SODIUM DE PANTOPRAZOLE

SODIUM de PANTOPRAZOLE -  comprimé de sodium de pantoprazole, libération retardée  
TEVA Pharmaceuticals USA Inc

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.

Les comprimés de retarder-libération de sodium de PANTOPRAZOLE USP pour l'utilisation orale
Approbation américaine initiale : 2000


CHANGEMENTS IMPORTANTS RÉCENTS

Les indications et l'Usage, de Pédiatrie (1)11/2009
Le dosage et l'administration, de Pédiatrie (2)11/2009
Contre-indications (4)11/2009
Les avertissements et les Précautions, la Fracture d'Os (5.4)09/2010

INDICATIONS ET USAGE

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont un inhibiteur de pompe protonique indiqué pour la chose suivante :

  • Le Traitement à court terme d'Esophagitis Érosif Associé Avec la Maladie de Reflux Gastroesophageal (GERD) (1.1)
  • L'entretien de Guérison d'Esophagitis Érosif (1.2)
  • Les Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison (1.3)

DOSAGE ET ADMINISTRATION

IndicationDoseFréquence
Le Traitement à court terme d'Esophagitis Érosif Associé Avec GERD (2.1)
Adultes40 mgsUne fois Tous les jours pour jusqu'à 8 wks
L'entretien de Guérison d'Esophagitis Érosif (2.1)
Adultes40 mgsUne fois Tous les jours
Les Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison (2.1)
Adultes40 mgsDeux fois par jour
Voir de pleins renseignements prescrivants pour les instructions d'administration

 


FORMES DE DOSAGE ET FORCES

  • Les Comprimés de retarder-libération, 20 mgs et 40 mgs (3)

CONTRE-INDICATIONS

L'hypersensibilité connue à n'importe quelle composante de la formulation ou à benzimidazoles substitué (4)


AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • La réponse symptomatique n'exclut pas de présence de malveillance gastrique (5.1)
  • La gastrite d'Atrophic a été notée avec la thérapie à long terme (5.2)
  • Fracture d'os

    La dose quotidienne à long terme et multiple la thérapie de PPI peut être associée à un risque accru pour les fractures osteoporosis-liées de la hanche, le poignet ou la colonne vertébrale. (5)


RÉACTIONS DÉFAVORABLES

 Les réactions défavorables le plus fréquemment se produisant sont comme suit :

  • Pour l'utilisation adulte (> 2 %) sont le mal de tête, la diarrhée, la nausée, la douleur abdominale, le vomissement, la flatulence, le vertige et arthralgia. (6)

Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez les Etats-Unis TEVA, PHARMACOVIGILANCE à 1-888-838-2872, X6351 ou drug.safety@tevausa.com; ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch.


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

  • Ne faites pas coadminister avec atazanavir ou nelfinavir (7.1)
  • L'élément warfarin l'utilisation peut exiger la surveillance (7.2)
  • Peut interférer de l'absorption de médicaments où le ph gastrique est important pour bioavailability (7.3)
  • Peut produire l'écran d'urine faux et positif pour THC (7.4)

L'utilisation de description d'information dans les patients de pédiatrie avec esophagitis érosif associé à GERD est approuvée pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.



Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Révisé : 10/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

1 INDICATIONS ET USAGE

1.1 Le Traitement à court terme d'Esophagitis Érosif Associé Avec la Maladie de Reflux Gastroesophageal (GERD)

1.2 L'entretien de Guérison d'Esophagitis Érosif

1.3 Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Programme de Dosage recommandé

2.2 Instructions d'administration

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4 CONTRE-INDICATIONS

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Malveillance Gastrique simultanée

5.2 Gastrite d'Atrophic

5.3 Cyanocobalamin (la Vitamine B-12) Manque

5.4 Fracture d'os

5.5 Tumorigenicity

5.6 L'interférence Avec l'Écran d'Urine pour THC

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Expérience d'Essai clinique

6.2 Post-marketing de l'Expérience

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Interférence Avec la Thérapie Antiretroviral

7.2 Anticoagulants de Coumarin

7.3 Les médicaments Pour lesquels le ph Gastrique Peut Affecter Bioavailability

7.4 Fausses Analyses d'urine Positives pour THC

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

8.3 Mères infirmières

8.4 Utilisation de pédiatrie

8.5 Utilisation gériatrique

8.6 Sexe

8.7 Patients Avec l'Affaiblissement Hépatique

10 SURDOSAGE

11 DESCRIPTION

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

12.2 Pharmacodynamics

12.3 Pharmacokinetics

12.4 Pharmacogenomics

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

13.2 Toxicologie d'animal et/ou Pharmacologie

14 ÉTUDES CLINIQUES

14.1 Esophagitis Érosif (EE) Associé Avec la Maladie de Reflux Gastroesophageal (GERD)

14.2 L'Entretien à long terme de Guérison d'Esophagitis Érosif

14.3 Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Assistance patiente

Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole texte d'Étiquette des années 90 de 20 mgs d'USP

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole texte d'Étiquette des années 90 de 40 mgs d'USP


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

1 INDICATIONS ET USAGE

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont indiqués pour :

1.1 Le Traitement à court terme d'Esophagitis Érosif Associé Avec la Maladie de Reflux Gastroesophageal (GERD)

 Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont indiqués dans les adultes pour le traitement à court terme (jusqu'à 8 semaines) dans la guérison et le soulagement symptomatique d'esophagitis érosif. Pour ces patients adultes qui n'ont pas guéri après 8 semaines de traitement, cours supplémentaire de 8 semaines de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole peut être considéré. La sécurité de traitement au-delà de 8 semaines dans les patients de pédiatrie n'a pas été établie.

Les renseignements d'usage et d'indication de pédiatrie dans les âges de patients de pédiatrie cinq ans et plus vieil avec esophagitis érosif associé à GERD sont approuvés pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

1.2 L'entretien de Guérison d'Esophagitis Érosif

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont indiqués pour l'entretien de guérison d'esophagitis érosif et de réduction des taux de rechute de symptômes de brûlure d'estomac de jour et nocturnes dans les patients adultes avec GERD. Les études contrôlées ne se sont pas étendues au-delà de 12 mois.

1.3 Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont indiqués pour le traitement à long terme de conditions hypersecretory pathologiques, en incluant le syndrome de Zollinger-Ellison.

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Programme de Dosage recommandé

Le sodium de Pantoprazole est fourni comme les comprimés de retarder-libération. Les dosages recommandés sont exposés dans la Table 1.

La table 1 : le Programme de Dosage Recommandé pour les Comprimés de Retarder-libération de Sodium Pantoprazole USP
*
Pour les patients adultes qui n'ont pas guéri après 8 semaines de traitement, cours supplémentaire de 8 semaines de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole qu'USP peut être considéré.
Les régimes de dosage devraient être réglés aux besoins patients individuels et devraient continuer pour aussi longtemps que cliniquement indiqué. Les doses jusqu'à 240 mgs ont été administrées tous les jours.
IndicationDoseFréquence
Le Traitement à court terme d'Esophagitis Érosif Associé Avec GERD
Adultes40 mgsUne fois tous les jours pour jusqu'à 8 weeks*
L'entretien de Guérison d'Esophagitis Érosif
Adultes40 mgsUne fois tous les jours
Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison
Adultes40 mgsDeux fois par jour

 Les renseignements de dosage de pédiatrie dans les âges de patients de pédiatrie cinq ans et plus vieil avec esophagitis érosif associé à GERD sont approuvés pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

2.2 Instructions d'administration

Les directions pour la méthode pour l'administration sont présentées dans la Table 2.

La table 2 : administration des Instructions
*
On
devrait avertir des patients que les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ne devraient pas être fendus, mâchés, ou écrasés.
FormulationRouteInstructions*
Comprimés de retarder-libérationOralLe tout avalé, avec ou sans nourriture

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole USP

On devrait avaler des comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP entier, avec ou sans nourriture dans l'estomac. Si les patients sont incapables d'avaler un comprimé de 40 mgs, deux comprimés de 20 mgs peuvent être pris. L'administration d'élément d'antiacides n'affecte pas l'absorption de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

Comprimés de retarder-libération :

  • 20 mgs - les comprimés jaunes, à la forme ovale imprimés avec l'encre noire sur un côté du comprimé “93/11” et le blanc de l'autre côté.
  • 40 mgs - les comprimés jaunes, à la forme ovale imprimés avec l'encre noire sur un côté du comprimé “93/12” et le blanc de l'autre côté.

4 CONTRE-INDICATIONS

  •  Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont contre-indiqués dans les patients avec l'hypersensibilité connue à n'importe quelle composante de la formulation [voient la Description (11)] ou n'importe qui a substitué benzimidazole.

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Malveillance Gastrique simultanée

La réponse symptomatique à la thérapie avec pantoprazole n'exclut pas la présence de malveillance gastrique.

5.2 Gastrite d'Atrophic

La gastrite d'Atrophic a été notée de temps en temps dans les biopsies de corpus gastriques des patients traités à long terme avec pantoprazole, particulièrement dans les patients qui étaient des pylores H. positifs.

5.3 Cyanocobalamin (la Vitamine B-12) Manque

Généralement, le traitement quotidien avec n'importe quelles médications réprimant l'acide sur un long terme de temps (par ex, plus long que 3 ans) peut mener à malabsorption de cyanocobalamin (la Vitamine B-12) provoquée par hypo-ou achlorhydria. Les rapports rares de manque cyanocobalamin se produisant avec la thérapie réprimant l'acide ont été annoncés dans la littérature. Ce diagnostic devrait être considéré si les symptômes cliniques en harmonie avec le manque cyanocobalamin sont observés.

5.4 Fracture d'os

 Plusieurs études d'observation publiées suggèrent que l'inhibiteur de pompe protonique (PPI) la thérapie peut être associé à un risque accru pour les fractures osteoporosis-liées de la hanche, le poignet, ou la colonne vertébrale. Le risque de fracture a été augmenté dans les patients qui ont reçu la haute dose, définie comme les doses quotidiennes multiples et la thérapie PPI à long terme (une année ou plus long). Les patients devraient utiliser la dose la plus basse et la durée la plus courte de thérapie PPI appropriée à la condition étant traitée. Les patients en danger pour les fractures osteoporosis-liées devraient être dirigés selon les directives de traitement établies [voir le Dosage et l'administration (2) et les Réactions Défavorables (6.2)].

5.5 Tumorigenicity

En raison de la nature chronique de GERD, il peut y avoir un potentiel pour l'administration prolongée de pantoprazole. Dans les études de rongeur à long terme, pantoprazole était cancérigène et a provoqué des types rares de tumeurs gastrointestinal. La pertinence de ces conclusions au développement de tumeur dans les humains est inconnue [voir la Toxicologie Nonclinique (13.1)].

5.6 L'interférence Avec l'Écran d'Urine pour THC

Voir des Actions réciproques de Médicament (7.4).

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Expérience d'Essai clinique

Puisque les essais cliniques sont conduits sous les conditions largement variables, les taux de réaction défavorables observés dans les essais cliniques d'un médicament ne peuvent pas être directement comparés aux taux dans les essais cliniques d'un autre médicament et peuvent ne pas refléter les taux observés dans la pratique clinique.

Adultes

La sécurité dans neuf essais cliniques américains comparatifs randomisés dans les patients avec GERD a inclus 1 473 patients sur pantoprazole oral (20 mgs ou 40 mgs), 299 patients sur un antagoniste de H2-récepteur, 46 patients sur un autre inhibiteur de pompe protonique et 82 patients sur le placebo. Les réactions défavorables le plus fréquemment se produisant sont énumérées dans la Table 3.

La table 3 : les Réactions Défavorables ont Annoncé dans les Essais cliniques de Patients Adultes Avec GERD à une Fréquence de> 2 %
PantoprazoleComparatorsPlacebo
(n = 1473)(n = 345)(n = 82)
%%%
Mal de tête12.212.88.5
Diarrhée8.89.64.9
Nausée7.05.29.8
Douleur abdominale6.24.16.1
Vomissement4.33.52.4
Flatulence3.92.93.7
Vertige3.02.91.2
Arthralgia2.81.41.2

Les réactions défavorables supplémentaires qui ont été annoncées pour pantoprazole dans les essais cliniques avec une fréquence de 2 % ≤ sont énumérées ci-dessous par le système de corps :

Corps dans l'ensemble : la réaction allergique, pyrexia, la réaction de photosensibilité, l'oedème du visage  

Gastrointestinal : la constipation, la bouche sèche, l'hépatite

Hematologic : leukopenia, thrombocytopenia

Du métabolisme/Nutritif : CK élevé (creatine kinase), l'oedème généralisé, triglycerides élevé, les enzymes de foie élevées

Musculoskeletal : myalgia

Nerveux : dépression, vertige

Peau et Appendices : urticaria, rougeurs, pruritus

Sentiments spéciaux : vision floue

Les renseignements de réaction défavorables dans les patients de pédiatrie avec esophagitis érosif associé à GERD sont approuvés pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

Syndrome de Zollinger-Ellison

Dans les études cliniques de syndrome de Zollinger-Ellison, les réactions défavorables ont annoncé dans 35 patients prenant pantoprazole 80 mgs/jours à 240 mgs/jours depuis jusqu'à 2 ans étaient semblables aux annoncés dans les patients adultes avec GERD.

6.2 Post-marketing de l'Expérience

Les réactions défavorables suivantes ont été identifiées pendant l'utilisation de post-approbation de pantoprazole. Puisque ces réactions sont annoncées volontairement d'une population de grandeur incertaine, il n'est pas toujours possible de manière fiable estimer leur fréquence ou établir une relation causale pour administrer des somnifères à l'exposition.

Ces réactions défavorables sont énumérées ci-dessous par le système de corps :

Désordres de Système immunitaire : anaphylaxis (en incluant anaphylactic le choc)

Peau et Désordres de Tissu Sous-cutanés : les réactions dermatologic sévères (certains fatals), en incluant erythema multiforme, le syndrome de Stevens-Johnson et la toxine epidermal necrolysis (DIX, certains fatals) et angioedema (l'oedème de Quincke)

Musculoskeletal et Désordres de Tissu conjonctif : rhabdomyolysis, fracture d'os

Désordres rénaux et Urinaires : nephritis interstitiel

Désordres de Hepatobiliary : le dommage de hepatocellular menant à la jaunisse et à l'échec hépatique

Désordres psychiatriques : hallucination, confusion

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Interférence Avec la Thérapie Antiretroviral

L'utilisation d'élément d'atazanavir ou de nelfinavir avec les inhibiteurs de pompe protoniques n'est pas recommandée. Coadministration d'atazanavir ou de nelfinavir avec les inhibiteurs de pompe protoniques est attendu considérablement diminuer atazanavir ou concentrations de plasma nelfinavir et peut avoir pour résultat une perte d'effet thérapeutique et un développement de résistance de médicament.

7.2 Anticoagulants de Coumarin

Là ont post-commercialisé des rapports d'INR augmenté et le temps prothrombin dans les patients recevant des inhibiteurs de pompe protoniques, en incluant pantoprazole et warfarin concomitantly. Les augmentations dans INR et le temps prothrombin peuvent mener au saignement anormal et même la mort. Les patients ont traité avec les inhibiteurs de pompe protoniques et warfarin concomitantly devrait être contrôlé pour les augmentations dans INR et le temps prothrombin.

7.3 Les médicaments Pour lesquels le ph Gastrique Peut Affecter Bioavailability

Pantoprazole provoque l'inhibition durable de sécrétion acide gastrique. Donc, pantoprazole peut interférer de l'absorption de médicaments où le ph gastrique est un déterminant important de leur bioavailability (par ex, ketoconazole, ampicillin esters et les sels en fer).

7.4 Fausses Analyses d'urine Positives pour THC

Il y a eu des rapports de faux tests de dépistage d'urine positifs pour tetrahydrocannabinol (THC) dans les patients recevant des inhibiteurs de pompe protoniques. On devrait considérer qu'une méthode confirmative alternative vérifie des résultats positifs.

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

Effets de Teratogenic

Catégorie de grossesse B

Les études de reproduction ont été exécutées dans les rats aux doses orales jusqu'à 88 fois la dose humaine recommandée et dans les lapins aux doses orales jusqu'à 16 fois la dose humaine recommandée et n'ont révélé aucune évidence de fertilité diminuée ou de mal au foetus en raison de pantoprazole. Il n'y a, cependant, aucune étude adéquate et bien contrôlée dans les femmes enceintes. Puisque les études de reproduction d'animal ne sont pas toujours prophétiques de la réponse humaine, ce médicament devrait être utilisé pendant la grossesse seulement si clairement nécessaire [voir la Toxicologie Nonclinique (13.2)].

8.3 Mères infirmières

Pantoprazole et ses métabolites sont excrétés dans le lait de rats. L'excrétion de Pantoprazole dans le lait humain a été découverte dans une étude d'un 45 tours la mère infirmière après une dose orale simple de 40 mgs. La pertinence clinique de cette conclusion n'est pas connue. Beaucoup de médicaments qui sont excrétés dans le lait humain ont un potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers. Basé sur le potentiel pour tumorigenicity montré pour pantoprazole dans le rongeur carcinogenicity les études, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter le médicament, en tenant compte de l'avantage du médicament à la mère.

8.4 Utilisation de pédiatrie

L'efficacité de pantoprazole pour traiter GERD symptomatique dans les patients de pédiatrie n'a pas été établie.

L'utilisation de description d'information dans les patients de pédiatrie avec esophagitis érosif associé à GERD est approuvée pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

8.5 Utilisation gériatrique

Dans les essais cliniques américains à court terme, esophagitis érosif les taux guérissants dans les 107 patients assez âgés (≥ 65 ans) ont traité avec pantoprazole étaient semblables aux trouvés dans les patients moins l'âge 65. Les taux d'incidence de réactions défavorables et d'anomalies de laboratoire dans les patients âgés 65 ans et plus vieil étaient semblables aux associés aux patients plus jeunes que 65 ans d'âge.

8.6 Sexe

Esophagitis érosifs les taux guérissants dans les 221 femmes ont traité avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole dans les essais cliniques américains étaient semblables aux trouvés dans les hommes. Dans les 122 femmes traitées à long terme avec 40 mgs pantoprazole ou 20 mgs, la guérison y a été maintenue à un taux semblable dans les hommes. Les taux d'incidence de réactions défavorables étaient semblables aussi pour les hommes et les femmes.

8.7 Patients Avec l'Affaiblissement Hépatique

Les doses plus haut que 40 mgs/jours n'ont pas été étudiées dans les patients avec l'affaiblissement hépatique [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)].

10 SURDOSAGE

L'expérience dans les patients prenant de très hautes doses de pantoprazole (> 240 mgs) est limitée. Les rapports post-du marketing spontanés d'overdose sont généralement dans le profil de sécurité connu de pantoprazole.

Pantoprazole n'est pas enlevé par hemodialysis. En cas du surdosage, le traitement devrait être symptomatique et d'un grand secours.

Les doses orales simples de pantoprazole à 709 mgs/kg, 798 mgs/kg et 887 mgs/kg étaient mortelles aux souris, les rats et les chiens, respectivement. Les symptômes de toxicité aiguë étaient hypoactivity, ataxie, le fait d'asseoir voûté, ébrasement du membre, position latérale, ségrégation, absence de réflexe d'oreille et tremblement.

11 DESCRIPTION

L'ingrédient actif dans les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP est benzimidazole substitué, le sodium 5-(difluoromethoxy)-2-[[(3,4-dimethoxy-2-pyridinyl) le méthyle] sulfinyl]-1H-benzimidazole sesquihydrate, un composé qui inhibe la sécrétion acide gastrique. La formule structurelle est :

Formule structurelle

C16H14F2N3NaO4S • 1.5 H2O M.W. 432.4

Le sodium de Pantoprazole sesquihydrate est un blanc à la poudre cristalline blanc cassé et est racemic. Pantoprazole a des propriétés faiblement fondamentales et acides. Le sodium de Pantoprazole sesquihydrate est soluble librement dans l'eau, très légèrement soluble dans le tampon de phosphate à tél. 7.4 et pratiquement insoluble dans n-hexane.

La stabilité du composé dans la solution aqueuse est dépendante du ph. Le taux de dégradation augmente avec le ph diminuant. À la température ambiante, la demi-vie de dégradation est environ 2.8 heures à tél. 5.0 et environ 220 heures à tél. 7.8.

Le sodium de Pantoprazole est fourni comme un comprimé de retarder-libération, disponible dans deux forces (20 mgs et 40 mgs).

Chaque comprimé de retarder-libération de sodium pantoprazole USP contient 45.1 mgs ou 22.6 mgs de sodium pantoprazole sesquihydrate (équivalent à 40 mgs ou à 20 mgs pantoprazole, respectivement) avec les ingrédients inactifs suivants : le carbonate de calcium, le calcium stearate, D&C jaune #10 le lac en aluminium, FD&C jaune #6 le lac en aluminium, hypromellose, le jaune d'oxyde noir, en fer d'oxyde en fer, le monohydrate de lactose, la cellulose hydroxypropyl bas substituée, methacrylic l'acide copolymer, la cellulose microcristalline, le glycol polyéthylénique, le vernis de gomme-laque, le carbonate de sodium anhydre, stearic l'acide, le talc, le dioxyde de titane et le citrate triethyl. L'encre imprimante peut contenir le courant continu d'antimousse 1510, propylene le glycol et lecithin.

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

Pantoprazole est un inhibiteur de pompe protonique (PPI) qui réprime le pas final dans la production acide gastrique par covalently se liant au (H +, K +)-ATPase le système d'enzyme à la surface secretory de la cellule parietal gastrique. Cet effet mène à l'inhibition tant de la sécrétion acide gastrique basale que de stimulée, sans tenir compte du stimulus. Le fait de se lier au (H +, K +)-ATPase a pour résultat une durée d'effet antisecretory qui se conserve plus long que 24 heures pour toutes les doses évaluées (20 mgs à 120 mgs).

12.2 Pharmacodynamics

Activité d'Antisecretory

Sous l'acide maximum stimulatory les conditions en utilisant pentagastrin, une diminution dépendante de la dose dans la production acide gastrique se produit après une dose simple d'oraux (20 à 80 mgs) ou une dose simple de (20 à 120 mgs) intraveineux pantoprazole dans les volontaires en bonne santé. Pantoprazole donné une fois les résultats quotidiens dans l'inhibition augmentante de sécrétion acide gastrique. Suite à la dose orale initiale de 40 mgs pantoprazole, une inhibition moyenne de 51 % a été accomplie par 2.5 heures. Avec une fois par jour dosage depuis 7 jours, l'inhibition moyenne a été augmentée à 85 %. Pantoprazole a réprimé la sécrétion acide dans l'excès de 95 % dans la moitié des sujets. La sécrétion acide était revenue à normal pendant une semaine après la dernière dose de pantoprazole; il n'y avait aucune évidence d'hypersécrétion de rebond.

Dans une série d'études de réponse de la dose, pantoprazole, aux doses orales variant de 20 à 120 mgs, les augmentations liées de la dose provoquées dans le ph gastrique basal moyen et dans pour cent de temps le ph gastrique était> 3 et> 4. Le traitement avec 40 mgs de pantoprazole a produit de façon significative plus grandes augmentations dans le ph gastrique que la dose de 20 mgs. Les doses plus haut que 40 mgs (60, 80, 120 mgs) n'avaient pas pour résultat des augmentations significatives de plus dans le ph gastrique moyen. Les effets de pantoprazole au ph moyen d'une étude croisée double aveugle sont montrés dans la Table 4.

La table 4 : l'Effet de Doses Quotidiennes Simples de Pantoprazole Oral au ph Intragastrique
*
De façon significative différent du placebo
De façon significative différent de 20 mgs
Le ph moyen le jour 7
Temps Placebo 20 mgs 40 mgs 80 mgs

8h00 à 8h00.

(24 heures)

 

1.3

 

2.9*

 

3.8 *,

 

3.9 *,

8h00 à 22h00.

(Journée)

 

1.6

 

3.2*

 

4.4 *,

 

4.8 *,

22h00 à 8h00.

(Nuit)

 

1.2

 

2.1*

 

3.0*

 

2.6*

Sérum Effets de Gastrin

Le sérum de jeûne gastrin les niveaux a été évalué dans deux études doubles aveugles de la guérison aiguë d'esophagitis érosif (EE) dans lequel 682 patients avec la maladie de reflux gastroesophageal (GERD) ont reçu 10, 20, ou 40 mgs de pantoprazole depuis jusqu'à 8 semaines. À 4 semaines de traitement il y avait une augmentation dans les niveaux gastrin moyens de 7 %, 35 % et 72 % sur les valeurs de prétraitement dans les 10, 20 et les groupes de traitement de 40 mgs, respectivement. Une augmentation semblable dans le sérum gastrin les niveaux a été notée lors de la visite de 8 semaines avec les augmentations moyennes de 3 %, 26 % et 84 % pour les trois groupes de dose pantoprazole. Le sérum moyen gastrin les niveaux est resté dans les limites normales pendant la thérapie d'entretien avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole.

Dans les études internationales à long terme impliquant plus de 800 patients, un 2 à 3 pli l'augmentation moyenne du prétraitement en jeûnant le sérum gastrin le niveau a été observé dans les mois initiaux de traitement avec pantoprazole aux doses de 40 mgs par jour pendant les études d'entretien GERD et de 40 mgs ou plus haut par jour dans les patients avec GERD réfractaire. Le sérum de jeûne gastrin les niveaux restait généralement à ligne de base d'environ 2 à 3 fois depuis jusqu'à 4 ans de suite périodique dans les essais cliniques.

Suite au traitement à court terme avec pantoprazole, les niveaux gastrin élevés reviennent à normal par au moins 3 mois.

Enterochromaffin-comme les Effets de Cellule (ECL)

Dans 39 patients a traité avec 40 mgs pantoprazole oraux à 240 mgs tous les jours (la majorité recevant 40 mgs à 80 mgs) depuis jusqu'à 5 ans, il y avait une augmentation modérée dans la densité d'ECL-cellule, en commençant après la première année d'utilisation, qui a apparu au plateau après 4 ans.

Dans une étude nonclinique dans les rats Sprague-Dawley, l'exposition à vie (24 mois) à pantoprazole aux doses de 0.5 à 200 mgs/kg/jours avait pour résultat des augmentations liées de la dose dans la prolifération de cellule ECL gastrique et neuroendocrine gastrique (NE) - les tumeurs de cellule. Les tumeurs de NE-cellule Gastriques dans les rats peuvent provenir de l'élévation chronique de sérum gastrin les concentrations. La haute densité de cellules ECL dans l'estomac de rat rend cette espèce extrêmement susceptible aux effets proliferative de concentrations gastrin élevées produit par les inhibiteurs de pompe protoniques. Cependant, il n'y avait aucune élévation observée dans le sérum gastrin suite à l'administration de pantoprazole à une dose de 0.5 mgs/kg/jours. Dans une étude séparée, une tumeur de NE-cellule gastrique sans ECL-cellule d'élément proliferative les changements a été observée dans 1 rat suite à 12 mois de dosage avec pantoprazole à 5 mgs/kg/jours et une récupération hors de dose de 9 mois [voir la Toxicologie Nonclinique (13.1)].

12.3 Pharmacokinetics

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole sont préparés comme les comprimés enduits du typhus abdominal pour que l'absorption de pantoprazole commence seulement après que le comprimé quitte l'estomac. La concentration de sérum maximale (Cmax) et la région sous la courbe de temps de concentration de sérum (AUC) augmentent dans une manière proportionnelle aux doses orales et intraveineuses de 10 mgs à 80 mgs. Pantoprazole n'accumule pas et ses pharmacokinetics sont inaltérés avec le dosage quotidien multiple. Suite à l'administration orale ou intraveineuse, la concentration de sérum de pantoprazole décline biexponentially, avec une demi-vie d'élimination terminale d'environ une heure.

Dans metabolizers étendu avec la fonction de foie normale recevant une dose orale de 40 mgs enduits du typhus abdominal pantoprazole le comprimé, la concentration maximale (Cmax) est 2.5 mcg/mL; le temps pour atteindre la concentration maximale (tmax) est 2.5 h et la région totale moyenne sous la concentration de plasma contre la courbe de temps (AUC) est 4.8 mcg • h/mL (varient 1.4 à 13.3 mcg • h/mL). Suite à l'administration intraveineuse de pantoprazole à metabolizers étendu, son autorisation totale est 7.6 à 14.0 L/h et son volume apparent de distribution est 11.0 à 23.6 L.

 Absorption

Après l'administration d'un 45 tours ou les doses orales multiples de 40 mgs de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole, la concentration de plasma maximale de pantoprazole a été accomplie dans environ 2.5 heures et Cmax était 2.5 mcg/mL. Pantoprazole subit peu de métabolisme du premier laisser-passer, ayant pour résultat bioavailability absolu d'environ 77 %. L'absorption de Pantoprazole n'est pas affectée par l'administration d'élément d'antiacides.

L'administration de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole avec la nourriture peut retarder son absorption jusqu'à 2 heures ou plus long; cependant, le Cmax et la mesure d'absorption pantoprazole (AUC) ne sont pas changés. Ainsi, pantoprazole les comprimés de retarder-libération de sodium peut être pris sans égard au chronométrage de repas.

Distribution

Le volume apparent de distribution de pantoprazole est environ 11.0 à 23.6 L, en distribuant principalement dans le liquide extracellular. La protéine de sérum se liant de pantoprazole est environ 98 %, essentiellement à l'albumine.

Métabolisme

Pantoprazole est abondamment transformé par métabolisme dans le foie par le cytochrome P450 (CYP) le système. Le métabolisme de Pantoprazole est indépendant de la route d'administration (intraveineux ou oral). Le sentier du métabolisme principal est demethylation, par CYP2C19, avec sulfation ultérieur; d'autres sentiers du métabolisme incluent l'oxydation par CYP3A4. Il n'y a aucune évidence que n'importe lequel des métabolites pantoprazole a l'activité pharmacologique significative.

Élimination

Après une dose orale ou intraveineuse simple de pantoprazole 14C-étiqueté aux volontaires de metabolizer en bonne santé, normaux, environ 71 % de la dose ont été excrétés dans l'urine, avec 18 % excrétés dans le feces par l'excrétion biliary. Il n'y avait aucune excrétion rénale de pantoprazole inchangé.

Vieillard

Seulement léger pour modérer des augmentations dans pantoprazole AUC (43 %) et Cmax (26 %) ont été trouvés dans les volontaires assez âgés (64 à 76 ans d'âge) après l'administration orale répétée, comparée avec les sujets plus jeunes. Aucune adaptation de dosage n'est recommandée basée sur l'âge.

De pédiatrie

Les renseignements de Pharmacokinetic dans les patients de pédiatrie sont approuvés pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

Sexe

Il y a une augmentation modeste dans pantoprazole AUC et Cmax dans les femmes comparées aux hommes. Cependant, les valeurs d'autorisation normalisées du poids sont semblables dans les femmes et les hommes. Aucune adaptation de dosage n'est recommandée basée sur le sexe. Dans les âges de patients de pédiatrie 1 à 16 ans n'étaient là aucun effet cliniquement pertinent de sexe sur l'autorisation de pantoprazole, comme montré par la population pharmacokinetic l'analyse.

Affaiblissement rénal

Dans les patients avec l'affaiblissement rénal sévère, pharmacokinetic les paramètres pour pantoprazole étaient semblables à ceux de sujets en bonne santé. Aucune adaptation de dosage n'est nécessaire dans les patients avec l'affaiblissement rénal ou dans les patients subissant hemodialysis.

Affaiblissement hépatique

Dans les patients avec léger à l'affaiblissement hépatique sévère (L'Enfant-Pugh un à la cirrhose C), le maximum pantoprazole les concentrations a augmenté seulement légèrement (1.5 pli) par rapport aux sujets en bonne santé. Bien que les valeurs de demi-vie de sérum aient augmenté à 7 à 9 heures et à valeurs d'AUC augmentées par 5 à 7 pli dans les patients diminués de l'hépatique, ces augmentations n'étaient pas plus grandes que les observés dans pauvre metabolizers CYP2C19, où aucune adaptation de dosage n'est justifiée. Ces pharmacokinetic changent dans le résultat de patients diminué de l'hépatique dans l'accumulation de médicament minimale suite à l'autrefois quotidien, l'administration de la dose multiple. Aucune adaptation de dosage n'est nécessaire dans les patients avec léger à l'affaiblissement hépatique sévère. Les doses plus haut que 40 mgs/jours n'ont pas été étudiées dans les patients hépatiquement diminués.

Actions réciproques de médicament du médicament

Pantoprazole est transformé par métabolisme principalement par CYP2C19 et aux mesures mineures par CYPs 3A4, 2D6 et 2C9. Dans dans les études d'action réciproque de médicament du médicament vivo avec CYP2C19 substrates (diazepam [aussi un CYP3A4 substrate] et phenytoin [aussi un CYP3A4 inducer]), nifedipine, midazolam et clarithromycin (CYP3A4 substrates), metoprolol (un CYP2D6 substrate), diclofenac, naproxen et piroxicam (CYP2C9 substrates) et theophylline (un CYP1A2 substrate) dans les sujets en bonne santé, les pharmacokinetics de pantoprazole n'ont pas été de façon significative changés.

Dans les études de vivo suggèrent aussi que pantoprazole n'affecte pas de façon significative le kinetics des médicaments suivants (cisapride, theophylline, diazepam [et son métabolite actif, desmethyldiazepam], phenytoin, warfarin, metoprolol, nifedipine, carbamazepine, midazolam, clarithromycin, naproxen, piroxicam et les contraceptifs oraux [levonorgestrel/ethinyl estradiol]). L'adaptation de dosage de ces médicaments n'est pas nécessaire quand ils sont coadministered avec pantoprazole. Dans d'autre dans les études de vivo, digoxin, l'éthanol, glyburide, antipyrine, la caféine, metronidazole et amoxicillin n'avait aucune action réciproque cliniquement pertinente avec pantoprazole.

Basé sur les études en évaluant des actions réciproques possibles de pantoprazole avec d'autres médicaments, aucune adaptation de dosage n'est nécessaire avec l'utilisation d'élément de la chose suivante : theophylline, cisapride, antipyrine, caféine, carbamazepine, diazepam (et son métabolite actif, desmethyldiazepam), diclofenac, naproxen, piroxicam, digoxin, l'éthanol, glyburide, un contraceptif oral (levonorgestrel/ethinyl estradiol), metoprolol, nifedipine, phenytoin, warfarin, midazolam, clarithromycin, metronidazole, ou amoxicillin.

Il n'y avait aussi aucune action réciproque avec les antiacides administrés de concomitantly.

Là ont post-commercialisé des rapports d'INR augmenté et le temps prothrombin dans les patients recevant des inhibiteurs de pompe protoniques, en incluant pantoprazole et warfarin concomitantly [voient des Actions réciproques de Médicament (7.2)].

Bien qu'aucune action réciproque de médicament du médicament significative n'ait été observée dans les études cliniques, le potentiel pour les actions réciproques de médicament du médicament significatives avec plus que le dosage autrefois quotidien avec de hautes doses de pantoprazole n'a pas été étudié dans pauvre metabolizers ou individus qui sont hépatiquement diminués.

D'autres Effets

Dans une étude de pharmacologie clinique, pantoprazole 40 mgs donnés une fois tous les jours depuis 2 semaines n'avait aucun effet sur les niveaux des hormones suivantes : le cortisol, la testostérone, triiodothyronine (T3), thyroxine (T4), l'hormone stimulante de la thyroïde (TSH), en thyronine-attachant la protéine, l'hormone de parathyroïde, l'insuline, glucagon, renin, aldosterone, l'hormone stimulante du follicule, luteinizing l'hormone, prolactin et l'hormone de croissance.

Dans une étude de 1 année de patients GERD traités 40 mgs pantoprazole ou 20 mgs, il n'y avait aucun changement de la ligne de base dans les niveaux totaux de T3, T4 et TSH.

12.4 Pharmacogenomics

CYP2C19 affiche un dû polymorphism génétique connu à son manque dans certaines sous-populations (par ex, environ 3 % de Caucasiens et d'Afro-américains et 17 % à 23 % d'Asiatiques sont pauvre metabolizers). Bien que ces sous-populations de pauvre metabolizers pantoprazole aient des valeurs de demi-vie d'élimination de 3.5 à 10.0 heures dans les adultes, ils ont encore l'accumulation minimale (≤ 23 %) avec le dosage autrefois quotidien. Pour les patients adultes qui sont pauvre metabolizers CYP2C19, aucune adaptation de dosage n'est nécessaire.

Semblable aux adultes, les patients de pédiatrie qui ont le pauvre génotype metabolizer de CYP2C19 (CYP2C19 *2/*2) ont exposé plus grand qu'une 6 augmentation de pli dans AUC comparé à de pédiatrie étendu (CYP2C19 *1/*1) et l'intermédiaire (CYP2C19 *1/*x) metabolizers. Pauvre metabolizers a exposé environ 10 pli l'autorisation orale plus bas apparente comparée à metabolizers étendu.

Pour pauvre metabolizers de pédiatrie connu, une réduction de dose devrait être considérée.

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Dans une étude de carcinogenicity de 24 mois, on a traité des rats de Sprague-Dawley oralement avec les doses de 0.5 à 200 mgs/kg/jours, environ 0.1 à 40 fois l'exposition sur une base de région de surface de corps d'une personne de 50 kg dosée à 40 mgs/jours. Dans fundus gastrique, traitement à 0.5 à 200 mgs/kg/jours produits enterochromaffin-comme la cellule (ECL) hyperplasia et les tumeurs de cellule neuroendocrine bienveillantes et malfaisantes dans une manière liée de la dose. Dans le forestomach, le traitement à 50 et 200 mgs/kg/jours (environ 10 et 40 fois la dose humaine recommandée sur une base de région de surface de corps) a produit la cellule squamous bienveillante papillomas et les carcinomes de cellule squamous malfaisants. Les tumeurs gastrointestinal rares associées au traitement pantoprazole ont inclus un adenocarcinoma du duodénum à 50 mgs/kg/jours et les polypes bienveillants et adenocarcinomas de fundus gastrique à 200 mgs/kg/jours. Dans le foie, le traitement à 0.5 à 200 mgs/kg/jours a produit des augmentations liées de la dose dans les incidences d'adénomes hepatocellular et de carcinomes. Dans la thyroïde, le traitement à 200 mgs/kg/jours a produit des incidences augmentées d'adénomes de cellule follicular et de carcinomes tant pour le mâle que pour les rats.

Dans une étude de carcinogenicity de 24 mois, Fischer on a traité 344 rats oralement avec les doses de 5 à 50 mgs/kg/jours, environ 1 à 10 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps. Dans fundus gastrique, traitement à 5 à 50 mgs/kg/jours produits enterochromaffin-comme la cellule (ECL) hyperplasia et les tumeurs de cellule neuroendocrine bienveillantes et malfaisantes. La sélection de dose pour cette étude peut ne pas avoir été adéquate pour globalement évaluer le potentiel cancérigène de pantoprazole.

Dans une étude de carcinogenicity de 24 mois, on a traité des souris de B6C3F1 oralement avec les doses de 5 à 150 mgs/kg/jours, 0.5 à 15 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps. Dans le foie, le traitement à 150 mgs/kg/jours a produit des incidences augmentées d'adénomes hepatocellular et de carcinomes dans les souris femelles. Le traitement à 5 à 150 mgs/kg/jours a produit aussi la cellule ECL gastrique-fundic hyperplasia.

P53 de 26 semaines +/-transgenic la souris carcinogenicity l'étude n'était pas positif.

Pantoprazole était positif dans le lymphocyte humain in vitro chromosomal des essais d'égarement, dans une de deux épreuves de micronoyau de souris pour les effets clastogenic et dans le hamster chinois in vitro cell/HGPRT ovarien l'essai de mutation avancé pour les effets mutagenic. Les résultats équivoques ont été observés dans le dans l'ADN de foie de rat vivo covalent attachant l'essai. Pantoprazole était négatif dans l'essai de mutation d'Ames in vitro, la synthèse d'ADN surprise in vitro (UDS) l'essai avec le rat hepatocytes, l'essai de mutation de gène avancé de la cellule mammifère AS52/GPT in vitro, thymidine in vitro kinase l'épreuve de mutation avec la souris lymphoma L5178Y les cellules et le dans la cellule de moelle osseuse de rat vivo chromosomal l'essai d'égarement.

Il n'y avait aucun effet sur la fertilité ou la performance reproductrice quand pantoprazole a été donné aux doses orales jusqu'à 500 mgs/kg/jours dans les rats masculins (98 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps) et 450 mgs/kg/jours dans les rats (88 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps).

13.2 Toxicologie d'animal et/ou Pharmacologie

Les études dans les rats néo-natals/juvéniles et adultes et les chiens ont été exécutées. Les données de ces études ont révélé que les animaux dans les deux tranches d'âge répondent à pantoprazole dans une manière semblable. Les modifications gastriques, en incluant des poids d'estomac augmentés, ont augmenté l'incidence de cellules principales eosinophilic dans les rats adultes et néo-natals/juvéniles et l'atrophie de cellules principales dans les rats adultes et dans les chiens néo-natals/juvéniles, ont été observées dans le fundic mucosa des estomacs dans les études de la dose répétée. Les diminutions dans les paramètres de masse de cellule rouges, les augmentations dans le cholestérol et triglycerides, le poids de foie augmenté, l'induction d'enzyme et l'hypertrophée hepatocellular ont été aussi vues dans les études de la dose répétée dans les rats et/ou les chiens. Plein à la récupération partielle de ces effets ont été notés dans les animaux des deux tranches d'âge suite à une période de récupération.

Études de Toxicologie reproductrices

Les études de reproduction ont été exécutées dans les rats aux doses orales jusqu'à 450 mgs/kg/jours (88 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps) et les lapins aux doses orales jusqu'à 40 mgs/kg/jours (16 fois la dose humaine recommandée basée sur la région de surface de corps) et n'ont révélé aucune évidence de fertilité diminuée ou de mal au foetus en raison de pantoprazole.

14 ÉTUDES CLINIQUES

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole ont été utilisés dans les essais cliniques suivants.

14.1 Esophagitis Érosif (EE) Associé Avec la Maladie de Reflux Gastroesophageal (GERD)

Patients adultes

Un multicentre américain, une étude double aveugle, contrôlée du placebo de 10 mgs pantoprazole, 20 mgs, ou 40 mgs ont été conduits tous les jours une fois dans 603 patients avec les symptômes de reflux et endoscopically a diagnostiqué EE de qualité 2 ou au-dessus (L'échelle de Hetzel-bosse). Dans cette étude, environ 25 % de patients inscrits avaient EE sévère de qualité 3 et 10 % avaient la qualité 4. Les pourcentages de patients ont guéri (par protocole, n = 541) dans cette étude sont montrés dans la Table 7.

La table 7 : Esophagitis Érosif les Taux Guérissants (Par Protocole)
*
(p <0.001) pantoprazole contre le placebo
(p <0.05) contre 10 mgs pantoprazole
(p <0.05) contre 10 mgs ou 20 mgs pantoprazole
 PantoprazolePlacebo

 

Semaine

10 mgs tous les jours

(n = 153)

20 mgs tous les jours

(n = 158)

40 mgs tous les jours

(n = 162)

 

(n = 68)
4 45.6 %* 58.4 LE % *, 75.0 LE % *, 14.3 %
8 66.0 %* 83.5 LE % *, 92.6 LE % *, 39.7 %

Dans cette étude, tous les groupes de traitement pantoprazole avaient de façon significative plus grands taux curatifs que le groupe de placebo. C'était vrai sans tenir compte du statut de pylores H. pour 40 mgs et 20 mgs pantoprazole des groupes de traitement. La dose de 40 mgs de pantoprazole avait pour résultat des taux guérissants de façon significative plus grands que les trouvés avec la dose de 20 mgs ou avec de 10 mgs.

Une de façon significative plus grande proportion de patients prenant pantoprazole 40 mgs a connu le soulagement complet de brûlure d'estomac de jour et nocturne et l'absence de régurgitation, commençant à partir du premier jour de traitement, comparé avec le placebo. Les patients prenant pantoprazole consommé de façon significative moins de comprimés alcalins par jour que ceux qui prennent le placebo.

Pantoprazole 40 mgs et 20 mgs ont été aussi comparés tous les jours une fois avec 150 mgs nizatidine deux fois par jour dans un multicentre américain, une étude double aveugle de 243 patients avec les symptômes de reflux et endoscopically a diagnostiqué EE de qualité 2 ou au-dessus. Les pourcentages de patients ont guéri (par protocole, n = 212) sont montrés dans la Table 8.

La table 8 : Esophagitis Érosif les Taux Guérissants (Par Protocole)
*
(p <0.001) pantoprazole contre nizatidine
 PantoprazoleNizatidine

 

Semaine

20 mgs tous les jours

(n = 72)

40 mgs tous les jours

(n = 70)

150 mgs deux fois par jour

(n = 70)
4 61.4 %* 64.0 %* 22.2 %
8 79.2 %* 82.9 %* 41.4 %

Le traitement autrefois quotidien avec 40 mgs pantoprazole ou 20 mgs avait pour résultat des taux de façon significative supérieurs de guérison à tant 4 et 8 semaines comparées avec deux fois par jour le traitement avec 150 mgs de nizatidine. Pour le groupe de traitement de 40 mgs, de façon significative plus grands taux curatifs comparés à nizatidine ont été accomplis sans tenir compte du statut de pylores H.

Une de façon significative plus grande proportion des patients dans les groupes de traitement pantoprazole a connu le soulagement complet de brûlure d'estomac nocturne et de régurgitation, commençant le premier jour et de la brûlure d'estomac de jour le deuxième jour, comparé avec ceux qui prennent nizatidine 150 mgs deux fois par jour. Les patients prenant pantoprazole consommé de façon significative moins de comprimés alcalins par jour que ceux qui prennent nizatidine.

Les renseignements d'étude cliniques dans les âges de patients de pédiatrie cinq ans de 16 ans avec esophagitis érosif associé à GERD sont approuvés pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

14.2 L'Entretien à long terme de Guérison d'Esophagitis Érosif

Deux candidat indépendant, multicentre, les procès randomisés, doubles aveugles, comparator-contrôlés de design identique ont été conduits dans les patients GERD adultes avec endoscopically a confirmé esophagitis érosif guéri pour démontrer l'efficacité de pantoprazole dans l'entretien à long terme de guérison. Les deux études américaines ont inscrit 386 et 404 patients, respectivement, pour recevoir 10 mgs, 20 mgs, ou 40 mgs de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole une fois tous les jours ou 150 mgs de ranitidine deux fois par jour. Comme démontré dans la Table 9, pantoprazole 40 mgs et 20 mgs étaient de façon significative supérieurs à ranitidine à chaque timepoint en ce qui concerne l'entretien de guérison. En plus, pantoprazole 40 mgs était supérieur à tous les autres traitements étudiés.

La table 9 : l'Entretien À long terme de Guérison de Maladie de Reflux Gastroesophageal Érosive (l'Entretien de GERD) : le Pourcentage de Patients Qui sont Restés Guéris
*
(p <0.05 contre ranitidine)
(p <0.05 contre 20 mgs pantoprazole)
 

Pantoprazole

20 mgs tous les jours

Pantoprazole

40 mgs tous les jours

Ranitidine

150 mgs deux fois par jour
Étude 1 n = 75 n = 74 n = 75
Mois 1 91*99*68
Mois 3 82*93 *, 54
Mois 6 76*90 *, 44
Mois 12 70*86 *, 35
Étude 2 n = 74 n = 88 n = 84
Mois 1 89*92 *, 62
Mois 3 78*91 *, 47
Mois 6 72*88 *, 39
Mois 12 72*83*37

Notez : Pantoprazole 10 mgs était supérieur (p <0.05) à ranitidine dans l'Étude 2, mais pas l'Étude 1.

Pantoprazole 40 mgs était supérieur à ranitidine dans le fait de réduire le nombre d'épisodes de brûlure d'estomac de jour et nocturnes dès le début tout le douzième mois de traitement. Pantoprazole 20 mgs, administrés une fois tous les jours, était efficace aussi dans les épisodes réduisants de brûlure d'estomac de jour et nocturne dans un procès, comme présenté dans la Table 10.

La table 10 : le Nombre d'Épisodes de Brûlure d'estomac (Signifient ± SD)
*
(p <0.001 contre ranitidine, données combinées des deux études américaines)
  Pantoprazole Ranitidine
40 mgs tous les jours150 mgs deux fois par jour
Mois 1 Journée 5.1 ± 1.6* 18.3 ± 1.6
Nuit 3.9 ± 1.1* 11.9 ± 1.1
Mois 12 Journée 2.9 ± 1.5* 17.5 ± 1.5
Nuit 2.5 ± 1.2* 13.8 ± 1.3

14.3 Conditions Hypersecretory Pathologiques en Incluant le Syndrome de Zollinger-Ellison

Dans un multicentre, le procès de l'étiquette ouverte de 35 patients avec les conditions hypersecretory pathologiques, telles que le syndrome de Zollinger-Ellison, avec ou sans neoplasia-type I endocrine multiple, pantoprazole a contrôlé avec succès la sécrétion acide gastrique. Les doses variant de 80 mgs tous les jours à 240 mgs ont maintenu tous les jours la production acide gastrique au-dessous de 10 mEq/h dans les patients sans chirurgie réduisant l'acide préalable et au-dessous de 5 mEq/h dans les patients avec la chirurgie réduisant l'acide préalable.

Les doses ont été initialement titrées aux besoins patients individuels et se sont adaptées dans certains patients basés sur la réponse clinique avec le temps [voir le Dosage et l'administration (2)]. Pantoprazole a été bien toléré à ces niveaux de dose pour les périodes prolongées (plus grand que 2 ans dans certains patients).

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

Comment Fourni

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP sont disponibles comme :

20 mgs - les comprimés jaunes, à la forme ovale imprimés avec l'encre noire sur un côté du comprimé “93/11” et le blanc de l'autre côté. Ils sont disponibles dans les bouteilles de 90.

40 mgs - les comprimés jaunes, à la forme ovale imprimés avec l'encre noire sur un côté du comprimé “93/12” et le blanc de l'autre côté. Ils sont disponibles dans les bouteilles de 90.

Stockage

Le magasin à 20 ° à 25°C (68 ° à 77°F) [Voit USP la Température de Pièce Contrôlée].

Dispensez dans un récipient serré, résistant de la lumière comme défini dans l'USP, avec une fermeture résistante de l'enfant (comme exigé).

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Voir le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé.

Assistance patiente

  • Avertissez des patients que les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole ne devraient pas être fendus, écrasés, ou mâchés.
  • Dites aux patients que l'on devrait avaler des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole entiers, avec ou sans nourriture dans l'estomac.
  • Permettez aux patients de savoir que l'administration d'élément d'antiacides n'affecte pas l'absorption de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole.

Fabriqué En Israël Par :

PRODUIT PHARMACEUTIQUE DE TEVA IND. LTD.

Jérusalem, 91010, l'Israël

Fabriqué Pour :

PRODUITS PHARMACEUTIQUES DE TEVA LES ETATS-UNIS

Sellersville, Pennsylvanie 18960

Révérend. D 9/2010

Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé

RENSEIGNEMENTS PATIENTS

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole USP

Lisez les renseignements Patients qui viennent avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP avant que vous commencez à prendre eux et chaque fois que vous recevez une recharge. Il peut y avoir des nouvelles informations. Cette brochure ne prend pas l'endroit de conversation avec votre docteur de votre condition médicale ou votre traitement.

Quels sont des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP sont une médecine de prescription ont appelé un inhibiteur de pompe protonique (PPI).

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP sont utilisés dans les adultes pour :

  • Jusqu'à 8 semaines pour le traitement à court terme de dommage acide et lié à la doublure de l'oesophage (esophagitis érosif) provoqué par la maladie de reflux gastroesophageal (GERD). Si nécessaire, votre docteur peut prescrire supplémentaires 8 semaines de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP
  • Maintenez la guérison de dommage acide et lié à la doublure de l'oesophage et aide à prévenir le retour de symptômes de brûlure d'estomac provoqués par GERD. Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP n'ont pas été étudiés pour le traitement durant plus long que 1 an
  • Le traitement d'une condition rare appelée le syndrome de Zollinger-Ellison, où l'estomac fait plus que la quantité normale d'acide

L'utilisation de description d'information dans les âges de patients de pédiatrie cinq ans par 16 ans avec esophagitis érosif associé à GERD est approuvée pour les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole de. de Wyeth Pharmaceuticals Inc. Cependant, en raison du.'s de Wyeth Pharmaceuticals Inc le marketing des droits d'exclusivité, ce produit de médicament n'est pas étiqueté de ces renseignements de pédiatrie.

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP n'ont pas pour les enfants moins de 5 ans.

Qui ne devrait pas prendre des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

Ne prenez pas de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP si vous êtes :

  • allergique à n'importe lequel des ingrédients dans les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP. Voir la fin de cette brochure pour une liste complète d'ingrédients dans les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.
  • allergique à n'importe quel proton pompent l'inhibiteur (PPI). Si vous ne savez pas si vos médecines sont PPIs, demandez s'il vous plaît à votre docteur.

Que devrais-je dire à mon docteur avant de prendre pantoprazole des comprimés de retarder-libération de sodium USP ?

Avant de prendre pantoprazole les comprimés de retarder-libération de sodium USP, dites à votre docteur de toutes vos conditions médicales, en incluant si vous êtes :

  • enceinte, croyez que vous pouvez être enceintes, ou projetez de devenir enceintes. On n'est pas connu si les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP feront du mal à votre bébé à venir. Parlez à votre docteur si vous êtes enceintes ou projetez de devenir enceintes.
  • l'allaitement maternel ou projetant d'allaiter. Pantoprazole peut passer dans votre lait. La conversation avec votre docteur de la meilleure façon de nourrir votre bébé si vous prenez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.

Dites à votre docteur de toutes les médecines que vous prenez, en incluant la prescription et les non-médicaments d'ordonnance, les vitamines et les compléments faits avec des herbes. Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole qu'USP peut affecter comment d'autres médecines travaillent et d'autres médecines peuvent affecter comment les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP travaillent. Dites surtout à votre docteur si vous prenez :

  • Warfarin (Coumadin ®, Athrombin-K , Jantoven ®, Panwarfin ®)
  • Ketoconazole (Nizoral ®)
  • Atazanavir (Reyataz ®), Nelfinavir (Viracept ®)
  • Compléments en fer
  • Antibiotiques d'Ampicillin

Demandez à votre docteur si vous n'êtes pas sûrs s'il en est tels de vos médecines sont la sorte énumérée au-dessus.

Comment devrais-je prendre des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

  • Prenez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP exactement comme prescrit par votre docteur.
  • Ne changez pas votre dose ou arrêtez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP sans parler à votre docteur.
  • Si vous oubliez de prendre une dose de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP, le prendre aussitôt que vous vous souvenez. Si c'est presque le temps pour votre dose suivante, ne prenez pas la dose manquée. Prenez la dose suivante à votre temps régulier. Ne prenez pas deux doses pour essayer de compenser une dose manquée.
  • Si vous prenez trop de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP, appelez votre docteur tout de suite.
  • Voir les Instructions Patientes pour l'Utilisation à la fin de cette brochure pour les instructions détaillées de comment prendre des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.

Quels sont les effets secondaires possibles de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

Les comprimés de retarder-libération de sodium de Pantoprazole USP peuvent provoquer des effets secondaires sérieux en incluant :

  • La doublure d'estomac s'affaiblissant avec l'utilisation à long terme
  • Manque de la Vitamine B-12
  • Réactions allergiques sérieuses. Dites à votre docteur si vous recevez n'importe lequel des symptômes suivants avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP
    • rougeurs
    • enflure de visage
    • contraction de gorge
    • respiration difficile

Votre docteur peut arrêter des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP si ces symptômes arrivent.

Les effets secondaires les plus communs avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP dans les adultes incluent :

  • Mal de tête
  • Diarrhée
  • Nausée
  • Douleur d'estomac
  • Vomissement
  • Gaz
  • Vertige
  • Douleur dans vos articulations

Les effets secondaires les plus communs avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP chez les enfants incluent :

  • Infection respiratoire supérieure
  • Mal de tête
  • Fièvre
  • Diarrhée
  • Vomissement
  • Rougeurs
  • Douleur d'estomac

Les gens qui prennent des doses quotidiennes multiples de médecines d'inhibiteur de pompe protoniques pour un long terme de temps peuvent avoir un risque accru de fractures de la hanche, le poignet ou la colonne vertébrale.

Dites à votre docteur de n'importe quels effets secondaires qui vous tracassent ou qui ne partent pas.

Ceux-ci ne sont pas tous les effets secondaires possibles avec les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP. La conversation avec votre docteur ou pharmacien si vous avez des questions à propos des effets secondaires. Appelez votre docteur pour le conseil médical des effets secondaires. Vous pouvez signaler des effets secondaires au FDA à 1-800-FDA-1088.

Comment devrais-je conserver des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

  • Conservez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP à la température de pièce entre 20 ° à 25°C (68 ° à 77°F).
  • Gardez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP et toutes les médecines de la portée d'enfants.

Renseignements généraux

Les médecines sont quelquefois prescrites pour les buts autre que les énumérés dans la brochure d'information Patiente. N'utilisez pas de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP pour une condition pour laquelle ils n'ont pas été prescrits. Ne donnez pas USP aux comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole à d'autres gens, même s'ils ont les mêmes symptômes que vous avez. Ils peuvent leur faire du mal.

Cette brochure d'information Patiente fournit un résumé des renseignements les plus importants sur les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP. Pour plus de renseignements, demandez à votre docteur. Vous pouvez demander à votre docteur ou pharmacien pour les renseignements qui sont écrits pour les professionnels de soins médicaux.

Pour plus de renseignements, appelez 1-888-838-2872, les AFFAIRES MÉDICALES.

Quels sont les ingrédients dans les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP ?

Ingrédient actif : sodium de pantoprazole sesquihydrate

Les ingrédients inactifs dans les comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP : le carbonate de calcium, le calcium stearate, D&C jaune #10 le lac en aluminium, FD&C jaune #6 le lac en aluminium, hypromellose, le jaune d'oxyde noir, en fer d'oxyde en fer, le monohydrate de lactose, la cellulose hydroxypropyl bas substituée, methacrylic l'acide copolymer, la cellulose microcristalline, le glycol polyéthylénique, le vernis de gomme-laque, le carbonate de sodium anhydre, stearic l'acide, le talc, le dioxyde de titane et le citrate triethyl. L'encre imprimante peut contenir le courant continu d'antimousse 1510, propylene le glycol et lecithin.

Instructions patientes pour l'Utilisation

  • Vous pouvez prendre des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP avec la nourriture ou sur un estomac vide.
  • Avalez des comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP entier.
  • Si vous avez le problème en avalant un comprimé de retarder-libération de sodium pantoprazole USP, 40 mgs, vous pouvez prendre deux comprimés de 20 mgs plutôt.
  • Ne fendez pas, mâchez, ou écrasez de comprimés de retarder-libération de sodium pantoprazole USP.

Tous les noms de marque énumérés sont les marques inscrites de leurs propriétaires respectifs et ne sont pas des marques de Produits pharmaceutiques de Teva les Etats-Unis.

Fabriqué En Israël Par :

PRODUIT PHARMACEUTIQUE DE TEVA IND. LTD.

Jérusalem, 91010, l'Israël

Fabriqué Pour :

PRODUITS PHARMACEUTIQUES DE TEVA LES ETATS-UNIS

Sellersville, Pennsylvanie 18960

Révérend. Un 9/2010

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole Étiquette des années 90 de 20 mgs d'USP

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole texte d'Étiquette des années 90 de 20 mgs d'USP

NDC 0093-0011-98

SODIUM DE PANTOPRAZOLE

Retarder-libération

Comprimés USP

20 mgs

PHARMACIEN : DISPENSEZ S'IL VOUS PLAÎT

AVEC LE PATIENT ATTACHÉ

BROCHURE D'INFORMATION

Rx seulement

90 COMPRIMÉS

TEVA

PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole Étiquette des années 90 de 40 mgs d'USP

Comprimés de Retarder-libération de Sodium de Pantoprazole texte d'Étiquette des années 90 de 40 mgs d'USP

NDC 0093-0012-98

SODIUM DE PANTOPRAZOLE

Retarder-libération

Comprimés USP

40 mgs

PHARMACIEN : DISPENSEZ S'IL VOUS PLAÎT

AVEC LE PATIENT ATTACHÉ

BROCHURE D'INFORMATION

Rx seulement

90 COMPRIMÉS

TEVA


SODIUM DE PANTOPRAZOLE 
sodium de pantoprazole  comprimé, libération retardée
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0093-0011
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
LE SODIUM DE PANTOPRAZOLE (PANTOPRAZOLE) PANTOPRAZOLE20 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
CARBONATE DE CALCIUM 
CALCIUM STEARATE 
D&C N° 10 JAUNE 
OXYDE EN ALUMINIUM 
FD&C N° 6 JAUNE 
HYPROMELLOSES 
OXYDE DE FERROSOFERRIC 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
MONOHYDRATE DE LACTOSE 
LA CELLULOSE DE HYDROXYPROPYL, BAS SUBSTITUÉE 
L'ACIDE DE METHACRYLIC - L'ÉTHYLE ACRYLATE COPOLYMER (1:1) LE TYPE A 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 
GOMME-LAQUE 
CARBONATE DE SODIUM 
ACIDE DE STEARIC 
TALC 
DIOXYDE DE TITANE 
CITRATE DE TRIETHYL 
GLYCOL DE PROPYLENE 
LECITHIN, GRAINE DE SOJA 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeOVALEGrandeur8 millimètres
GoûtCode d'empreinte 93; 11
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10093-0011-9890 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
ANDAANDA07705612/10/2010

SODIUM DE PANTOPRAZOLE 
sodium de pantoprazole  comprimé, libération retardée
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0093-0012
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
LE SODIUM DE PANTOPRAZOLE (PANTOPRAZOLE) PANTOPRAZOLE40 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
CARBONATE DE CALCIUM 
CALCIUM STEARATE 
D&C N° 10 JAUNE 
OXYDE EN ALUMINIUM 
FD&C N° 6 JAUNE 
HYPROMELLOSES 
OXYDE DE FERROSOFERRIC 
JAUNE D'OXYDE FERRIQUE 
MONOHYDRATE DE LACTOSE 
LA CELLULOSE DE HYDROXYPROPYL, BAS SUBSTITUÉE 
L'ACIDE DE METHACRYLIC - L'ÉTHYLE ACRYLATE COPOLYMER (1:1) LE TYPE A 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 
GOMME-LAQUE 
CARBONATE DE SODIUM 
ACIDE DE STEARIC 
TALC 
DIOXYDE DE TITANE 
CITRATE DE TRIETHYL 
GLYCOL DE PROPYLENE 
LECITHIN, GRAINE DE SOJA 
Caractéristiques de produit
CouleurJAUNEScore aucun score
FormeOVALEGrandeur10 millimètres
GoûtCode d'empreinte 93; 12
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10093-0012-9890 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
ANDAANDA07705612/10/2010

L'étiqueteur - TEVA Pharmaceuticals USA Inc (118234421)
Révisé : 10/2010TEVA Pharmaceuticals USA Inc