement des événements qui les deux présentent un risque continuant au fil des années, le traitement prolongé de patients manquant de montrer un niveau acceptable de réponse clinique.

Traitement d'entretien

Pendant que l'efficacité d'entretien de clozapine dans la schizophrénie est encore sous l'étude, l'efficacité de traitement d'entretien est bien établie pour beaucoup d'autres médicaments utilisés pour traiter la schizophrénie. On recommande que le fait de répondre aux patients soit poursuivi FazaClo ® (clozapine, USP), mais au niveau le plus bas avait besoin de maintenir la remise. À cause du risque significatif associé à l'utilisation de FazaClo ® (clozapine, USP), les patients devraient être périodiquement réexaminés pour déterminer le besoin pour le traitement d'entretien.

Cessation de Traitement

En cas de la résiliation planifiée de FazaClo ® (clozapine, USP) la thérapie, la réduction graduelle de la dose est recommandée sur une période de 1-2 semaine. Cependant, devrait la condition médicale d'un patient exiger la cessation brusque (eg, leukopenia), le patient devrait être soigneusement observé pour la récurrence de symptômes psychotiques et de symptômes rattachés au rebond de cholinergic tels que le mal de tête, la nausée, le vomissement et la diarrhée.

La réinitiation de Traitement dans les Patients Auparavant Arrêtés

Quand les patients rede départ qui ont même eu un intervalle bref de FazaClo ® (clozapine, USP) (c'est-à-dire, 2 jours ou plus depuis la dernière dose), on recommande que le traitement soit relancé avec une dose de 12.5 mgs une ou deux fois tous les jours. (Voir des AVERTISSEMENTS.) Si cette dose est bien tolérée, il peut être réalisable de titrer des patients en arrière à une dose thérapeutique plus vite que l'on recommande pour le traitement initial. Cependant, n'importe quel patient qui a connu auparavant l'arrêt cardiaque ou respiratoire avec le dosage initial, mais était capable alors d'être avec succès titré à une dose thérapeutique devrait être retitré avec la prudence extrême après même 24 heures de cessation.

De certaines précautions supplémentaires semblent prudentes en relançant le traitement. Les mécanismes sous-tendant des réactions défavorables clozapine-incitées sont inconnus. Il est concevable, cependant, que la réexposition d'un patient pourrait améliorer le risque de l'occurrence d'un événement fâcheux et augmenter sa sévérité. De tels phénomènes, par exemple, se produisent quand les mécanismes immunisément négociés sont responsables. Par conséquent, pendant la réinitiation de traitement, la prudence supplémentaire est conseillée. Les patients ont arrêté pour les comtes de WBC au-dessous de 2000/mm3 ou un ANC au-dessous de 1000/mm3 ne doit pas être recommencé sur FazaClo ® (clozapine, USP). (Voir des AVERTISSEMENTS.)

La réduction du Risque De Comportement Suicidaire Périodique Dans les Patients Avec la Schizophrénie Ou le Désordre Schizoaffective

Le dosage et les recommandations d'administration exposées au-dessus de la considération de l'utilisation de FazaClo ® (clozapine, USP) dans les patients avec la schizophrénie résistante du traitement devraient aussi être suivis en traitant des patients avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective en danger pour le comportement suicidaire périodique.

L'étude d'InterSePT a démontré l'efficacité de clozapine dans le traitement de patients avec la schizophrénie ou le désordre schizoaffective en danger pour le comportement suicidaire périodique où la dose quotidienne moyenne était environ 300 mgs (la gamme 12.5 à 900 mgs).

Les patients ont traité auparavant avec d'autre antipsychotics ont été trans-titrés à clozapine sur un intervalle d'un mois; la dose de l'antipsychotique précédent a été progressivement diminuée simultanément avec une augmentation graduelle dans la dose clozapine pendant le premier mois de l'étude. Les patients sur le dépôt la médication antipsychotique ont commencé clozapine après un plein intervalle de dosage depuis la dernière injection.

Les recommandations de Réduire le Risque de Comportement Suicidaire Périodique dans les Patients Qui ont Répondu Autrement Auparavant au Traitement de Schizophrénie ou de Désordre Schizoaffective avec une Autre Médication Antipsychotique

Les résultats de l'étude d'InterSePT ont démontré que, pour une période de traitement de deux années, la probabilité d'une tentative de suicide ou d'une hospitalisation en raison du risque de suicide imminent est ferme à environ 24 % après un an de traitement avec clozapine (la figure 1, la Section de Données d'Essai clinique). Un cours de traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) d'au moins deux ans est recommandé pour maintenir la réduction de risque pour le comportement suicidaire. Après deux ans, on recommande que le risque du patient de comportement suicidaire soit évalué. Si l'évaluation du médecin indique qu'un risque significatif pour le comportement suicidaire est présent encore, le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être continué. Par la suite, la décision de continuer le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) devrait être revisitée à intervalles réguliers, basée sur les évaluations approfondies du risque du patient pour le comportement suicidaire pendant le traitement. Si le médecin résoud que le patient n'est plus menacé pour le comportement suicidaire, le traitement avec FazaClo ® (clozapine, USP) peut être arrêté (voir des recommandations au-dessus de la considération de la cessation de traitement) et le traitement du désordre sous-jacent avec une médication antipsychotique à laquelle le patient a répondu auparavant peut être repris.

COMMENT FOURNI

FazaClo ® (clozapine, USP) est disponible comme 12.5-, 25-, 100-, 150-et 200 mgs autour, jaune, en désintégrant oralement des comprimés emballés dans les bouteilles. FazaClo ® (clozapine, USP) est disponible aussi comme 25-, 100-, 150-et les comprimés de 200 mgs emballés dans les ampoules.

FazaClo ® (clozapine, USP) les Comprimés Oralement se Désintégrant

12.5 mg

1/4-inch le comprimé de diamètre debossed avec “A05” sur un côté.

Bouteilles de 100 : 100 comprimés dans une bouteille HDPE avec la casquette résistante de l'enfant................ NDC N° 18860-101-10

25 mgs

5/16-inch le comprimé de diamètre debossed avec “A06” sur un côté.

Bouteilles de 100 : 100 comprimés dans une bouteille HDPE avec la casquette résistante de l'enfant................. NDC N° 18860-102-10

Les cartons de 48 pour l'Utilisation Institutionnelle Seulement : 8 cartes, 6 non résistant de l'enfant
ampoules par carte............................................................................................................ NDC N° 18860-102-01

100 mgs

1/2-inch le comprimé de diamètre debossed avec “A08” sur un côté.

Bouteilles de 100 : 100 comprimés dans une bouteille HDPE avec la casquette résistante de l'enfant................... NDC N° 18860-104-10

Les cartons de 48 pour l'Utilisation Institutionnelle Seulement : 8 cartes, 6 non résistant de l'enfant
ampoules par carte.............................................................................................................. NDC N° 18860-104-01

150 mgs

9/16-inch le comprimé de diamètre debossed avec “A09” sur un côté.

Bouteilles de 100 : 100 comprimés dans une bouteille HDPE avec la casquette résistante de l'enfant................... NDC N° 18860-105-10

Les cartons de 48 pour l'Utilisation Institutionnelle Seulement : 8 cartes, 6 non résistant de l'enfant
ampoules par carte.............................................................................................................. NDC N° 18860-105-01

200 mgs

5/8-inch le comprimé de diamètre debossed avec “A10” sur un côté.

Bouteilles de 100 : 100 comprimés dans une bouteille HDPE avec la casquette résistante de l'enfant................... NDC N° 18860-106-10

Les cartons de 48 pour l'Utilisation Institutionnelle Seulement : 8 cartes, 6 non résistant de l'enfant
ampoules par carte.............................................................................................................. NDC N° 18860-106-01

Conservez et Dispensez

Conservez FazaClo ® (clozapine, USP) à 25°C (77°F); les excursions permises à 15-30°C (59-86°F). (Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.) Protègent de l'humidité.

GARDEZ HORS DE PORTÉE DES ENFANTS.

FazaClo ® (clozapine, USP) les comprimés doivent rester dans le paquet original jusqu'à n'utilisé par le patient.

Le médicament dispensant ne devrait pas excéder ordinairement des réserves hebdomadaires. Si un patient a droit au comte de WBC et à ANC évaluant toutes les 2 semaines, donc des réserves de deux semaines de FazaClo ® (clozapine, USP) peuvent être dispensées. Si un patient a droit au comte de WBC et à ANC évaluant toutes les 4 semaines, donc des réserves de 4 semaines de FazaClo ® (clozapine, USP) peuvent être dispensées. Le fait de dispenser devrait être contingent sur le comte de WBC et ANC des résultats évaluants.

Fabriqué pour
Azur Pharma, Inc.
La rue du Marché de 1818, la Suite 2350
Philadelphie, Pennsylvanie 19103
par
CIMA LABS INC.
La Prairie d'Eden, Minnesota 55344

LABORATOIRES de CIMA INC.; No. Breveté américain 6 024 981; 6 221 392; 6 155 423

FazaClo ® est une marque inscrite d'Azur Pharma international III Limité. Tous droits réservés.

Le septembre de 2010 révisé         Imprimé dans         le révérend des Etats-Unis. 15

Affaires médicales 877-FAZACLO (877-329-2256)

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 12.5 mgs (la Bouteille)

Principal Comité d'Étalage - Bouteille de 12.5 mgs

12.5 mg (Bouteille)

NDC N° 18860-101-10

FazaClo ®

(clozapine, USP)

Comprimés oralement se Désintégrant

100 Comprimés                                     Rx Seulement

                 12.5 mg

Phenylketonurics : Contient Phenylalanine, 0.87 mgs par comprimé.

Dosage Adulte ordinaire : Consultez l'insertion de paquet pour prescrire des renseignements.

Conditions de stockage : le Magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.] Protègent de l'humidité.

GARDEZ HORS DE PORTÉE DES ENFANTS.

Dispensez : le fait de Dispenser devrait être contingent sur les résultats de comte de WBC et d'ANC; les quantités dispensées ne devraient pas excéder les limites présentées dans le plein produit étiquetant.

Fabriqué pour Azur Pharma, Inc.,                                   AZUR PHARMA

La rue du Marché de 1818, la Suite 2350, Philadelphie, Pennsylvanie 19103, les Etats-Unis
par CIMA ® LABS INC. No. Breveté américain 6 024 981; 6 221 392.
CIMA ® est une marque inscrite de CIMA LABS INC.
FazaClo ® est une marque inscrite d'Azur Pharma international III Limité.
Tous droits réservés.                 Février de 2010

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 25 mgs (le carton)

Principal Comité d'Étalage - carton de 25 mgs

25 mgs (Carton)

NDC N° 18860-102-01

FazaClo ®

(clozapine, USP)

Comprimés oralement se Désintégrant

                 25 mgs

Rx Seulement                                     48 Comprimés

Non résistant de l'Enfant
Utilisation institutionnelle Seulement

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 100 mgs (la Bouteille)

Principal Comité d'Étalage - Bouteille de 100 mgs

100 mgs (Bouteille)

NDC N° 18860-104-10

FazaClo ®

(clozapine, USP)

Comprimés oralement se Désintégrant

100 Comprimés                                     Rx Seulement

                 100 mgs

Phenylketonurics : Contient Phenylalanine, 6.96 mgs par comprimé.

Dosage Adulte ordinaire : Consultez l'insertion de paquet pour prescrire des renseignements.

Conditions de stockage : le Magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.] Protègent de l'humidité.

GARDEZ HORS DE PORTÉE DES ENFANTS.

Dispensez : le fait de Dispenser devrait être contingent sur les résultats de comte de WBC et d'ANC; les quantités dispensées ne devraient pas excéder les limites présentées dans le plein produit étiquetant.

Fabriqué pour Azur Pharma, Inc.,                                   AZUR PHARMA

La rue du Marché de 1818, la Suite 2350, Philadelphie, Pennsylvanie 19103, les Etats-Unis
par CIMA ® LABS INC. No. Breveté américain 6 024 981; 6 221 392.
CIMA ® est une marque inscrite de CIMA LABS INC.
FazaClo ® est une marque inscrite d'Azur Pharma international III Limité.
Tous droits réservés.               Février de 2010

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 150 mgs (la Bouteille)

Principal Comité d'Étalage - Bouteille de 150 mgs

150 mgs (Bouteille)

NDC N° 18860-105-10

FazaClo ®

(clozapine, USP)

Comprimés oralement se Désintégrant

100 Comprimés                                     Rx Seulement

                 150 mgs

Phenylketonurics : Contient Phenylalanine, 10.44 mgs par comprimé.

Dosage Adulte ordinaire : Consultez l'insertion de paquet pour prescrire des renseignements.

Conditions de stockage : le Magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.] Protègent de l'humidité.

GARDEZ HORS DE PORTÉE DES ENFANTS.

Dispensez : le fait de Dispenser devrait être contingent sur les résultats de comte de WBC et d'ANC; les quantités dispensées ne devraient pas excéder les limites présentées dans le plein produit étiquetant.

Fabriqué pour Azur Pharma, Inc.,                                   AZUR PHARMA

La rue du Marché de 1818, la Suite 2350, Philadelphie, Pennsylvanie 19103, les Etats-Unis
par CIMA ® LABS INC. No. Breveté américain 6 024 981; 6 221 392.
CIMA ® est une marque inscrite de CIMA LABS INC.
FazaClo ® est une marque inscrite d'Azur Pharma international III Limité.
Tous droits réservés.               Février de 2010

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - 200 mgs (la Bouteille)

Principal Comité d'Étalage - Bouteille de 200 mgs

200 mgs (Bouteille)

NDC N° 18860-106-10

FazaClo ®

(clozapine, USP)

Comprimés oralement se Désintégrant

100 Comprimés                                     Rx Seulement

                 200 mgs

Phenylketonurics : Contient Phenylalanine, 13.92 mgs par comprimé.

Dosage Adulte ordinaire : Consultez l'insertion de paquet pour prescrire des renseignements.

Conditions de stockage : le Magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.] Protègent de l'humidité.

GARDEZ HORS DE PORTÉE DES ENFANTS.

Dispensez : le fait de Dispenser devrait être contingent sur les résultats de comte de WBC et d'ANC; les quantités dispensées ne devraient pas excéder les limites présentées dans le plein produit étiquetant.

Fabriqué pour Azur Pharma, Inc.,                                   AZUR PHARMA

La rue du Marché de 1818, la Suite 2350, Philadelphie, Pennsylvanie 19103, les Etats-Unis
par CIMA ® LABS INC. No. Breveté américain 6 024 981; 6 221 392.
CIMA ® est une marque inscrite de CIMA LABS INC.
FazaClo ® est une marque inscrite d'Azur Pharma international III Limité.
Tous droits réservés.               Février de 2010


FAZACLO 
clozapine  le comprimé, en se désintégrant oralement
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)18860-101
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
clozapine (clozapine) clozapine12.5 mg
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIMETHYLAMINOETHYL METHACRYLATE - LE BUTYLE METHACRYLATE - LE MÉTHYLE METHACRYLATE COPOLYMER 
mannitol 
ASPARTAME1.6 mg
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
CROSPOVIDONE 
MENTHE 
bicarbonate de sodium 
acide citrique 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
magnésium stearate 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur6 millimètres
GoûtMENTHECode d'empreinte A05
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
118860-101-10100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02159001/07/2007

FAZACLO 
clozapine  le comprimé, en se désintégrant oralement
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)18860-102
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
clozapine (clozapine) clozapine25 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIMETHYLAMINOETHYL METHACRYLATE - LE BUTYLE METHACRYLATE - LE MÉTHYLE METHACRYLATE COPOLYMER 
mannitol 
ASPARTAME3.1 mg
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
CROSPOVIDONE 
MENTHE 
bicarbonate de sodium 
acide citrique 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
magnésium stearate 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur8 millimètres
GoûtMENTHECode d'empreinte A06
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
118860-102-10100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne
218860-102-018 PAQUET D'AMPOULE Dans 1 CARTONcontient un PAQUET D'AMPOULE
26 COMPRIMÉ Dans 1 PAQUET D'AMPOULECe paquet est contenu dans le CARTON (18860-102-01)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02159001/06/2008

FAZACLO 
clozapine  le comprimé, en se désintégrant oralement
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)18860-104
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
clozapine (clozapine) clozapine100 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIMETHYLAMINOETHYL METHACRYLATE - LE BUTYLE METHACRYLATE - LE MÉTHYLE METHACRYLATE COPOLYMER 
mannitol 
ASPARTAME12.4 mg
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
CROSPOVIDONE 
MENTHE 
bicarbonate de sodium 
acide citrique 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
magnésium stearate 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur13 millimètres
GoûtMENTHECode d'empreinte A08
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
118860-104-10100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne
218860-104-018 PAQUET D'AMPOULE Dans 1 CARTONcontient un PAQUET D'AMPOULE
26 COMPRIMÉ Dans 1 PAQUET D'AMPOULECe paquet est contenu dans le CARTON (18860-104-01)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02159001/06/2008

FAZACLO 
clozapine  le comprimé, en se désintégrant oralement
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)18860-105
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
clozapine (clozapine) clozapine150 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIMETHYLAMINOETHYL METHACRYLATE - LE BUTYLE METHACRYLATE - LE MÉTHYLE METHACRYLATE COPOLYMER 
mannitol 
ASPARTAME18.6 mg
CROSPOVIDONE 
MENTHE 
bicarbonate de sodium 
acide citrique 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
magnésium stearate 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
DIOXYDE DE SILICIUM 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur14 millimètres
GoûtMENTHECode d'empreinte A09
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
118860-105-10100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne
218860-105-018 PAQUET D'AMPOULE Dans 1 CARTONcontient un PAQUET D'AMPOULE
26 COMPRIMÉ Dans 1 PAQUET D'AMPOULECe paquet est contenu dans le CARTON (18860-105-01)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02159009/07/2010

FAZACLO 
clozapine  le comprimé, en se désintégrant oralement
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)18860-106
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
clozapine (clozapine) clozapine200 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
DIMETHYLAMINOETHYL METHACRYLATE - LE BUTYLE METHACRYLATE - LE MÉTHYLE METHACRYLATE COPOLYMER 
mannitol 
ASPARTAME24.8 mg
CROSPOVIDONE 
MENTHE 
bicarbonate de sodium 
acide citrique 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
magnésium stearate 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
DIOXYDE DE SILICIUM 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur16 millimètres
GoûtMENTHECode d'empreinte A10
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
118860-106-10100 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne
218860-106-018 PAQUET D'AMPOULE Dans 1 CARTONcontient un PAQUET D'AMPOULE
26 COMPRIMÉ Dans 1 PAQUET D'AMPOULECe paquet est contenu dans le CARTON (18860-106-01)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02159009/07/2010

Étiqueteur - Azur Pharma, Inc. (805611071)
Établissement
NomAdresseID/FEIOpérations
CIMA LABS INC.173625823ANALYSE, FABRICATION
Révisé : 12/2010Azur Pharma, Inc.