ZOLINZA

ZOLINZA -  capsule de vorinostat  
Merck Sharp & Dohme Corp.

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser ZOLINZA en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour ZOLINZA.

ZOLINZA ® (vorinostat) les Capsules
Approbation américaine initiale : 2006


INDICATIONS ET USAGE

ZOLINZA est un histone deacetylase (HDAC) l'inhibiteur indiqué pour :

  • Le traitement de manifestations cutanées dans les patients avec la T-cellule cutanée lymphoma (CTCL) qui ont la maladie progressive, persistante ou périodique sur ou suite à deux thérapies systémiques. (1)

DOSAGE ET ADMINISTRATION

  • 400 mgs oralement une fois tous les jours avec la nourriture. (2.1)
  • Si le patient est intolérant à la thérapie, la dose peut être réduite à 300 mgs oralement une fois tous les jours avec la nourriture. Au besoin, la dose peut être plus loin réduite à 300 mgs une fois tous les jours avec la nourriture depuis 5 jours consécutifs chaque semaine. (2.2, 5)

FORMES DE DOSAGE ET FORCES

  • Capsules : 100 mgs (3)

CONTRE-INDICATIONS

  • Personne (4)

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • L'embolie pulmonaire et la thrombose de veine profonde ont été annoncées. Contrôlez le patient pour les signes pertinents et les symptômes. (5.1)
  • Thrombocytopenia lié de la dose et anémie se sont produits et peuvent exiger la modification de dose ou la cessation. (2.2, 5.2, 6)
  • Les dérangements de Gastrointestinal (par ex, la nausée, le vomissement et la diarrhée) ont été annoncés. Les patients peuvent exiger des antiémétiques, antidiarrheals et du liquide et un remplacement d'électrolyte (pour prévenir la déshydratation). (5.3, 6, 17.1)
  • L'hyperglycémie a été observée. L'adaptation de régime et/ou thérapie pour le glucose augmenté peut être nécessaire. (5.4, 5.5)
  • Les électrolytes de moniteur à la ligne de base et périodiquement pendant le traitement. (5.5)
  • Les comtes de cellule de sang de moniteur et les épreuves de chimie, en incluant des électrolytes, du glucose et un sérum creatinine, toutes les 2 semaines pendant les 2 premiers mois de thérapie et mensuellement par la suite. (5.5)
  • Thrombocytopenia sévère et saignement de gastrointestinal ont été annoncés avec l'utilisation d'élément de ZOLINZA et d'autres inhibiteurs HDAC (par ex, valproic l'acide). Comte de plaquette de moniteur. (5.6, 7.2)
  • Le mal foetal peut se produire quand administré avec une femme enceinte. Les femmes devraient être instruites du mal potentiel au foetus. (5.7)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

  • Les réactions défavorables les plus communes (l'incidence 20 %) sont la diarrhée, la fatigue, la nausée, thrombocytopenia, l'anorexie et dysgeusia. (6)


Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de Merck & Co., Inc., à 1-877-888-4231 ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch.


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

  • Anticoagulants Coumarin-dérivés : le Prolongement de temps prothrombin et de Rapport Normalisé international a été observé avec l'utilisation d'élément. Surveillez soigneusement. (7.1)


Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS et le fait d'étiqueter patient FDA-approuvé

Révisé : 10/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

1 INDICATIONS ET USAGE

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Dosage des renseignements

2.2 Modifications de dose

2.3 Dosage dans les Populations Spéciales

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4 CONTRE-INDICATIONS

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Thromboembolism

5.2 Hematologic

5.3 Gastrointestinal

5.4 Hyperglycémie

5.5 Surveillance : Essais de laboratoire

5.6 D'Autre Histone Deacetylase (HDAC) les Inhibiteurs

5.7 Grossesse

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1 Expérience d'Essais cliniques

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Anticoagulants Coumarin-dérivés

7.2 D'autres Inhibiteurs HDAC

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

8.3 Mères infirmières

8.4 Utilisation de pédiatrie

8.5 Utilisation gériatrique

8.6 Utilisez dans les Patients avec l'Affaiblissement Hépatique

8.7 Utilisez dans les Patients avec l'Affaiblissement Rénal

10 SURDOSAGE

11 DESCRIPTION

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

12.2 Pharmacodynamics

12.3 Pharmacokinetics

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

14 ÉTUDES CLINIQUES

15 RÉFÉRENCES

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1 Instructions

17.2 Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

1 INDICATIONS ET USAGE

ZOLINZA1 est indiqué pour le traitement de manifestations cutanées dans les patients avec la T-cellule cutanée lymphoma qui ont la maladie progressive, persistante ou périodique sur ou suite à deux thérapies systémiques.

2 DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1 Dosage des renseignements

La dose recommandée est 400 mgs oralement une fois tous les jours avec la nourriture.

Le traitement peut être continué aussi longtemps qu'il n'y a aucune évidence de maladie progressive ou de toxicité inacceptable.

Les capsules de ZOLINZA ne devraient pas être ouvertes ou écrasées [voir Comment Fourni/Stockage et Manipulant (16)].

2.2 Modifications de dose

Si un patient est intolérant à la thérapie, la dose peut être réduite à 300 mgs oralement une fois tous les jours avec la nourriture. La dose peut être plus loin réduite à 300 mgs une fois tous les jours avec la nourriture depuis 5 jours consécutifs chaque semaine, comme nécessaire.

2.3 Dosage dans les Populations Spéciales

Aucun renseignement n'est disponible dans les patients avec l'affaiblissement rénal ou hépatique [voir Pharmacokinetics (12.3)].

3 FORMES DE DOSAGE ET FORCES

 Les capsules de gélatine blanches, opaques, dures de 100 mgs avec “568” "plus de 100 mgs" imprimées dans la barre radiale dans l'encre noire sur le corps de capsule.

4 CONTRE-INDICATIONS

Personne

5 AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1 Thromboembolism

Comme l'embolie pulmonaire et la thrombose de veine profonde ont été annoncées comme les réactions défavorables, les médecins devraient être alertes aux signes et les symptômes de ces événements, particulièrement dans les patients avec une histoire préalable d'événements thromboembolic [voient des Réactions Défavorables (6)].

5.2 Hematologic

Le traitement avec ZOLINZA peut provoquer thrombocytopenia lié de la dose et anémie. Si la plaquette compte et/ou l'hémoglobine sont réduits pendant le traitement avec ZOLINZA, la dose devrait être modifiée ou la thérapie arrêtée. [Voir le Dosage et l'administration (2.2), les Avertissements et les Précautions (5.6) et les Réactions Défavorables (6).]

5.3 Gastrointestinal

Les dérangements de Gastrointestinal, en incluant la nausée, en vomissant et la diarrhée, ont été annoncés [voient des Réactions Défavorables (6)] et peut exiger l'utilisation d'antiémétique et de médications antidiarrheal. Le liquide et les électrolytes devraient être remplacés pour prévenir la déshydratation [voir des Réactions Défavorables (6.1)]. En préexistant à la nausée, le vomissement et la diarrhée devraient être suffisamment contrôlés avant la thérapie commençante avec ZOLINZA.

5.4 Hyperglycémie

L'hyperglycémie a été observée dans les patients recevant ZOLINZA [voir des Réactions Défavorables (6.1)]. Le glucose de sérum devrait être contrôlé, surtout dans les patients diabétiques ou potentiellement diabétiques. L'adaptation de régime et/ou thérapie pour le glucose augmenté peut être nécessaire.

5.5 Surveillance : Essais de laboratoire

La surveillance prudente de comtes de cellule de sang et les épreuves de chimie, en incluant des électrolytes, le glucose et le sérum creatinine, devraient être exécutées toutes les 2 semaines pendant les 2 premiers mois de thérapie et mensuellement par la suite. L'électrolyte surveillant devrait inclure le potassium, le magnésium et le calcium. Hypokalemia ou hypomagnesemia devraient être corrigés avant l'administration de ZOLINZA et la considération devrait être donnée à la surveillance du potassium et du magnésium dans les patients symptomatiques (par ex, les patients avec la nausée, le vomissement, la diarrhée, le déséquilibre liquide ou les symptômes cardiaques).

5.6 D'Autre Histone Deacetylase (HDAC) les Inhibiteurs

Thrombocytopenia sévère et saignement de gastrointestinal ont été annoncés avec l'utilisation d'élément de ZOLINZA et d'autres inhibiteurs HDAC (par ex, valproic l'acide). La plaquette de moniteur compte toutes les 2 semaines pendant les 2 premiers mois. [Voir des Actions réciproques de Médicament (7.2)].

5.7 Grossesse

Catégorie de grossesse D

ZOLINZA peut provoquer le mal foetal quand administré à une femme enceinte. Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée de ZOLINZA dans les femmes enceintes. Les résultats d'études d'animal indiquent que vorinostat traverse le délivre et est trouvé dans le plasma foetal aux niveaux jusqu'à 50 % de concentrations maternelles. Les doses jusqu'à 50 et 150 mgs/kg/jours ont été évalués dans les rats et les lapins, respectivement (~0.5 fois l'exposition humaine basée sur les heures AUC0-24). Les effets du développement liés du traitement en incluant des poids foetaux vivants moyens diminués, des ossifications incomplètes du crâne, la vertèbre thoracique, sternebra et les variations squelettiques (les côtes cervicales, les côtes surnuméraires, le comte vertébral et les variations d'arc sacrales) dans les rats à la plus haute dose de vorinostat évalués. Les réductions du poids foetal vivant moyen et d'une incidence élevée d'ossification incomplète du metacarpals ont été vues dans les lapins dosés à 150 mgs/kg/jours. Les aucuns niveaux d'effet observés (les NOËLS) pour ces conclusions n'étaient 15 et 50 mgs/kg/jours (<0.1 fois l'exposition humaine basée sur AUC) dans les rats et les lapins, respectivement. Une augmentation liée de la dose dans l'incidence de malformations de la vésicule biliaire a été notée dans tous les groupes de traitement de médicament dans les lapins contre le contrôle simultané. Si ce médicament est utilisé pendant la grossesse, ou si le patient devient enceinte en prenant ce médicament, le patient devrait être instruit du hasard potentiel au foetus.

6 RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Les réactions défavorables liées du médicament les plus communes peuvent être classifiées dans 4 complexes de symptôme : les symptômes de gastrointestinal (la diarrhée, la nausée, l'anorexie, la diminution de poids, le vomissement, la constipation), les symptômes constitutionnels (la fatigue, les fraîcheurs), hematologic les anomalies (thrombocytopenia, l'anémie) et les désordres de goût (dysgeusia, la bouche sèche). Les réactions défavorables liées du médicament sérieuses les plus communes étaient l'embolie pulmonaire et l'anémie.

6.1 Expérience d'Essais cliniques

La sécurité de ZOLINZA a été évaluée dans 107 patients CTCL dans deux bras simple les études cliniques dans lesquelles 86 patients ont reçu 400 mgs une fois tous les jours.

Les données décrites reflètent ci-dessous l'exposition à 400 mgs ZOLINZA une fois tous les jours dans les 86 patients pour un nombre moyen de 97.5 jours sur la thérapie (la gamme 2 à 480 + les jours). Dix-sept patients (de 19.8 %) ont été exposés au-delà de 24 semaines et 8 patients (de 9.3 %) ont été exposés au-delà de 1 an. La population de patients CTCL étudiés était 37 à 83 ans d'âge, femelle de 47.7 %, mâle de 52.3 % et noir blanc, de 16.3 % de 81.4 % et 1.2 % asiatique ou multiracial.

Puisque les essais cliniques sont conduits sous les conditions largement variables, les taux de réaction défavorables observés dans les essais cliniques d'un médicament ne peuvent pas être directement comparés aux taux dans les essais cliniques d'un autre médicament et peuvent ne pas refléter les taux observés en pratique.

Réactions Défavorables communes

La table 1 résume la fréquence de patients CTCL avec les événements défavorables spécifiques, sans tenir compte de la causalité, en utilisant le Cancer national les Critères de Terminologie communs dans l'Institut pour les Événements Défavorables (NCI-CTCAE, la version 3.0).

La table 1 : les Événements Défavorables Cliniques ou de Laboratoire Se produisant dans les Patients CTCL (L'incidence 10 % de patients)
ZOLINZA 400 mgs une fois tous les jours (N=86)
Événements défavorablesToutes les QualitésQualités 3-5*
n%n%
*
Aucune Qualité 5 événements n'a été annoncée.
Fatigue4552.333.5
Diarrhée4552.300.0
Nausée3540.733.5
Dysgeusia2427.900.0
Thrombocytopenia2225.655.8
Anorexie2124.422.3
Poids Diminué1820.911.2
Spasmes de muscle1719.822.3
Alopécie1618.600.0
Bouche sèche1416.300.0
Sang Creatinine Augmenté1416.300.0
Fraîcheurs1416.311.2
Vomissement1315.111.2
Constipation1315.100.0
Vertige1315.111.2
Anémie1214.022.3
Appétit diminué1214.011.2
Oedème périphérique1112.800.0
Mal de tête1011.600.0
Pruritus1011.611.2
Toux910.500.0
Infection Respiratoire supérieure910.500.0
Pyrexia910.511.2

Les fréquences de thrombocytopenia plus sévère, l'anémie [voit que les Avertissements et les Précautions (5.2)] et la fatigue ont été augmentés aux doses plus haut que 400 mgs une fois tous les jours de ZOLINZA.

Réactions Défavorables sérieuses

Les événements défavorables sérieux les plus communs, sans tenir compte de la causalité, dans les 86 patients CTCL dans deux études cliniques étaient l'embolie pulmonaire a annoncé à 4.7 % (4/86) des patients, squamous le carcinome de cellule a annoncé à 3.5 % (3/86) des patients et l'anémie a annoncé à 2.3 % (2/86) des patients. Il y avait des événements simples de cholecystitis, la mort (de la cause inconnue), la thrombose de veine profonde, enterococcal l'infection, exfoliative la dermatite, gastrointestinal l'hémorragie, l'infection, lobar la pneumonie, myocardial l'infarctus, ischemic le coup, pelvi-ureteric l'obstruction, la septicité, la blessure de moelle épinière, streptococcal bacteremia, la syncope, la T-cellule lymphoma, thrombocytopenia et l'obstruction ureteric.

Cessations

Des patients CTCL qui ont reçu 400 mgs une fois la dose quotidienne, 9.3 % (8/86) des patients ont arrêté ZOLINZA en raison des événements défavorables. Ces événements défavorables, sans tenir compte de la causalité, ont inclus l'anémie, angioneurotic l'oedème, asthenia, la douleur de poitrine, exfoliative la dermatite, la mort, la thrombose de veine profonde, ischemic le coup, la léthargie, l'embolie pulmonaire et la blessure de moelle épinière.

Modifications de dose

Des patients CTCL qui ont reçu 400 mgs une fois la dose quotidienne, 10.5 % (9/86) des patients ont exigé une modification de dose de ZOLINZA en raison des événements défavorables. Ces événements défavorables ont inclus le sérum augmenté creatinine, l'appétit diminué, hypokalemia, leukopenia, la nausée, neutropenia, thrombocytopenia et le vomissement. Le temps moyen au premier événement défavorable ayant pour résultat la réduction de dose était 42 jours (la gamme 17 à 263 jours).

Anomalies de laboratoire

Les anomalies de laboratoire ont été annoncées dans tous les 86 patients CTCL qui ont reçu la dose autrefois quotidienne de 400 mgs.

Le glucose de sérum augmenté a été annoncé comme une anomalie de laboratoire à 69 % (59/86) des patients CTCL qui ont reçu 400 mgs une fois la dose quotidienne; seulement 4 de ces anomalies étaient sévères (la Qualité 3). Le glucose de sérum augmenté a été annoncé comme un événement défavorable à 8.1 % (7/86) des patients CTCL qui ont reçu 400 mgs une fois la dose quotidienne. [Voir des Avertissements et des Précautions (5.4).]

Les augmentations transitoires dans le sérum creatinine ont été découvertes à 46.5 % (40/86) des patients CTCL qui ont reçu 400 mgs une fois la dose quotidienne. De ces anomalies de laboratoire, 34 étaient NCI CTCAE la Qualité 1, 5 étaient la Qualité 2 et 1 était la Qualité 3.

Proteinuria a été découvert puisqu'une anomalie de laboratoire (51.4 %) dans 38 de 74 patients a évalué. La signification clinique de cette conclusion est inconnue.

Déshydratation

Basé sur les rapports de déshydratation comme un événement défavorable lié du médicament sérieux dans les essais cliniques, les patients ont été donnés l'ordre boire au moins 2 L/day de liquides pour l'hydratation adéquate. [Voir des Avertissements et des Précautions (5.3, 5.5).]

Réactions défavorables dans les Patients Non-CTCL

Les fréquences d'événements défavorables individuels étaient plus hautes considérablement dans la population non-CTCL. Les événements défavorables sérieux liés du médicament ont annoncé dans la population non-CTCL qui n'ont pas été observés dans les événements simples inclus de la population CTCL de vision floue, asthenia, hyponatremia, hémorragie de tumeur, syndrome de Guillain-Barré, échec rénal, rétention urinaire, toux, hemoptysis, hypertension et vasculitis.

7 ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1 Anticoagulants Coumarin-dérivés

Le prolongement de temps prothrombin (PT) et de Rapport Normalisé international (INR) a été observé dans les patients recevant ZOLINZA concomitantly avec les anticoagulants coumarin-dérivés. Les médecins devraient contrôler soigneusement PT et INR dans les patients a administré concurremment ZOLINZA et dérivés coumarin.

7.2 D'autres Inhibiteurs HDAC

Thrombocytopenia sévère et saignement de gastrointestinal ont été annoncés avec l'utilisation d'élément de ZOLINZA et d'autres inhibiteurs HDAC (par ex, valproic l'acide). La plaquette de moniteur compte toutes les 2 semaines depuis les 2 premiers mois. [Voir des Avertissements et des Précautions (5.6).]

8 UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1 Grossesse

La Catégorie de grossesse D [Voit des Avertissements et des Précautions (5.7)]

8.3 Mères infirmières

On n'est pas connu si ce médicament est excrété dans le lait humain. Puisque beaucoup de médicaments sont excrétés dans le lait humain et à cause du potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers de ZOLINZA, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter le médicament, en tenant compte de l'importance du médicament à la mère.

8.4 Utilisation de pédiatrie

La sécurité et l'efficacité de ZOLINZA dans les patients de pédiatrie n'ont pas été établies.

8.5 Utilisation gériatrique

Du nombre total de patients avec CTCL dans les procès (N=107), 46 pour cent étaient 65 ans d'âge et fini, pendant que 15 pour cent étaient 75 ans d'âge et fini. Aucune différence totale dans la sécurité ou l'efficacité n'a été observée entre ces sujets et sujets plus jeunes et d'autre expérience clinique annoncée n'a pas identifié de différences en réponses entre les patients assez âgés et plus jeunes, mais la plus grande sensibilité de certains individus plus vieux ne peut pas être exclue.

8.6 Utilisez dans les Patients avec l'Affaiblissement Hépatique

Vorinostat n'a pas été évalué dans les patients avec l'affaiblissement hépatique. Comme vorinostat est principalement éliminé par le métabolisme, les patients avec l'affaiblissement hépatique devraient être traités avec la prudence. [Voir la Pharmacologie Clinique (12.3).]

8.7 Utilisez dans les Patients avec l'Affaiblissement Rénal

Vorinostat n'a pas été évalué dans les patients avec l'affaiblissement rénal. Cependant, l'excrétion rénale ne joue pas de rôle dans l'élimination de vorinostat. Les patients avec le fait de préexister à l'affaiblissement rénal devraient être traités avec la prudence. [Voir la Pharmacologie Clinique (12.3).]

10 SURDOSAGE

Aucune information spécifique n'est disponible sur le traitement de surdosage de ZOLINZA.

En cas de l'overdose, il est raisonnable d'employer les mesures d'un grand secours ordinaires, par ex, enlever la matière non absorbée de l'étendue gastrointestinal, employer la surveillance clinique et instituer la thérapie d'un grand secours, si exigé. On n'est pas connu si vorinostat est dialyzable.

11 DESCRIPTION

ZOLINZA contient vorinostat, qui est décrit chimiquement comme N-hydroxy-N '-phenyloctanediamide.

La formule empirique est C14H20N2O3. Le poids moléculaire est 264.32 et la formule structurelle est :

Image de Structure Chimique

Vorinostat est un blanc à la poudre orange clair. C'est très légèrement soluble dans l'eau, légèrement soluble dans l'éthanol, isopropanol et l'acétone, librement soluble dans dimethyl sulfoxide et insoluble dans le chlorure de méthylène. Il n'a aucun centre de chiral et est non-hygroscopic. La différentielle en lisant rapidement calorimetry a varié de 161.7 (endotherm) à 163.9°C. Le pH de solutions d'eau saturées de substance de médicament vorinostat était 6.6. On a résous que le pKa de vorinostat soit 9.2.

Chacun la capsule de ZOLINZA de 100 mgs pour l'administration orale contient 100 mgs vorinostat et les ingrédients inactifs suivants : la cellulose microcristalline, le sodium croscarmellose et le magnésium stearate. La coquille de capsule excipients est le dioxyde de titane, la gélatine et le sodium lauryl le sulfate.

12 PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1 Mécanisme d'Action

Vorinostat inhibe l'activité enzymatic de histone deacetylases HDAC1, HDAC2 et HDAC3 (la Classe I) et HDAC6 (la Classe II) lors des concentrations nanomolar (IC50 <86 nM). Ces enzymes catalysent l'enlèvement de groupes d'acétyle des résidus lysine de protéines, en incluant histones et de facteurs de transcription. Dans quelques cellules de cancer, il y a une surexpression de HDACs, ou un recrutement aberrant de HDACs aux facteurs de transcription oncogenic provoquant hypoacetylation du coeur nucleosomal histones. Hypoacetylation de histones est associé à une structure chromatin condensée et à une répression de transcription de gène. L'inhibition d'activité HDAC tient compte de l'accumulation de groupes d'acétyle sur le histone lysine les résidus ayant pour résultat une structure chromatin ouverte et une activation transcriptional. In vitro, vorinostat provoque l'accumulation d'acetylated histones et incite l'arrestation de cycle de cellule et/ou apoptosis de quelques cellules transformées. Le mécanisme de l'effet antineoplastic de vorinostat n'a pas été complètement caractérisé.

12.2 Pharmacodynamics

Electrophysiology Cardiaque

Une étude croisée randomisée, partiellement aveugle, contrôlée du placebo, de 2 périodes a été exécutée pour évaluer les effets d'une dose simple de 800 mgs de vorinostat sur l'intervalle QTc dans 24 patients avec le cancer avancé. Cette étude a été conduite pour évaluer l'impact de vorinostat sur la repolarisation ventricular. Le supérieur attaché de l'intervalle de confiance de 90 % du changement de la ligne de base d'intervalle QTc moyen réglé du placebo était moins de 10 msec au point de chaque fois à travers 24 heures. Basé sur ces résultats d'étude, l'administration d'un 45 tours supratherapeutic la dose de 800 mgs de vorinostat n'a pas l'air de prolonger l'intervalle QTc dans les patients avec le cancer avancé; cependant l'étude n'a pas inclus de contrôle positif pour démontrer la sensibilité d'essai. Dans l'administration publique, orale jeûnée d'une dose simple de 800 mgs de vorinostat avait pour résultat AUC moyen et Cmax et Tmax moyen de 8.6±5.7 M●hr et de 1.7±0.67 M et 2.1 (0.5-6) les heures, respectivement.

Dans les études cliniques dans les patients avec CTCL, trois de 86 patients CTCL ont exposé à 400 mgs dès qu'avait tous les jours la Qualité 1 (> 450-470 msec) ou 2 (> 470-500 msec ou augmentation de> 60 msec au-dessus de la ligne de base) les événements défavorables cliniques de prolongement QTc. Dans une analyse rétrospective de trois Phase 1 et deux études de la Phase 2, 116 patients avaient une ligne de base et au moins un ECG consécutif. Quatre patients avaient la Qualité 2 (> 470-500 msec ou augmentation de> 60 msec au-dessus de la ligne de base) et 1 patient avait la Qualité 3 (> 500 msec) le prolongement de QTc. Dans 49 patients non-CTCL de 3 essais cliniques qui avaient l'évaluation complète d'intervalle QT, 2 avait des mesures QTc de> 500 msec et 1 avaient un prolongement QTc de> 60 msec.

12.3 Pharmacokinetics

Absorption

Les pharmacokinetics de vorinostat ont été évalués dans 23 patients avec le cancer avancé rechuté ou réfractaire. Après l'administration orale d'une dose simple de 400 mgs de vorinostat avec un repas haut et gros, l'± région d'écart-type moyenne sous la courbe (AUC) et la concentration de sérum maximale (Cmax) et la médiane (la gamme) le temps à la concentration maximum (Tmax) étaient 5.5±1.8 µM●hr, 1.2±0.62 µM et 4 (2-10) les heures, respectivement.

Dans l'administration publique, orale jeûnée d'une dose simple de 400 mgs de vorinostat avait pour résultat AUC moyen et Cmax et Tmax moyen de 4.2±1.9 µM●hr et de 1.2±0.35 µM et 1.5 (0.5-10) les heures, respectivement. Donc, l'administration orale de vorinostat avec un repas haut et gros avait pour résultat une augmentation (33 %) dans la mesure d'absorption et une diminution modeste dans le taux d'absorption (Tmax a retardé 2.5 heures) comparé à l'état jeûné. Cependant, on ne s'attend pas à ce que ces petits effets soient cliniquement significatifs. Dans les essais cliniques de patients avec CTCL, vorinostat a été pris avec la nourriture.

À l'état ferme dans l'état mangé, l'administration orale de doses multiples de 400 mgs de vorinostat avait pour résultat AUC moyen et Cmax et un Tmax moyen de 6.0±2.0 µM●hr, 1.2±0.53 µM et 4 (0.5-14) les heures, respectivement.

Distribution

Vorinostat est environ 71 % attachés aux protéines de plasma humaines sur la gamme de concentrations de 0.5 à 50 µg/mL.

Métabolisme

Les sentiers importants de métabolisme vorinostat impliquent glucuronidation et hydrolyse suivie par β - l'oxydation. Les niveaux de sérum humains de deux métabolites, O-glucuronide de vorinostat et d'acide 4-anilino-4-oxobutanoic ont été mesurés. Les deux métabolites sont inactifs pharmacologiquement. Comparé à vorinostat, les expositions de sérum publiques fermes moyennes dans les humains de l'O-glucuronide de vorinostat et d'acide 4-anilino-4-oxobutanoic étaient de 4 plis et de 13 plis plus haut, respectivement.

Les études in vitro en utilisant le foie humain microsomes indiquent biotransformation négligeable par cytochromes P450 (CYP).

Excrétion

Vorinostat est éliminé principalement par le métabolisme avec moins de 1 % de la dose récupérée comme le médicament inchangé dans l'urine, en indiquant que l'excrétion rénale ne joue pas de rôle dans l'élimination de vorinostat. La récupération urinaire moyenne de deux métabolites pharmacologiquement inactifs à l'état ferme était 16±5.8 % de dose vorinostat comme l'O‑glucuronide de vorinostat et 36±8.6 % de dose vorinostat comme 4-anilino-4-oxobutanoic l'acide. La récupération urinaire totale de vorinostat et de ces deux métabolites a fait en moyenne de 52±13.3 % de dose vorinostat. La demi-vie terminale moyenne (t½) était ~2.0 heures tant pour vorinostat que pour le métabolite O-glucuronide, pendant que ce du métabolite acide 4-anilino-4-oxobutanoic était 11 heures.

Populations spéciales

Basé après une analyse d'exploration de données limitées, le sexe, la course et l'âge n'ont pas l'air d'avoir des effets significatifs sur le pharmacokinetics de vorinostat.

De pédiatrie

Vorinostat n'a pas été évalué dans les patients <18 ans d'âge.

Insuffisance hépatique

Vorinostat n'a pas été évalué dans les patients avec l'affaiblissement hépatique. [Voir l'Utilisation Dans les Populations Spécifiques (8.6).]

Insuffisance rénale

Vorinostat n'a pas été évalué dans les patients avec l'affaiblissement rénal. Cependant, l'excrétion rénale ne joue pas de rôle dans l'élimination de vorinostat. [Voir l'Utilisation Dans les Populations Spécifiques (8.7).]

Les effets de Pharmacokinetic de vorinostat avec d'autres agents

Vorinostat n'est pas un inhibiteur d'enzymes de transformant par métabolisme de médicament CYP dans le foie humain microsomes à l'état ferme Cmax de la dose de 400 mgs (Cmax de 1.2 µM contre IC50 de > 75 µM). Les études d'expression de gène dans hepatocytes humain ont découvert un peu de potentiel pour la suppression de CYP2C9 et d'activités CYP3A4 par vorinostat lors des concentrations plus haut (10 µM) que pharmacologiquement pertinent. Ainsi, on ne s'attend pas vorinostat affecter le pharmacokinetics d'autres agents. Comme vorinostat n'est pas éliminé via les sentiers CYP, il est prévu que vorinostat ne sera pas soumis aux actions réciproques de médicament du médicament quand co-administered avec les médicaments qui sont connus les inhibiteurs CYP ou inducers. Cependant, aucune étude clinique formelle n'a été conduite pour évaluer des actions réciproques de médicament avec vorinostat.

Les études in vitro indiquent que vorinostat n'est pas un substrate d'humain P-glycoprotein (P-gp). En plus, vorinostat n'a aucun effet inhibiteur sur le transport d'humain P-gp-mediated de vinblastine (un marqueur P-gp substrate) lors des concentrations de jusqu'à 100 M. Ainsi, vorinostat n'inhibera pas probablement P-gp lors de la concentration de sérum pharmacologiquement pertinente de 2 M (Cmax) dans les humains.

13 TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1 Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Les études de Carcinogenicity n'ont pas été exécutées avec vorinostat.

Vorinostat était mutagenic in vitro dans les essais de mutation contraires bactériens (l'épreuve d'Ames), a provoqué des égarements chromosomal in vitro dans l'ovaire de hamster chinois (CHO) les cellules et a augmenté l'incidence de micro-nucleated erythrocytes quand administré aux souris (l'Essai de Micronoyau de Souris).

Les effets sur le système reproducteur femelle ont été identifiés dans l'étude de fertilité orale quand les femelles ont été dosées depuis 14 jours avant de s'accoupler à travers le jour gestational 7. Les doses de 15, 50 et 150 mgs/kg/jours aux rats avaient pour résultat des expositions approximatives de 0.15, 0.36 et 0.70 fois l'exposition clinique attendue basée sur AUC. Les augmentations de personne à charge de dose dans les corpus lutea ont été notées à ≥15 mgs/kg/jours, qui avaient pour résultat des pertes de peri-implantation augmentées ont été notés à ≥50 mgs/kg/jours. À 150 mgs/kg/jours, il y avait des augmentations dans les incidences de foetus morts et dans les résorptions.

Aucun effet sur la performance reproductrice n'a été observé dans les rats masculins dosés (20, 50, 150 mgs/kg/jours; les expositions approximatives de 0.15, 0.36 et 0.70 fois l'exposition clinique attendue basée sur AUC), depuis 70 jours avant de s'accoupler avec les femelles non soignées. [Voir des Avertissements et des Précautions (5.7).]

14 ÉTUDES CLINIQUES

T-cellule Cutanée Lymphoma

Dans deux étiquette ouverte les études cliniques, les patients avec CTCL réfractaire ont été évalués pour déterminer leur taux de réponse à ZOLINZA oral. Une étude était le bras simple l'étude clinique et autres plusieurs régimes de dosage évalués. Dans les deux études, les patients ont été traités jusqu'à la progression de maladie ou la toxicité intolérable.

Étude 1

Dans l'étiquette ouverte, single‑arm, le multicentre a non-randomisé l'étude, 74 patients avec CTCL avancé ont été traités ZOLINZA à une dose de 400 mgs une fois tous les jours. Le point final primaire était le taux de réponse à ZOLINZA oral dans le traitement de maladie de peau dans les patients avec CTCL avancé (Le stade IIB et plus haut) qui avait la maladie progressive, persistante, ou périodique sur ou suite à deux thérapies systémiques. Les patients inscrits devraient avoir reçu, avoir été intolérants à ou pas un candidat à bexarotene. La mesure de maladie de peau a été quantitativement évaluée par les investigateurs utilisant une Sévérité modifiée l'Outil d'Évaluation Pondéré (la TAPE). L'investigateur a mesuré la région de surface de corps de total en pourcentage (%TBSA) la participation séparément pour les pièces, les plaques et les tumeurs dans 12 régions de corps en utilisant la paume du patient comme une "règle". Le total %TBSA pour chaque type de lésion a été multiplié par un facteur de lestant de sévérité (1=patch, 2=plaque et 4=tumor) et résumé pour tirer le score de TAPE. L'efficacité a été mesurée comme une Réponse Clinique Complète (CCR) défini comme aucune évidence de maladie, ou comme la Réponse Partielle (PR) défini comme une diminution de 50 % dans le score d'évaluation de peau de TAPE comparé à la ligne de base. Tant CCR que PR devaient être maintenus depuis au moins 4 semaines.

Les points finals d'efficacité secondaires ont inclus la durée de réponse, le temps à la progression et le temps à la réponse objective.

La population avait été exposée à une médiane de trois thérapies préalables (la gamme 1 à 12).

La table 2 résume les caractéristiques démographiques et les caractéristiques de maladie de l'Étude 1 population.

La table 2 : les Caractéristiques de Patient de Ligne de base (Tous les Patients Comme Traité)
Vorinostat
Caractéristiques (N=74)
Âge (année)
Moyen (SD) 61.2 (11.3)
Médiane (Gamme) 60.0 (39.0, 83.0)
Le sexe, n (le %)
Mâle 38 (51.4 %)
Femelle 36 (48.6 %)
Le stade de CTCL, n (le %)
IB 11 (14.9 %)
IIA 2 (2.7 %)
IIB 19 (25.7 %)
III 22 (29.7 %)
IVA 16 (21.6 %)
IVB 4 (5.4 %)
L'Origine de race, n (le %)
Asiatique 1 (1.4 %)
Noir 11 (14.9 %)
D'autre 1 (1.4 %)
Blanc 61 (82.4 %)
Le temps du Diagnostic CTCL Initial (l'année)
Médiane (Gamme) 2.6 (0.0, 27.3)
Caractéristiques cliniques
Le nombre de traitements systémiques préalables, la médiane (la gamme) 3.0 (1.0, 12.0)

Le taux de réponse d'objectif général était 29.7 % (22/74, CI de 95 % [19.7 à 41.5 %]) dans tous les patients a traité avec ZOLINZA. Dans les patients avec le Stade IIB et plus haut CTCL, le taux de réponse d'objectif général était 29.5 % (18/61). Un patient avec le Stade IIB CTCL a accompli un CCR. Les temps moyens à la réponse étaient 55 et 56 jours (la gamme 28 à 171 jours), respectivement dans la population totale et dans les patients avec le Stade IIB et plus haut CTCL. Cependant, dans les cas rares il a pris à 6 mois pour les patients pour accomplir une réponse objective à ZOLINZA.

La durée de réponse moyenne n'a pas été atteinte depuis que la majorité de réponses a continué au moment de l'analyse, mais a été estimée excéder 6 mois tant pour la population totale que dans les patients avec le Stade IIB et plus haut CTCL. Quand la fin de réponse a été définie comme une augmentation de 50 % dans le score de TAPE du nadir, la durée de réponse moyenne estimée était 168 jours et le temps moyen à la progression de tumeur était 202 jours.

En utilisant une augmentation de 25 % dans le score de TAPE du nadir comme le critère pour la progression de tumeur, le temps à la progression moyen estimé était 148 jours pour la population totale et 169 jours dans les 61 patients avec le Stade IIB et plus haut CTCL.

La réponse à n'importe quelle thérapie systémique précédente n'a pas l'air d'être prophétique de la réponse à ZOLINZA.

Étude 2

Dans l'étiquette ouverte, l'étude non-randomisée, ZOLINZA a été évalué pour déterminer le taux de réponse pour les patients avec CTCL qui étaient réfractaires ou intolérants à au moins un traitement. Dans cette étude, 33 patients ont été assignés à une de 3 cohortes : la Cohorte 1, 400 mgs une fois tous les jours; la Cohorte 2, 300 mgs deux fois par jour 3 jours/semaine; ou la Cohorte 3, 300 mgs deux fois par jour depuis 14 jours ont suivi par un reste de 7 jours (l'induction). Dans la Cohorte 3, si au moins une réponse partielle n'a pas été observée alors les patients ont été dosés avec un régime d'entretien de 200 mgs deux fois par jour. Le point final d'efficacité primaire, la réponse objective, a été mesuré par le 7‑point l'Évaluation Globale de Médecin (PGA) l'échelle. L'investigateur a évalué l'amélioration ou se détériorant dans la maladie totale comparée à la ligne de base basée sur l'impression clinique totale. L'index et le non-index les lésions cutanées aussi bien que les tumeurs cutanées, les noeuds de lymphe et toutes les autres manifestations de maladie ont été aussi évalués et inclus dans l'impression clinique totale. CCR a exigé la clairière de 100 % de toutes les conclusions et PR a exigé l'amélioration d'au moins 50 % des conclusions de maladie.

L'âge moyen était 67.0 ans (la gamme 26.0 à 82.0). Cinquante-cinq pour cent de patients étaient le mâle et 45 % de patients étaient la femelle. Quinze pour cent de patients avaient le Stade IA, IB, ou IIA CTCL et 85 % de patients avait le Stade IIB, III, IVA, ou IVB CTCL. Le nombre moyen de thérapies systémiques préalables était 4 (la gamme 0.0 à 11.0).

Dans tous les patients traités, la réponse objective était 24.2 % (8/33) dans la population totale, 25 % (7/28) dans les patients avec le Stade IIB ou plus haute maladie et 36.4 % (4/11) dans les patients avec le syndrome Sezary. Les taux de réponse totaux étaient 30.8 %, 9.1 % et 33.3 % dans la Cohorte 1, la Cohorte 2 et la Cohorte 3, respectivement. 300 mgs deux fois par jour le régime avaient la plus haute toxicité sans avantage clinique supplémentaire sur 400 mgs une fois le régime quotidien. Aucun CCR n'a été observé.

Parmi les 8 patients qui ont répondu pour étudier le traitement, le temps moyen à la réponse était 83.5 jours (la gamme 25 à 153 jours). La durée de réponse moyenne était 106 jours (la gamme 66 à 136 jours). Le temps moyen à la progression était 211.5 jours (la gamme 94 à 255 jours).

15 RÉFÉRENCES

  1. Alerte de NIOSH : le fait de Prévenir des expositions du métier à antineoplastic et à d'autres médicaments dangereux dans les cadres de soins médicaux. 2004. Le Département américain de santé et Services Humains, Service de Santé publique, Centres pour le Contrôle de Maladie et la Prévention, l'Institut national pour la Sécurité du Métier et la santé, DHHS (NIOSH) la Publication N° 2004-165.
  2. OSHA le Manuel Technique, TED 1-0.15A, la Section VI : le Chapitre 2. Le contrôle de l'Exposition du Métier aux Médicaments Dangereux. OSHA, 1999. http://www.osha.gov/dts/osta/otm/otm_vi/otm_vi_2.html
  3. NIH [2002]. Les recommandations de 1999 pour la manipulation sûre de médicaments cytotoxic. Le Département américain de santé et Services Humains, Service de Santé publique, Instituts nationaux de santé, la Publication N° 92-2621 de NIH.
  4. Société américaine de Pharmaciens de système de la Santé. (2006) les Directives ASHP sur la Manipulation des Médicaments Dangereux.
  5. Polovich, M., Blanc, J. M., & Kelleher, L.O. (rédacteurs). 2005. La chimiothérapie et les directives biotherapy et les recommandations pour la pratique (2ème. le rédacteur) Pittsburgh, Pennsylvanie : Oncology Société Infirmière.

16 COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

Les capsules de ZOLINZA, 100 mgs, sont des capsules de gélatine dures blanches, opaques avec “568” "plus de 100 mgs" imprimés dans la barre radiale dans l'encre noire sur le corps de capsule. Ils sont fournis comme suit :

NDC 0006‑0568-40.

Chaque bouteille contient 120 capsules.

Stockage et Manipulation

Le magasin à 20-25°C (68-77°F), les excursions permises entre 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.]

Les procédures pour la manipulation convenable et la disposition de médicaments d'anticancer devraient être considérées. Plusieurs directives sur ce sujet ont été publiées. {1-5} Il n'y a aucun accord général que toutes les procédures recommandées dans les directives sont nécessaires ou appropriées.

ZOLINZA (vorinostat) les capsules ne devrait pas être ouvert ou écrasé. On devrait éviter le contact direct de la poudre dans les capsules ZOLINZA avec la peau ou les membranes muqueuses. Si un tel contact se produit, lavez-vous tout à fait comme exposé dans les références. Le personnel devrait éviter que l'exposition aux capsules écrasées et/ou cassées [voit la Toxicologie Nonclinique (13.1)].

Manuf. pour : Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de
MERCK & CO., INC.
La Station de mouton, New Jersey 08889, les Etats-Unis

Fabriqué par :
Patheon, Inc.
Mississauga, Ontario, L5N du Canada 7K9

Imprimé aux Etats-Unis

9762604

LE RÉ de No. Breveté américain 38 506 E, 6 087 367

1Copyright © 2006, 2008, 2009 Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de Merck & Co., Inc.
Tous droits réservés

17 RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

[Voir le Patient FDA-approuvé Étiqueter (17.2)]

17.1 Instructions

Les patients devraient être donnés l'ordre boire au moins 2 L/day de liquide pour prévenir la déshydratation et devraient signaler rapidement le vomissement excessif ou la diarrhée à leur médecin. Les patients devraient être instruits des signes de thrombose de veine profonde et devraient s'entretenir leur médecin devrait n'importe quelle évidence de thrombose de veine profonde se développer. Les patients recevant ZOLINZA devraient chercher l'attention médicale immédiate si le saignement inhabituel se produit. Les capsules de ZOLINZA ne devraient pas être ouvertes ou écrasées.

Les patients devraient être donnés l'ordre lire l'insertion patiente soigneusement.

17.2 Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé

Renseignements patients
ZOLINZA ® (zo LINZ ah)
(vorinostat)
Capsules

Lisez les renseignements patients qui viennent avec ZOLINZA2 avant que vous commencez à le prendre et chaque fois que vous recevez une recharge. Il peut y avoir des nouvelles informations. Cette brochure est un résumé des renseignements pour les patients. Votre docteur ou pharmacien peuvent vous donner des renseignements supplémentaires. Cette brochure ne prend pas l'endroit de conversation avec votre docteur de votre condition médicale ou votre traitement.

Quel est ZOLINZA ?

ZOLINZA est une médecine de prescription utilisée pour traiter un type de T-cellule cutanée appelée de cancer lymphoma (CTCL) dans les patients quand le CTCL augmente, ne part pas, ou revient après le traitement avec d'autres médecines.

ZOLINZA n'a pas été étudié chez les enfants moins l'âge 18.

Que devrais-je dire à mon docteur avant de prendre ZOLINZA ?

Dites à votre docteur de toutes vos conditions médicales, en incluant si vous :

  • Ayez n'importe quelles allergies
  • Ont eu un caillot sanguin dans votre poumon (embolus pulmonaire)
  • Ont eu un caillot sanguin dans une veine (un vaisseau sanguin) n'importe où dans votre corps (la thrombose de veine profonde)
  • Ayez la nausée, le vomissement, ou la diarrhée
  • Ayez de la haute glycémie ou un diabète
  • Sont
  • enceintes ou projettent de devenir enceintes. ZOLINZA peut faire du mal à votre bébé à venir. ZOLINZA n'a pas été étudié dans les femmes enceintes. Si vous utilisez ZOLINZA pendant la grossesse, dites à votre docteur immédiatement.
  • Sont l'allaitement maternel ou projettent d'allaiter. On n'est pas connu si ZOLINZA passera dans votre lait de poitrine. Parlez à votre docteur de la meilleure façon de nourrir votre bébé pendant que vous prenez ZOLINZA.

Dites à votre docteur de toutes les médecines que vous prenez, en incluant des médecines de non-prescription et de prescription, des vitamines et des compléments faits avec des herbes. Quelques médecines peuvent affecter comment ZOLINZA travaille, ou ZOLINZA peut affecter comment vos autres médecines travaillent. Dites surtout à votre docteur si vous prenez :

  • Acide de Valproic : une médecine avait l'habitude de traiter des saisies. Votre docteur décidera si vous devriez continuer à prendre de l'acide valproic et pouvez vouloir évaluer votre sang plus fréquemment.
  • COUMADIN ® : (warfarin) ou autre sang plus mince. Demandez à votre docteur si vous n'êtes pas sûrs si vous prenez un sang plus mince. Votre docteur peut vouloir évaluer votre sang plus fréquemment.

Savez les médecines que vous prenez. Gardez une liste de vos médecines et montrez-le à votre docteur et pharmacien quand vous recevez une nouvelle médecine.

Comment devrais-je prendre ZOLINZA ?

  • Prenez ZOLINZA exactement comme votre docteur vous dit à.
  • Votre docteur vous dira combien de capsules ZOLINZA de prendre et quand les prendre.
  • Avalez chaque capsule entière. Ne mâchez pas ou cassez la capsule. Si vous ne pouvez pas avaler des capsules ZOLINZA entières, dire à votre docteur. Vous pouvez avoir besoin d'une différente médecine.
  • Prenez ZOLINZA avec la nourriture.
  • Si les capsules ZOLINZA sont par hasard ouvertes ou écrasées, ne touchez pas les capsules ou les contenus en poudre des capsules. Si la poudre d'une capsule ouverte ou écrasée monte dans votre peau ou dans vos yeux, lavez la région contactée bien avec l'abondance d'eau simple. Appelez votre docteur.
  • Buvez au moins huit verres de 8 onces de liquides chaque jour en prenant ZOLINZA. Le boire d'assez de liquides peut aider à diminuer les chances de perdre trop de liquide de votre corps (la déshydratation) surtout si vous avez des symptômes tels que la nausée, le vomissement ou la diarrhée en prenant ZOLINZA.
  • Si vous manquez une dose, le prenez aussitôt que vous vous souvenez. Si vous ne vous souvenez pas jusqu'à ce que ce soit presque le temps pour votre dose suivante, sautez juste la dose manquée. Prenez juste la dose suivante à votre temps régulier. Ne prenez pas deux doses de ZOLINZA en même temps.
  • Si vous prenez trop de ZOLINZA, appelez votre docteur, pièce d'urgence locale, ou empoisonnez le centre de contrôle tout de suite.
  • Votre docteur vérifiera vos décomptes de cellule de sang, glycémie, électrolytes de sang et d'autres chimies toutes les deux semaines depuis les deux premiers mois de votre traitement avec ZOLINZA et ensuite mensuellement. Votre docteur peut décider de faire d'autres épreuves pour vérifier votre santé comme nécessaire.
  • Si vous avez de la haute glycémie (l'hyperglycémie) ou le diabète, continuez à contrôler votre glycémie comme votre docteur vous dit à. Votre docteur aurait besoin de changer votre régime ou médecine pour aider à contrôler votre glycémie pendant que vous prenez ZOLINZA. Soyez sûrs de dire à votre docteur si vous êtes incapables de manger ou boire normalement en raison de la nausée, le vomissement ou la diarrhée.

Quels sont les effets secondaires possibles de ZOLINZA ?

ZOLINZA peut provoquer des effets secondaires sérieux. Dites à votre docteur tout de suite si vous avez n'importe lequel des symptômes suivants :

  • Les caillots sanguins dans les jambes (la thrombose de veine profonde)
    • enflure soudaine dans une jambe
    • la douleur ou la tendresse dans la jambe. La douleur peut être estimée seulement quand la réputation ou la promenade à pied.
    • la chaleur augmentée dans la région où l'enflure est.
    • la rougeur de peau ou le changement dans la couleur de peau
  • Les caillots sanguins qui voyagent aux poumons (embolus pulmonaire)
    • douleur de poitrine pointue soudaine
    • essoufflement
    • toux avec les sécrétions ensanglantées
    • le fait de suer
    • pouls rapide
    • évanouissement
    • sentiment inquiet
  • La déshydratation (la perte de trop de liquide du corps). Cela peut arriver si vous avez la nausée, le vomissement ou la diarrhée et ne pouvez pas boire de liquides bien.
  • Changements dans les analyses de sang : Votre docteur fera périodiquement des analyses de sang pour vérifier vos numérations globulaires et électrolytes.
    • Globules rouges bas. Les globules rouges bas peuvent vous faire se sentir fatigués et devenir fatigués facilement. Vous pouvez sembler pâles et vous sentir un peu avant de l'haleine.
    • Plaquettes basses. Les plaquettes basses peuvent provoquer le saignement inhabituel ou le fait de se faire facilement des bleus sous la peau. Parlez à votre docteur tout de suite si cela arrive.
  • La haute glycémie (le glucose de sang). Si vous avez de la haute glycémie ou un diabète, contrôlez votre glycémie fréquemment comme dirigé par votre docteur. Dites à votre docteur tout de suite si votre glycémie est plus haute que normal.

En plus, les effets secondaires les plus communs avec ZOLINZA incluent :

  • L'estomac et les problèmes intestinaux, en incluant la diarrhée, la nausée, le vomissement, la perte d'appétit, constipation et perte de poids
  • Fatigue
  • Vertige
  • Mal de tête
  • Les changements dans la voie les choses goûtent et la bouche sèche
  • Maux de muscle
  • Alopécie
  • Fraîcheurs
  • Fièvre
  • Infection respiratoire supérieure
  • Toux
  • L'augmentation dans le sang creatinine
  • En se gonflant dans le pied, la cheville et la jambe
  • Démangeaison

Dites à votre docteur si vous avez un effet secondaire qui vous tracasse ou cela ne part pas.

Ceux-ci ne sont pas tous les effets secondaires possibles de ZOLINZA. Pour plus de renseignements, demandez à votre docteur ou pharmacien.


Renseignements généraux sur ZOLINZA

Les médecines sont quelquefois prescrites pour les conditions qui ne sont pas mentionnées dans les brochures d'information patientes. N'utilisez pas ZOLINZA pour une condition pour laquelle il n'a pas été prescrit. Ne donnez pas ZOLINZA à d'autres gens, même s'ils ont les mêmes symptômes que vous avez. Il peut leur faire du mal.


Gardez ZOLINZA et toutes les médecines de la portée d'enfants.

Cette brochure résume les renseignements les plus importants sur ZOLINZA. Si vous voudriez savoir plus de renseignements, parlez à votre docteur. Vous pouvez demander à votre docteur ou pharmacien pour les renseignements sur ZOLINZA qui est écrit pour les professionnels de la santé.


Quels sont les ingrédients dans ZOLINZA ?

Ingrédient actif : vorinostat

Ingrédients inactifs : la cellulose microcristalline, le sodium croscarmellose et le magnésium stearate. Les ingrédients inactifs dans la coquille de capsule sont le dioxyde de titane, la gélatine et le sodium lauryl le sulfate.


Comment devrais-je conserver ZOLINZA ?

Conservez ZOLINZA à la température de pièce, 68°F à 77°F (20°C à 25°C).

Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de
MERCK & CO., INC.
La Station de mouton, New Jersey 08889, les Etats-Unis

Publié : octobre de 2010

9762604

2Copyright © 2006, 2009 Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de Merck & Co., Inc.
Tous droits réservés


C'est un échantillon représentatif de l'emballage. Voir s'il vous plaît Comment la section Fournie pour une liste complète d'emballage disponible.

LE PRINCIPAL COMITÉ D'ÉTALAGE - l'Étiquette de Bouteille 100 mgs

Zolinza ®
(vorinostat) capsules

Chaque capsule contient 100 mgs vorinostat.

Rx seulement

120 Capsules

100 mgs

NDC 0006-0568-40

Le magasin à 20-25°C (68-77°F), les excursions permises entre 15-30°C (59-86°F). [Voir USP la Température de Pièce Contrôlée.]

DOSAGE ADULTE ORDINAIRE : Voir la circulaire assortie.

On devrait éviter le contact direct de la poudre dans les capsules ZOLINZA avec la peau ou les membranes muqueuses. (Voir la circulaire assortie.)

Manuf. pour : Merck Sharp & Dohme Corp, une filiale de
MERCK & CO., INC.
La Station de mouton, New Jersey 08889, les Etats-Unis

Manuf. par :
Patheon, Inc.
Mississauga, Ontario, L5N du Canada 7K9

Formulé au Canada

9723103
120 | N° 3883

Étiquette de bouteille 100 mgs

ZOLINZA 
vorinostat  capsule
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0006-0568
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
VORINOSTAT (VORINOSTAT) VORINOSTAT100 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
GÉLATINE 
MAGNÉSIUM STEARATE 
CELLULOSE, MICROCRISTALLINE 
SODIUM DE CROSCARMELLOSE 
SODIUM SULFATE DE LAURYL 
DIOXYDE DE TITANE 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANC (blanc, opaque) Score aucun score
FormeCAPSULE (CAPSULE) Grandeur16 millimètres
GoûtCode d'empreinte 568; 100; mg
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10006-0568-40120 CAPSULE Dans 1 BOUTEILLEPersonne

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02199106/10/2006

Étiqueteur - Merck Sharp & Dohme Corp. (001317064)
Établissement
NomAdresseID/FEIOpérations
Patheon Inc., Opérations de région de Toronto243790024FABRICATION
Révisé : 10/2010Merck Sharp & Dohme Corp.