PROMACTA

PROMACTA - eltrombopag olamine le comprimé, le film enduit  
GlaxoSmithKline LLC

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser PROMACTA en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour PROMACTA.
PROMACTA ® (eltrombopag) les Comprimés
Pour l'utilisation orale
Approbation américaine initiale : 2008


AVERTISSEMENT : RISQUE POUR HEPATOTOXICITY

Voir de pleins renseignements prescrivants pour l'avertissement encadré complet

PROMACTA peut provoquer hepatotoxicity :

Le sérum de ●Measure alanine aminotransferase (ALT), aspartate aminotransferase (AST) et bilirubin avant l'initiation de PROMACTA, toutes les 2 semaine s pendant la phase d'adaptation de dose et mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation.

Evaluate le foie de sérum anormal évalue avec l'essai de répétition au cours de 3 à 5 jours. Si les anomalies sont confirmées, le foie de sérum de moniteur évalue chaque semaine jusqu'à la détermination d'anomalie (s), stabilisez-vous, ou revenez aux niveaux de ligne de base.

Discontinue PROMACTA si les niveaux ALT augmentent à la limite supérieure 3X de normaux (ULN) et sont :

 
progressive, ou
 
persistent depuis 4 semaines, ou
 
accompanied par bilirubin direct augmenté, ou
 
accompanied par les symptômes cliniques de blessure de foie ou d'évidence pour l'hépatique decompensation.

INDICATIONS ET USAGE

PROMACTA est un récepteur thrombopoietin agonist indiqué pour le traitement de thrombocytopenia dans les patients avec chronique immunisé (idiopathic) thrombocytopenic purpura qui ont eu une réponse insuffisante à corticosteroids, immunoglobulins, ou splenectomy.

PROMACTA devrait être utilisé seulement dans les patients avec ITP dont le niveau de thrombocytopenia et de condition clinique augmente le risque pour le saignement. PROMACTA ne devrait pas être utilisé dans une tentative de normaliser des comtes de plaquette. (1)


DOSAGE ET ADMINISTRATION

  • La dose de départ de PROMACTA est 50 mgs une fois tous les jours pour la plupart des patients; pour les patients d'ascendance de L'Asie de l'Est ou les patients avec l'insuffisance hépatique modérée ou sévère, la dose de départ est 25 mgs une fois tous les jours. (2)
  • Donnez sur un estomac vide (1 heure d'avant ou 2 heures après un repas). (2)
  • Permettez un intervalle de 4 heures entre PROMACTA et d'autres médications, aliments, ou compléments contenant cations polyvalent (par ex, le fer, le calcium, l'aluminium, le magnésium, le sélénium et le zinc). (2, 7.4)
  • Réglez la dose quotidienne pour accomplir et maintenir le compte ≥50 x 109/L de plaquette pour réduire le risque pour le saignement. (2)
  • N'excédez pas de dose quotidienne de 75 mgs (2)
  • Arrêtez PROMACTA si le comte de plaquette n'augmente pas après 4 semaines à la dose maximum; arrêtez aussi PROMACTA pour les anomalies d'essai de foie importantes ou les réponses de comte de plaquette excessives. (2)

FORMES DE DOSAGE ET FORCES

25 mgs, 50 mgs et les comprimés de 75 mgs. Chaque comprimé, pour l'administration orale, contient eltrombopag olamine, équivalent à 25 mgs, 50 mgs, ou 75 mgs d'acide libre eltrombopag. (3)


CONTRE-INDICATIONS

Personne. (4)


AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • PROMACTA peut provoquer hepatotoxicity. Les augmentations dans le sérum aminotransferase les niveaux et bilirubin ont été observées. Les chimies de foie doivent être mesurées avant l'initiation de traitement et régulièrement pendant le traitement. (5.1)
  • La prudence d'exercice en administrant aux patients avec l'affaiblissement hépatique. (5.1, 8.6)
  • PROMACTA est un récepteur thrombopoietin agonist et le TPO-récepteur agonists augmentent le risque pour le développement ou la progression de déposition de fibre reticulin dans la moelle osseuse. Contrôlez le sang périphérique pour les signes de moelle fibrosis. (5.2)
  • La cessation peut avoir pour résultat thrombocytopenia aggravé qu'était présent avant la thérapie. Contrôlez des numérations globulaires chaque semaine complètes (CBCs), en incluant des comtes de plaquette depuis au moins 4 semaines après la cessation. (5.3)
  • Les doses excessives de PROMACTA peuvent augmenter des comtes de plaquette à un niveau qui produit des complications thrombotic/thromboembolic. (5.4)
  • PROMACTA peut augmenter le risque pour les malveillances hematological, surtout dans les patients avec le syndrome myelodysplastic. (5.5)
  • Contrôlez CBCs, en incluant des comtes de plaquette et des taches de sang périphériques, chaque semaine pendant la phase d'adaptation de dose de thérapie avec PROMACTA et ensuite mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme de PROMACTA. (5.6)
  • À cause du risque pour hepatotoxicity et d'autres risques, PROMACTA est disponible seulement par un programme de distribution restreint. S'inscrire au programme de distribution restreint, les SOINS de PROMACTA, 1-877-9-PROMACTA d'appel. (5.8)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Les réactions défavorables les plus communes (se produisant dans plus de 1 patient recevant PROMACTA et à un plus haut taux dans PROMACTA contre le placebo) étaient : la nausée, le vomissement, menorrhagia, myalgia, paresthesia, la cataracte, la dyspepsie, ecchymosis, thrombocytopenia, ALT/AST augmenté et l'hémorragie conjunctival. (6.1)

Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez GlaxoSmithKline à 1-888-825-5249 ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch.


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

  • Eltrombopag est un inhibiteur de transporteur OATP1B1. Contrôlez des patients de près pour les signes et les symptômes d'exposition excessive aux médicaments qui sont substrates d'OATP1B1 (par ex, rosuvastatin) et considèrent la réduction de la dose de ces médicaments. (7.2)
  • Cations polyvalents (par ex, le fer, le calcium, l'aluminium, le magnésium, le sélénium et le zinc) réduisent de façon significative l'absorption d'eltrombopag; PROMACTA ne doit être pris au cours de 4 heures d'aucunes médications ou de produits contenant cations polyvalent tels que les antiacides, les produits laitiers et les compléments minéraux. (7.3)

UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

  • Grossesse : Peut provoquer le mal foetal. Inscrivez des patients enceintes à l'enregistrement de grossesse PROMACTA en appelant 1-888-825-5249. (8.1)
  • Mères infirmières : Une décision devrait être prise pour arrêter PROMACTA ou soins infirmiers, en tenant compte de l'importance de PROMACTA à la mère. (8.3)

Révisé : octobre de 2009

PRM:2PI



Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS et le Guide de Médication

Révisé : 12/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

AVERTISSEMENT : RISQUE POUR HEPATOTOXICITY

1 INDICATIONS ET USAGE

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Régime de Dose initial

2.2 La surveillance et Adaptation de Dose

2.3 Cessation

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4 CONTRE-INDICATIONS

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Risque pour Hepatotoxicity

5.2 Bone Marrow Reticulin Formation et Risque pour la Moelle osseuse Fibrosis

5.3 Le Risque d'Hémorragie et de Thrombocytopenia Aggravé Après le Cessation de PROMACTA

5.4 Complications de Thrombotic/Thromboembolic

5.5 Les malveillances et la Progression de Malveillances

5.6 Surveillance de laboratoire

5.7 Cataractes

5.8 Programme de Distribution de PROMACTA

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Expérience d'Essais cliniques

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Cytochrome P450

7.2 Transporteurs

7.3 UDP-glucuronosyltransferases (UGTs)

7.4 Cations Polyvalent (Chélation)

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

8.3 Mères infirmières

8.4 Utilisation de pédiatrie

8.5 Utilisation gériatrique

8.6 Affaiblissement hépatique

8.7 Affaiblissement rénal

10 SURDOSAGE

11 DESCRIPTION

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

12.2 Pharmacodynamics

12.3 Pharmacokinetics

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

13.2 Pharmacologie/Toxicologie d'Animal

13.3 Toxicologie reproductrice et du Développement

14 ÉTUDES CLINIQUES

14.1 Les études 1 et 2

14.2 Étude d'extension

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1 Renseignements pour les Patients


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

AVERTISSEMENT : RISQUE POUR HEPATOTOXICITY

PROMACTA peut provoquer hepatotoxicity :

Le sérum de ●Measure alanine aminotransferase (ALT), aspartate aminotransferase (AST) et bilirubin avant l'initiation de PROMACTA, toutes les 2 semaine s pendant la phase d'adaptation de dose et mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation.

Evaluate le foie de sérum anormal évalue avec l'essai de répétition au cours de 3 à 5 jours. Si les anomalies sont confirmées, le foie de sérum de moniteur évalue chaque semaine jusqu'à la détermination d'anomalie (s), stabilisez-vous, ou revenez aux niveaux de ligne de base.

Discontinue PROMACTA si les niveaux ALT augmentent à 3X la limite supérieure de normaux (ULN) et sont :

 
progressive, ou
 
persistent depuis 4 semaines, ou
 
accompanied par bilirubin direct augmenté, ou
 
accompanied par les symptômes cliniques de blessure de foie ou d'évidence pour l'hépatique decompensation.

À cause du risque pour hepatotoxicity et d'autres risques [voient des Avertissements et des Précautions (5.1-5.6)], PROMACTA est disponible seulement par un programme de distribution restreint appelé des SOINS de PROMACTA. Sous les SOINS de PROMACTA, seulement les prétraçoirs, les pharmacies et les patients enregistrés avec le programme sont capables de prescrire, dispenser et recevoir PROMACTA. Pour vous inscrire aux SOINS de PROMACTA, appelez 1-877-9-PROMACTA [voient des Avertissements et des Précautions (5.8)].

1 INDICATIONS ET USAGE

PROMACTA est indiqué pour le traitement de thrombocytopenia dans les patients avec chronique immunisé (idiopathic) thrombocytopenic purpura (ITP) qui ont eu une réponse insuffisante à corticosteroids, immunoglobulins, ou splenectomy. PROMACTA devrait être utilisé seulement dans les patients avec ITP dont le niveau de thrombocytopenia et de condition clinique augmente le risque pour le saignement. PROMACTA ne devrait pas être utilisé dans une tentative de normaliser des comtes de plaquette.

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

Seulement les prétraçoirs inscrits aux SOINS de PROMACTA peuvent prescrire que PROMACTA [voient des Avertissements et des Précautions (5.8)].

Les épreuves de foie de moniteur (ALT, AST et bilirubin) et les numérations globulaires complètes (CBCs), en incluant des comtes de plaquette et des taches de sang périphériques, avant l'initiation de PROMACTA et partout dans la thérapie avec PROMACTA. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation. Contrôlez CBCs, en incluant des comtes de plaquette, depuis au moins 4 semaines suite à la cessation de PROMACTA [voir des Avertissements et des Précautions (5.3)]. Dans les études cliniques, les comtes de plaquette généralement augmentés au cours de 1 à 2 semaines après avoir commencé PROMACTA et diminué au cours de 1 à 2 semaines après avoir arrêté PROMACTA [voient des Études Cliniques (14)].

Utilisez la dose la plus basse de PROMACTA pour accomplir et maintenir le compte ≥50 x 109/L de plaquette comme nécessaire pour réduire le risque pour le saignement. Les adaptations de dose sont basées après la réponse de comte de plaquette. N'utilisez pas PROMACTA dans une tentative de normaliser des comtes de plaquette [voir des Avertissements et des Précautions (5.4)].

Prenez PROMACTA sur un estomac vide (1 heure d'avant ou 2 heures après un repas) [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)]. Permettez au moins un intervalle de 4 heures entre PROMACTA et d'autres médications (par ex, les antiacides), les aliments riches en le calcium (par ex, les produits laitiers et le calcium ont fortifié de jus), ou les compléments contenant cations polyvalent tels que le fer, le calcium, l'aluminium, le magnésium, le sélénium et le zinc [voit des Actions réciproques de Médicament (7.4) et une Pharmacologie Clinique (12.3)].

2.1 Régime de Dose initial

Lancez PROMACTA à une dose de 50 mgs une fois tous les jours sauf dans les patients qui ont de l'ascendance de L'Asie de l'Est ou qui ont modéré à l'affaiblissement hépatique sévère.

Pour les patients d'ascendance de L'Asie de l'Est (tels que le chinois, le japonais, le Taiwanais, ou le Coréen), PROMACTA initiés à une dose réduite de 25 mgs une fois tous les jours [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)].

Pour les patients avec l'affaiblissement hépatique modéré ou sévère, lancez PROMACTA à une dose réduite de 25 mgs dès que tous les jours [voir l'Utilisation dans les Populations Spécifiques (8.6)].

2.2 La surveillance et Adaptation de Dose

Après avoir lancé PROMACTA, réglez la dose pour accomplir et maintenir le compte ≥50 x 109/L de plaquette comme nécessaire pour réduire le risque pour le saignement. N'excédez pas de dose de 75 mgs tous les jours. Contrôlez hematology clinique et épreuves de foie régulièrement partout dans la thérapie avec PROMACTA et modifiez le régime de dosage de PROMACTA basé sur les comtes de plaquette comme exposé dans la Table 1. Pendant la thérapie avec PROMACTA, évaluez CBCs, en incluant le comte de plaquette et les taches de sang périphériques, chaque semaine jusqu'à ce qu'un décompte de plaquette ferme ait été accompli. Obtenez CBCs en incluant des comtes de plaquette et des taches de sang périphériques, mensuellement par la suite.

La table 1. Adaptations de dose de PROMACTA
Le Comte de plaquette RésulteAdaptation de dose ou Réponse
<50 x 109/L suite à au moins 2 semaines de PROMACTAL'augmentation la dose quotidienne de 25 mgs à un maximum de 75 mgs/jours.
200 x 109/L à 400 x 109/L n'importe quandDiminuez la dose quotidienne de 25 mgs. Attendez 2 semaines pour évaluer les effets de cela et n'importe quelles adaptations de dose ultérieures.
> 400 x 109/L

Arrêtez PROMACTA; augmentez la fréquence de plaquette surveillant à deux fois chaque semaine.

Dès que le comte de plaquette est <150 x 109/L, la thérapie réinitiée à une dose quotidienne a réduit de 25 mgs.
> 400 x 109/L après 2 semaines de thérapie à la dose la plus basse de PROMACTAArrêtez en permanence PROMACTA.

 

Modifiez le régime de dosage d'élément les médications d'ITP, comme médicalement approprié, pour éviter des augmentations excessives dans les comtes de plaquette pendant la thérapie avec PROMACTA. N'administrez pas plus qu'une dose de PROMACTA pendant aucune période de 24 heures.

2.3 Cessation

Arrêtez PROMACTA si le comte de plaquette n'augmente pas à un niveau suffisant pour éviter le saignement cliniquement important après 4 semaines de thérapie avec PROMACTA à la dose quotidienne maximum de 75 mgs. Les réponses de comte de plaquette excessives, comme exposé dans la Table 1, ou les anomalies d'essai de foie importantes nécessitent aussi la cessation de PROMACTA [voir des Avertissements et des Précautions (5.1)].

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

Les comprimés de 25 mgs — autour, biconvex, les comprimés orange, enduits du film debossed avec GS NX3 et 25 sur un côté. Chaque comprimé, pour l'administration orale, contient eltrombopag olamine, équivalent à 25 mgs d'acide libre eltrombopag.

Les comprimés de 50 mgs — autour, biconvex, les comprimés bleus, enduits du film debossed avec GS UFU et 50 sur un côté. Chaque comprimé, pour l'administration orale, contient eltrombopag olamine, équivalent à 50 mgs d'acide libre eltrombopag.

Les comprimés de 75 mgs — autour, biconvex, les comprimés roses, enduits du film debossed avec GS FSS et 75 sur un côté. Chaque comprimé, pour l'administration orale, contient eltrombopag olamine, équivalent à 75 mgs d'acide libre eltrombopag.

4 CONTRE-INDICATIONS

Personne.

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Risque pour Hepatotoxicity

L'administration de PROMACTA peut provoquer hepatotoxicity. Dans les études cliniques contrôlées, un patient a connu la Qualité 4 (NCI les Critères de Terminologie Communs pour les Événements Défavorables [NCI CTCAE] l'échelle de toxicité) les élévations dans les valeurs d'essai de foie de sérum pendant la thérapie avec PROMACTA, le fait de se détériorer de maladie cardio-pulmonaire sous-jacente et mort. Aucun patient dans le groupe de placebo n'a connu la Qualité 4 anomalies d'essai de foie. En général, les anomalies d'essai de foie de sérum (principalement la Qualité 2 ou moins dans la sévérité) ont été annoncées à 10 % et à 8 % du PROMACTA et des groupes de placebo, respectivement. Dans les études contrôlées, deux patients (1 %) ont traité avec PROMACTA et deux patients dans le groupe de placebo (3 %) le traitement arrêté en raison des anomalies de laboratoire hepatobiliary. Sept des patients ont traité avec PROMACTA dans les études contrôlées avec les anomalies de laboratoire hepatobiliary ont été réexposés à PROMACTA dans l'étude d'extension. Six de ces patients ont connu de nouveau des anomalies d'essai de foie (principalement la Qualité 1) ayant pour résultat la cessation de PROMACTA dans un patient. Dans l'étude d'extension, un patient supplémentaire avait PROMACTA arrêté en raison des anomalies d'essai de foie (Grade 3).

Le sérum de mesure ALT, AST et bilirubin avant l'initiation de PROMACTA, toutes les 2 semaine s pendant la phase d'adaptation de dose et mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation. Évaluez des épreuves de foie de sérum anormales avec l'essai de répétition au cours de 3 à 5 jours. Si les anomalies sont confirmées, le foie de sérum de moniteur évalue chaque semaine jusqu'à la détermination d'anomalie (s), stabilisez-vous, ou revenez aux niveaux de ligne de base. Arrêtez PROMACTA si les niveaux ALT augmentent à 3X la limite supérieure de normaux (ULN) et sont :

  • progressif, ou
  • persistant depuis 4 semaines, ou
  • accompagné par bilirubin direct augmenté, ou
  • accompagné par les symptômes cliniques de blessure de foie ou d'évidence pour l'hépatique decompensation.

Le fait de relancer le traitement avec PROMACTA n'est pas recommandé. Si on considère l'avantage potentiel pour relancer que le traitement PROMACTA emporte sur le risque pour hepatotoxicity, donc réintroduisent prudemment PROMACTA et le foie de sérum de mesure évalue chaque semaine pendant la phase d'adaptation de dose. Si le foie évalue des anomalies se conservent, se détériorent ou se reproduisent, donc arrêtent en permanence PROMACTA.

La prudence d'exercice en administrant PROMACTA aux patients avec la maladie hépatique. Utilisez une dose de départ inférieure de PROMACTA dans les patients avec modéré à la maladie hépatique sévère et surveillez de près [voir le Dosage et l'administration (2.1)].

5.2 Bone Marrow Reticulin Formation et Risque pour la Moelle osseuse Fibrosis

PROMACTA est un thrombopoietin (TPO) le récepteur agonist et le TPO-récepteur agonists augmentent le risque pour le développement ou la progression de déposition de fibre reticulin dans la moelle osseuse.

Dans l'étude d'extension, sept patients avaient la déposition de fibre reticulin a annoncé dans les biopsies de moelle osseuse, en incluant deux patients qui avaient aussi la déposition de fibre collagen. La déposition de fibre n'a pas été associée à cytopenias et n'a pas nécessité de cessation de PROMACTA. Cependant, les études cliniques n'ont pas exclu de risque de moelle osseuse fibrosis avec cytopenias.

Avant l'initiation de PROMACTA, examinez la tache de sang périphérique de près pour établir un niveau de ligne de base d'anomalies morphologic cellulaires. L'identification suivante d'une dose ferme de PROMACTA, examinez des taches de sang périphériques et CBCs mensuellement pour les anomalies morphologiques nouvelles ou se détériorant (par ex, la larme et les globules rouges nucleated, les leucocytes immatures) ou cytopenia (s). Si le patient développe des anomalies morphologiques nouvelles ou se détériorant ou cytopenia (s), arrêtez le traitement avec PROMACTA et considérez une biopsie de moelle osseuse, en incluant tachant pour fibrosis.

5.3 Le Risque d'Hémorragie et de Thrombocytopenia Aggravé Après le Cessation de PROMACTA

La cessation de PROMACTA peut avoir pour résultat thrombocytopenia de plus grande sévérité qu'était présent avant la thérapie avec PROMACTA. Cela s'est détérioré thrombocytopenia peut augmenter le risque du patient de saignement, particulièrement si PROMACTA est arrêté pendant que le patient est sur les agents d'antiplaquette ou les anticoagulants. Dans les études cliniques contrôlées, les diminutions transitoires dans les comtes de plaquette aux niveaux plus bas que la ligne de base ont été observées suite à la cessation de traitement à 10 % et à 6 % du PROMACTA et des groupes de placebo, respectivement. Les événements hemorrhagic sérieux exigeant l'utilisation de médications ITP d'un grand secours se sont produits dans 3 sévèrement thrombocytopenic les patients pendant un mois suite à la cessation de PROMACTA; personne n'a été annoncé parmi le groupe de placebo.

La cessation suivante de PROMACTA, obtenez chaque semaine CBCs, en incluant des comtes de plaquette depuis au moins 4 semaines et estimez que les traitements alternatifs pour aggraver thrombocytopenia, selon les directives de traitement actuelles [voient des Réactions Défavorables (6.1)].

5.4 Complications de Thrombotic/Thromboembolic

Les complications de Thrombotic/thromboembolic peuvent provenir des augmentations excessives dans les comtes de plaquette. Les doses excessives de PROMACTA ou d'erreurs de médication qui ont pour résultat des doses excessives de PROMACTA peuvent augmenter des comtes de plaquette à un niveau qui produit des complications thrombotic/thromboembolic. Dans les études cliniques contrôlées, une complication thrombotic/thromboembolic a été annoncée dans les groupes qui ont reçu PROMACTA et personne dans les groupes de placebo. Sept patients ont connu des complications thrombotic/thromboembolic dans l'étude d'extension. Utilisez la prudence en administrant PROMACTA aux patients avec les facteurs de risque connus pour thromboembolism (par ex, le Facteur V Leiden, manque d'ATIII, antiphospholipid le syndrome, et cetera). Pour minimiser le risque pour les complications thrombotic/thromboembolic, n'utilisez pas PROMACTA dans une tentative de normaliser des comtes de plaquette. Suivez les directives d'adaptation de dose pour accomplir et maintenir un comte de plaquette de 50 x 109/L [voient le Dosage et l'administration (2.2)].

5.5 Les malveillances et la Progression de Malveillances

La stimulation de PROMACTA du récepteur TPO sur la surface de cellules hematopoietic peut augmenter le risque pour les malveillances hematologic. Dans les études cliniques contrôlées, les patients ont été traités PROMACTA pour un maximum de 6 semaines et pendant cette période aucune malveillance hematologic n'a été annoncée. Une malveillance hematologic (le lymphoma de non-Hodgkin) a été annoncée dans l'étude d'extension. PROMACTA n'est pas indiqué pour le traitement de thrombocytopenia en raison des causes de thrombocytopenia (par ex, myelodysplasia ou la chimiothérapie) autre qu'ITP chronique.

5.6 Surveillance de laboratoire

Numérations globulaires complètes (CBCs) : Contrôlez CBCs, en incluant des comtes de plaquette et des taches de sang périphériques, avant l'initiation, partout dans et suite à la cessation de thérapie avec PROMACTA. Avant l'initiation de PROMACTA, examinez la différentielle de sang périphérique pour établir la mesure d'anomalies de leucocyte et de globule rouge. Obtenez CBCs, en incluant des comtes de plaquette et des taches de sang périphériques, chaque semaine pendant la phase d'adaptation de dose de thérapie avec PROMACTA et ensuite mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme de PROMACTA. Obtenez CBCs, en incluant des comtes de plaquette, chaque semaine depuis au moins 4 semaines suite à la cessation de PROMACTA [voir le Dosage et l'administration (2) et les Avertissements et les Précautions (5.2, 5.3)].

Épreuves de foie : les épreuves de foie de sérum de Moniteur (ALT, AST et bilirubin) avant l'initiation de PROMACTA, toutes les 2 semaine s pendant la phase d'adaptation de dose et mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation. Si les niveaux anormaux sont découverts, répétez les épreuves au cours de 3 à 5 jours. Si les anomalies sont confirmées, le foie de sérum de moniteur évalue chaque semaine jusqu'à la détermination d'anomalie (s), stabilisez-vous, ou revenez aux niveaux de ligne de base. Arrêtez PROMACTA pour le développement d'anomalies d'essai de foie importantes [voir des Avertissements et des Précautions (5.1)].

5.7 Cataractes

Dans les études cliniques contrôlées, les cataractes se sont développées ou se sont détériorées dans cinq patients (de 5 %) qui ont reçu PROMACTA de 50 mgs tous les jours et deux patients de groupe du placebo (de 3 %). Dans l'étude d'extension, les cataractes se sont développées ou se sont détériorées dans 4 % de patients qui ont subi l'examen oculaire avant la thérapie avec PROMACTA. Les cataractes ont été observées dans les études de toxicologie d'eltrombopag dans les rongeurs [voir la Toxicologie Nonclinique (13.2)]. Exécutez une ligne de base l'examen oculaire avant l'administration de PROMACTA et, pendant la thérapie avec PROMACTA, contrôlez régulièrement des patients pour les signes et les symptômes de cataractes.

5.8 Programme de Distribution de PROMACTA

PROMACTA est disponible seulement par un programme de distribution restreint appelé des SOINS de PROMACTA. Sous les SOINS de PROMACTA, seulement les prétraçoirs, les pharmacies et les patients enregistrés avec le programme sont capables de prescrire, dispenser et recevoir PROMACTA. Ce programme fournit le matériel éducatif et un mécanisme pour l'utilisation convenable de PROMACTA. Pour vous inscrire aux SOINS de PROMACTA, appelez 1-877-9-PROMACTA. Les prétraçoirs et les patients sont tenus de comprendre les risques de thérapie avec PROMACTA. Les prétraçoirs sont tenus de comprendre les renseignements dans les renseignements prescrivants et être capables à :

  • Instruisez des patients sur les avantages et les risques de traitement avec PROMACTA, garantissez que le patient reçoit le Guide de Médication, donnez-eux l'ordre de le lire et les encourager à poser des questions en considérant PROMACTA. Les patients peuvent être instruits par le prétraçoir inscrit ou un pourvoyeur de soins médicaux sous la direction de ce prétraçoir.
  • Reconsidérez les Formes d'Enrôlement de Prétraçoir de SOINS de PROMACTA, signez la forme et rendez la forme selon les instructions de Programme de SOINS de PROMACTA.
  • Dans le cadre du processus de prescription initial pour PROMACTA, obtenez la signature du patient sur la forme de Consentement et d'Enrôlement Patiente, signez-le, placez la forme signée originale dans le record médical du patient, envoyez une copie aux SOINS de PROMACTA et donnez une copie au patient.
  • Signalez n'importe quels événements défavorables sérieux associés à l'utilisation de PROMACTA au Centre d'Appel de SOINS de PROMACTA à 1-877-9-PROMACTA ou au Programme MedWatch du FDA à 1-800-FDA-1088.
  • Dites que les événements défavorables sérieux observés dans les patients recevant PROMACTA, en incluant des événements ont sollicité activement aux intervalles de 6 mois.

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Expérience d'Essais cliniques

Dans les études cliniques, l'hémorragie était la réaction défavorable sérieuse la plus commune et la plupart des réactions hemorrhagic ont suivi la cessation de PROMACTA. D'autres réactions défavorables sérieuses ont inclus des anomalies d'essai de foie et les complications thrombotic/thromboembolic [voient des Avertissements et des Précautions (5.1, 5.2)].

Les données décrites reflètent ci-dessous l'exposition PROMACTA à 313 patients avec chronique ITP âgé 18 à 85, de qui 65 % étaient la femelle. PROMACTA a été étudié dans 2 études randomisées, contrôlées du placebo dans lesquelles les patients ont reçu le médicament depuis pas plus que 6 semaines. PROMACTA a été aussi étudié dans l'étiquette ouverte, l'étude du bras simple dans laquelle les patients ont reçu le médicament sur une période prolongée. En général, PROMACTA a été administré à 81 patients depuis au moins 6 mois et à 39 patients depuis au moins 1 an.

Puisque les essais cliniques sont conduits sous les conditions largement variables, les taux de réaction défavorables observés dans les essais cliniques d'un médicament ne peuvent pas être directement comparés aux taux dans les essais cliniques d'un autre médicament et peuvent ne pas refléter les taux observés en pratique.

La table 2 présente les réactions de médicament défavorables les plus communes (connu par plus de 1 patient recevant PROMACTA) des études contrôlées du placebo, avec une plus haute incidence dans PROMACTA contre le placebo.

La table 2. Les Réactions défavorables Identifiées dans Deux Études contrôlées du Placebo
Terme préféré

PROMACTA 50 mgs

n = 106

(%)

Placebo

n = 67

(%)
Nausée64
Vomissement43
Menorrhagia41
Myalgia31
Paresthesia31
Cataracte31
Dyspepsie20
Ecchymosis21
Thrombocytopenia20
ALT augmenté20
AST augmenté20
Hémorragie de Conjunctival21

 

Parmi 207 patients avec ITP chronique qui ont reçu PROMACTA dans le bras simple a étendu l'étude, les réactions défavorables se sont produites dans un dessin semblable aux annoncés dans les études contrôlées du placebo.

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Cytochrome P450

Les études in vitro démontrent que CYP1A2 et CYP2C8 sont impliqués dans le métabolisme oxidative d'eltrombopag. La signification de coadministration de PROMACTA avec se modère 1) ou les forts inhibiteurs de CYP 1A2 (par ex, ciprofloxacin, fluvoxamine) et de CYP 2C8 (par ex, gemfibrozil, trimethoprim); 2) inducers de CYP 1A2 (par ex, le tabac, omeprazole) et de CYP 2C8 (par ex, rifampin); ou 3) d'autre substrates de ces enzymes CYP sur l'exposition systémique de PROMACTA n'a pas été établi dans les études cliniques. Contrôlez des patients pour les signes et les symptômes d'exposition eltrombopag excessive quand PROMACTA est administré concomitantly avec ces inhibiteurs modérés ou forts de CYP1A2 ou de CYP2C8.

7.2 Transporteurs

Les études in vitro démontrent qu'eltrombopag est un inhibiteur de l'anion organique transportant polypeptide OATP1B1 et peut augmenter l'exposition systémique d'autres médicaments qui sont substrates de ce transporteur (par ex, benzylpenicillin, atorvastatin, fluvastatin, pravastatin, rosuvastatin, methotrexate, nateglinide, repaglinide, rifampin). Dans une étude clinique de sujets adultes en bonne santé, une administration d'une dose simple de rosuvastatin suite à PROMACTA quotidien répété le dosage du plasma augmenté rosuvastatin aUC0-∞ de 55 % et de Cmax de 103 % [voit la Pharmacologie Clinique (12.3)].

Utilisez la prudence quand concomitantly administrant PROMACTA et médicaments qui sont substrates d'OATP1B1. Contrôlez des patients de près pour les signes et les symptômes d'exposition excessive aux médicaments qui sont substrates d'OATP1B1 et considèrent la réduction de la dose de ces médicaments. Dans les essais cliniques avec eltrombopag, une réduction de dose de rosuvastatin de 50 % a été recommandée pour coadministration avec eltrombopag.

7.3 UDP-glucuronosyltransferases (UGTs)

Les études in vitro démontrent qu'eltrombopag est un inhibiteur d'UGT1A1, UGT1A3, UGT1A4, UGT1A6, UGT1A9, UGT2B7 et UGT2B15, les enzymes impliquées dans le métabolisme de médicaments multiples, telles qu'acetaminophen, drogues et médicaments antiinflammatoires nonsteroidal (NSAIDs). La signification de cette inhibition sur le potentiel pour l'exposition systémique augmentée de médicaments qui sont substrates de ces UGTs suite à coadministration avec PROMACTA n'a pas été évaluée dans les études cliniques. Contrôlez des patients de près pour les signes ou les symptômes d'exposition excessive à ces médicaments quand concomitantly a administré avec PROMACTA.

Les études in vitro démontrent qu'UGT1A1 et UGT1A3 sont responsables du glucuronidation de PROMACTA. La signification de coadministration de PROMACTA avec les inhibiteurs modérés ou forts ou inducers sur l'exposition systémique de PROMACTA n'a pas été évaluée dans les études cliniques. Contrôlez des patients de près pour les signes ou les symptômes d'exposition excessive à PROMACTA quand concomitantly a administré avec ces inhibiteurs modérés ou forts d'UGT1A1 ou d'UGT1A3.

7.4 Cations Polyvalent (Chélation)

Eltrombopag chelates cations polyvalent (tel que le fer, le calcium, l'aluminium, le magnésium, le sélénium et le zinc) dans les aliments, les compléments minéraux et les antiacides. Dans une étude clinique, une administration de PROMACTA avec un polyvalent cation-contenant l'antiacide (l'hydroxyde en aluminium de 1 524 mgs, le carbonate de magnésium de 1 425 mgs et le sodium alginate) le plasma diminué eltrombopag l'exposition systémique d'environ 70 % [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)]. PROMACTA ne doit être pris au cours de 4 heures d'aucunes médications ou de produits contenant cations polyvalent tels que les antiacides, les produits laitiers et les compléments minéraux pour éviter que la réduction significative de l'absorption PROMACTA en raison de la chélation [voit le Dosage et l'administration (2)].

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

Catégorie de grossesse C

Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée d'utilisation d'eltrombopag dans la grossesse. Dans la reproduction d'animal et les études de toxicité du développement, était là l'évidence d'embryolethality et a réduit des poids foetaux aux doses maternellement toxiques. PROMACTA devrait être utilisé dans la grossesse seulement si l'avantage potentiel à la mère justifie le risque potentiel au foetus.

Enregistrement de grossesse : Un enregistrement de grossesse a été établi pour recueillir des renseignements sur les effets de PROMACTA pendant la grossesse. Les médecins sont encouragés à enregistrer des patients enceintes, ou les femmes enceintes peuvent s'inscrire dans l'enregistrement de grossesse PROMACTA en appelant 1-888-825-5249.

Dans une première étude de développement embryonnaire, les rats ont reçu eltrombopag aux doses de 0.8, 2 et 7 fois l'exposition clinique humaine (basé sur AUC). Augmenté pré et la perte de post-implantation et le poids foetal réduit ont été observés à la plus haute dose qui a provoqué aussi la toxicité maternelle.

Dans une étude de développement embryofetal, les rats enceintes ont reçu eltrombopag aux doses de 0.8, 2 et 7 fois l'exposition clinique humaine (basé sur AUC). Les poids foetaux diminués et une augmentation légère en présence des côtes cervicales ont été observés à la plus haute dose qui a provoqué aussi la toxicité maternelle. Cependant, aucune évidence de malformations structurelles importantes n'a été observée.

Dans une étude de développement embryofetal dans les lapins enceintes a traité avec les doses eltrombopag orales de 0.1, 0.3 et 0.6 fois l'exposition clinique humaine (basé sur AUC) aucune évidence de fetotoxicity, embryolethality, ou teratogenicity a été observé.

Dans une étude de toxicité du développement pré et post-natale dans les rats enceintes (F0), aucun effet néfaste sur la fonction reproductrice maternelle ou sur le développement de la progéniture (F1) n'a été observé aux doses jusqu'à 2 fois l'exposition clinique humaine (basé sur AUC). Eltrombopag a été découvert dans le plasma de progéniture (F1). Les concentrations de plasma dans les chiots ont augmenté avec la dose (0.8 et 2 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC) suite à l'administration de médicament aux barrages F0.

8.3 Mères infirmières

On n'est pas connu si eltrombopag est excrété dans le lait humain. Puisque beaucoup de médicaments sont excrétés dans le lait humain et à cause du potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers de PROMACTA, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter PROMACTA la considération de l'importance de PROMACTA à la mère et aux avantages connus de soins infirmiers.

8.4 Utilisation de pédiatrie

La sécurité et l'efficacité de PROMACTA dans les patients de pédiatrie n'ont pas été établies.

8.5 Utilisation gériatrique

Des 106 patients dans 2 études cliniques randomisées de dose PROMACTA de 50 mgs, 22 % étaient 65 ans d'âge et plus vieux et 9 % étaient 75 ans d'âge et plus vieux. Aucune différence totale dans la sécurité ou l'efficacité n'a été observée entre les patients plus vieux et plus jeunes dans les études contrôlées du placebo, mais la plus grande sensibilité de certains individus plus vieux ne peut pas être exclue. En général, l'adaptation de dose pour un patient assez âgé devrait être prudente, en reflétant la plus grande fréquence d'hépatique diminué, fonction rénale, ou cardiaque et de la maladie d'élément ou d'autre thérapie de médicament.

8.6 Affaiblissement hépatique

La disposition de PROMACTA a été comparée dans les patients avec l'affaiblissement hépatique aux sujets avec la fonction hépatique normale. L'autorisation apparente de PROMACTA a été réduite d'environ 50 % dans les patients avec modéré et sévère (comme indiqué par la méthode D'enfant-Pugh) l'affaiblissement hépatique. Dans cette étude clinique qui n'a pas évalué d'effets de liant de protéine, la demi-vie de PROMACTA a été prolongée de 2 plis dans les patients avec l'affaiblissement hépatique modéré et sévère.

Pour les patients avec l'affaiblissement hépatique modéré et sévère, lancez PROMACTA à une dose réduite de 25 mgs dès que tous les jours [voir le Dosage et l'administration (2.1) et les Avertissements et les Précautions (5.1)].

8.7 Affaiblissement rénal

La sécurité et l'efficacité de PROMACTA dans les patients avec les degrés divers de fonction rénale n'ont pas été établies. Contrôlez de près des patients avec la fonction rénale diminuée en administrant PROMACTA.

10 SURDOSAGE

En cas de l'overdose, les comtes de plaquette peuvent augmenter excessivement et avoir pour résultat des complications thrombotic/thromboembolic. En cas d'une overdose, considérez l'administration orale d'un en métal cation-contenant la préparation, telle que le calcium, l'aluminium, ou les préparations de magnésium à chelate eltrombopag et limitez ainsi l'absorption. Contrôlez de près des comtes de plaquette. Le traitement réinitié avec PROMACTA conformément aux recommandations d'administration et de dosage [voit le Dosage et l'administration (2.2)].

Dans un rapport, un sujet a ingéré 5 000 mgs de PROMACTA et a été traité avec lavage gastrique, lactulose oral, liquides intraveineux, omeprazole, atropine, furosemide, calcium, dexamethasone et plasmapheresis. Le comte de plaquette du patient a augmenté à un maximum de 929 x 109/L à 13 jours suite à l'ingestion. Le patient a connu aussi des rougeurs, bradycardia, des élévations d'ALT/AST et une fatigue. Le comte de plaquette anormal et les anomalies d'essai de foie ont persisté depuis 3 semaines. Après suite de 2 mois, tous les événements avaient résolu sans sequelae.

On ne s'attend pas à ce que Hemodialysis améliore l'élimination de PROMACTA parce qu'eltrombopag n'est pas de façon significative rénalement excrété et est attaché hautement aux protéines de plasma.

11 DESCRIPTION

PROMACTA (eltrombopag) les Comprimés contiennent eltrombopag olamine, une petite molécule thrombopoietin (TPO) le récepteur agonist pour l'administration orale. Eltrombopag communique avec le domaine transmembrane du récepteur TPO (aussi connu comme cMpl) menant à la production de plaquette augmentée. Chaque comprimé contient eltrombopag olamine en quantité équivalente à 25 mgs ou à 50 mgs d'acide libre eltrombopag.

Eltrombopag olamine est un biphenyl hydrazone. Le nom chimique pour eltrombopag olamine est 3 '-{(2Z)-2-[1-(3,4-dimethylphenyl) -3-methyl-5-oxo-1,5-dihydro-4H-pyrazol-4-ylidene] hydrazino}-2 acide '-hydroxy-3-biphenylcarboxylic - 2-aminoethanol (1:2). Il a la formule C25H22N4O42 (C2H7NO) moléculaire. Le poids moléculaire est 564.65 pour eltrombopag olamine et 442.5 pour l'acide libre eltrombopag. Eltrombopag olamine a la formule structurelle suivante :

eltrombopag olamine structure chimique

Eltrombopag olamine est pratiquement insoluble dans le tampon aqueux à travers une gamme de ph de 1 à 7.4 et est sparingly soluble dans l'eau.

Les ingrédients inactifs de PROMACTA sont : Coeur de Comprimé : le magnésium stearate, mannitol, la cellulose microcristalline, povidone et l'amidon de sodium glycolate. Couche : hypromellose, le glycol polyéthylénique 400, le dioxyde de titane et FD&C le lac d'aluminium N° 6 Jaune ( le comprimé de 25 mgs), FD&C le lac d'aluminium N° 2 Bleu ( le comprimé de 50 mgs), ou le Noir D'oxyde Rouge et En fer D'oxyde En fer ( le comprimé de 75 mgs).

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

Eltrombopag est oralement bioavailable, le TPO-récepteur de la petite molécule agonist qui communique avec le domaine transmembrane du TPO-récepteur humain et des initiés indiquant des cascades qui incitent la prolifération et la différentiation de megakaryocytes des cellules de progéniteur de moelle osseuse.

12.2 Pharmacodynamics

Effets d'ECG : Il n'y a aucune indication d'un QT/QTc le prolongeant de l'effet de PROMACTA dans les doses jusqu'à 150 mgs tous les jours depuis 5 jours. Les effets de PROMACTA aux doses jusqu'à 150 mgs tous les jours depuis 5 jours (supratherapeutic les doses) sur l'intervalle QT/QTc ont été évalués dans un double aveugle, randomisé, le placebo - et positivement contrôlés (moxifloxacin 400 mgs, la dose orale simple) le procès croisé dans les sujets adultes en bonne santé. La sensibilité d'essai a été confirmée par le prolongement QTc significatif par moxifloxacin.

12.3 Pharmacokinetics

Une population pharmacokinetic l'analyse modèle suggère que le profil de pharmacokinetic pour eltrombopag suite à l'administration orale est le mieux décrit par un modèle de 2 compartiments. Basé sur ce modèle, les expositions estimées d'eltrombopag après l'administration aux patients avec ITP sont montrés dans la Table 3.

La table 3. Géométrique Moyen (les Intervalles de confiance de 95 %) du Plasma Permanent Eltrombopag Pharmacokinetic Parameters dans les Adultes Avec Idiopathic Thrombocytopenic Purpura
Régime de PROMACTA

AUC (0-τ)

(mcg.hr/mL)
50 mgs une fois tous les jours (N = 34)

91.9

(73.6, 115)
75 mgs une fois tous les jours (N = 26)

146

(122, 176)

 

Absorption : Eltrombopag est absorbé avec une concentration maximale se produisant 2 à 6 heures après l'administration orale. Basé sur l'excrétion urinaire et les produits biotransformation éliminés dans feces, on a estimé que l'absorption orale de matière liée du médicament suite à l'administration d'une dose de solution simple de 75 mgs était au moins 52 %.

Dans une étude clinique, une administration d'un 45 tours 75 dose du mg de PROMACTA avec un polyvalent cation-contenant l'antiacide (l'hydroxyde en aluminium de 1 524 mgs, le carbonate de magnésium de 1 425 mgs et le sodium alginate) le plasma diminué eltrombopag aUC0-∞ et Cmax de 70 %. La contribution de sodium alginate à cette action réciproque n'est pas connue [voir des Actions réciproques de Médicament (7.4)].

L'étiquette ouverte, randomisée, l'étude croisée a été conduite pour évaluer l'effet de nourriture sur le bioavailability d'eltrombopag. Un petit déjeuner haut et gros standard a diminué de façon significative du plasma eltrombopag aUC0-∞ d'environ 59 % et Cmax de 65 % et a retardé tmax par 1 heure. Le contenu de calcium de ce repas peut avoir contribué aussi à cette diminution dans l'exposition.

Distribution : La concentration d'eltrombopag dans les cellules de sang est environ 50 à 79 % de concentrations de plasma basées sur une étude de radiolabel. Les études in vitro suggèrent qu'eltrombopag est attaché hautement aux protéines de plasma humaines (> 99 %). Eltrombopag n'est pas un substrate pour p-glycoprotein (Pgp) ou OATP1B1.

Métabolisme : eltrombopag Absorbé est abondamment transformé par métabolisme, principalement par les sentiers en incluant le décolleté, l'oxydation et la conjugaison avec l'acide glucuronic, glutathione, ou cysteine. Dans une étude de radiolabel humaine, eltrombopag a représenté environ 64 % de plasma radiocarbon aUC0-∞. Les métabolites en raison de glucuronidation et d'oxydation ont été aussi découverts. Les études in vitro suggèrent que CYP 1A2 et 2C8 sont responsables du métabolisme oxidative d'eltrombopag. UGT1A1 et UGT1A3 sont responsables du glucuronidation d'eltrombopag.

Élimination : La route prédominante d'excrétion eltrombopag est via feces (59 %) et 31 % de la dose sont trouvés dans l'urine. Eltrombopag inchangé dans feces représente environ 20 % de la dose; eltrombopag inchangé n'est pas détectable dans l'urine. La demi-vie d'élimination de plasma d'eltrombopag est environ 21 à 32 heures dans les sujets en bonne santé et 26 à 35 heures dans les patients ITP.

Course : Basé tant sur l'analyse de non-compartiment que sur la population pharmacokinetic l'analyse, le plasma eltrombopag l'exposition était environ de 70 % plus haut dans quelques sujets asiatiques de japonais, chinois, Taiwanais et ascendance coréenne (c'est-à-dire, l'Habitant de l'Asie de l'Est) avec ITP en comparaison des sujets non-asiatiques qui étaient principalement caucasiens [voir le Dosage et l'administration (2.1)]. En plus, le pharmacodynamic (PD) la réponse à eltrombopag était semblable qualitativement dans les sujets asiatiques, mais la réponse PD absolue était un peu plus grande.

Une exposition eltrombopag systémique d'environ de 40 % plus haute dans les sujets afro-américains en bonne santé a été notée dans au moins une étude de pharmacologie clinique. L'effet d'ethnicité afro-américaine sur l'exposition et la sécurité rattachée et l'efficacité d'eltrombopag n'a pas été établi.

Sexe : les Résultats d'une population pharmacokinetic le modèle suggèrent que les mâles aient une autorisation eltrombopag apparente de 27 % plus grande que les femelles, après l'adaptation pour la différence de poids de corps.

Affaiblissement hépatique : le Plasma eltrombopag pharmacokinetics dans les sujets avec l'affaiblissement hépatique léger, modéré et sévère comparé aux sujets en bonne santé a été enquêté suite à l'administration d'une dose simple de 50 mgs d'eltrombopag. Le niveau d'affaiblissement hépatique était basé sur le score D'enfant-Pugh. Le plasma eltrombopag aUC0-∞ était de 41 % plus haut dans les sujets avec l'affaiblissement hépatique léger et 80 % à de 93 % plus haut dans les sujets avec modéré à l'affaiblissement hépatique sévère comparé avec les sujets en bonne santé. Une réduction correspondante de l'autorisation apparente a été aussi annoncée. L'impact d'affaiblissement hépatique était extrêmement variable entre les sujets. Eltrombopag délié les concentrations (actives) pour cela hautement la protéine s'est liée le médicament n'a pas été mesuré [voir le Dosage et l'administration (2.1) et l'Utilisation dans les Populations Spécifiques (8.6)].

Affaiblissement rénal : Les pharmacokinetics d'eltrombopag n'ont pas été établis dans les patients avec l'affaiblissement rénal [voir l'Utilisation dans les Populations Spécifiques (8.7)].

Actions réciproques de médicament : Cytochrome P450 : les études in vitro disent qu'eltrombopag est un inhibiteur de CYP2C8 et CYP2C9 comme mesuré utilisant paclitaxel et diclofenac comme la sonde substrates. Une étude clinique où 75 mgs PROMACTA ont été administrés tous les jours une fois depuis 7 jours à 24 sujets mâles en bonne santé n'a pas montré d'inhibition ou d'induction du métabolisme d'une combinaison de sonde substrates pour CYP 1A2 (la caféine), CYP2C19 (omeprazole), CYP2C9 (flurbiprofen), ou CYP3A4 (midazolam) dans les humains. Substrates de sonde pour CYP2C8 n'ont pas été évalués dans cette étude.

Les études in vitro suggèrent que CYP 1A2 et 2C8 sont responsables du métabolisme oxidative d'eltrombopag. Les études cliniques en évaluant l'effet de fort inducers ou les inhibiteurs de ces enzymes CYP responsables du métabolisme d'eltrombopag n'ont pas été conduites.

Transporteurs : les études in vitro ont démontré qu'eltrombopag est un inhibiteur de l'OATP1B1. L'administration de 75 mgs de PROMACTA une fois tous les jours depuis 5 jours avec un 45 tours 10 dose du mg de l'OATP1B1 substrate, rosuvastatin, à 39 sujets adultes en bonne santé a augmenté du plasma rosuvastatin aUC0-∞ de 55 % et Cmax de 103 % [voit des Actions réciproques de Médicament (7.2)].

UDP-glucuronosyltransferases (UGTs) : Voir des Actions réciproques de Médicament (7.3).

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Eltrombopag ne stimule pas de production de plaquette dans les rats, les souris, ou les chiens à cause de la spécificité de récepteur TPO unique. Les données de ces animaux ne modèlent pas complètement d'effets en humains.

Eltrombopag n'était pas cancérigène dans les souris aux doses jusqu'à 75 mgs/kg/jours ou dans les rats aux doses jusqu'à 40 mgs/kg/jours (les expositions jusqu'à 4 et 5 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC, respectivement).

Eltrombopag n'était pas mutagenic ou clastogenic dans un essai de mutation bactérien ou dans 2 dans les essais de vivo dans les rats (le micronoyau et la synthèse d'ADN surprise, 11 fois l'exposition clinique humaine basée sur Cmax). Dans la souris in vitro lymphoma l'essai, eltrombopag était très légèrement positif (<l'augmentation de 3 plis dans la fréquence de mutation).

Eltrombopag n'a pas affecté de fertilité femelle dans les rats aux doses jusqu'à 20 mgs/kg/jours (2 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC). Eltrombopag n'a pas affecté de fertilité mâle dans les rats aux doses jusqu'à 40 mgs/kg/jours , la plus haute dose évaluée (5 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC).

13.2 Pharmacologie/Toxicologie d'Animal

Eltrombopag est phototoxique et photoclastogenic in vitro. In vitro les effets de photoclastogenic ont été observés seulement lors des concentrations de médicament cytotoxic (15 mcg/mL) et à l'intensité d'exposition claire UV (30 MED, dose erythematous minimale). Aucune évidence de photoclastogenicity in vitro n'a été observée lors de plus hautes concentrations de médicament (jusqu'à 58.4 mcg/mL) et l'exposition claire UV de 15 MED. Il n'y avait aucune évidence de dans la phototoxicité cutanée vivo dans les souris, la toxicité photo-oculaire dans les rats ou la toxicité photo-oculaire dans les souris lors des expositions jusqu'à 11, 6 et 7 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC, respectivement.

Les cataractes liées du traitement ont été découvertes dans les rongeurs dans une dose - et la manière dépendante du temps. Lors de 7 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC, les cataractes ont été observées dans les souris après 6 semaines et dans les rats après 28 semaines de dosage. Lors de 5 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC, les cataractes ont été observées dans les souris après 13 semaines et dans les rats après 39 semaines de dosage. Les cataractes n'ont pas été observées dans les chiens après 52 semaines de doser (3 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC). La pertinence clinique de ces conclusions est inconnue [voir des Avertissements et des Précautions (5.7)].

La toxicité tubulaire rénale a été observée dans les études jusqu'à 14 jours dans la durée dans les souris et les rats lors des expositions qui étaient généralement associées à la morbidité et à la mortalité. La toxicité tubulaire a été aussi observée dans une étude de carcinogenicity orale de 2 années dans les souris aux doses de 25, 75 et 150 mgs/kg/jours. L'exposition à la dose la plus basse était 1.4 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC. Aucun effet semblable n'a été observé après 13 semaines lors des expositions plus grandes que les associés aux changements rénaux dans l'étude de 2 années, en suggérant que cet effet est tant la dose - que dépendant du temps. La toxicité tubulaire rénale n'a pas été observée dans les rats dans une étude de carcinogenicity de 2 années ou dans les chiens après 52 semaines lors des expositions 5 et 3 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC, respectivement.

Eltrombopag a produit l'hypertrophée hepatocellular dans les souris (7 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC), les rats (5 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC), les lapins (1.4 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC) et les chiens (4 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC) et hepatocellular vacuolation dans les rats (2 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC).

13.3 Toxicologie reproductrice et du Développement

Eltrombopag a été administré oralement aux rats enceintes dans une étude de développement embryofetal à 10, 20, ou 60 mgs/kg/jours (0.8, 2 et 7 fois l'exposition clinique humaine, respectivement, basé sur AUC). Les diminutions dans le gain de poids de corps maternel et la consommation de nourriture se sont produites dans le groupe de dose de 60 mgs/kg/jours. À cette dose maternellement toxique, les poids foetaux mâles et femelles ont été de façon significative réduits (6 % à 7 %) et il y avait une augmentation légère en présence des côtes cervicales, une variation foetale.

Dans une étude de développement embryofetal dans les lapins femelles accouplés, eltrombopag a été administré oralement à 30, 80, ou 150 mgs/kg/jours (0.1, 0.3 et 0.6 fois l'exposition clinique humaine, respectivement, basé sur AUC). Il n'y avait aucune évidence de fetotoxicity, embryolethality, ou teratogenicity à n'importe quelle dose.

Dans une étude de toxicité du développement pré et post-natale dans les rats enceintes (F0), aucun effet néfaste sur la fonction reproductrice maternelle ou sur le développement de la progéniture (F1) n'a été observé aux doses jusqu'à 2 fois l'exposition clinique humaine (basé sur AUC). Eltrombopag a été découvert dans le plasma de progéniture (F1). Les concentrations de plasma dans les chiots ont augmenté avec la dose (0.8 et 2 fois l'exposition clinique humaine basée sur AUC) suite à l'administration de médicament aux barrages F0.

14 ÉTUDES CLINIQUES

L'efficacité et la sécurité de PROMACTA dans les patients adultes avec ITP chronique ont été évaluées dans 2 études doubles aveugles, contrôlées du placebo randomisées et dans une étude d'extension de l'étiquette ouverte.

14.1 Les études 1 et 2

Dans les études 1 et 2, les patients qui avaient accompli au moins une thérapie ITP préalable et qui avait un comte de plaquette <30 x 109/L ont été randomisés au placebo quotidien ou à PROMACTA administré sur une période de traitement maximum de 6 semaines, suivies par 6 thérapie de semaines libres. Pendant les études, PROMACTA ou placebo ont été arrêtés si le comte de plaquette a excédé 200 x 109/L. Le point final d'efficacité primaire était le taux de réponse, défini comme un changement d'un comte de plaquette de ligne de base de <30 x 109/L à 50 x 109/L n'importe quand pendant la période de traitement.

L'âge moyen des patients était 50 ans et 60 % étaient la femelle. Environ 70 % des patients avaient reçu au moins 2 thérapies ITP préalables (principalement corticosteroids, immunoglobulins, rituximab, cytotoxic les thérapies, danazol et azathioprine) et 40 % des patients avaient subi splenectomy. Les comtes de plaquette de ligne de base moyens (environ 18 x 109/L) étaient semblables parmi tous les groupes de traitement.

Faites les études 1 a randomisé 114 patients (2:1) à 50 mgs PROMACTA ou placebo. Faites les études 2 a randomisé 117 patients (1:1:1:1) parmi le placebo ou un de trois régimes de dose de PROMACTA, 30 mgs, 50 mgs, ou 75 mgs chaque administré tous les jours.

La table 4 montre les résultats pour les groupes de placebo et les groupes de patients qui ont reçu le régime quotidien de 50 mgs de PROMACTA.

La table 4. Les études 1 et 2 Platelet Count Response (50 x 109/L) les Taux
Étude

PROMACTA

50 mgs Tous les jours
Placebo
143/73 (59 %) a6/37 (16 %)
219/27 (70 %) a3/27 (11 %)

ap <0.001 pour PROMACTA contre le placebo.

La réponse de comte de plaquette à PROMACTA était semblable parmi les patients qui avaient ou n'avaient pas subi splenectomy. En général, les augmentations dans les comtes de plaquette ont été découvertes 1 semaine suite à l'initiation de PROMACTA et à la réponse maximum observée après 2 semaines de thérapie. Dans le placebo et 50 groupe de dose du mg de PROMACTA, le médicament d'étude a été arrêté en raison d'une augmentation dans les comtes de plaquette à> 200 x 109/L à 3 % et à 27 % des patients, respectivement. La durée moyenne de traitement avec la 50 dose du mg de PROMACTA dans l'Étude 1 était 42 jours et l'Étude 2 était 43 jours.

De sept patients (trois dans le groupe de placebo et quatre dans le groupe qui a reçu PROMACTA) qui a subi des défis de hemostatic, les médications ITP supplémentaires ont été exigées dans tous les patients de groupe de placebo et aucun des patients n'a traité avec PROMACTA. Les procédures chirurgicales ont représenté la plupart des défis de hemostatic. La transfusion sanguine d'exigeant d'hémorragie s'est produite dans un patient de groupe de placebo et aucun patient n'a traité avec PROMACTA.

14.2 Étude d'extension

Les patients qui ont accompli n'importe quelle étude clinique préalable avec PROMACTA ont été inscrits à l'étiquette ouverte, l'étude du bras simple dans laquelle on a fait que les tentatives aient diminué la dose ou aient éliminé le besoin pour n'importe quel élément les médications d'ITP. PROMACTA a été administré à 109 patients; 74 a accompli 3 mois de traitement, 53 a accompli 6 mois et trois patients ont accompli 1 an de thérapie. Le comte de plaquette de ligne de base moyen était 18 x 109/L avant l'administration de PROMACTA. Les comtes de plaquette moyens à 3, 6 et 9 mois sur l'étude étaient 74 x 109/L, 67 x 109/L et 95 x 109/L, respectivement. La dose quotidienne moyenne de PROMACTA suite à 6 mois de thérapie était 50 mgs (n = 53); la dose quotidienne moyenne était aussi 50 mgs parmi les patients sans changement dans le régime de dose de PROMACTA plus de 2 mois ou plus de thérapie (n = 45).

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

Les comprimés de 25 mgs sont ronds, biconvex, les comprimés orange, enduits du film debossed avec GS NX3 et 25 sur un côté et sont disponibles dans les bouteilles de 30 : NDC 0007-4640-13.

Les comprimés de 50 mgs sont ronds, biconvex, les comprimés bleus, enduits du film debossed avec GS UFU et 50 sur un côté et sont disponibles dans les bouteilles de 30 : NDC 0007-4641-13.

Les comprimés de 75 mgs sont ronds, biconvex, les comprimés roses, enduits du film debossed avec GS FFS et 75 sur un côté et sont disponibles dans les bouteilles de 30 : NDC 0007-4642-13.

Le magasin à 25°C (77°F); les excursions permises à 15 ° à 30°C (59 ° à 86°F) [voient USP la Température de Pièce Contrôlée].

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Voir l'Indicateur de Médication FDA-approuvé.

17.1 Renseignements pour les Patients

Avant le traitement, les patients devraient comprendre complètement les risques et les avantages de PROMACTA. Informez du fait des patients que les risques associés à l'administration à long terme de PROMACTA sont inconnus et qu'ils doivent s'inscrire aux SOINS de PROMACTA, qui prévoit l'utilisation convenable de PROMACTA dans les patients ITP.

Informez des patients des risques suivants et des considérations pour PROMACTA :

  • La thérapie avec PROMACTA est administrée pour accomplir et maintenir le compte ≥50 x 109/L de plaquette comme nécessaire pour réduire le risque pour le saignement; PROMACTA n'est pas utilisé pour normaliser des comtes de plaquette.
  • La thérapie avec PROMACTA peut être associée aux anomalies de laboratoire hepatobiliary. Les épreuves de foie de sérum de moniteur (ALT, AST et bilirubin) avant l'initiation de PROMACTA, toutes les 2 semaine s pendant la phase d'adaptation de dose et mensuellement suite à l'établissement d'une dose ferme. Si bilirubin est élevé, exécutez fractionation.
  • Informez du fait des patients qu'ils devraient signaler n'importe lequel des signes suivants et symptômes de problèmes de foie à leur pourvoyeur de soins médicaux tout de suite.
    • yellowing de la peau ou les Blancs des yeux (la jaunisse),
    • l'assombrissement inhabituel de l'urine,
    • fatigue inhabituelle,
    • bonne douleur de région d'estomac supérieure.
  • La cessation suivante de PROMACTA, thrombocytopenia et de risque de saignement peut se développer qui est plus mauvais que cela connu avant la thérapie avec PROMACTA, particulièrement si PROMACTA est arrêté pendant que le patient est sur les agents d'antiplaquette ou les anticoagulants.
  • La thérapie avec PROMACTA augmente le risque de formation de fibre reticulin dans la moelle osseuse et la formation de fibre de plus peut progresser à la moelle fibrosis. La détection d'anomalies de cellule de sang périphériques peut nécessiter un examen de moelle osseuse.
  • Trop de PROMACTA peut avoir pour résultat des comtes de plaquette excessifs et un risque pour les complications thrombotic/thromboembolic.
  • PROMACTA stimule de certaines cellules de moelle osseuse pour faire des plaquettes et peut augmenter le risque pour la progression de sous-tendre MDS ou malveillances hematological.
  • Les comtes de plaquette et CBCs, en incluant des taches de sang périphériques, doivent être exécutés chaque semaine jusqu'à ce qu'une dose ferme de PROMACTA n'ait été accomplie; par la suite, les comtes de plaquette et CBCs, en incluant des taches de sang périphériques, doivent être exécutés mensuellement en prenant PROMACTA.
  • Les patients doivent être de près contrôlés avec les comtes de plaquette hebdomadaires et CBCs depuis au moins 4 semaines suite à la cessation de PROMACTA.
  • Même pendant la thérapie avec PROMACTA, les patients devraient continuer à éviter des situations ou des médications qui peuvent augmenter le risque pour le saignement.
  • On
  • doit conseiller aux patients de garder au moins un intervalle de 4 heures entre PROMACTA et aliments, compléments minéraux et antiacides qui contiennent cations polyvalent tel que le fer, le calcium, l'aluminium, le magnésium, le sélénium et le zinc.

PROMACTA est une marque inscrite de GlaxoSmithKline.

GlaxoSmithKline

Parc de Triangle de recherche, 27709 nord

©2009, GlaxoSmithKline. Tous droits réservés.

GUIDE DE MÉDICATION

PROMACTA ® (pro-MAC-ta)

(eltrombopag)

Comprimés

Lisez l'Indicateur de Médication qui vient avec PROMACTA avant que vous commencez à le prendre et chaque fois que vous recevez une recharge. Il peut y avoir des nouvelles informations. Ce Guide de Médication ne prend pas l'endroit de conversation avec votre pourvoyeur de soins médicaux de votre condition médicale ou traitement.

Quels sont les renseignements les plus importants je devrais être au courant de PROMACTA ?

PROMACTA peut provoquer des effets secondaires rares mais sérieux :

  • Problèmes de foie. PROMACTA peut endommager à votre foie et provoquer la maladie grave et la mort. Vous devez avoir des analyses de sang pour vérifier votre foie avant que vous commencez à prendre PROMACTA et pendant le traitement avec PROMACTA. Votre pourvoyeur de soins médicaux ordonnera ces analyses de sang. Dans certains cas le traitement de PROMACTA aurait besoin d'être arrêté. Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez n'importe lequel de ces signes et symptômes de problèmes de foie :
    • yellowing de la peau ou les Blancs des yeux (la jaunisse),
    • l'assombrissement inhabituel de l'urine,
    • fatigue inhabituelle,
    • bonne douleur de région d'estomac supérieure.
  • Les changements de moelle osseuse (a augmenté reticulin et moelle osseuse possible fibrosis). L'utilisation à long terme de PROMACTA peut provoquer des changements dans votre moelle osseuse. Ces changements peuvent mener aux cellules de sang anormales ou à votre corps faisant moins de cellules de sang. On appelle la forme légère d'entre ces que la moelle osseuse change “reticulin augmenté”. On n'est pas connu si cela peut progresser à "fibrosis" appelé d'une forme plus sévère. La forme légère ne peut provoquer aucun problème pendant que la forme sévère peut provoquer des problèmes de sang très graves. Les signes de changements de moelle osseuse peuvent se manifester comme les résultats anormaux dans vos analyses de sang. Votre pourvoyeur de soins médicaux décidera si les résultats d'analyse de sang anormaux signifient que vous devriez avoir des épreuves de moelle osseuse ou si vous devriez arrêter de prendre PROMACTA.
  • Aggraver le comte de plaquette sanguine bas (thrombocytopenia) et le risque de saignement peu de temps après l'arrêt de PROMACTA. Quand vous arrêtez de prendre PROMACTA, votre comte de plaquette sanguine bas (thrombocytopenia) peut devenir plus mauvais qu'avant que vous avez commencé à prendre PROMACTA. Ces effets arriveront probablement au cours de 4 semaines après que vous arrêtez de prendre PROMACTA. Les comtes de plaquette inférieurs pendant ce temps la période peut augmenter votre risque de saignement, surtout si vous prenez un sang les médecines plus minces ou autres qui affecte des plaquettes. Votre pourvoyeur de soins médicaux vérifiera vos décomptes de plaquette sanguine depuis au moins 4 semaines après que vous arrêtez de prendre PROMACTA. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite pour signaler n'importe qui le fait de vous faire facilement des bleus ou le saignement.
  • La haute plaquette compte et la plus haute chance pour les caillots sanguins. Vous pouvez avoir une plus haute chance de recevoir un caillot sanguin si votre comte de plaquette est trop haut pendant le traitement avec PROMACTA mais les caillots sanguins peuvent se produire avec les comtes de plaquette normaux ou même bas. Vous pouvez avoir des complications sévères ou mourir à cause de quelques formes de caillots sanguins, telles que les caillots qui voyagent aux poumons ou à cette cause des crises cardiaques ou des coups. Votre pourvoyeur de soins médicaux vérifiera vos décomptes de plaquette sanguine et changera votre dose ou arrêtera PROMACTA si vos comtes de plaquette deviennent trop hauts. Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez des signes et des symptômes d'un caillot sanguin dans la jambe, tels que l'enflure, la douleur, ou la tendresse dans votre jambe.
  • Le fait de se détériorer de cancers de sang. PROMACTA n'est pas pour l'utilisation dans les patients avec le cancer de sang ou une condition précancéreuse a appelé le syndrome myelodysplastic (MDS). Si vous avez une de ces conditions, PROMACTA peut aggraver votre cancer ou condition et peut vous faire mourir plus tôt.

Quand vous êtes traités PROMACTA, votre pourvoyeur de soins médicaux contrôlera de près votre dose de PROMACTA et d'analyses de sang, en incluant des comtes de plaquette et des épreuves de foie.

PROMACTA est disponible seulement par un programme appelé “les SOINS de PROMACTA”. Pour recevoir PROMACTA, vous devez parler à votre pourvoyeur de soins médicaux, comprendre les avantages et les risques de PROMACTA et accepter de vous inscrire dans les SOINS de PROMACTA.

  • Pendant la thérapie avec PROMACTA, votre pourvoyeur de soins médicaux peut changer votre dose de PROMACTA, selon le changement dans votre comte de plaquette sanguine. Vous devez faire faire des épreuves de comte de plaquette sanguine auparavant, pendant et après votre thérapie avec PROMACTA.
  • PROMACTA est utilisé pour essayer de garder votre comte de plaquette environ 50 000 par microlitre pour baisser votre risque pour le saignement. PROMACTA n'est pas utilisé pour rendre votre comte de plaquette normal.

Voir “Quels sont les effets secondaires possibles de PROMACTA ?” pour d'autres effets secondaires de PROMACTA.

Quel est PROMACTA ?

PROMACTA est une médecine de prescription utilisée pour traiter la plaquette sanguine basse compte sur les adultes avec chronique immunisé (idiopathic) thrombocytopenic purpura (ITP), quand d'autres médecines pour traiter votre ITP ou chirurgie pour enlever la rate n'ont pas travaillé assez bien.

PROMACTA est seulement :

  • prescrit par les pourvoyeurs de soins médicaux qui sont inscrits aux SOINS de PROMACTA.
  • donné aux gens qui sont inscrits aux SOINS de PROMACTA.

On n'est pas connu si PROMACTA travaille ou si c'est sûr dans les gens moins l'âge de 18 ans.

PROMACTA est pour le traitement de certains gens avec les comtes de plaquette bas provoqués par ITP chronique, pas les comtes de plaquette bas provoqués par d'autres conditions ou maladies.

Que devrais-je dire à mon pourvoyeur de soins médicaux avant de prendre PROMACTA ?

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous :

  • ayez des problèmes de foie
  • ayez ou avait un caillot sanguin
  • ayez une histoire de cataractes
  • ont eu la chirurgie pour enlever votre rate (splenectomy)
  • ayez un problème de moelle osseuse, en incluant un cancer de sang ou un Syndrome Myelodysplastic (MDS)
  • ayez des problèmes saignants
  • sont l'asiatique et vous avez du chinois, le japonais, le Taiwanais, ou l'ascendance coréenne, vous pouvez avoir besoin d'une dose inférieure de PROMACTA.
  • ayez autres conditions médicales
  • sont
  • enceintes, croient que vous pouvez être enceintes, ou projeter de devenir enceintes. On n'est pas connu si PROMACTA fera du mal à un bébé à venir.
    Enregistrement de grossesse : Il y a un enregistrement pour les femmes qui deviennent enceintes pendant le traitement avec PROMACTA. Si vous devenez enceintes, considérez cet enregistrement. Le but de l'enregistrement est de recueillir des renseignements de sécurité sur la santé d'entre vous et votre bébé. Contactez l'enregistrement aussitôt que vous vous rendez compte de la grossesse, ou demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux de contacter l'enregistrement pour vous. Vous et votre pourvoyeur de soins médicaux pouvez obtenir l'information et vous inscrire à l'enregistrement en appelant 1-888-825-5249.
  • sont l'allaitement maternel ou projettent d'allaiter. On n'est pas connu si PROMACTA passe dans votre lait de poitrine. Vous et votre pourvoyeur de soins médicaux devriez décider si vous prendrez PROMACTA ou allaiterez. Vous ne devriez pas faire tous les deux.

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux de toutes les médecines que vous prenez, en incluant des médecines de non-prescription et de prescription, des vitamines et des produits faits avec des herbes. PROMACTA peut affecter la voie un certain travail de médecines. Certaines d'autres médecines peuvent affecter la voie les travaux de PROMACTA.

Dites surtout à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous prenez :

  • de certaines médecines avaient l'habitude de traiter du haut cholestérol, appelé “statins”.
  • un sang médecine plus mince.

De certaines médecines peuvent empêcher PROMACTA de travailler correctement. Prenez PROMACTA 4 heures d'avant ou 4 heures après avoir pris ces produits :

  • les antiacides avaient l'habitude de traiter des ulcères de l'estomac ou une brûlure d'estomac.
  • les multivitamines ou les produits qui contiennent du fer, du calcium, de l'aluminium, du magnésium, un sélénium et du zinc qui peut être trouvé dans les compléments minéraux.

Demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous n'êtes pas sûrs si votre médecine est celui qui est énuméré au-dessus.

Savez les médecines que vous prenez. Gardez une liste d'entre eux et montrez-le à votre pourvoyeur de soins médicaux et pharmacien quand vous recevez une nouvelle médecine.

Comment devrais-je prendre PROMACTA ?

Pour recevoir PROMACTA, vous devez parler d'abord avec votre pourvoyeur de soins médicaux et comprendre les avantages et les risques de PROMACTA. Vous devez être d'accord avec et suivre toutes les instructions dans les SOINS de PROMACTA.

  • Avant que vous pouvez commencer à recevoir PROMACTA, votre pourvoyeur de soins médicaux va :
    • expliquez que PROMACTA SE SOUCIE à vous.
    • répondez à toutes vos questions à propos des SOINS de PROMACTA et de PROMACTA.
    • assurez-vous que vous lisez cet Indicateur de Médication PROMACTA.
    • faites-vous signer les SOINS de PROMACTA la Forme d'Enrôlement Patiente.
  • Prenez PROMACTA exactement comme votre pourvoyeur de soins médicaux vous dit. N'arrêtez pas d'utiliser PROMACTA sans parler avec votre pourvoyeur de soins médicaux d'abord. Ne changez pas votre dose ou programme pour prendre PROMACTA à moins que votre pourvoyeur de soins médicaux ne vous dise de le changer.
  • Prenez PROMACTA sur un estomac vide, 1 heure d'avant ou 2 heures après avoir mangé la nourriture.
  • Prenez PROMACTA au moins 4 heures d'avant ou 4 heures après avoir mangé de produits laitiers et le calcium a fortifié de jus.
  • Si vous manquez une dose de PROMACTA, attendez et prenez votre dose programmée suivante. Ne prenez pas plus qu'une dose de PROMACTA dans un jour.
  • Si vous prenez trop de PROMACTA, vous pouvez avoir une plus haute chance d'effets secondaires sérieux. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite.
  • Votre pourvoyeur de soins médicaux vérifiera votre décompte de plaquette chaque semaine et changera votre dose de PROMACTA comme nécessaire. Cela arrivera chaque semaine jusqu'à ce que votre pourvoyeur de soins médicaux décide que votre dose de PROMACTA peut rester le même. Après cela, vous aurez besoin d'avoir des analyses de sang chaque mois. Quand vous arrêtez de prendre PROMACTA, vous aurez besoin d'avoir des analyses de sang depuis au moins 4 semaines pour vérifier si votre comte de plaquette tombe trop bas.
  • Dites de n'importe qui le fait de faire facilement des bleus à votre pourvoyeur de soins médicaux ou le fait de saigner qui arrive pendant que vous prenez et après que vous arrêtez de prendre PROMACTA.

Que devrais-je éviter en prenant PROMACTA ?

Évitez des situations et des médecines qui peuvent augmenter votre risque de saignement.

Quels sont les effets secondaires possibles de PROMACTA ?

Promacta peut provoquer des effets secondaires sérieux.

  • Voir “Quels sont les renseignements les plus importants je devrais être au courant de PROMACTA ?”.
  • Les cataractes nouvelles ou aggravées (un assombrissement de la lentille dans l'oeil). Les cataractes nouvelles ou aggravées sont arrivées dans les gens prenant PROMACTA. Votre pourvoyeur de soins médicaux vérifiera vos yeux auparavant et pendant votre traitement avec PROMACTA. Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux de n'importe quels changements dans votre vue en prenant PROMACTA.

Les effets secondaires les plus communs de PROMACTA sont :

  • nausée
  • vomissement
  • lourd ou plus long que les périodes menstruelles normales
  • maux de muscle
  • les sensations de peau anormales telles que le fait de picoter, la démangeaison, ou le brûlage
  • indigestion
  • le fait de se faire facilement des bleus
  • le saignement dans le tissu qui couvre l'oeil et sous le côté de la paupière (la conjonctive).

Ceux-ci ne sont pas tous les effets secondaires possibles de PROMACTA. Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous avez un effet secondaire qui vous tracasse ou cela ne part pas. Pour plus de renseignements, demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien.

Appelez votre docteur pour le conseil médical des effets secondaires. Vous pouvez signaler des effets secondaires à FDA à 1-800-FDA-1088.

Comment devrais-je conserver des Comprimés PROMACTA ?

  • Le magasin à la température de pièce, 59oF à 86oF (15oC à 30oC).
  • Gardez PROMACTA et toutes les médecines de la portée d'enfants.

Quels sont les ingrédients dans PROMACTA ?

Ingrédient actif : eltrombopag olamine.

Ingrédients inactifs :

  • Coeur de comprimé : le Magnésium stearate, mannitol, la cellulose microcristalline, povidone et l'amidon de sodium glycolate.
  • Couche : Hypromellose, le glycol polyéthylénique 400, le dioxyde de titane et FD&C le lac d'aluminium N° 6 Jaune ( le comprimé de 25 mgs), FD&C le lac d'aluminium N° 2 Bleu ( le comprimé de 50 mgs), ou le Noir D'oxyde Rouge et En fer D'oxyde En fer ( le comprimé de 75 mgs).

Les renseignements généraux sur l'utilisation sûre et efficace de PROMACTA

Les médecines sont quelquefois prescrites pour les buts autre que les énumérés dans un Guide de Médication. N'utilisez pas PROMACTA pour une condition pour laquelle il n'a pas été prescrit. Ne donnez pas PROMACTA à d'autres gens même s'ils ont les mêmes symptômes que vous avez. Il peut leur faire du mal.

Ce Guide de Médication résume les renseignements les plus importants sur PROMACTA. Si vous voudriez plus de renseignements, conversation avec votre pourvoyeur de soins médicaux. Vous pouvez demander à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien pour les renseignements sur PROMACTA qui est écrit pour les professionnels de soins médicaux. Pour plus de renseignements vous pouvez appeler numéro vert 1-888-825-5249.

PROMACTA est une marque inscrite de GlaxoSmithKline.

Cet Indicateur de Médication a été approuvé par l'administration de Médicament et de Nourriture américaine.

GlaxoSmithKline

Parc de Triangle de recherche, 27709 nord

©2010, GlaxoSmithKline. Tous droits réservés.

Révisé : mars de 2010

PRM:3MG

Principal Comité d'Étalage

NDC 0007-4640-13

PROMACTA ®

(eltrombopag) Comprimés

25 mg*

30 Comprimés

Rx seulement

*Chaque comprimé contient eltrombopag olamine équivalent à 25 mgs d'acide libre eltrombopag.

La Loi fédérale exige le fait de dispenser de PROMACTA ® avec le Guide de Médication fourni cette bouteille.

Le magasin à 25oC (77oF); les excursions permises à 15o à 30oC (59o à 86oF).

Dosage : Voir l'accompagnement prescrire des renseignements.

Important : Utilisez des fermetures de sécurité en dispensant ce produit à moins qu'autrement ne dirigé par les médecins ou demandé par l'acheteur.

GlaxoSmithKline

RTP, NC 27709

Fait en Angleterre

10000000070831 révérend. 10/09

Étiquette de bouteille de 25 mgs

Principal Comité d'Étalage

NDC 0007-4641-13

PROMACTA ®

(eltrombopag) Comprimés

50 mg*

30 Comprimés

Rx seulement

*Chaque comprimé contient eltrombopag olamine équivalent à 50 mgs d'acide libre eltrombopag.

La Loi fédérale exige le fait de dispenser de PROMACTA ® avec le Guide de Médication fourni cette bouteille.

Le magasin à 25oC (77oF); les excursions permises à 15o à 30oC (59o à 86oF).

Dosage : Voir l'accompagnement prescrire des renseignements.

Important : Utilisez des fermetures de sécurité en dispensant ce produit à moins qu'autrement ne dirigé par les médecins ou demandé par l'acheteur.

GlaxoSmithKline

RTP, NC 27709

Fait en Angleterre

10000000070832 révérend. 10/09

Étiquette de bouteille de 50 mgs

Principal Comité d'Étalage

NDC 0007-4642-13

PROMACTA ®

(eltrombopag) Comprimés

75 mg*

30 Comprimés

Rx seulement

*Chaque comprimé contient eltrombopag olamine équivalent à 75 mgs d'acide libre eltrombopag.

La Loi fédérale exige le fait de dispenser de PROMACTA ® avec le Guide de Médication fourni cette bouteille.

Le magasin à 25oC (77oF); les excursions permises à 15o à 30oC (59o à 86oF).

Dosage : Voir l'accompagnement prescrire des renseignements.

Important : Utilisez des fermetures de sécurité en dispensant ce produit à moins qu'autrement ne dirigé par les médecins ou demandé par l'acheteur.

GlaxoSmithKline

RTP, NC 27709

Fait en Angleterre

10000000070833 révérend. 11/09

Étiquette de bouteille de 75 mgs


PROMACTA 
eltrombopag olamine  le comprimé, le film enduit
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0007-4640
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
ELTROMBOPAG OLAMINE (ELTROMBOPAG) ELTROMBOPAG OLAMINE25 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
MAGNÉSIUM STEARATE 
MANNITOL 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
POVIDONE 
AMIDON DE SODIUM TYPE DE GLYCOLATE UNE POMME DE TERRE 
HYPROMELLOSES 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 400 
DIOXYDE DE TITANE 
FD&C N° 6 JAUNE 
Caractéristiques de produit
CouleurORANGEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur10 millimètres
GoûtCode d'empreinte GS; NX3; 25
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10007-4640-1330 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02229124/11/2008

PROMACTA 
eltrombopag olamine  le comprimé, le film enduit
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0007-4641
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
ELTROMBOPAG OLAMINE (ELTROMBOPAG) ELTROMBOPAG OLAMINE50 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
MAGNÉSIUM STEARATE 
MANNITOL 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
POVIDONE 
AMIDON DE SODIUM TYPE DE GLYCOLATE UNE POMME DE TERRE 
HYPROMELLOSES 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 400 
DIOXYDE DE TITANE 
FD&C N° 2 BLEU 
Caractéristiques de produit
CouleurBLEUScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur10 millimètres
GoûtCode d'empreinte GS; UFU; 50
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10007-4641-1330 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02229124/11/2008

PROMACTA 
eltrombopag olamine  le comprimé, le film enduit
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0007-4642
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
ELTROMBOPAG OLAMINE (ELTROMBOPAG) ELTROMBOPAG OLAMINE75 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
MAGNÉSIUM STEARATE 
MANNITOL 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
POVIDONE 
AMIDON DE SODIUM TYPE DE GLYCOLATE UNE POMME DE TERRE 
HYPROMELLOSES 
GLYCOL POLYÉTHYLÉNIQUE 400 
DIOXYDE DE TITANE 
ROUGE D'OXYDE FERRIQUE 
OXYDE DE FERROSOFERRIC 
Caractéristiques de produit
CouleurROSEScore aucun score
FormeAUTOURGrandeur10 millimètres
GoûtCode d'empreinte GS; FFS; 75
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10007-4642-1330 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02229105/01/2009

L'étiqueteur - GlaxoSmithKline LLC (167380711)
Révisé : 12/2010GlaxoSmithKline LLC