SPRYCEL

SPRYCEL  -  comprimé de dasatinib  
E.R. Squibb & Sons, L.L.C.

----------

LES POINTS CULMINANTS DE PRESCRIRE DES RENSEIGNEMENTS
Ces points culminants n'incluent pas tous les renseignements avait besoin d'utiliser SPRYCEL en toute tranquillité et efficacement. Voir de pleins renseignements prescrivants pour SPRYCEL.


SPRYCEL ® (dasatinib) le Comprimé pour l'Utilisation Orale
Approbation américaine initiale : 2006


CHANGEMENTS IMPORTANTS RÉCENTS

Les indications et l'Usage (1)   10/2010

Le dosage et l'administration,
      L'Adaptation de dosage pour les Réactions Défavorables (2.3)   10/2010

Les avertissements et les Précautions,
      Le saignement des Événements Apparentés (5.2)   10/2010
      L'Arrêt du coeur de Congestive, Ventricular Gauche
         Le dysfonctionnement et l'Infarctus Myocardial (5.5)   10/2010


INDICATIONS ET USAGE

SPRYCEL est un inhibiteur kinase indiqué pour le traitement de

  • les adultes nouvellement diagnostiqués avec Philadelphie positive du chromosome (le Ph +) la leucémie myeloid chronique (CML) dans la phase chronique. Le procès est en cours et les données de plus seront tenues de déterminer le résultat à long terme. (1, 14)
  • les adultes avec chronique, accéléré, ou myeloid ou lymphoid font sauter le Ph de phase + CML avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie préalable en incluant imatinib. (1, 14)
  • les adultes avec Philadelphie la leucémie lymphoblastic aiguë positive du chromosome (le Ph + TOUS) avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie préalable. (1, 14)

DOSAGE ET ADMINISTRATION

  • Phase chronique CML : 100 mgs une fois tous les jours. (2)
  • La phase accélérée CML, myeloid ou lymphoid font sauter la phase CML, ou le Ph + TOUS : 140 mgs une fois tous les jours. (2)

Administré oralement, avec ou sans un repas. Les comprimés ne devraient pas être écrasés ou coupés. (2)


FORMES DE DOSAGE ET FORCES

Comprimés : 20 mgs, 50 mgs, 70 mgs, 80 mgs, 100 mgs et 140 mgs (3, 16)


CONTRE-INDICATIONS

Personne. (4)


AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

  • Myelosuppression : thrombocytopenia sévère, neutropenia et anémie peuvent se produire et exiger l'interruption de dose ou la réduction. Moniteur numérations globulaires complètes régulièrement. (2.3, 5.1, 6.1)
  • Le saignement des Événements Apparentés (surtout associé à thrombocytopenia sévère) : CNS et hémorragies gastrointestinal, en incluant des fatalités, se sont produits. L'hémorragie sévère peut exiger des interruptions de traitement et des transfusions sanguines. Utilisez SPRYCEL avec la prudence dans les patients exigeant des médications qui inhibent la fonction de plaquette ou les anticoagulants. (5.2, 6.1)
  • Rétention liquide : SPRYCEL est associé à la rétention liquide, quelquefois sévère, en incluant ascites, l'oedème et pleural et les effusions pericardial. Débrouillez-vous avec les mesures de soin d'un grand secours appropriées. (5.3, 6.1)
  • Prolongement de QT : Utilisez SPRYCEL avec la prudence dans les patients qui ont ou peuvent développer le prolongement de l'intervalle QT. (5.4)
  • L'Arrêt du coeur de Congestive, le Dysfonctionnement Ventricular Gauche et l'Infarctus Myocardial : Contrôlez des patients pour les signes et les symptômes en harmonie avec le dysfonctionnement cardiaque et le plaisir convenablement. (5.5, 6.1)
  • Le mal foetal peut se produire quand administré avec une femme enceinte. On devrait conseiller aux femmes du hasard potentiel au foetus et éviter de devenir enceinte. (5.6, 8.1)

RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Les réactions défavorables les plus communes (10 %) dans les patients avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML ont inclus myelosuppression, rétention liquide, diarrhée, mal de tête, musculoskeletal la douleur et les rougeurs. Les réactions défavorables les plus communes (20 %) dans les patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable ont inclus myelosuppression, événements de rétention liquides, diarrhée, mal de tête, dyspnée, rougeurs de peau, fatigue, nausée et hémorragie. (6.1)


Pour signaler des RÉACTIONS DÉFAVORABLES SOUPÇONNÉES, contactez le Bristol-Myers Squibb à 1-800-721-5072 ou FDA à 1-800-FDA-1088 ou à www.fda.gov/medwatch


ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

  • Inhibiteurs de CYP3A4 : Peut augmenter des niveaux de médicament dasatinib et devrait être évité. Si coadministration ne peut pas être évité, le moniteur de près et considérer la réduction la dose de SPRYCEL. (2.1, 7.1)
  • CYP3A4 Inducers : Peut diminuer des niveaux de médicament dasatinib. Si on ne peut pas éviter coadministration, considérer l'augmentation la dose de SPRYCEL. (2.1, 7.2)
  • Antiacides : Peut diminuer des niveaux de médicament dasatinib. Évitez l'administration simultanée. Si nécessaire, administrez l'antiacide au moins 2 heures avant ou 2 heures après la dose de SPRYCEL. (7.2)
  • Inhibiteurs de Pompe de H2Antagonists/Proton : Peut diminuer des niveaux de médicament dasatinib. Considérez des antiacides à la place des antagonistes H2 ou des inhibiteurs de pompe protoniques. (7.2)

UTILISEZ DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

  • Affaiblissement hépatique : Utilisez SPRYCEL avec la prudence dans les patients avec l'affaiblissement hépatique. (8.6)


Voir 17 pour les RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS et le fait d'étiqueter patient FDA-approuvé

Révisé : 10/2010

PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS : CONTENTS*
* Les sections ou les paragraphes omis des pleins renseignements prescrivants ne sont pas énumérés

1   INDICATIONS ET USAGE

2   DOSAGE ET ADMINISTRATION

2.1   Modification de dose

2.2   Escalade de dose

2.3   Adaptation de dose pour les Réactions Défavorables

3   FORMES DE DOSAGE ET FORCES

4   CONTRE-INDICATIONS

5   AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1   Myelosuppression

5.2   Saignement des Événements Apparentés

5.3   Rétention liquide

5.4   Prolongement de QT

5.5   L'Arrêt du coeur de Congestive, le Dysfonctionnement Ventricular Gauche et l'Infarctus Myocardial

5.6   Utilisez dans la Grossesse

6   RÉACTIONS DÉFAVORABLES

6.1   Leucémie Myeloid Chronique (CML)

6.2   Philadelphie la Leucémie Lymphoblastic Aiguë positive du Chromosome (le Ph + TOUS)

6.3   Données supplémentaires des Essais cliniques

6.4   Post-marketing de l'Expérience

7   ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1   Les médicaments Qui Peuvent des Concentrations d'Increase Dasatinib Plasma

7.2   Les médicaments Qui Peuvent des Concentrations de Decrease Dasatinib Plasma

7.3   Les médicaments Qui Peuvent faire Changer Leur Concentration de Plasma Par Dasatinib

8   UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1   Grossesse

8.3   Mères infirmières

8.4   Utilisation de pédiatrie

8.5   Utilisation gériatrique

8.6   Affaiblissement hépatique

8.7   Affaiblissement rénal

10   SURDOSAGE

11   DESCRIPTION

12   PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1   Mécanisme d'Action

12.3   Pharmacokinetics

13   TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1   Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

14   ÉTUDES CLINIQUES

14.1   Phase Chronique nouvellement Diagnostiquée CML

14.2   Imatinib CML Résistant ou Intolérant ou Ph + TOUS

15   RÉFÉRENCES

16   COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

16.1   Comment Fourni

16.2   Stockage

16.3   La manipulation et Disposition

17   RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

17.1   Saignement

17.2   Myelosuppression

17.3   Rétention liquide

17.4   Grossesse

17.5   Plaintes de Gastrointestinal

17.6   Douleur

17.7   Fatigue

17.8   Rougeurs

17.9   Lactose

17.10   Dose Manquée

Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé


PLEINS RENSEIGNEMENTS PRESCRIVANTS

1   INDICATIONS ET USAGE

SPRYCEL ® (dasatinib) est indiqué pour le traitement d'adultes avec

  •  Philadelphie nouvellement diagnostiquée positive du chromosome (le Ph +) la leucémie myeloid chronique (CML) dans la phase chronique. L'efficacité de SPRYCEL est basée sur la réponse cytogenetic et les taux de réponse moléculaires importants [voient des Études Cliniques (14.1)]. Le procès est en cours et les données de plus seront tenues de déterminer le résultat à long terme.
  • chronique, accéléré, ou myeloid ou lymphoid font sauter le Ph de phase + CML avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie préalable en incluant imatinib.
  • Philadelphie la leucémie lymphoblastic aiguë positive du chromosome (le Ph + TOUS) avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie préalable.

2   DOSAGE ET ADMINISTRATION

Le dosage de départ recommandé de SPRYCEL pour la phase chronique CML est 100 mgs administrés oralement une fois tous les jours. Le dosage de départ recommandé de SPRYCEL pour la phase accélérée CML, myeloid ou phase de souffle de lymphoid CML, ou le Ph + TOUT est 140 mgs administrés oralement une fois tous les jours. Les comprimés ne devraient pas être écrasés ou coupés; on devrait les avaler entier. SPRYCEL peut être pris avec ou sans un repas, le matin ou le soir.

Dans les études cliniques, le traitement avec SPRYCEL a été continué jusqu'à la progression de maladie ou jusqu'à plus ne toléré par le patient. L'effet d'arrêter le traitement après l'accomplissement d'une réponse cytogenetic complète (CCyR) n'a pas été enquêté.

2.1   Modification de dose

Élément Fort CYP3A4 inducers : L'utilisation d'élément fort CYP3A4 inducers peut diminuer des concentrations de plasma dasatinib et devrait être évité (eg, dexamethasone, phenytoin, carbamazepine, rifampin, rifabutin, le phénobarbital). La rue John Wort peut diminuer des concentrations de plasma dasatinib imprévisiblement et devrait être évitée. Si les patients doivent être coadministered fort CYP3A4 inducer, basé sur les études de pharmacokinetic, une augmentation de dose SPRYCEL devrait être considérée. Si la dose de SPRYCEL est augmentée, le patient devrait être contrôlé soigneusement pour la toxicité [voir des Actions réciproques de Médicament (7.2)].

Élément Forts inhibiteurs CYP3A4 : les inhibiteurs de CYP3A4 (eg, ketoconazole, itraconazole, clarithromycin, atazanavir, indinavir, nefazodone, nelfinavir, ritonavir, saquinavir, telithromycin et voriconazole) peuvent augmenter des concentrations de plasma dasatinib. Le jus de pamplemousse peut augmenter aussi des concentrations de plasma de dasatinib et devrait être évité.

La sélection d'une médication d'élément alternante sans ou d'un potentiel d'inhibition d'enzyme minimal, si possible, est recommandée. Si SPRYCEL doit être administré avec un fort inhibiteur CYP3A4, une diminution de dose devrait être considérée. Basé sur les études de pharmacokinetic, une diminution de dose à 20 mgs devrait être considérée tous les jours pour les patients prenant SPRYCEL 100 mgs tous les jours. Pour les patients prenant SPRYCEL 140 mgs tous les jours, une diminution de dose à 40 mgs devrait être considérée tous les jours. Ces doses réduites de SPRYCEL sont prédites pour régler la région sous la courbe (AUC) à la gamme observée sans inhibiteurs CYP3A4. Cependant, il n'y a aucune donnée clinique avec ces adaptations de dose dans les patients recevant de forts inhibiteurs CYP3A4. Si SPRYCEL n'est pas toléré après la réduction de dose, le fort inhibiteur CYP3A4 doit être arrêté, ou SPRYCEL devrait être arrêté jusqu'à ce que le traitement avec l'inhibiteur n'ait cessé. Quand le fort inhibiteur est arrêté, une période de fiasco d'environ 1 semaine devrait être permise avant que la dose SPRYCEL est augmentée. [Voir des Actions réciproques de Médicament (7.1).]

2.2   Escalade de dose

Dans les études cliniques de CML adulte et de Ph + on a permis à TOUS les patients, l'escalade de dose à 140 mgs une fois tous les jours (la phase chronique CML) ou à 180 mgs une fois tous les jours (la phase avancée CML et le Ph + TOUS) dans les patients qui n'ont pas accompli de hematologic ou de réponse cytogenetic au dosage de départ recommandé.

2.3   Adaptation de dose pour les Réactions Défavorables

Myelosuppression

Dans les études cliniques, myelosuppression a été dirigé par l'interruption de dose, la réduction de dose, ou la cessation de thérapie d'étude. Le facteur de croissance de Hematopoietic a été utilisé dans les patients avec myelosuppression résistant. Les directives pour les modifications de dose sont résumées dans la Table 1.

La table 1 : les Adaptations de Dose pour Neutropenia et Thrombocytopenia
* ANC : comte de neutrophil absolu
Phase chronique CML
(la dose de départ 100 mgs une fois tous les jours)
ANC* <0.5 × 109/L
ou
Les plaquettes <50 × 109/L
1. Arrêtez SPRYCEL jusqu'à ANC 1.0 × 109/L et plaquettes 50 × 109/L.
2. Le traitement de CV avec SPRYCEL à la dose de départ originale si la récupération se produit dans 7 jours.
 3. Si les plaquettes <25 × 109/L ou récurrence d'ANC <0.5 × 109/L pour> 7 jours, répétez le Pas 1 et reprenez SPRYCEL à une dose réduite de 80 mgs une fois tous les jours pour le deuxième épisode. Pour le troisième épisode, réduisez plus loin la dose à 50 mgs une fois tous les jours (pour les patients nouvellement diagnostiqués) ou arrêtez SPRYCEL (pour les patients résistants ou intolérants à la thérapie préalable en incluant imatinib).
Phase accélérée CML,
Phase de souffle CML et
Ph + TOUS
(la dose de départ 140 mgs une fois tous les jours)
ANC* <0.5 × 109/L
ou
Les plaquettes <10 × 109/L
1. Vérifiez si cytopenia est rattaché à la leucémie (l'aspirée de moelle ou la biopsie).
2. Si cytopenia est sans rapport à la leucémie, arrêtez SPRYCEL jusqu'à ANC 1.0 × 109/L et plaquettes 20 × 109/L et CV à la dose de départ originale.
3. Si la récurrence de cytopenia, répétez le Pas 1 et reprenez SPRYCEL à une dose réduite de 100 mgs une fois tous les jours (le deuxième épisode) ou de 80 mgs une fois tous les jours (le troisième épisode).
4. Si cytopenia est rattaché à la leucémie, considérez l'escalade de dose à 180 mgs une fois tous les jours.

Non-hematological réactions défavorables

Si une réaction défavorable non-hematological sévère se développe avec l'utilisation de SPRYCEL, le traitement doit être refusé jusqu'à ce que l'événement n'ait résolu ou se soit amélioré. Par la suite, le traitement peut être repris comme approprié à une dose réduite selon la sévérité initiale de l'événement.

3   FORMES DE DOSAGE ET FORCES

SPRYCEL (dasatinib) les Comprimés sont disponibles comme 20 mgs, 50 mgs, 70 mgs, 80 mgs, 100 mgs et le blanc de 140 mgs à blanc cassé, biconvex, les comprimés enduits du film. [Voir Comment Fourni (16.1).]

4   CONTRE-INDICATIONS

Personne.

5   AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

5.1   Myelosuppression

Le traitement avec SPRYCEL est associé à sévère (NCI CTC la Qualité 3 ou 4) thrombocytopenia, neutropenia et l'anémie. Leur occurrence est plus fréquente dans les patients avec la phase avancée CML ou Ph + TOUS que dans la phase chronique CML. Dans une étude d'optimisation de dose dans les patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable et à la phase chronique CML, la Qualité 3 ou 4 myelosuppression ont été annoncés moins fréquemment dans les patients a traité avec 100 mgs dès que tous les jours que dans les patients a traité avec d'autres régimes de dosage.

Exécutez des numérations globulaires complètes chaque semaine depuis les 2 premiers mois et ensuite mensuellement par la suite, ou comme cliniquement indiqué. Myelosuppression était généralement réversible et d'habitude dirigé en différant SPRYCEL temporairement ou la réduction de dose [voir le Dosage et l'administration (2.3) et les Réactions Défavorables (6.1)].

5.2   Saignement des Événements Apparentés

En plus de la provocation thrombocytopenia dans les sujets humains, dasatinib le dysfonctionnement de plaquette provoqué in vitro. Dans toutes les études cliniques, le système nerveux central sévère (CNS) les hémorragies, en incluant des fatalités, se sont produites dans 1 % de patients recevant SPRYCEL. L'hémorragie gastrointestinal sévère, en incluant des fatalités, s'est produite dans 4 % de patients et exigeait généralement des interruptions de traitement et des transfusions sanguines. D'autres cas d'hémorragie sévère se sont produits dans 2 % de patients. Les événements les plus saignants ont été associés à thrombocytopenia sévère.

Les patients ont été exclus de la participation dans les études cliniques SPRYCEL initiales s'ils ont pris des médications qui inhibent la fonction de plaquette ou les anticoagulants. Dans les procès ultérieurs, l'utilisation d'anticoagulants, l'aspirine et les médicaments antiinflammatoires non-steroidal (NSAIDs) ont été permis concurremment avec SPRYCEL si le comte de plaquette était> 50,000–75,000 par microlitre. La prudence d'exercice si les patients sont tenus de prendre des médications qui inhibent la fonction de plaquette ou les anticoagulants.

5.3   Rétention liquide

SPRYCEL est associé à la rétention liquide. Dans les essais cliniques, la rétention liquide sévère a été annoncée dans jusqu'à 10 % de patients. Ascites et oedème généralisé ont été chacun annoncés dans <1 % de patients. L'oedème pulmonaire sévère a été annoncé dans 1 % de patients. Les patients qui développent des symptômes suggestifs d'effusion pleural tels que la dyspnée ou la toux sèche devraient être évalués par les Rayons X de poitrine. L'effusion pleural sévère peut exiger la thérapie d'oxygène et thoracentesis. Les événements de rétention liquides étaient typiquement dirigés par les mesures de soin d'un grand secours qui incluent des diurétiques ou des cours courts de stéroïdes. Dans les études d'optimisation de la dose, les événements de rétention liquides ont été annoncés moins fréquemment avec dosant tous les jours une fois qu'avec d'autres régimes de dosage.

5.4   Prolongement de QT

Les données in vitro suggèrent que dasatinib a le potentiel pour prolonger la repolarisation ventricular cardiaque (l'intervalle de QT). Des 2440 patients avec CML traité SPRYCEL dans les études cliniques, 15 patients (<1 %) avaient le prolongement QTc a annoncé comme une réaction défavorable. Vingt-deux patients (1 %) ont connu un QTcF> 500 millisecondes. Dans 865 patients avec la leucémie traitée SPRYCEL dans cinq études du bras simple de la Phase 2, les changements moyens maximums dans QTcF (90 % supérieurs ont attaché CI) de la ligne de base ont varié de 7.0 millisecondes à 13.4 millisecondes.

Administrez SPRYCEL avec la prudence aux patients qui ont ou peuvent développer le prolongement de QTc. Ceux-ci incluent des patients avec hypokalemia ou hypomagnesemia, des patients avec le long syndrome QT congénital, des patients prenant anti-arrhythmic les médecines ou d'autres médicaments qui mènent au prolongement QT et à la haute dose cumulative anthracycline la thérapie. Corrigez hypokalemia ou hypomagnesemia avant l'administration SPRYCEL.

5.5   L'Arrêt du coeur de Congestive, le Dysfonctionnement Ventricular Gauche et l'Infarctus Myocardial

 Les réactions défavorables cardiaques ont été annoncées dans 5.8 % de 258 patients prenant SPRYCEL, en incluant 1.6 % de patients avec cardiomyopathy, l'arrêt du coeur congestive, diastolic le dysfonctionnement, l'infarctus myocardial fatal et ont quitté le dysfonctionnement ventricular. Contrôlez des patients pour les signes ou les symptômes en harmonie avec le dysfonctionnement cardiaque et le plaisir convenablement.

5.6   Utilisez dans la Grossesse

Catégorie de grossesse D

SPRYCEL peut provoquer le mal foetal quand administré à une femme enceinte. Dans les études noncliniques, lors des concentrations de plasma au-dessous des observés dans les humains recevant des doses thérapeutiques de dasatinib, la toxicité foetale de l'embryon, en incluant des malformations squelettiques, a été observée dans les rats et les lapins. Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée de SPRYCEL dans les femmes enceintes. On devrait conseiller aux femmes de potentiel d'accouchement d'éviter de devenir enceinte pendant que la réception du traitement avec SPRYCEL [voit l'Utilisation dans les Populations Spécifiques (8.1)].

6   RÉACTIONS DÉFAVORABLES

Les réactions défavorables suivantes sont discutées dans le plus grand détail dans d'autres sections du fait d'étiqueter :

  • Myelosuppression [voient le Dosage et l'administration (2.3) et les Avertissements et les Précautions (5.1)].
  • Le saignement des événements rattachés [voit des Avertissements et des Précautions (5.2)].
  • La rétention liquide [voit des Avertissements et des Précautions (5.3)].
  • Le prolongement de QT [voit des Avertissements et des Précautions (5.4)].
  • L'arrêt du coeur de Congestive, quitté le dysfonctionnement ventricular et l'infarctus myocardial [voit des Avertissements et des Précautions (5.5)].

Puisque les essais cliniques sont conduits sous les conditions largement variables, les taux de réaction défavorables observés dans les essais cliniques d'un médicament ne peuvent pas être directement comparés aux taux dans les essais cliniques d'un autre médicament et peuvent ne pas refléter les taux observés en pratique.

Les données décrites reflètent ci-dessous l'exposition à SPRYCEL dans les études cliniques en incluant 258 patients avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML et dans 2182 patients avec CML résistant ou intolérant imatinib ou Ph + TOUS.

Dans la phase chronique nouvellement diagnostiquée le procès de CML, la durée moyenne de thérapie était 18 mois; la dose quotidienne moyenne moyenne était 99 mgs.

Dans CML résistant ou intolérant imatinib ou Ph + TOUS les essais cliniques, les patients avaient un minimum de suite de 2 années (le dosage de départ 100 mgs une fois tous les jours, 140 mgs une fois tous les jours, 50 mgs deux fois par jour, ou 70 mgs deux fois par jour). Parmi les patients avec la phase chronique CML et résistance ou intolérance à la thérapie imatinib préalable, la durée moyenne de traitement avec 100 mgs SPRYCEL était tous les jours une fois 24 mois (la gamme 1–33 mois). La durée moyenne de traitement avec 140 mgs SPRYCEL était tous les jours une fois 15 mois (la gamme 0.03–36 mois) pour la phase accélérée CML, 3 mois (la gamme 0.03–29 mois) pour la phase de souffle de myeloid CML et 3 mois (la gamme 0.1–10 mois) pour lymphoid font sauter CML.

La majorité de patients SPRYCEL-traités a connu des réactions défavorables à quelque temps. Dans la phase chronique nouvellement diagnostiquée le procès de CML, le médicament a été arrêté pour les réactions défavorables dans 6 % de patients SPRYCEL-traités. Parmi les patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable, les taux de cessation pour la réaction défavorable étaient 15 % dans la phase chronique CML, 16 % dans la phase accélérée CML, 15 % dans la phase de souffle de myeloid CML, 8 % dans la phase de souffle de lymphoid CML et 8 % dans le Ph + TOUS. Dans une étude d'optimisation de la dose dans les patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable et à la phase chronique CML, le taux de cessation pour la réaction défavorable était inférieur dans les patients a traité avec 100 mgs dès que tous les jours que dans les patients a traité avec d'autres régimes de dosage (10 % et 16 %, respectivement).

Les réactions défavorables le plus fréquemment annoncées ont annoncé dans 10 % de patients dans la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML a inclus myelosuppression, les événements de rétention liquides (pleural l'effusion, l'oedème localisé superficiel, a généralisé l'oedème), la diarrhée, le mal de tête, musculoskeletal la douleur et les rougeurs. Les effusions de Pleural ont été annoncées dans 31 patients (voir la Table 2).

Les réactions défavorables le plus fréquemment annoncées ont annoncé dans 20 % de patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable a inclus myelosuppression, événements de rétention liquides, diarrhée, mal de tête, dyspnée, rougeurs de peau, fatigue, nausée et hémorragie.

Les réactions défavorables sérieuses le plus fréquemment annoncées dans les patients avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML ont inclus l'effusion pleural (2 %), l'hémorragie (2 %), congestive l'arrêt du coeur (1 %) et pyrexia (1 %). Les réactions défavorables sérieuses le plus fréquemment annoncées dans les patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable ont inclus l'effusion pleural (11 %), gastrointestinal saignant (4 %), neutropenia fébrile (4 %), la dyspnée (3 %), la pneumonie (3 %), pyrexia (3 %), la diarrhée (3 %), l'infection (2 %), congestive l'arrêt du coeur / le dysfonctionnement cardiaque (2 %), pericardial l'effusion (1 %) et l'hémorragie CNS (1 %).

6.1   Leucémie Myeloid Chronique (CML)

Les réactions défavorables (en excluant des anomalies de laboratoire) qui ont été annoncés dans au moins 10 % de patients sont montrées dans la Table 2 pour les patients nouvellement diagnostiqués avec la phase chronique CML et la Table 3 pour les patients CML avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable.

La table 2. Les Réactions défavorables ont Signalé dans 10 % de Patients avec la Phase Chronique Nouvellement Diagnostiquée CML
 Toutes les QualitésQualité 3/4
 SPRYCEL
(n=258)
Imatinib
(n=258)
SPRYCEL
(n=258)
Imatinib
(n=258)
Terme préféréLe pour cent (%) de Patients
le fait d'Inclure l'échec cardiaque l'échec aigu, cardiaque congestive, cardiomyopathy, diastolic le dysfonctionnement, la fraction d'éjection a diminué et a quitté le dysfonctionnement ventricular.
b Inclut erythema, erythema multiforme, rougeurs, rougeurs généralisées, les rougeurs macular, les rougeurs papular, les rougeurs pustuleuses, l'exfoliation de peau et les rougeurs vesicular.
c la réaction Défavorable d'intérêt particulier avec <la fréquence de 10 %.
d Inclut l'hémorragie conjunctival, l'hémorragie d'oreille, ecchymosis, epistaxis, l'hémorragie d'oeil, gingival le saignement, l'hématome, hematuria, hemoptysis, l'hématome intra-abdominal, petechiae, scleral l'hémorragie, l'hémorragie utérine et l'hémorragie vaginale.
Rétention liquide234311
    Effusion de Pleural120<10
    Oedème localisé superficiel10360<1
    Oedème généralisé3700
    Arrêt du coeur de Congestive /
        dysfunctiona cardiaque
21<1<1
    Effusion de Pericardial2<1<10
    Hypertension pulmonaire1000
    Oedème pulmonaire<1000
Diarrhée1819<11
Mal de tête121000
Douleur de Musculoskeletal12160<1
Rashb111701
Nausée92100
Fatigue811<10
Myalgia61200
Hemorrhagec6511
    Saignement de Gastrointestinal2<110
    D'autre bleedingd5501
    Saignement de CNS0<10<1
Vomissement51000
Inflammation de muscle4190<1

La table 3. Les Réactions défavorables ont Annoncé dans 10 % de Patients avec CML Résistant ou Intolérant à la Thérapie Imatinib Préalable
 100 mgs Une fois Tous les jours140 mgs Une fois Tous les jours
 Chronique
(n=165)
Accéléré
(n=157)
Souffle de Myeloid
(n=74)
Souffle de Lymphoid
(n=33)
Terme préféréToutes les QualitésQualité 3/4Toutes les QualitésQualité 3/4Toutes les QualitésQualité 3/4Toutes les QualitésQualité 3/4
Le pour cent (%) de Patients
le fait d'Inclure ventricular le dysfonctionnement, l'échec cardiaque, l'échec cardiaque congestive, cardiomyopathy, congestive cardiomyopathy, diastolic le dysfonctionnement, la fraction d'éjection a diminué et l'échec ventricular.
b Inclut l'éruption de médicament, erythema, erythema multiforme, erythrosis, exfoliative les rougeurs, a généralisé erythema, rougeurs génitales, rougeurs de chaleur, milia, rougeurs, rougeurs erythematous, rougeurs follicular, rougeurs généralisées, les rougeurs macular, les rougeurs maculopapular, les rougeurs papular, les rougeurs pruritic, les rougeurs pustuleuses, l'exfoliation de peau, l'irritation de peau, urticaria vesiculosa et les rougeurs vesicular.
Rétention liquide344358347216
   Oedème localisé superficiel18018114030
   Effusion de Pleural182217207216
      Oedème généralisé30103000
      Effusion de Pericardial21310000
      Arrêt du coeur de Congestive /
          dysfunctiona cardiaque
00004000
      Oedème pulmonaire00104300
Mal de tête331271181153
Diarrhée272313205180
Fatigue24219220193
Dyspnée20220315333
Douleur de Musculoskeletal1921108100
Nausée181191231213
Peau rashb172150161210
Myalgia130717130
Arthralgia1211005100
L'infection (en incluant bactérien, viral,
    fongique et non-spécifié)
12110614790
Douleur abdominale121608330
Hémorragie111268199249
   Saignement de Gastrointestinal21869793
   Saignement de CNS00110033
Vomissement71111120150
Pyrexia5111218360
Neutropenia fébrile114412121212

Anomalies de laboratoire

Myelosuppression était communément annoncé dans toutes les populations patientes. La fréquence de Qualité 3 ou 4 neutropenia, thrombocytopenia et anémie était plus haute dans les patients avec la phase avancée CML que dans la phase chronique CML (Les tables 4 et 5). Myelosuppression a été annoncé dans les patients avec les valeurs de laboratoire de ligne de base normales aussi bien que dans les patients avec le fait de préexister aux anomalies de laboratoire.

Dans les patients qui ont connu myelosuppression sévère, la récupération se produisait généralement suite à l'interruption de dose ou à la réduction; la cessation permanente de traitement s'est produite dans 2 % de patients avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML et 5 % de patients avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib préalable [voient des Avertissements et des Précautions (5.1)].

La qualité 3 ou 4 élévations de transaminase ou bilirubin et Qualité 3 ou 4 hypocalcemia, hypokalemia et hypophosphatemia ont été annoncés dans les patients avec toutes les phases de CML, mais ont été annoncés avec une fréquence augmentée dans les patients avec myeloid ou phase de souffle de lymphoid CML. Les élévations dans transaminase ou bilirubin étaient d'habitude dirigées avec la réduction de dose ou l'interruption. Les patients développant la Qualité 3 ou 4 hypocalcemia pendant le cours de thérapie SPRYCEL avaient souvent la récupération avec l'addition d'un supplément de calcium orale.

Les anomalies de laboratoire ont annoncé dans les patients avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée que CML sont montrés dans la Table 4. Il n'y avait aucune cessation de thérapie SPRYCEL dans cette population patiente en raison des paramètres de laboratoire biochimiques.

La table 4 : la Qualité de CTC 3/4 les Anomalies de Laboratoire dans les Patients avec la Phase Chronique Nouvellement Diagnostiquée CML
SPRYCEL
(n=258)
Imatinib
(n=258)
 Le pour cent (%) de Patients
Qualités de CTC : neutropenia (la Qualité 3 0.5–<1.0 × 109/L, la Qualité 4 <0.5 × 109/L); thrombocytopenia (la Qualité 3 25–<50 × 109/L, la Qualité 4 <25 × 109/L); l'anémie (la Qualité d'hémoglobine 3 65–<80 g/L, la Qualité 4 <65 g/L); creatinine élevé (la Qualité 3> 3–6 limite supérieure × de gamme normale (ULN), la Qualité 4> 6 × ULN); bilirubin élevé (la Qualité 3> 3–10 × ULN, la Qualité 4> 10 × ULN); SGOT élevé ou SGPT (la Qualité 3> 5–20 × ULN, la Qualité 4> 20 × ULN); hypocalcemia (la Qualité 3 <7.0–6.0 mg/dL, la Qualité 4 <6.0 mg/dL); hypophosphatemia (la Qualité 3 <2.0–1.0 mg/dL, la Qualité 4 <1.0 mg/dL); hypokalemia (la Qualité 3 <3.0–2.5 mmol/L, la Qualité 4 <2.5 mmol/L).
Paramètres de Hematology  
    Neutropenia2220
    Thrombocytopenia1910
    Anémie117
Paramètres de biochimie  
    Hypophosphatemia524
    Hypokalemia02
    Hypocalcemia32
    SGPT élevé (ALT)<11
    SGOT élevé (AST)<11
    Bilirubin Élevé10
    Creatinine Élevé<11

Les anomalies de laboratoire ont annoncé dans les patients avec CML résistant ou intolérant à imatinib qui a reçu les doses de départ recommandées de SPRYCEL sont montrés par la phase de maladie dans la Table 5.

La table 5 : la Qualité de CTC 3/4 les Anomalies de Laboratoire dans les Études Cliniques de CML : la Résistance ou l'Intolérance à la Thérapie Imatinib Préalable
Phase avancée CML
Phase chronique CML140 mgs Une fois Tous les jours
100 mgs Une fois Tous les jours
(n=165)
Phase accélérée
(n=157)
Phase de Souffle de Myeloid
(n=74)
Phase de Souffle de Lymphoid
(n=33)
 Le pour cent (%) de Patients
Qualités de CTC : neutropenia (la Qualité 3 0.5–<1.0 × 109/L, la Qualité 4 <0.5 × 109/L); thrombocytopenia (la Qualité 3 25–<50 × 109/L, la Qualité 4 <25 × 109/L); l'anémie (la Qualité d'hémoglobine 3 65–<80 g/L, la Qualité 4 <65 g/L); creatinine élevé (la Qualité 3> 3–6 limite supérieure × de gamme normale (ULN), la Qualité 4> 6 × ULN); bilirubin élevé (la Qualité 3> 3–10 × ULN, la Qualité 4> 10 × ULN); SGOT élevé ou SGPT (la Qualité 3> 5–20 × ULN, la Qualité 4> 20 × ULN); hypocalcemia (la Qualité 3 <7.0–6.0 mg/dL, la Qualité 4 <6.0 mg/dL); hypophosphatemia (la Qualité 3 <2.0–1.0 mg/dL, la Qualité 4 <1.0 mg/dL); hypokalemia (la Qualité 3 <3.0–2.5 mmol/L, la Qualité 4 <2.5 mmol/L).
Paramètres de Hematology    
    Neutropenia36587779
    Thrombocytopenia23637885
    Anémie13477452
Paramètres de biochimie    
    Hypophosphatemia10131218
    Hypokalemia271115
    Hypocalcemia<14912
    SGPT élevé (ALT)0253
    SGOT élevé (AST)<1043
    Bilirubin Élevé<1136
    Creatinine Élevé0280

6.2   Philadelphie la Leucémie Lymphoblastic Aiguë positive du Chromosome (le Ph + TOUS)

Un total de 135 patients avec le Ph + TOUS ont été traités SPRYCEL dans les études cliniques. La durée moyenne de traitement était 3 mois (la gamme 0.03–31 mois). Le profil de sécurité de patients avec le Ph + TOUT était semblable à ceux avec la phase de souffle de lymphoid CML. Les réactions défavorables le plus fréquemment annoncées ont inclus des événements de rétention liquides tels que l'effusion de pleural (24 %) et l'oedème superficiel (19 %) et les désordres gastrointestinal tels que la diarrhée (31 %), la nausée (24 %) et vomissant (de 16 %). L'hémorragie (19 %), pyrexia (17 %), les rougeurs (16 %) et la dyspnée (16 %) était aussi fréquemment annoncée. Les réactions défavorables sérieuses le plus fréquemment annoncées ont inclus l'effusion pleural (11 %), gastrointestinal saignant (7 %), neutropenia fébrile (6 %), l'infection (5 %), pyrexia (4 %), la pneumonie (3 %), la diarrhée (3 %), la nausée (2 %), vomissant (de 2 %) et la colite (2 %).

6.3   Données supplémentaires des Essais cliniques

Les réactions défavorables suivantes ont été annoncées dans les patients dans les études cliniques SPRYCEL à une fréquence de 1 %–<10 %, 0.1 %–<1 %, ou <0.1 %. Ces événements sont inclus sur la base de la pertinence clinique.

Désordres de Gastrointestinal : 1 %–<10 % – mucosal l'inflammation (en incluant mucositis/stomatitis), la dyspepsie, la distension abdominale, la constipation, la gastrite, la colite (en incluant neutropenic la colite), le désordre de tissu doux oral; 0.1 %–<1 % – ascites, dysphagia, la lézarde anale, l'ulcère gastrointestinal supérieur, esophagitis, pancreatitis; <0.1 % – la protéine perdant gastroenteropathy.

Désordres généraux et Conditions de Site d'administration : 1 %–<10 % – asthenia, la douleur, la douleur de poitrine, les fraîcheurs; 0.1 %–<1 % – la Malaisie, l'intolérance de température.

Peau et Désordres de Tissu Sous-cutanés : 1 %–<10 % – pruritus, l'alopécie, l'acné, sèche la peau, hyperhidrosis, urticaria, la dermatite (en incluant l'eczéma); 0.1 %–<1 % – le désordre de pigmentation, l'ulcère de peau, bullous les conditions, la photosensibilité, le désordre d'ongle, neutrophilic fébrile aigu dermatosis, panniculitis, palmar-plantar erythrodysesthesia le syndrome.

Désordres respiratoires, Thoraciques et Mediastinal : 1 %–<10 % – la toux, l'infiltration de poumon, pneumonitis, l'hypertension pulmonaire; 0.1 %–<1 % – l'asthme, bronchospasm; <0.1 % – le syndrome de détresse respiratoire aigu.

Désordres de Système nerveux : 1 %–<10 % – la neuropathie (en incluant la neuropathie périphérique), le vertige, dysgeusia, la somnolence; 0.1 %–<1 % – l'amnésie, le tremblement, la syncope; <0.1 % – la convulsion, cerebrovascular l'accident, l'attaque d'ischemic transitoire, neuritis optique.

Sang et Désordres de Système Lymphatiques : 1 %–<10 % – pancytopenia; <0.1 % – aplasia la cellule rouge pure.

Musculoskeletal et Désordres de Tissu conjonctif : 1 %–<10 % – la faiblesse musclée; 0.1 %–<1 % – musculoskeletal la raideur, rhabdomyolysis; <0.1 % – tendonitis.

Enquêtes : 1 %–<10 % – le poids a augmenté, le poids a diminué; 0.1 %–<1 % – le sang creatine phosphokinase augmenté.

Infections et Infestations : 1 %–<10 % – la pneumonie (en incluant bactérien, viral et fongique), l'infection/inflammation d'appareil respiratoire supérieure, l'infection virulente d'herpès, enterocolitis l'infection; 0.1 %–<1 % – la septicité (en incluant des résultats fatals).

Métabolisme et Désordres de Nutrition : 1 %–<10 % – l'anorexie, les dérangements d'appétit; 0.1 %–<1 % – hyperuricemia, hypoalbuminemia.

Désordres cardiaques : 1 %–<10 % – arrhythmia (en incluant tachycardia), les palpitations; 0.1 %–<1 % – l'angine de poitrine, cardiomegaly, pericarditis, ventricular arrhythmia (en incluant ventricular tachycardia); <0.1 % – Mon Dieu pulmonale, myocarditis, le syndrome coronaire aigu.

Désordres d'oeil : 1 %–<10 % – le désordre visuel (en incluant le dérangement visuel, la vision s'est brouillée et l'acuité visuelle a réduit), l'oeil sec; 0.1 % – <1 % – la conjonctivite.

Désordres vasculaires : 1 %–<10 % – le fait de rougir, l'hypertension; 0.1 %–<1 % – hypotension, thrombophlebitis; <0.1 % – livedo reticularis.

Désordres psychiatriques : 1 %–<10 % – l'insomnie, la dépression; 0.1 %–<1 % – l'inquiétude, affectez lability, confusional l'état, la libido a diminué.

Système reproducteur et Désordres de Poitrine : 0.1 %–<1 % – gynecomastia, les règles irrégulières.

La blessure, l'Empoisonnement et les Complications de Procédure : 1 %–<10 % – la contusion.

Oreille et Désordres de Labyrinthe : 1 %–<10 % – tinnitus; 0.1 %–<1 % – le vertige.

Désordres de Hepatobiliary : 0.1 %–<1 % – cholestasis, cholecystitis, l'hépatite.

Désordres rénaux et Urinaires : 0.1 %–<1 % – la fréquence urinaire, l'échec rénal, proteinuria.

Les néoplasmes Bienveillants, Malfaisants et Non indiqué : 0.1 %–<1 % – la tumeur lysis le syndrome.

Désordres de Système immunitaire : 0.1 %–<1 % – l'hypersensibilité (en incluant erythema nodosum).

6.4   Post-marketing de l'Expérience

Les réactions défavorables supplémentaires suivantes ont été identifiées pendant l'utilisation d'approbation post de SPRYCEL. Puisque ces réactions sont annoncées volontairement d'une population de grandeur incertaine, il n'est pas toujours possible de manière fiable estimer leur fréquence ou établir une relation causale pour administrer des somnifères à l'exposition.

Désordres cardiaques : atrial fibrillation/atrial battement

Désordres vasculaires : la thrombose/embolie (en incluant l'embolie pulmonaire, la thrombose de veine profonde)

Désordres respiratoires, thoraciques et mediastinal : maladie de poumon interstitielle

7   ACTIONS RÉCIPROQUES DE MÉDICAMENT

7.1   Les médicaments Qui Peuvent des Concentrations d'Increase Dasatinib Plasma

Inhibiteurs de CYP3A4 : Dasatinib est un CYP3A4 substrate. Dans une étude de 18 patients avec les tumeurs fermes, SPRYCEL de 20 mgs une fois tous les jours coadministered avec 200 mgs de ketoconazole a augmenté deux fois par jour le dasatinib Cmax et AUC de quatre - et cinq fois, respectivement. L'utilisation d'élément de SPRYCEL et de médicaments qui inhibent CYP3A4 peut augmenter l'exposition à dasatinib et devrait être évitée. Dans les patients recevant le traitement avec SPRYCEL, la surveillance étroite pour la toxicité et une réduction de dose SPRYCEL devrait être considérée si on ne peut pas éviter l'administration systémique d'un inhibiteur CYP3A4 puissant [voir le Dosage et l'administration (2.1)].

7.2   Les médicaments Qui Peuvent des Concentrations de Decrease Dasatinib Plasma

CYP3A4 Inducers : Quand une dose du matin simple de SPRYCEL a été administrée suite à 8 jours d'administration du soir continue de 600 mgs de rifampin, CYP3A4 puissant inducer, Cmax moyen et AUC de dasatinib ont été diminués de 81 % et de 82 %, respectivement. Les agents alternatifs avec moins de potentiel d'induction d'enzyme devraient être considérés. Si SPRYCEL doit être administré avec un CYP3A4 inducer, une augmentation de dose dans SPRYCEL devrait être considérée [voir le Dosage et l'administration (2.1)].

Antiacides : les données noncliniques démontrent que la solubilité de dasatinib est la personne à charge de ph. Dans une étude de 24 sujets en bonne santé, l'administration de 30 millilitres d'hydroxyde d'hydroxyde/magnésium en aluminium 2 heures avant une dose simple de 50 mgs de SPRYCEL a été associée sans changement pertinent dans dasatinib AUC; cependant, le dasatinib Cmax a augmenté 26 %. Quand 30 millilitres d'hydroxyde d'hydroxyde/magnésium en aluminium ont été administrés aux mêmes sujets concomitantly avec une dose de 50 mgs de SPRYCEL, une réduction de 55 % de dasatinib AUC et une réduction de 58 % de Cmax ont été observées. On devrait éviter l'administration simultanée de SPRYCEL avec les antiacides. Si la thérapie alcaline est nécessaire, la dose alcaline devrait être administrée au moins 2 heures avant ou 2 heures après la dose de SPRYCEL.

Inhibiteurs de Pompe d'Antagonistes/Proton de H2 : la suppression à long terme de sécrétion acide gastrique par les antagonistes H2 ou les inhibiteurs de pompe protoniques (eg, famotidine et omeprazole) réduira probablement l'exposition dasatinib. Dans une étude de 24 sujets en bonne santé, une administration d'une dose simple de 50 mgs de SPRYCEL 10 heures suite à famotidine ont réduit l'AUC et Cmax de dasatinib de 61 % et de 63 %, respectivement. Dans une étude de 14 sujets en bonne santé, une administration d'une dose simple de 100 mgs de SPRYCEL 22 heures suite à 40 mgs omeprazole la dose à l'état ferme ont réduit l'AUC et Cmax de dasatinib de 43 % et de 42 %, respectivement. L'utilisation d'élément d'antagonistes H2 ou d'inhibiteurs de pompe protoniques avec SPRYCEL n'est pas recommandée. L'utilisation d'antiacides (au moins 2 heures avant ou 2 heures après la dose de SPRYCEL) devrait être considérée à la place des antagonistes H2 ou des inhibiteurs de pompe protoniques dans les patients recevant la thérapie de SPRYCEL.

7.3   Les médicaments Qui Peuvent faire Changer Leur Concentration de Plasma Par Dasatinib

CYP3A4 Substrates : les données de la Dose simple d'une étude de 54 sujets en bonne santé indiquent que Cmax moyen et AUC de simvastatin, un CYP3A4 substrate, ont été augmentés de 37 % et de 20 %, respectivement, quand simvastatin a été administré dans la combinaison avec une dose simple de 100 mgs de SPRYCEL. Donc, CYP3A4 substrates connu avoir un index thérapeutique étroit tel qu'alfentanil, astemizole, terfenadine, cisapride, cyclosporine, fentanyl, pimozide, quinidine, sirolimus, tacrolimus, ou les alcaloïdes ergot (ergotamine, dihydroergotamine) devrait être administré avec la prudence dans les patients recevant SPRYCEL.

8   UTILISATION DANS LES POPULATIONS SPÉCIFIQUES

8.1   Grossesse

Catégorie de grossesse D

SPRYCEL peut provoquer le mal foetal quand administré à une femme enceinte. Il n'y a aucune étude adéquate et bien contrôlée de SPRYCEL dans les femmes enceintes. On devrait conseiller aux femmes de potentiel d'accouchement du hasard potentiel au foetus et éviter de devenir enceinte. Si SPRYCEL est utilisé pendant la grossesse, ou si le patient devient enceinte en prenant SPRYCEL, le patient devrait être instruit du hasard potentiel au foetus.

Dans les études noncliniques, lors des concentrations de plasma au-dessous des observés dans les humains recevant des doses thérapeutiques de dasatinib, la toxicité foetale de l'embryon a été observée dans les rats et les lapins. La mort foetale a été observée dans les rats. Tant dans les rats que dans les lapins, les doses les plus basses de dasatinib évalué (le rat : 2.5 mgs/kg/jours [15 mg/m2/day] et le lapin : 0.5 mgs/kg/jours [6 mg/m2/day]) avait pour résultat la toxicité foetale de l'embryon. Ces doses ont produit AUCs maternel de 105 ng • hr/mL (de 0.3 plis AUC humain dans les femelles à une dose de 70 mgs deux fois par jour) et 44 ng • hr/mL (de 0.1 plis AUC humain) dans les rats et les lapins, respectivement. La toxicité foetale de l'embryon a inclus des malformations squelettiques sur les sites multiples (l'omoplate, l'humérus, le fémur, le rayon, les côtes, la clavicule), l'ossification réduite (le sternum; vertèbres thoraciques, lombaires et sacrales; patte de devant phalanges; bassin; et le corps de hyoid), l'oedème et microhepatia.

8.3   Mères infirmières

Il est inconnu si SPRYCEL est excrété dans le lait humain. Puisque beaucoup de médicaments sont excrétés dans le lait humain et à cause du potentiel pour les réactions défavorables sérieuses dans les bébés infirmiers de SPRYCEL, une décision devrait être prise s'il faut arrêter des soins infirmiers ou arrêter le médicament, en tenant compte de l'importance du médicament à la mère.

8.4   Utilisation de pédiatrie

La sécurité et l'efficacité de SPRYCEL dans les patients moins de 18 ans d'âge n'ont pas été établies.

8.5   Utilisation gériatrique

Dans la phase chronique nouvellement diagnostiquée l'étude de CML, 25 patients (10 %) étaient 65 ans d'âge et fini et 7 patients (3 %) étaient 75 ans d'âge et fini. Des 2182 patients dans les études cliniques de SPRYCEL avec la résistance ou l'intolérance à la thérapie imatinib, 547 (25 %) étaient 65 ans d'âge et fini et 105 (5 %) étaient 75 ans d'âge et fini. Aucune différence dans l'efficacité n'a été observée entre les patients plus vieux et plus jeunes. Comparé aux patients sous l'âge 65 ans, les patients âgés 65 ans et plus vieux connaîtront mieux la toxicité.

8.6   Affaiblissement hépatique

L'effet d'affaiblissement hépatique sur le pharmacokinetics de dasatinib a été évalué dans les volontaires en bonne santé avec la fonction de foie normale et les patients avec modéré (La classe B D'enfant-Pugh) et sévère (La classe C D'enfant-Pugh) l'affaiblissement hépatique. Comparé aux volontaires en bonne santé avec la fonction hépatique normale, les paramètres pharmacokinetic normalisés de la dose ont été diminués dans les patients avec l'affaiblissement hépatique.

Aucune adaptation de dosage n'est nécessaire dans les patients avec l'affaiblissement hépatique [voir la Pharmacologie Clinique (12.3)]. La prudence est recommandée en administrant SPRYCEL aux patients avec l'affaiblissement hépatique.

8.7   Affaiblissement rénal

Il n'y a actuellement aucune étude clinique avec SPRYCEL dans les patients avec la fonction rénale diminuée. Moins de 4 % de dasatinib et de ses métabolites sont excrétés via le rein.

10   SURDOSAGE

L'expérience avec l'overdose de SPRYCEL dans les études cliniques est limitée aux cas isolés. Le surdosage de 280 mgs par jour depuis 1 semaine a été annoncé dans deux patients et les deux myelosuppression sévères développés et saignement. Comme SPRYCEL est associé à myelosuppression sévère [voient des Avertissements et des Précautions (5.1) et des Réactions Défavorables (6.1)], les patients qui ont ingéré plus que le dosage recommandé devrait être de près contrôlé pour myelosuppression et donné le traitement d'un grand secours approprié.

L'overdose aiguë dans les animaux a été associée à cardiotoxicity. L'évidence de cardiotoxicity a inclus ventricular necrosis et hémorragie valvular/ventricular/atrial aux doses simples ≥100 mgs/kg (600 mg/m2) dans les rongeurs. Il y avait une tendance pour systolic augmenté et tension diastolic dans les singes aux doses simples ≥10 mgs/kg (120 mg/m2).

11   DESCRIPTION

SPRYCEL (dasatinib) est un inhibiteur kinase. Le nom chimique pour dasatinib est N-(2-chloro-6-methylphenyl)-2-[[6-[4-(2-hydroxyethyl) - 1-piperazinyl]-2-methyl-4-pyrimidinyl] amino] - 5-thiazolecarboxamide, le monohydrate. La formule moléculaire est C22H26ClN7O2S • H2O, qui correspond à un poids de formule de 506.02 (le monohydrate). La base libre anhydre a un poids moléculaire de 488.01. Dasatinib a la structure chimique suivante :

Structure chimique

Dasatinib est un blanc à la poudre blanc cassé. La substance de médicament est insoluble dans l'eau et légèrement soluble dans l'éthanol et le méthanol. Les comprimés de SPRYCEL sont blancs à blanc cassé, biconvex, les comprimés enduits du film contenant dasatinib, avec les ingrédients inactifs suivants : le monohydrate de lactose, la cellulose microcristalline, croscarmellose le sodium, hydroxypropyl la cellulose et le magnésium stearate. La couche de comprimé se compose de hypromellose, dioxyde de titane et glycol polyéthylénique.

12   PHARMACOLOGIE CLINIQUE

12.1   Mécanisme d'Action

Dasatinib, lors des concentrations nanomolar, inhibe kinases suivant : BCR-ABL, la famille de SRC (SRC, LCK, OUI, FYN), le C-KIT, EPHA2 et PDGFR β. Basé sur le modelage des études, dasatinib est prédit pour se lier à conformations multiple de l'ABL kinase.

In vitro, dasatinib était actif dans les lignes de cellule leukemic représentant des variantes d'imatinib mesylate la maladie sensible et résistante. Dasatinib a inhibé la croissance de leucémie myeloid chronique (CML) et de leucémie lymphoblastic aiguë (TOUTES) les lignes de cellule surexprimant BCR-ABL. Sous les conditions des essais, dasatinib était capable de surmonter la résistance imatinib provenant BCR-ABL kinase les mutations de domaine, l'activation de sentiers faisants des signes alternants impliquant la famille SRC kinases (LYN, HCK) et la surexpression de gène de résistance de multimédicament.

12.3   Pharmacokinetics

Absorption

Les concentrations de plasma maximums (Cmax) de dasatinib sont observées entre 0.5 et 6 heures (Tmax) suite à l'administration orale. Dasatinib expose la dose les augmentations proportionnelles dans AUC et caractéristiques d'élimination linéaires sur la gamme de dose de 15 mgs à 240 mgs/jours. La demi-vie terminale moyenne totale de dasatinib est 3–5 heures.

Les données d'une étude de 54 sujets en bonne santé ont administré un 45 tours, une dose de 100 mgs de dasatinib 30 minutes suite à la consommation d'un repas haut et gros avaient pour résultat une augmentation de 14 % dans AUC moyen de dasatinib. Les effets de nourriture observés n'étaient pas essentiels cliniquement.

Distribution

Dans les patients, dasatinib a un volume apparent de distribution de 2505 L, en suggérant que le médicament est abondamment distribué dans l'espace extravascular. Le fait de se lier de dasatinib et de son métabolite actif aux protéines de plasma humaines était in vitro environ 96 % et 93 %, respectivement, sans dépendance de concentration sur la gamme de 100–500 ng/mL.

Métabolisme

Dasatinib est abondamment transformé par métabolisme dans les humains, essentiellement par le cytochrome P450 l'enzyme 3A4. CYP3A4 était l'enzyme primaire responsable de la formation du métabolite actif. En Flavin-contenant monooxygenase 3 (FMO-3) et uridine diphosphate-glucuronosyltransferase (UGT) les enzymes est aussi impliqué dans la formation de métabolites dasatinib.

L'exposition du métabolite actif, qui est equipotent à dasatinib, représente environ 5 % du dasatinib AUC. Cela indique que le métabolite actif de dasatinib ne jouera pas probablement de rôle important dans la pharmacologie observée du médicament. Dasatinib avait aussi plusieurs autres métabolites oxidative inactifs.

Dasatinib est un faible inhibiteur dépendant du temps de CYP3A4. Lors des concentrations cliniquement pertinentes, dasatinib n'inhibe pas CYP1A2, 2A6, 2B6, 2C8, 2C9, 2C19, 2D6, ou 2E1. Dasatinib n'est pas un inducer d'enzymes CYP humaines.

Élimination

L'élimination est essentiellement via le feces. Suite à une dose orale simple de [14C] - a étiqueté dasatinib, environ 4 % et 85 % de la radioactivité administrée a été récupéré dans l'urine et feces, respectivement, au cours de 10 jours. Dasatinib inchangé a représenté 0.1 % et 19 % de la dose administrée dans l'urine et feces, respectivement, avec le reste de la dose étant des métabolites.

Les effets d'Âge et de Sexe

Les analyses de Pharmacokinetic de données démographiques indiquent qu'il n'y a aucun effet cliniquement pertinent d'âge et de sexe sur le pharmacokinetics de dasatinib.

Affaiblissement hépatique

Les doses de Dasatinib de 50 mgs et de 20 mgs ont été évaluées dans huit patients avec modéré (La classe B D'enfant-Pugh) et sept patients avec sévère (La classe C D'enfant-Pugh) l'affaiblissement hépatique, respectivement. Les commandes correspondues avec la fonction hépatique normale (n=15) ont été aussi évaluées et ont reçu une dose dasatinib de 70 mgs. Comparé aux sujets avec la fonction de foie normale, les patients avec l'affaiblissement hépatique modéré avaient des diminutions dans Cmax normalisé de dose et AUC de 47 % et de 8 %, respectivement. Les patients avec l'affaiblissement hépatique sévère avaient Cmax normalisé de dose a diminué de 43 % et AUC a diminué de 28 % comparés aux commandes normales.

Ces différences dans Cmax et AUC ne sont pas essentielles cliniquement. L'adaptation de dose n'est pas nécessaire dans les patients avec l'affaiblissement hépatique.

13   TOXICOLOGIE NONCLINIQUE

13.1   Carcinogenesis, Mutagenesis, Affaiblissement de Fertilité

Les études de Carcinogenicity n'ont pas été exécutées avec dasatinib.

Dasatinib était clastogenic quand évalué in vitro dans les cellules d'ovaire de hamster chinoises, avec et sans activation du métabolisme. Dasatinib n'était pas mutagenic quand évalué dans un essai de cellule bactérien in vitro (l'épreuve d'Ames) et n'était pas genotoxic dans un dans l'étude de micronoyau de rat vivo.

Les effets de dasatinib sur la fertilité mâle et femelle n'ont pas été étudiés. Cependant, les résultats d'études de toxicité de la dose répétée dans les espèces multiples indiquent le potentiel pour dasatinib pour diminuer la fonction reproductrice et la fertilité. Les effets évidents dans les animaux masculins ont inclus la grandeur réduite et la sécrétion de vésicules séminales et la prostate immature, vésicule séminale et testicule. L'administration de dasatinib avait pour résultat l'inflammation utérine et mineralization dans les singes et les ovaires cystiques et l'hypertrophée ovarien dans les rongeurs.

14   ÉTUDES CLINIQUES

14.1   Phase Chronique nouvellement Diagnostiquée CML

L'étiquette ouverte, le multicentre, le procès international, randomisé a été conduit dans les patients adultes avec la phase chronique nouvellement diagnostiquée CML. Un total de 519 patients a été randomisé pour recevoir 100 mgs SPRYCEL une fois tous les jours ou 400 mgs imatinib une fois tous les jours. Le point final primaire était le taux de réponse cytogenetic complète ratifiée (CCyR) au cours de 12 mois. CCyR confirmé a été défini comme un CCyR noté dans deux occasions consécutives (au moins 28 jours à part).

L'âge moyen était 46 ans dans le groupe SPRYCEL et 49 ans dans les groupes imatinib, avec 10 % et 11 % de patients 65 ans d'âge. Il y avait légèrement plus de mâle que les malades dans les deux groupes (59 % contre 41 %). Cinquante-trois pour cent de tous les patients étaient le Caucasien et 39 % étaient l'asiatique. À la ligne de base, la distribution de Tas Hasford était semblable dans le SPRYCEL et les groupes de traitement imatinib (le risque bas : 33 % et 34 %; risque intermédiaire : 48 % et 47 %; haut risque : 19 % et 19 %, respectivement).

La durée moyenne de traitement était 14 mois pour SPRYCEL et 14 mois pour imatinib. Avec un minimum de suite de 12 mois, 85 % de patients ont randomisé à SPRYCEL et 81 % de patients randomisés à imatinib étaient encore sur l'étude.

Les résultats d'efficacité sont résumés dans la Table 6.

La table 6 : les Résultats d'Efficacité dans les Patients Nouvellement Diagnostiqués avec la Phase Chronique CML
 SPRYCEL
(n=259)
Imatinib
(n=260)
p-valeur
 Le taux de réponse (CI de 95 %) 
CCyR Ratifié est défini comme un CCyR noté dans deux occasions consécutives au moins 28 jours à part.
b la réponse moléculaire Importante a été défini (n'importe quand) comme les rapports de BCR-ABL 0.1 % par RQ-PCR dans les échantillons de sang périphériques standardisés sur l'échelle internationale.
*Réglé pour le Score de Hasford et la signification statistique indiquée à un niveau insignifiant prédéterminé de signification.
CI = intervalle de confiance.
CCYR confirmé dans 12 monthsa76.8 % (71.2–81.8)66.2 % (60.1–71.9)p=0.007*
Responseb Moléculaire important52.1 % (45.9–58.3)33.8 % (28.1–39.9)p <0.0001*

Le temps moyen à CCyR ratifié était 3.1 mois dans 199 SPRYCEL responders et 5.6 mois dans 177 imatinib responders. Le temps moyen à MMR était 6.3 mois dans 135 SPRYCEL responders et 9.2 mois dans 88 imatinib responders.

Cinq patients sur le bras dasatinib ont fait des progrès à la phase accélérée ou à la crise de souffle pendant que neuf patients sur le bras imatinib ont fait des progrès à la phase accélérée ou à la crise de souffle.

14.2   Imatinib CML Résistant ou Intolérant ou Ph + TOUS

L'efficacité et la sécurité de SPRYCEL ont été enquêtées dans les patients adultes avec CML ou Ph + TOUS dont la maladie était résistante à ou qui étaient intolérants à imatinib : 1158 patients avaient la phase chronique CML, 858 patients avaient accéléré la phase, myeloid la phase de souffle, ou la phase de souffle de lymphoid CML et 130 patients avaient le Ph + TOUS. Dans une étude clinique dans la phase chronique CML, la résistance à imatinib a été définie comme l'échec d'accomplir une réponse hematologic complète (CHR; après 3 mois), la réponse cytogenetic importante (MCyR; après 6 mois), ou la réponse cytogenetic complète (CCyR; après 12 mois); ou la perte d'une réponse moléculaire précédente (avec l'augmentation simultanée de 10 % dans le Ph + metaphases), cytogenetic la réponse, ou la réponse hematologic. L'intolérance d'Imatinib a été définie comme l'incapacité de tolérer 400 mgs ou plus d'imatinib par jour ou cessation d'imatinib à cause de la toxicité.

Les résultats décrits sont basés ci-dessous sur un minimum de suite de 2 années après le début de thérapie SPRYCEL dans les patients avec un temps moyen du diagnostic initial d'environ 5 ans. À travers toutes les études, 48 % de patients étaient des femmes, 81 % étaient blancs, 15 % étaient noirs ou l'asiatique, 25 % étaient 65 ans d'âge ou plus vieux et 5 % étaient 75 ans d'âge ou plus vieux. La plupart des patients avaient de longues histoires de maladie avec le traitement préalable étendu, en incluant imatinib, cytotoxic la chimiothérapie, l'interféron et le transplant de cellule souche. En général, 80 % de patients avaient la maladie imatinib-résistante et 20 % de patients étaient intolérants à imatinib. Le maximum imatinib la dose avait été 400-600 mgs/jours dans environ 60 % des patients et> 600 mgs/jours dans 40 % des patients.

Le point final d'efficacité primaire dans la phase chronique CML était MCyR, défini comme l'élimination (CCyR) ou la diminution substantielle (d'au moins 65 %, la réponse cytogenetic partielle) du Ph + hematopoietic les cellules. Le point final d'efficacité primaire dans la phase accélérée, myeloid la phase de souffle, lymphoid la phase de souffle CML et Ph + TOUT était la réponse hematologic importante (MaHR), défini comme un CHR ou comme aucune évidence de leucémie (NEL).

Phase chronique CML

Étude d'optimisation de la dose : Un randomisé, l'étude de l'étiquette ouverte a été conduite dans les patients avec la phase chronique CML pour évaluer l'efficacité et la sécurité de SPRYCEL administré une fois tous les jours comparé avec SPRYCEL administré deux fois par jour. Les patients avec les maladies cardiaques significatives, en incluant myocardial l'infarctus au cours de 6 mois, congestive l'arrêt du coeur au cours de 3 mois, arrhythmias significatif, ou prolongement QTc ont été exclus de l'étude. Le point final d'efficacité primaire était MCyR dans les patients avec CML imatinib-résistant. Un total de 670 patients, dont 497 avait la maladie imatinib-résistante, a été randomisé à 100 mgs SPRYCEL une fois tous les jours, 140 mgs une fois tous les jours, 50 mgs deux fois par jour, ou 70 mgs deux fois par jour le groupe. La durée moyenne de traitement était 22 mois.

L'efficacité a été accomplie à travers tous les groupes de traitement SPRYCEL avec l'une fois le programme quotidien démontrant l'efficacité comparable (la non-infériorité) à deux fois par jour le programme sur le point final d'efficacité primaire (la différence à 1.9 % MCyR; CI de 95 % [-6.8 %-10.6 %]).

Les résultats d'efficacité sont présentés dans la Table 7 pour les patients avec la phase chronique CML qui a reçu la dose de départ recommandée de 100 mgs une fois tous les jours. Les résultats d'efficacité supplémentaires dans cette population patiente sont décrits après la table. Les résultats pour tous les patients avec la phase chronique CML, sans tenir compte du dosage (un dosage de départ de 100 mgs une fois tous les jours, 140 mgs une fois tous les jours, 50 mgs deux fois par jour, ou 70 mgs deux fois par jour), étaient en harmonie avec ceux pour les patients ont traité avec 100 mgs une fois tous les jours.

La table 7 : l'Efficacité de SPRYCEL dans la Phase Chronique Résistante ou Intolérante Imatinib CML
 100 mgs Une fois Tous les jours
(n=167)
un CHR (la réponse confirmée après 4 semaines) : WBC ≤ ULN institutionnel, plaquettes <450,000/mm3, aucun souffle ou promyelocytes dans le sang périphérique, <5 % myelocytes plus metamyelocytes dans le sang périphérique, basophils dans le sang périphérique <20 % et aucune participation extramedullary.
b MCyR se combine tous les deux accomplissent (le Ph de 0 % + metaphases) et partiel (> 0 %-35 %) les réponses.
Le % de CHRa (CI de 95 %)92 % (86–95)
Le % de MCyRb (CI de 95 %)63 % (56–71)
Le % de CCyR (CI de 95 %)50 % (42–58)

À 100 mgs SPRYCEL une fois le groupe quotidien, le temps moyen à MCyR était 2.9 mois (CI de 95 % : [2.8–3.0]). Basé sur Kaplan-Meier estime, 93 % (CI de 95 % : [88 %-98 %]) des patients qui avaient accompli un MCyR a maintenu cette réponse depuis 18 mois. Le taux estimé de survie sans progression et de survie totale dans tous les patients a traité avec 100 mgs dès qu'était tous les jours 80 % (CI de 95 % : [73 %-87 %]) et 91 % (CI de 95 % : [86 %-96 %]), respectivement, à 2 ans.

La Phase avancée CML et Ph + TOUS

Étude d'optimisation de la dose : Une étude de l'étiquette ouverte randomisée a été conduite dans les patients avec la phase avancée CML (la phase accélérée CML, myeloid la phase de souffle CML, ou la phase de souffle de lymphoid CML) pour évaluer l'efficacité et la sécurité de SPRYCEL administré une fois tous les jours comparé avec SPRYCEL administré deux fois par jour. Le point final d'efficacité primaire était MaHR. Un total de 611 patients a été randomisé à 140 mgs SPRYCEL une fois tous les jours ou à 70 mgs deux fois par jour le groupe. La durée moyenne de traitement était environ 6 mois pour les deux groupes de traitement. Le dès que le programme quotidien a démontré l'efficacité comparable (la non-infériorité) à deux fois par jour le programme sur le point final d'efficacité primaire.

L'efficacité et la sécurité de SPRYCEL ont été aussi enquêtées dans les patients avec le Ph + Tous dans une Phase 3 ont randomisé l'étude (le dosage de départ 140 mgs une fois tous les jours ou 70 mgs deux fois par jour) et une étude du bras simple de la Phase 2 (le dosage de départ 70 mgs deux fois par jour). Le point final d'efficacité primaire était MaHR. Un total de 130 patients a été inscrit à ces études. La durée moyenne de thérapie était 3 mois.

Les taux de réponse sont présentés dans la Table 8.

La table 8 : l'Efficacité de SPRYCEL dans la Phase Avancée Résistante ou Intolérante Imatinib CML et Ph + TOUS
 140 mgs Une fois Tous les jours
 Accéléré
(n=158)
Souffle de Myeloid
(n=75)
Souffle de Lymphoid
(n=33)
Ph + TOUS
(n=40)
des critères de réponse Hematologic (toutes les réponses confirmées après 4 semaines) : réponse hematologic importante : (MaHR) = la réponse hematologic complète (CHR) + aucune évidence de leucémie (NEL).
     CHR : WBC ≤ ULN institutionnel, ANC 1000/mm3, plaquettes 100,000/mm3, aucun souffle ou promyelocytes dans le sang périphérique, la moelle osseuse fait sauter 5 %, <5 % myelocytes plus metamyelocytes dans le sang périphérique, basophils dans le sang périphérique <20 % et aucune participation extramedullary.
     NEL : mêmes critères quant à CHR mais ANC 500/mm3 et <1000/mm3, ou les plaquettes 20,000/mm3 et 100,000/mm3.
b MCyR se combine tous les deux accomplissent (le Ph de 0 % + metaphases) et partiel (> 0 %-35 %) les réponses.
CI = l'intervalle de confiance     ULN = la limite supérieure de gamme normale.
MaHRa66 %28 %42 %38 %
          (CI DE 95 %)(59–74)(18–40)(26–61)(23–54)
     CHRa47 %17 %21 %33 %
          (CI DE 95 %)(40–56)(10–28)(9–39)(19–49)
     NELa19 %11 %21 %5 %
          (CI DE 95 %)(13–26)(5–20)(9–39)(1–17)
MCyRb39 %28 %52 %70 %
          (CI DE 95 %)(31–47)(18–40)(34–69)(54–83)
     CCyR32 %17 %39 %50 %
          (CI DE 95 %)(25–40)(10–28)(23–58)(34–66)

À 140 mgs SPRYCEL une fois le groupe quotidien, le temps moyen à MaHR était 1.9 mois pour les patients avec la phase accélérée CML, 1.9 mois pour les patients avec la phase de souffle de myeloid CML et 1.8 mois pour les patients avec la phase de souffle de lymphoid CML.

Dans les patients avec la phase de souffle de myeloid CML, la durée moyenne de MaHR était 8 mois et 9 mois pour 140 mgs une fois le groupe quotidien et 70 mgs deux fois par jour le groupe, respectivement. Dans les patients avec la phase de souffle de lymphoid CML, la durée moyenne de MaHR était 5 mois et 8 mois pour 140 mgs une fois le groupe quotidien et 70 mgs deux fois par jour le groupe, respectivement. Dans les patients avec le Ph + TOUS qui ont été traités 140 mgs SPRYCEL une fois tous les jours, la durée moyenne de MaHR étaient 4.6 mois. Les médianes de survie sans progression pour les patients avec le Ph + TOUS ont traité avec 140 mgs SPRYCEL une fois tous les jours et 70 mgs étaient deux fois par jour 4.0 mois et 3.5 mois, respectivement.

15   RÉFÉRENCES

  1. Alerte de NIOSH : le fait de Prévenir des expositions du métier à antineoplastic et à d'autres médicaments dangereux dans les cadres de soins médicaux. 2004. Le Département américain de santé et Services Humains, Service de Santé publique, Centres pour le Contrôle de Maladie et la Prévention, l'Institut national pour la Sécurité du Métier et la santé, DHHS (NIOSH) la Publication N° 2004-165.
  2. OSHA le Manuel Technique, TED 1-0.15A, la Section VI : le Chapitre 2. Le contrôle de l'Exposition du Métier aux Médicaments Dangereux. OSHA, 1999, http://www.osha.gov/dts/osta/otm/otm_vi/otm_vi_2.html.
  3. Société américaine de Pharmaciens de système de la Santé. Les directives d'ASHP sur la manipulation des médicaments dangereux. L'Am J la santé-Syst Pharm. (2006) 63:1172–1193.
  4. Le M de Polovich, JM Blanc, Kelleher LO (les rédacteurs). 2005. La chimiothérapie et les directives biotherapy et les recommandations pour la pratique (le 2ème rédacteur). Pittsburgh, Pennsylvanie : Oncology Société Infirmière.

16   COMMENT FOURNI/STOCKAGE ET LA MANIPULATION

16.1   Comment Fourni

SPRYCEL ® (dasatinib) les comprimés sont disponibles comme décrit dans la Table 9.

La table 9 : Présentations Commerciales de SPRYCEL
Nombre de NDCForceDescriptionComprimés par Bouteille
0003-0527-1120 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, autour, le comprimé enduit du film avec “BMS” debossed sur un côté et “527” de l'autre côté60
0003-0528-1150 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, le comprimé ovale, enduit du film avec “BMS” debossed sur un côté et “528” de l'autre côté60
0003-0524-1170 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, autour, le comprimé enduit du film avec “BMS” debossed sur un côté et “524” de l'autre côté60
0003-0855-2280 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, le triangle, le comprimé enduit du film avec “BMS” et “80” debossed sur un côté et “855” de l'autre côté30
0003-0852-22100 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, le comprimé ovale, enduit du film avec “BMS 100” debossed sur un côté et “852” de l'autre côté30
0003-0857-22140 mgsblanc à blanc cassé, biconvex, autour, le comprimé enduit du film avec “BMS” et “140” (BMS plus de 140) debossed sur un côté et “857” de l'autre côté30

16.2   Stockage

SPRYCEL ® les comprimés devrait être conservé à 25°C (77°F); les excursions permises entre 15 °–30°C (59 °–86°F) [voient USP la Température de Pièce Contrôlée].

16.3   La manipulation et Disposition

Les procédures pour la manipulation convenable et la disposition de médicaments d'anticancer devraient être considérées. Plusieurs directives sur ce sujet ont été publiées [voir des Références (15)].

SPRYCEL (dasatinib) les comprimés se composent d'un comprimé de base (contenant la substance de médicament active), entouré par une couche de film pour prévenir l'exposition de pharmacie et de personnel clinique à la substance de médicament active. Cependant, si les comprimés sont involontairement écrasés ou cassés, la pharmacie et le personnel clinique devraient porter des gants de chimiothérapie disponibles. Le personnel qui sont enceintes devrait éviter l'exposition aux comprimés écrasés ou cassés.

17   RENSEIGNEMENTS D'ASSISTANCE PATIENTS

Voir le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé.

17.1   Saignement

Les patients devraient être informés de la possibilité de saignement sérieux et signaler immédiatement n'importe quels signes ou symptômes suggestifs d'hémorragie (le saignement inhabituel ou le fait de faire facilement des bleus facile).

17.2   Myelosuppression

Les patients devraient être informés de la possibilité de développer des comtes de cellule de sang bas; ils devraient être donnés l'ordre annoncer devrait immédiatement la fièvre se développer, particulièrement en association avec n'importe quelle suggestion d'infection.

17.3   Rétention liquide

Les patients devraient être informés de la possibilité de développer la rétention liquide (l'enflure, le gain de poids, ou l'essoufflement) et chercher l'attention médicale si ces symptômes surviennent.

17.4   Grossesse

Les patients devraient être informés du fait que dasatinib peut provoquer le mal foetal quand administré à une femme enceinte. On devrait conseiller aux femmes du hasard potentiel au foetus et éviter de devenir enceinte. Si SPRYCEL est utilisé pendant la grossesse, ou si le patient devient enceinte en prenant SPRYCEL, le patient devrait être instruit du hasard potentiel au foetus [voir des Avertissements et des Précautions (5.6)].

17.5   Plaintes de Gastrointestinal

Les patients devraient être informés du fait qu'ils peuvent connaître la nausée, le vomissement, ou la diarrhée avec SPRYCEL. Si ces symptômes sont significatifs, ils devraient chercher l'attention médicale.

17.6   Douleur

Les patients devraient être informés du fait qu'ils peuvent connaître le mal de tête ou la douleur musculoskeletal avec SPRYCEL. Si ces symptômes sont significatifs, ils devraient chercher l'attention médicale.

17.7   Fatigue

Les patients devraient être informés du fait qu'ils peuvent connaître la fatigue avec SPRYCEL. Si ce symptôme est significatif, ils devraient chercher l'attention médicale.

17.8   Rougeurs

Les patients devraient être informés du fait qu'ils peuvent connaître des rougeurs de peau avec SPRYCEL. Si ce symptôme est significatif, ils devraient chercher l'attention médicale.

17.9   Lactose

Les patients devraient être informés du fait que SPRYCEL contient 135 mgs de monohydrate de lactose dans une dose quotidienne de 100 mgs et 189 mgs de monohydrate de lactose dans une dose quotidienne de 140 mgs.

17.10   Dose Manquée

Si le patient manque une dose de SPRYCEL, le patient devrait prendre la dose programmée suivante à son temps régulier. Le patient ne devrait pas prendre deux doses en même temps.

Le fait d'Étiqueter Patient FDA-approuvé

RENSEIGNEMENTS PATIENTS

SPRYCEL ® (Alerte - vendent)

(dasatinib)

Comprimés

Lisez les renseignements Patients qui viennent avec SPRYCEL avant que vous commencez à le prendre et chaque fois que vous recevez une recharge. Il peut y avoir des nouvelles informations. Cette brochure ne prend pas l'endroit de conversation avec votre pourvoyeur de soins médicaux de votre condition médicale ou traitement.

Quel est SPRYCEL ?

SPRYCEL ® est une médecine de prescription utilisée pour traiter des adultes qui ont :

  • Philadelphie nouvellement diagnostiquée positive du chromosome (le Ph +) la leucémie myeloid chronique (CML) dans la phase chronique.
  • Le ph + CML qui ne profitent plus de, ou n'ont pas toléré, d'autre traitement, en incluant Gleevec ® (imatinib mesylate).
  • La leucémie lymphoblastic aiguë positive du chromosome de Philadelphie (le Ph + TOUS) qui ne profitent plus de, ou n'ont pas toléré, d'autre traitement.

On n'est pas connu si SPRYCEL est sûr et efficace chez les enfants plus jeunes que 18 ans.

Que devrais-je dire à mon pourvoyeur de soins médicaux avant de prendre SPRYCEL ?

Avant que vous prenez SPRYCEL, dites à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous :

  • ayez des problèmes avec votre système immunitaire
  • ayez des problèmes de foie
  • ayez des problèmes du cœur
  • sont du lactose intolérant
  • ayez autres conditions médicales.
  • sont
  • enceintes ou projetants de devenir enceintes. SPRYCEL peut faire du mal à votre bébé à venir. Les femmes ne devraient pas devenir enceintes en prenant SPRYCEL. Parlez à votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous êtes enceintes ou projetez de devenir enceintes.
  • sont l'allaitement maternel ou projettent d'allaiter. On n'est pas connu si SPRYCEL passe dans votre lait de poitrine ou s'il peut faire du mal à votre bébé. Vous et votre pourvoyeur de soins médicaux devriez décider si vous prendrez SPRYCEL ou allaiterez. Vous ne devriez pas faire tous les deux.

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux de toutes les médecines que vous prenez, en incluant des médecines de non-prescription et de prescription, des vitamines, des antiacides et des compléments faits avec des herbes.

Dites surtout à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous prenez :

  • les médecines qui augmentent la quantité de SPRYCEL dans votre circulation sanguine telle que :
 Nizoral ® (ketoconazole),Nefazodone (serzone, nefadar), 
 Sporanox ® (itraconazole),Invirase ® (saquinavir), 
 Norvir ® (ritonavir),Ketek ® (telithromycin), 
 Reyataz ® (atazanvir le sulfate),® électronique-mycin (erythromycin), 
 Crixivan ® (indinavir),Biaxin ® (clarithromycin). 
 Viracept ® (nelfinavir),  
  • les médecines qui diminuent la quantité de SPRYCEL dans votre circulation sanguine telle que :
 Decadron ® (dexamethasone),Rimactane ® (rifampin), 
 Dilantin ® (phenytoin),Luminal ® (phénobarbital). 
 Tegretol ® (carbamazepine),  
  • les médecines dont les niveaux de sang pourraient changer en prenant SPRYCEL tel que :
 Sandimmune ® (cyclosporine),Rapamune ® (sirolimus), 
 Alfenta ® (alfentanil),Prograf ® (tracrolimus), 
 Fentanyl ® (fentanyl),Ergomar ® (ergotamine). 
 Orap ® (pimozide),  

SPRYCEL est le mieux absorbé de votre estomac dans votre circulation sanguine en présence de l'acide d'estomac. Vous devriez éviter de prendre des médecines qui réduisent de l'acide d'estomac tel que :

 Tagamet ® (cimetidine),Protonix ® (pentoprazole le sodium), 
 Pepcid ® (famotidine),Nexium ® (esomeprazole), 
 Zantac ® (ranitidine),AcipHex ® (rabeprazole), 
 Prilosec ® (omeprazole),Prevacid ® (lansoprazole). 

Les médecines qui neutralisent de l'acide d'estomac, tel que Maalox ® (l'hydroxyde d'hydroxyde/magnésium en aluminium), Tums ® (le carbonate de calcium), ou Rolaids ® (le carbonate de calcium et la magnésie) peuvent être prises à 2 heures auparavant ou 2 heures après SPRYCEL.

Comme la thérapie de SPRYCEL peut provoquer le saignement, dire à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous utilisez le sang la médecine plus mince, telle que Coumadin ® (warfarin le sodium) ou l'aspirine.

Savez les médecines que vous prenez. Gardez une liste de vos médecines et montrez-le à votre pourvoyeur de soins médicaux et pharmacien quand vous recevez une nouvelle médecine.

Comment devrais-je prendre SPRYCEL ?

Prenez SPRYCEL exactement comme prescrit par votre pourvoyeur de soins médicaux.

  • Prenez SPRYCEL avec ou sans nourriture. Essayez de prendre SPRYCEL en même temps chaque jour.
  • Avalez des comprimés SPRYCEL entiers. Ne cassez pas, coupez, ou écrasez les comprimés.
  • Vous ne devriez pas boire du jus de pamplemousse en prenant SPRYCEL.
  • Votre pourvoyeur de soins médicaux peut :
    • changez votre dose de SPRYCEL ou
    • dites-vous de temporairement arrêter de prendre SPRYCEL.
  • Ne changez pas votre dose ou arrêtez de prendre SPRYCEL sans première conversation avec votre pourvoyeur de soins médicaux.
  • Si vous manquez une dose de SPRYCEL, prenez votre dose programmée suivante à son temps régulier. Ne prenez pas deux doses en même temps. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien si vous n'êtes pas sûrs que faire.
  • Si vous prenez trop de SPRYCEL, appelez votre pourvoyeur de soins médicaux ou allez à la pièce d'urgence d'hôpital la plus proche tout de suite.

Quels sont les effets secondaires possibles de SPRYCEL ?

SPRYCEL peut provoquer des effets secondaires sérieux, en incluant :

  • Comtes de Cellule de Sang bas : SPRYCEL peut provoquer des comtes de globule rouge bas (l'anémie), les comtes de leucocyte bas (neutropenia) et les comtes de plaquette bas (thrombocytopenia). Votre pourvoyeur de soins médicaux fera des analyses de sang pour vérifier vos décomptes de cellule de sang régulièrement pendant votre traitement avec SPRYCEL. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez une fièvre ou des signes d'une infection en prenant SPRYCEL.
  • Saignement : SPRYCEL peut provoquer le saignement sévère qui peut mener à mort. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous avez :
    • le saignement inhabituel ou le fait de se faire facilement des bleus de votre peau
    • tabourets semblables au goudron rouge vif ou sombres
    • une diminution dans votre niveau de conscience, mal de tête, ou changement dans le discours.
  • Votre corps peut tenir trop de liquide (la rétention liquide) : Dans les cas graves, le liquide peut s'accumuler dans la doublure de vos poumons, le sac autour de votre coeur, ou votre cavité d'estomac. Appelez votre pourvoyeur de soins médicaux tout de suite si vous recevez n'importe lequel de ces symptômes pendant le traitement avec SPRYCEL :
    • l'enflure partout dans votre corps
    • gain de poids
    • essoufflement et toux.
  • Problèmes du cœur. SPRYCEL peut provoquer une fréquence cardiaque anormale, des problèmes du cœur ou une crise cardiaque. Votre pourvoyeur de soins médicaux contrôlera le potassium et les niveaux de magnésium dans votre sang et votre fonction du cœur.

D'autres effets secondaires communs de thérapie SPRYCEL incluent :

 •   diarrhée•   fatigue 
 •   mal de tête•   vomissement 
 •   toux•   douleur de muscle 
 •   rougeurs de peau•   faiblesse 
 •   fièvre•   infections 
 •   nausée  

Dites à votre pourvoyeur de soins médicaux si vous avez un effet secondaire qui vous tracasse ou cela ne part pas.

Ceux-ci ne sont pas tous les effets secondaires possibles de SPRYCEL. Pour plus de renseignements, demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien.

Appelez votre docteur pour le conseil médical des effets secondaires. Vous pouvez signaler des effets secondaires à FDA à 1-800-FDA-1088.

Comment devrais-je conserver SPRYCEL ?

  • Conservez SPRYCEL à la température de pièce, 59°F à 86°F (15°C à 30°C).
  • Demandez à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien de la bonne façon de jeter SPRYCEL démodé ou neuf.
  • Les femmes qui sont enceintes ne devraient pas manipuler des comprimés SPRYCEL écrasés ou cassés.
  • Gardez SPRYCEL et toutes les médecines de la portée d'enfants et d'animaux de compagnie.

Renseignements généraux sur SPRYCEL

Les médecines sont quelquefois prescrites pour les buts autre que les énumérés dans la brochure d'information Patiente. N'utilisez pas SPRYCEL pour une condition pour laquelle il n'est pas prescrit. Ne donnez pas SPRYCEL à d'autres gens même s'ils ont les mêmes symptômes que vous avez. Il peut leur faire du mal.

Cette brochure d'information Patiente résume les renseignements les plus importants sur SPRYCEL. Si vous voudriez plus de renseignements, conversation avec votre pourvoyeur de soins médicaux. Vous pouvez demander à votre pourvoyeur de soins médicaux ou pharmacien pour les renseignements sur SPRYCEL qui est écrit pour les professionnels de soins médicaux.

Pour plus de renseignements, allez à www.sprycel.com ou appelez 1-800-332-2056.

Quels sont les ingrédients dans SPRYCEL ?

Ingrédient actif : dasatinib

Ingrédients inactifs : le monohydrate de lactose, la cellulose microcristalline, croscarmellose le sodium, hydroxypropyl la cellulose et le magnésium stearate. La couche de comprimé se compose de hypromellose, dioxyde de titane et glycol polyéthylénique.

Fabriqué par :
Compagnie de Bristol-Myers Squibb
Le Princeton, New Jersey 08543 Etats-Unis

La brochure d'information Patiente était dernière révisé : 10/2010

Publié : juin de 2006

Compagnie de Bristol-Myers Squibb
Le Princeton, New Jersey 08543 Etats-Unis

1284903
Octobre de 2010 de révérend

EMBALLAGE REPRÉSENTATIF

Voir Comment la section Fournie pour une liste complète de paquets disponibles de SPRYCEL.

60 Comprimés NDC 0003-0527-11
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
20 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 60 Comprimés

60 Comprimés NDC 0003-0528-11
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
50 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 60 Comprimés

60 Comprimés NDC 0003-0524-11
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
70 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 60 Comprimés

30 Comprimés NDC 0003-0855-22
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
80 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 30 Comprimés

30 Comprimés NDC 0003-0852-22
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
100 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 30 Comprimés

30 Comprimés NDC 0003-0857-22
SPRYCEL ®
(dasatinib)
Comprimés
140 mgs
Rx seulement
N'écrasez pas ou coupez de comprimé
Bristol-Myers Squibb

SPRYCEL 30 Comprimés

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0527
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib20 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeAUTOUR (biconvex) Grandeur6 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS; 527
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0527-111 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
160 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0527-11)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198627/06/2006

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0528
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib50 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeOVALE (biconvex) Grandeur11 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS; 528
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0528-111 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
160 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0528-11)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198627/06/2006

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0524
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib70 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeAUTOUR (biconvex) Grandeur9 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS; 524
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0524-111 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
160 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0524-11)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198627/06/2006

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0855
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib80 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeTRIANGLE (biconvex) Grandeur10 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS80; 855
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0855-221 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
130 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0855-22)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198628/10/2010

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0852
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib100 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeOVALE (biconvex) Grandeur15 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS100; 852
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0852-111 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
130 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0852-11)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198630/05/2008

SPRYCEL 
dasatinib  comprimé
Renseignements de produit
Type de produitMÉDICAMENT D'ORDONNANCE HUMAINCode de produit de NDC (Source)0003-0857
Route d'administrationORALProgramme de DEA    
Ingrédient Actif / Moitié Active
Nom d'ingrédientBase de ForceForce
dasatinib (dasatinib) dasatinib140 mgs
Ingrédients inactifs
Nom d'ingrédientForce
sodium de croscarmellose 
cellulose de hydroxypropyl 
hypromelloses 
glycol polyéthylénique 
monohydrate de lactose 
cellulose, microcristalline 
cellulose de hydroxypropyl 
magnésium stearate 
dioxyde de titane 
Caractéristiques de produit
CouleurBLANCScore aucun score
FormeAUTOUR (biconvex) Grandeur11 millimètres
GoûtCode d'empreinte BMS140; 857
Contient    
Emballage
#NDCDescription de paquetEmballage de multiniveau
10003-0857-221 BOUTEILLE Dans 1 CARTONcontient une BOUTEILLE
130 COMPRIMÉ Dans 1 BOUTEILLECe paquet est contenu dans le CARTON (0003-0857-22)

Marketing des renseignements
Marketing de la CatégorieCitation de Monographie ou de Nombre d'applicationMarketing de la Date de DébutMarketing de la Date de Fin
NDANDA02198628/10/2010

Étiqueteur - E.R. Squibb & Sons, L.L.C. (011550092)
Révisé : 10/2010E.R. Squibb & Sons, L.L.C.